Accueil > Afrique > Boko Haram : les USA renforcent leur forces militaires en Afrique.

Boko Haram : les USA renforcent leur forces militaires en Afrique.

Suite au rapt de centaines de lycéennes par le groupe islamiste Boko Haram, les États-Unis ont envoyé sur place, au Nigeria, des conseillers militaires et de la sécurité. La Grande Bretagne a, elle aussi, envoyé des forces de sécurité, pour travailler en collaboration avec Washington.

Alors que François Hollande annonçait, hier, avoir demandé à Washington et à Londres de participer à un sommet pour coordonner la lutte contre les terroristes de Boko Haram et agir de manière efficace, il semble que ces deux pays aient déjà pris les devants. John Kerry, le secrétaire d’État américain expliquant que l’équipe inter-agence était déjà sur place et commençait à travailler de concert avec le président du Nigeria.

Est ce qu’il y a eu une mésentente sur le timing ? Il semblerait plus généralement que les États-Unis aient choisi cette intervention rapide afin de pouvoir étendre leurs bases en Afrique et, plus particulièrement sur l’Afrique occidentale. Le Nigeria est d’ailleurs actuellement le pays africain le plus riche en pétrole et en ressources minérales. Et il est vrai que Washington avait demandé à plusieurs reprises la possibilité de mettre en place des opérations militaires et de renseignements à partir de ce pays et que cela lui avait été refusé, une opposition existant dans ces pays contre le stationnement de forces militaires américaines.

Pourtant, la force AFRICOM, créée par le gouvernement Bush et que Barak Obama a augmenté en le faisant passer à plus de 5000 hommes, totalise une présence dans 38 pays africains. Même si le gouvernement américain n’avoue qu’une base sur Djibouti, il existe en réalité 7 sites coopératifs et plusieurs sites avancés sur l’ensemble du continent africain. Et cela, sans compter les bases navales dont celle de Sao Tome qui sert à sauvegarder leurs intérêts pétroliers dans le golfe de Guinée.

Les forces américaines sont donc en train de s’étendre sur toute l’Afrique afin de reprendre la main sur les intérêts économiques depuis que la Chine en est devenue le principal partenaire commercial. Un continent où économie et terrorisme sont intimement liés.


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !