Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 06/11/2018 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Ça taquine un peu mais maintenant retour au sujet. La montagne est dure mais elle est belle. J'ai bon là !
  2. 2 points
    Arf !! "Il pleut comme à Gravelotte !!" ... Au-delà des sautes d'humeur des uns ou des autres, (bien pardonnables : il est tard, la semaine fût éprouvante, le G.O. est à 1,55€, le planning de la Cie est saturé, "les Anglais ont débarqué", la taxe d'habitation aussi, ou que sais-je encore... !! Bref ! Parlons "Alpins", puisque c'était l'objet du débat initial... Ce qui distingue les "simples BQTM/BSDHM/BCUHM" de BCA, un "GCM", et un membre du "GMHM" ? Tous sont des montagnards chevronnés... - Les "simples BQTM/BSDHM/BCUHM" ont "seulement" la responsabilité d'un détachement de 10/30/90 hommes en altitude...Quelles que soient les conditions climatiques ou tactiques... "Excusez du peu !" (Tous les fantassins, cavaliers, sapeurs, transmetteurs, tringlots, maintenanciers, pilotes de l'Alat qui ont eu un jour, au hasard de leurs missions, à intervenir en montagne hivernale apprécieront...) - Les GCM évoluent eux en conditions plus extrêmes, mais infiniment moins exigeantes en termes d'effectifs. L'interopérabilité y est la règle, au sein d'équipes de moins de 10 pax.. "Souples, félins, et manoeuvriers" pourrait-on en dire... - Quant au GMHM, il s'agit sans conteste de "l'élite sportive", issue de cette élite capacitaire de "chats maigres" que sont les Troupes Alpines... Il est toujours en pointe dans les "premières" et dans la recherche médico-sportive qui y est associée. Reste que sa vocation est plus dans l'exploration, la recherche, que dans la tactique militaire. En synthèse : trois composantes des "Alpins", aussi nobles et performantes, chacune dans leur domaine... (Comment donc certains ont pu en arriver à s'écharper sur un sujet si consensuel...? "Zen" Kam'rads...)
  3. 2 points
    En plus je vois mal un gendarme qui a passé à travers les mailles du filet venir ce vanter de ce probleme . Il va prendre le risque de ce faire jeter Military
  4. 1 point
    Hello. tu as cette video qui pourrait t'en apprendre un peu plus.
  5. 1 point
    Soyons objectifs : au-delà de COL, c'est "la piste aux étoiles"... Et dans ce cirque, c'est "Monsieur Loyal ..." qui mène la représentation...
  6. 1 point
    Renouer des liens est une nécessité politique... Mais renier les siens est une infamie. Honneurs à nos camarades d'hier...
  7. 1 point
    Exactement ! Chaque chose en son temps = musculation, course à pied, pompes, abdominaux, fractionné, etc. Si fumeuse et adepte des "apéros saucisson-cacahuète" mieux vaut en phase de montée en puissance, calmer le rythme. Finis les pizzas et autres hamburgers. Régime "light". Ne soyez pas inquiète à propos de l'appréhension du commandement. Les EVAT attendent du sergent compétence, exemplarité et autorité. Comme votre futur chef de section. BTX
  8. 1 point
    Malheureusement, ne faisant pas partie de la caste des élus de St Cyr, c'est plus difficile... Cependant, tu peux faire valoir des qualités de management acquises pendant tes années de service. C'est ce que je ferais. Eventuellement, en fonction de ta spécialité, le diplôme militaire peut être "converti" dans le civil. Renseigne-toi sur la VAE (validation d'acquis d'expérience)...
  9. 1 point
    La bienvenue CHACHA06, Vous devriez trouver et télécharger sur Internet ce document. Mieux qu'un discours, il vous dira tout ce que vous devez savoir en termes d'aptitude médicale. INSTRUCTION N° 4000/DEF/DRH-AA/SDEPRH-HP/BPECA relative aux normes médicales d'aptitude applicables au personnel militaire de l'armée de l'air et à la définition des standards d'aptitude médicale minimaux à requérir dans les emplois du personnel navigant du 20 avril 2017. BTX
  10. 1 point
    A 100 pour 100 d'accord. Et en hommage au 1er BEP, je ne résiste pas……….
  11. 1 point
    Bravo d'avoir salué la mémoire de l'oncle Ho... Ceux qui sont morts sur les routes de l'enfer à destinations des camps viet puis dans les camps eux même dans des conditions de vie désastreuses. C'est vrais qu'à l'époque l'opinion publique était pro viet Minh et que le sort de nos anciens n'interessait pas grand monde. Alors continuer à soutenir la cause Hô.. On peut certes faire la paix mais de là à rendre un hommage..
  12. 1 point
    Il n'y a pas de jurisprudence en matière de décision médicale. Un recours oui. Demandez une expertise d'un spécialiste, si possible en hia quitte à aller sur Paris
  13. 1 point
    Etant attiré depuis tout petit par l'armée, si tu fouilles bien sur ce forum et que tu as quelques heures a "perdre" tu peux trifouiller et chercher pas mal d'Infos ici. Notamment les RETEX de jeunes engagés qui sont tres tres interraissant et que tu devrait lire. Tu devrais en trouver dans le forum Infanterie notamment. Après je suis issu d'une famille de militaires, c'est un peu une tradition. Après entre mon père qui a servi plusieurs année au 2eme Dragons et qui aimerait que je rejoigne la Cavalerie, mon grand père et sa nostalgie des Zouaves, mes oncles respectivement au COS ( Escadron 3/61 Poitou ) qui m'incite a rejoindre les CPA et le second qui est ancien electromecanicien sous-marinier qui me vends les vertus du pompom auprès de ses dames, les repas sont assez comiques. Bon du coup j'ai choisis la Biffe. Apres je suis pres de Nantes, j'ai construis une maison donc Vannes me parait un tres bon choix. Tu peux suivre mon parcours sur ma presentation ^^ c'est assez compliqué. J'ai été declaré inapte definitif a cause de mes yeux a 18ans. J'ai pû me faire operer y'a 5mois et je dois attendre 6mois pour envoyer mon compte rendu post-operatoire en contre expertise et reprendre mon circuit engagement. Bien que je pourrais grace a mon Bac tenter l'ENSOA j'hesite un peu et je voudrais commencer par le bas Mes choix? J'aimerais : 1: 3eme RIMa ( Vannes ) 2: 2eme RIMa ( Le Mans ) 3: RICM ( Poitiers )
  14. 1 point
    Bonjour merci de ne pas me mettre dans le même panier je n'ai aucun aucun soucie tout est OK pour moi j'ai juste à prendre le train demain et c'est partie . Ps: car vous nous avait dit à moi et fevat l'arme vous font confiance moi je n'ai rien à voir avec les deux qui se sont blessé Merci je suis opérationel c'est pour sa que j'ai éviter le surplus de sport et jai esquiver les soirées que je pouvais faire.
  15. 1 point
    Oui mais des fois ils oublient qu'on fait la guerre. Et je suis désolé pour l'avoir vécu avec des serbes à mes fesses. Si ton équipièr(e) n'arrive pas à suivre le rythme parce que sa sélection est mauvaise et a fait l'objet d'une ouverture de parapluie digne d'un temps de paix, il met en danger tout le monde. Je suis au ssa désormais et quand je dis non combattant je ne mets pas tous les docs dans le même pas panier. Évidemment qu'ils décident de nos aptitudes. Quid des gros bides qu'on voit sur nos bases arrières en opex.. Là c'est ce genre d'exemption que j'appliquerais..
  16. 1 point
    Bonjour, Oui il fait froid à Bitche, comme dans tout l'est de la France à cette période. Vous serez doté en effet chaud donc pas de panique, et puis le climat participe toujours à l’aguerrissement d'un soldat donc ça n'en sera que bénéfique à condition de "pas se laisser crever" Cordialement
  17. 1 point
    Cela fait partie du "circuit administratif" et quel que soit votre état, réformé ou pas. L'infirmerie devrait vous remettre une copie de votre dossier médical. Si tel n'est pas le cas, exigez là en donnant votre adresse de repli. Cela pourra vous servir ultérieurement. Tout radié des cadres (officiers et SOC) ou radié des contrôles (sous-officiers et MDR.C) passe une visite médicale de contrôle. BTX
  18. 1 point
  19. 1 point
    Salut. Y a quoi comme matos interdit dans ton groupe ? Sinon moi j'ai acheté un max de motivex et de moraline hier à la pharmacie. Je te conseille de faire le stock avant de partir Friskar, en plus c'est pas très cher (y a même des promos dans certaines boutiques). Si tu en prend pas assez avec toi tu risques d'en chier sévère pendant tes classes.
  20. 1 point
    Concernant l'armée de terre, je ne sais pas, j'étais fusco' dans l'armée de l'air. Mais il est clair que dans l'Armée de terre, c'est quand même un peu plus physique, plus rustique. Normal, l'armée de l'air est une armée de spécialiste, pas de combattant. Même si on est soldat avant tout. Je parlerais donc que de l'armée de l'air. En terme d'obligation physique, soit capable de faire des tractions, pompes, abdos et avoir un bon cardio. Pour pas être à la ramasse. Mais pas non plus besoin d'être une machine en sport. C'est de la daube dans le sens où tu feras rien d'extraordinaire, tu surveillera du grillage, des lapins etc. C'est cru, mais la réalité c'est ça. Que si tu passes par la case CPA, que tu termine le stage Attila, tu pourras intégrer une celulle spécialisé des CPA, soit au 20, soit au 30. (le 10, oublie pour le moment) Et maitre chien dans les CPA c'est sans doute clairement plus intéressant, qu'en Escadron de protection. Après tout dépend quelle vie tu souhaite. Une vie pépère au sein d'un escadron de protection, à tourner en rond, ou alors voir et faire + de choses, en étant dans les CPA ? Je ne dénigre pas la spécialité de fusco et fusco maitre chien, mais la réalité du quotidien, n'est pas marqué sur la brochure de recrutement. Donc renseigne toi bien, avant de faire un choix trop hatif. :)
  21. 1 point
    Bonjour a tous, je m'appelle Jeremy. Je voudrais integrer un regiment de parachutiste. Plus précisément le 1 Rcp. Suite a des problemes de santées, concernant mon genou gauche rupture du lca en 2011, je me suis fait opéré en 2012. J'ai attendu de voir si je n'avais plus de séquelles et la j'ai envie de faire un premier pas dans l'armée, plus particulierement chez les paras.
  22. 1 point
    Bonjour à tous, je suis en CLDM pour SPT depuis 2015 , suite au Mali 2013 et RCA 2014, jai 8 ans de service chez les TAP cela va faire ma 3ème années de galères avec le GMPA, qui me font tourner en bourique. J'ai été expertiser une première fois en 2017. Apparemment je devrais être revu en 4 à 6 mois pour une 2ème expertise (1 an sont passer) toujour pas de retour. Incompréhensible et immoral, comme vous le savez déjàs les galères dans notre position s'enchaîne, la vie deviens encore plus dure chaque jour qui passe on se renferme sur soit avec nos problèmes psy et des demarches incessant et qui semble interminable, tout ceci ne fait qu'aggraver notre SPT. Aujourd'hui je remarque qu'en 8 ans chez GMPA en tant que militaire, en tant qu'adherent , seule les cotis qui les intéressent, notre santé n'est pas leurs priorités contrairement ce qu'on nous vend. Je suis sur que vous êtes nombreux dans ce même galère. Force et Courage à vous!!
  23. 1 point
    On est tout à fait d'accord, la vrai question n'est pas de savoir si on refuse de l'appliquer (ça clairement, on ira au carton), comme de l'appliquer directement (là on ira à la catastrophe). Donc l'idée est déjà, à mon humble avis, de limiter certaines choses. Allez je vais parler d'un cas que je connais bien, celui des marins. Vous rigolerez, mais les marins de commerce n'appliquent pas la réglementation européenne, loin de là. Et je pense que les marins militaires pourraient s'inspirer d'une partie des réglementations et usages des marins de commerce (par exemple, travailler 70h / semaine, mais obtenir de fortes récupérations à terre). Bref, tout n'est pas à prendre, mais il faudrait envisager des bornes, pertinentes selon les situations (en état major, en entrainement, en mission, en opération extérieure). Je ne connais pas assez vigitipiak pour en parler, mais il y a surement des aménagements et limites possibles... Donc, comme pas mal de monde tu te dis "il y a du travail, donc je bosserai tant qu'il y en aura, sans limite ?", c'est une belle abnégation, mais hormis que c'est : -dangereux : pour toi, te blesser, et les autres -inefficace : faut pas se leurrer, le type qui fait 70h / semaine, il est pas à fond pendant 5 mois... -voire improductif : car comme il fatigue, il fait des erreurs, qui sont pire parfois à rattraper que ne rien faire. Donc, contrairement à ce qu'on imagine, du personnel reposé, ce n'est pas une baisse de productivité. Mais c'est très français de faire du présentéisme, y compris dans les entreprises, plein de modèles étrangers, et certains très productifs, ont arrêté ça.
  24. 1 point
    Je vous remercie BTX ! Il l'est, le connaissant déjà très bien je n'ai aucun doute sur son implication à me voir progresser pour être fin prêt !
  25. 1 point
    Je ne vois aucun intérêt de commencer MTA si on peut être sous-officier, à moins de faire ab initio, ou que la candidature sous-officier ne passe pas. C'est idiot, à mon avis. Oui la passerelle, ça peut passer, ou non, il n'y a pas non plus 50 mille places pour les passerelles jeunes en tant que maître chien. La plupart des passerelles en maître chien qu'on voit, ce sont ceux des CPA. Jusqu'aujourd'hui, je n'ai vu une seule passerelle jeune maître chien. Et dire qu'il n'y a pas de différence de salaire entre MTA et Sous officier maître chien, si vous crachez sur 750€ par mois entre un jeune aviateur et un jeune sergent, c'est qu'il y a un problème. Si jamais ça ne vous change rien, moi je vous prends bien 700€ de votre solde pour moi. Moi, perso, j'aime bien avoir ma solde à l'air. Et j'aime le parachutisme, de plus, chose que les MTA en EP ne le sont pas. Donc à moins de faire CPA, je ne vois pas en quoi le salaire est égal. Je préfère aussi mille fois être sous-officier. Je suis formée à avoir des jeunes chiens et les dresser, ce qui est le plus intéressant du boulot, un aviateur n'a pas la capacité de dresseur. J'ai un large meilleur salaire. Mes tours de garde sont valorisés où je suis. Tu as des responsabilités, certes, mais souvent on te valorise plus, dépendant avec qui tu tombes. Tu as plus de possibilités de carrière dès le début. C'est toi le décideur le plus souvent, la plupart des chenils n'ont pas trop de sous-officiers à part sur les grandes bases, tu n'as pas à constamment subir la décision des autres, tu as plus souvent ton mot à dire. Si tu tombes sur un bon chef de chenil, il te prendra en compte pour que tu apprennes et évolues vite, car il a besoin de toi pour respecter la réglementation pour l'entraînement des chiens. Un aviateur, qu'il soit là ou non, à la limite on s'en fout par rapport à ça. S'il n'y a pas de sous-officier, tu ne peux pas faire d'entraînement à part de la discipline-obéissance. Pas de recherche, pas de muselée, pas de mordant. Tu pourras bosser plus vite si tu as de la chance des chiens spé, pistage ou explo, et passer les stages plus vite, au lieu de devoir attendre tout le temps d'être Caporal-Chef. Normalement les gars qui ne veulent pas du tout passer sous-officier en maître chien, c'est soit ils ont peur d'être parachutistes et ne le veulent pas, soit ils ont peur de mettre le costume car obligatoire de passer le stage homme d'attaque. Pour moi, un maître chien qui ne veut pas du tout mettre le costume ni passer des chiens en muselée, ne mérite pas de l'être. D'ailleurs, pour dresser correctement un chien, pour moi il faut passer de l'autre côté de la scène.... Si pour vous, ça, c'est rien....... Je rajoute, si tu passes la passerelle tardive, tu ne passeras pas de Sergent-Chef normalement, tu seras probablement jamais chef de chenil. Et à une âge avancé, certains ont du mal à tenir les sauts en parachute et avoir l'aptitude TAP qui va avec pour passer la passerelle tardive. Surtout s'ils ont fait une carrière bien (donc mettre le costume régulièrement, donc crois-moi qu'à 10 ans de costume, ton corps tire la gueule... beaucoup plus que les parachutistes... alors imagine faire les 2). Après chacun son truc, moi je trouve idiot de perdre du temps niveau carrière, surtout que les années, personne ne les rend. L'ancienneté est gardée, mais pas celle du grade. Encore en passerelle jeune, ça peut passer, mais bon, comme j'ai dit, places cher payées.