Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Timshel

Retex PM

Messages recommandés

Cette discussion est ouverte à la publication exclusivement pour les membres souhaitant poster leurs Retex à l'issue de leurs PM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonne idée Tim, je copie la mienne ici.

___________________________________________________________________________________

_________

De la même façon que Fusco, j'ai effectué une PMD au CENZUB (Centre d'Entrainement aux actions en Zone UrBaine) du 16 au 20 juillet 2012. Comme elle est assez différente je pense qu'il est assez intéressant de donner mon propre Retex.

Dimanche :

Ma PMD s'est donc déroulé du Lundi 16 au Vendredi 20 juillet 2012. Mais comme toutes les PMD (je pense), il faut arriver la veille. Je suis donc parti de Grenoble le dimanche 15 juillet, dans la matinée, car il m'a fallut 7h de trajet au total, avec les correspondances, etc. Je suis arrivé vers 18h si mes souvenirs sont bons. Nous étions 3+1. Deux plus jeunes que moi et +1 car, l'autre personne était un militaire d'active, qui venait passer son permis PL. Un bus de l'AdT est venu nous chercher et a pris le gars hors PMD également.

Arrivé au Centre, je remarque assez étonné que nous sommes les premiers. On nous donne un petit sachet plastique chacun rempli de chose à manger (salade de riz, paté, etc.)

Anecdote : En plantant ma fourchette dans la salade de riz, ma fourchette s'est cassée nette en deux... J'ai donc mangé du pain et du pâté.

On commence à discuter entre nous pour se présenter, puis on demande à apprendre à faire nos lits aux carrés et en batterie au lieu de poireauter.

On attend toujours les suivant...Le bus va faire deux aller retours à la gare sans ramener personne. Ce n'est qu'au dernier aller retour qu'il ramène tout le monde. Nous serons désormais : 30 gars + 1 fille.

Bref, on se présente, faisons nos lits, déballons nos affaire, prenons notre douche... Quand soudain, l'alarme incendie se met à sonner. "Tout le monde dehors, rassemblement !" crie le sergent. On s'exécute illico presto.

Bon, finalement, c'était une blague de nos instructeurs. Ils ont dit qu'on était dans les temps pour se rassembler. Mais ce qui a fait rire tout le monde, c'est que les mecs sous la douche sont sortis quasi à poil !

On rentre se coucher, la nuit sera sans incident.

Lundi :

Journée assez administrative. On vérifie nos papiers, certificats médicaux et "paquetage" (ce n'est bien sur pas un réel paquetage). Pour se faire, on scinde la section en 2 groupes. Un ira à l'administration + VM et l'autre ira essayer les tenues.

Je commence par l’administratif, on finit rapidement. On attend plus longtemps pour le paquetage. Au final je suis dans les derniers à l'avoir, du coup, il n'y a plus de tee shirt kaki. Un caporal me filera un des siens.

Que contient notre mini paquetage : 2 treillis, Ceinturon, Rangers, quart, musette, tee shirt kaki, chaussettes neuves, et surtout Béret ! Je connais des mecs qui n'ont eu qu'une vieille casquette lors de leur PMD, donc on a été assez chanceux sur ce coup. D'ailleurs on est assez fiers la première fois qu'on en porte un. Le tout dans un sac F1.

Ensuite, la section va manger à l'ordinaire. On mangera assez bien durant la semaine.

Anecdote : En face de notre batiment, il y avait une PMG (Préparation Militaire Gendarmerie). On remarque une petite différence de comportement à table.

Nous : On choisit une place, mais on reste debout (position de repos) et on attend que tout le monde soit là, et surtout que nos cadre nous dise de s'asseoir pour manger.

Eux : Ils arrivent et mange normalement.

L'après midi = Visite du CENZUB, mais pas les quartiers, on visite les installations ! Le capitaine de compagnie a absolument voulu que l'on les visite. nous y allons en bus. C'est très impressionnant. On voit de nombreuses installations. Certaines sont réservées aux FS, car ils s'entrainent à balles réelles. Les reconstitutions de villes sont immenses. ON rencontre également, la maintenance du quartier qui explique comment sont fait les bruitages, les fumigènes, etc.

Ensuite on rentre.

Le soir = On passe à l'OS. 1h puis on va manger. Ensuite on refait de l'OS jusqu'à 23h. Y'en a qui pige pas rapidement dans ma section que le "Halte se dit sur pieds gauche mais qu'on s'arrête sur pied droit". Du coup on a entendu toute la semaine : "Pour une marche au pas cadencé, direction....l'infini...En avant marche !"

En plus notre base était un peu merdique niveau rythme... Du coup ça foiré tout le temps. Vu que j'étais tout devant, bin ça cassez les bonbons... on n'arrivais jamais à le suivre tellement il changeait de rythme.

Mardi :

On se réveil seul, mais gare à ceux qui sont en retard.Heureusement, personne n'arrivera en retard de toute la semaine.

Réveil : 5h30, rassemblement 6h. On se fait un peu d'OS avant d'aller prendre le petit déj à 6h25

Ensuite perception FAMAS, puis cours Montage/Démontage. Puis le PA ensuite. Cours général sur les deux armes. Poids, portée, défauts, avantages, histoire, etc. Petit cours de 2h sur l'IST/C. On part ensuite pour un cours de topo en classe d'abord, puis sur le terrain. Donc on prend le bus (on ne prendra jamais le GBC). On marche. Et enfin on arrive sur un lieu. On divise la section en deux pour aller plus vite. On apprend vite fait la topo on a peu de temps. Surtout que y'en a qui pige pas très vite. Ensuite petit exo pratique. On nous demande où l'on est et par où passé pour rentrer aux centre. Après cela nous rentrons manger.

Anecdote : un mec de ma section un peu chiant sur les bords (vous savez celui qui veut entrer chez les commandos, qui ne sait pas ce que sont les FS, qui croit que la guerre c'est Call of Duty, qui après 20 pompes n'en peut plus et qui se croit supérieur à tout le monde)... Bin ce même mec commence à s'embrouiller avec un EVAT du 17eme RGP. En gros d'après ce que j'ai compris, le gars de ma section se la pétait un peu trop, l'EVAT lui a dit qu'il n'y connaissais pas grand chose en réalité, et le gars de ma section lui aurait dit que de toute façon, il pourrait l'éclater quand il voulait... Bref, heureusement l'incident s'est terminé là, le groupe d'EVAT est parti. Et le mec de ma section continuait à médire dans leur dos.

Après midi = Franchissement Vertical et Horizontal. Donc on apprend à faire les noeuds basqiues : Chaise, Jambe de chien, etc. Ensuite on apprend à se déplacer sur la corde. Technique basique et au cas où on se retourne, à revenir dessus. Enfin, on fini par de la "Méthode naturelle". En gros on fait du sport dans la forêt. C'était sympa. le but était bien sur la cohésion. Y'en avait un qui faisait un peu d'asthme alors on l'a poussé et soutenu. On est rentré au "Pas de Gymnastique".

On va manger.

Soir = Encore de l'OS jusqu'à plus soif !

Mercredi :

Matin = Parcours nautique. On va à la piscine municipale à pied. Les instructeurs nous installe le parcours. On le fait par équipe de 5. En gros, c'est un aprcours avec plusieurs obstacle : Mannequin à ramener, passer dans un tube sous l'eau, passe dans une bouée puis rentrer dans une autre qui est consécutive, etc. Nous l'avons fait seuelemnt en treillis. En réalité nos cadre nous ont expliqué qu'ils se faisient à 6, avec un blessé factice, avec rangers et arme.

On rentre, on mange.

Après midi = On se prépare pour le bivouac. Nous avions un mec qui appartenait aux GCM, donc il nous a montré comment faire un sac. On a eu le droit à la fameuse "blague" de la gourde qui doit être remplie à "Ras bord". Il a vidé, la gourde de plusieurs d'entre nous, dont la mienne... Après avoir avoir rempli comme il faut nos gourde, on apprend à faire nos sac. A ce moment là j'avais déjà bien sympathisé avec un sergent, et un caporal chef. Donc il m'ont bien aider à faire mon sac et mon donner quelques astuces.

Anecdote : On a élu le sac le plus en les pesant, ce fut le mien, avec un petit 21,7 kilos...La faute à mes serviettes taille XXL mouillées...

Nous sommes parti par petit groupe. Je suis parti dans le dernier groupe avec le chef de section qui voulait me parler. Le chef de section est un adjudant.

Nous avons faire une marche d'une dizaine de kilomètre. Donc assez facile. Certains se sont perdus ! =P Du coup on est arrivé deuxième des 4groupes. J'ai bien discuté avec l'adjudant... A la fin, j'ai même réalisé que j'étais un peu trop familier avec lui, non pas que je le tutoyais, mais je demandé des questions assez personnelles... Mais bon, il m'a dit que s'il n'aurait pas voulu répondre, il me l'aurait dit, et qu'au moins y'en a un qui parle dans le groupe, ça fait passer le temps plus vite.

Soir = on arrive. On plante les tentes. Il nous montre les optiques de nuits. J'avais tellement faim que je n'ai pas pu apprécier le moment... Mais bon. On mange vers minuit. Et grosse surprise !!! Les cadres nous ont acheté des canettes de soda et du saucissons avec du pain !!! Normalement, on aurait du avoir seulement des "sachets beurk". Vous savez celui où la fourchette se casse telleemnt c'est dur... Les cadres ont payé d eleurs prorpres poches pour nous acheté tous ça. Ils nous ont dit qu'un chef c'est aussi savoir prendre soin de ses hommes. alors là tout le monde fut bien content, moi le premier !

La nuit se passe bien... Ou pas

Vers 3h du matin, le sergent nous fait un petite blague : Il avait pris des balles à blancs, et commence à Crier : Contact, contact ! tout en tirant. Il nous dit qu'on décroche. Alors on commence tous à plier notre tente en deux deux, on se rhabille. Et finalement, il nous dit : "Fausse alerte"... On doit tout remonter alors ! =P

On se recouche.

Jeudi :

Réveil 5h...ça fait mal. On doit repartir au centre. Et surtout découvrir le PO (Parcours d'Obstacle) !Attendu par tous.

On arrive, on prend une douche rapido, et on va à l'ordinaire. un des meilleurs petit déj aussi ! =P

On va au PO. On effectue des echauffements, pompes abdos. On divise la sections en deux, et on fait tous les ateliers avec la méthode qui va avec.

On va manger.

Après midi = SITTAL (Simulateur d'Instruction Technique du Tir aux Armes Légères). En gros, c'est une salle où l'on tir avec un FAMAS sur un écran. On a la bruit, le recul mais pas de balles qui partent. J'ai fait du 46 et ensuite du 49 sur 50. Apparemment, les gauchers tireraient mieux que les droitiers... Je ne sais pas si c'est vrai ou une légende.

Bref, ensuite, on a fait du lancer de grenade factice. Comment ça marche, etc. Le chef de section, nous prend un par un pour nous passer un entretien.

On rentre.

Le soir, l'adjudant continue ses entretiens. Tout le monde n'a pas pu passer l'après midi. Dont moi. Je passe vers 23h. Entre temps, nous avons appris à nous présenter lorsque l'on entre dans une pièce. On discute. tout se déroule très bien. il semblerait que je sois le "meilleur" de la section (niveau maturité et physiquement). J'apprendrai plus tard que je fus celui qui resta le plus longtemps en entretien.

Vendredi :

Matin = Couleur. Nous avons appris la marseillaise la veille...Certains ne la connaissaient pas... un caporal encadrant était en fait l'homme ton du CENZUB. Un peu avant de chanter, un mec de ma section fait un malaise. On le sort rapidement. On ne saura pas pourquoi il a fait ce malaise. En tout cas, chanter la marseillaise ça avait de la chetron. En plus le temps était radieux. Bref, impeccable ! On va dans la salle d'honneur du CENZUB, le Colonel remet à chacun de nous le diplôme.

Malheureusement, c'est déjà la fin. on refait nos valise. On rend TOUT. Chaussette comprise... Bref. On remet nos vêtement civil. ça fait bizarre.

On parle aux cadres en attendant le bus. Le sergent avec qui j'ai sympathisé, qui passe le concours de l'EMIA m'a dit qu'il espérera me voir sur le terrain. Promesse que j'espérerai maintenir. Quant à un caporal chef avec qui j'ai sympathisé également (très marrant aussi), m'a dit la même chose. Les deux m'ont laissé leur numéro de tel. Si un jour je passé dans le coin, fallait que je leur passe un petit coup de fil.

Voilà, nous reportons vers 12h15.

Quelques mois plus tard, j'apprends de mon CeR que je suis bel et bien 1er de la PMD avec 18/20.

J'espère que vous avez apprécié, désolé sur la fin j'ai été très succin, et les fautes d'orthographe, grammaire doivent être nombreuses... Si vous avez des questions n'hésitez pas.

Modifié par Dolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonsoir ! J'ai fait une PMD au 4ème Régiment de Chasseurs qui est à Gap pendant les vacances de la toussaint et je vous avais promis un petit retex que voici. (ce fût long, désolé!)

Je devais arriver le dimanche vers 18h-19h. A cause de la neige j'ai été bloqué à Grenoble, et la SNCF a eu la gentillesse de nous payer la nuit d'hôtel :D. Oui je dis "nous" parce que dans le train j'ai fait connaissance de 2 garçons d'à peu près mon âge qui se rendait aussi à Gap; donc je n'étais pas tout seul! Le lendemain matin nous devions prendre le premier train, mais évidemment......... re la neige, donc on se tape le car pendant trop longtemps; on arrive à Gap et il y avait 2 brigadiers-chefs qui nous attendaient, ENFIN on arrive au régiment vers 11h30.

On descend rejoindre la PM (qui était déjà en treillis alors que nous en civil) à l'ordinaire....., je vous dis pas la honte d'être en civil dans cette cantine!! Forcément on se sent un peu à part :s. On monte en chambre, je fais la connaissance de mes camarades. Après on perçoit, le paquetage, on s'habille en vitesse et nous filons rejoindre le groupe qui assistait à la présentation de quelques véhicules.

Juste après ça on perçoit les FAMAS : présentation de l'arme, démontage, remontage, apprentissage des règles de sécurité etc. Réintégration des FAMAS. On se rend dans une grande salle, brève présentation du régiment par l'officier de notre PM, et présentation du programme de la PM. Puis go à l'ordinaire pour le dîner (à 18h30-19h). Ensuite QL, histoire de fumer une clope (pour les fumeurs), d'aller chier et surtout, de se laver! (le premier soir, 2 filles ont arrêté, 1 qui avait son concours gendarmerie, et l'autre ..je sais pas)

Le lendemain (levé 6h, TIG, petit déj' etc.), on fait de l'escalade en extérieur, puis en intérieur (assez physique, ca tire sur les bras, etc.). Ensuite, déjeuner, on fait de l'OS, un peu bordelique au début, mais à la fin ça claquait !!

On repercoit les FAMAS, on se met en extérieur par petit groupe pour répéter à nouveau les mesures de sécurité et tout ce qui va avec pour le tir qui se déroulera le lendemain! Réintégration des FAMAS, puis direction salle de cours pour la liste des affaires à mettre dans le sac pour le bivouac du lendemain! Ensuite passage au mess, nos encadrants ont eu la gentillesse de tous nous payer une boisson (non alcoolisée of course) puis on va dîner. Après, préparation des sacs, douches, clopes, caca etc.

Lendemain matin (réveil 5h30 parce quelqu'un de notre chambre ne s'était pas rasé) : départ pour le pas de tir du régiment qu'est à 1h environ en car. On dort un peu dans le car. Arrivée là bas, on attends.. on attends...le camion qui devait ramener les rations de combat. Il fait froid, le marchogis (maréchal des logis) nous fait faire un peu de "sport" rustique pour qu'on se réchauffe. Vient, le camion, donc le repas; découverte des rations (pas si mauvaises!). On passe au gros de la journée : le tir. Tir allongé, 25 cartouches, cibles basculantes à 100m. J'en ai mis 19 sur 22 (oui 22 parce qu'évidemment faut que ce soit moi qui ai un famas qui déconne....!). Plutôt pas mauvais. La plupart des peu de filles de la PM ont fait 25/25 :D .

Le temps se gâtent, il fait gris, et pleuviote, les "supérieurs" décident d'annuler la nuit en bivouac :'( :'( :'( :'((.

On rentre au régiment, donc au car qui était à 800m du pas de tir en courant, avec le famas, les premiers vont chercher les derniers, la cohésion se fait. Le soir, comme ce n'était pas prévu qu'on mange au régiment, on bouffe les rations en chambre. Puis pause douche, caca, clopes etc.

Le lendemain (réveil, TIG, petit déj), course d'orientation dans le régiment. Puis déjeuner. Equipés de nos FAMAS et de nos casques, initiation aux bases du combat par petits groupes (déplacement tirroir, perroquet). Ensuite démontage, lavage (long) des FAMAS. Réintégration du flingue (oué il dizé kom ca les brigadiers et brichef). Dernier dîner qui nous réserve une surprise :+ "Qui veut un apéro?" nous demande le marchogis, évidemment certains lèvent la main :/ . On descend sur un parking, ils nous font faire des pompes sur les mains, poings, mains, poings, des flexions jambes etc. Histoire de nous montrer ce que subissent ceux qui font leurs classes. Les mains en sang on monte se laver, faire caca, discuter puis dodo!

Dernier jour : levé, TIG, petit déj, réintégration du paquetage :( . On fait les chambres, le ménage (de nouveau) . Rendez-vous dans la salle d'honneur pr la remise du certificat qui certifie (:lol: ) notre participation à la PMD. Garde à vous et repos devant un haut gradé (ca pétait).

Dans le car, direction la gare de Gap. On avait tous nos train beaucoup plus tard dans l'après-midi, on boit un coup et mange un morceau au café-bar-resto devant la gare. On prends nos trains et c'est.... la (triste) fin :'(

J'ai été très satisfait de ma semaine, très content!! J'ai vraiment passé des jours tops de chez tops!!! Bonne cohésion dès le premier soir. Je suis quelqu'un de très timide, et j'avais lu sur ce forum quelqu'un qui disait "au début personne ne se connaissait; à la fin on avait l'impression de se connaître depuis toujours", Moi j'y croyais pas...et ben je peux vous confirmer que c'est VRAI!!!!! J'avais limite envie de pleurer quand ils nous ont déposés à la gare. Aujd nous sommes quasi tous en contacts via facebook. C'était vraiment une semaine EXTRA!!!! J'aurai tellement aimé que ca dure beaucoup plus. Mais même à la fin, j'avais toujours le sentiment d'avoir loupé quelque chose du fait d'être arrivé un peu plus de 24h en retard :s.

Je conseille à ceux qui hésitent, d'en faire une!! C'est vraiment une expérience top. Que des bons souvenirs!!!!!!!!!! (dans l'ensemble il faisait plutôt beau, voire chaud, sauf le jour du bivouac :( )

voilà, ce que j'ai écrit est un peu brut, j'ai pas trop pris la peine de relire, donc la syntaxe peut parfois être floue :s

EDIT : à la réintégration du paquetage ils nous ont dit qu'on pouvait garder les t-shirts, mais au final non ............on a gardé les chaussettes :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

RETEX !

Dimanche : Arrivée à 16h40 gare de Toulouse-Matabiau .

Je fais connaissance avec les stagiaires présent on est 6 au début et hop direction le 1er RTP .

Ensuite accueil au régiment , puis le brigadier nous montre nos chambres et nous expliques comment faire le lit en batterie pour le matin .

On à manger vers 19h et on attends jusqu'à 22h45 pour les ordres du lendemain etc ..

Lundi : Levée 6h , douche . 7h petit-déjeuner .

Ensuite , perception paquetage et Visite médical , Le brigadier nous explique comment s'habiller mettre les rangers etc .. ( au début c'est pas simple mais on s'y met rapidement )

12h : On mange à la cantine et ensuite on se dirige vers la salle de cinéma pour une présentation du régiment et ses spécialités sa a duré 2h .

C'est l'heure des tests sportifs pour les groupes de niveaux : Grimper de corde , pompes , abdominaux et tests VMA .

Mes perfs : Corde = 0 , Pompes 15 ( c'est le maxi à faire ) , abdominaux 40 ( c'est le maxi à faire ) et Tests VMA : Palier 15 , le premier est arrivé à 17.5 ! assez content de moi sauf pour la corde !

Après on s'est étiré avec le sergent-chef ( une femme très physique et qui adore le sport ) . Douche , on est parti manger et après le fameux OS !

Ordre serré = Pour début on à appris le garde à vous , le repos , le "en colonne couvrez" et un peu de marche au pas pour débuter .

Une fois cette activité terminée douche et 22h Extinction des feux !

Mardi : Levée 6h , douche et TIG ensuite petit-déjeuner !

Et c'est partit pour 6km de footing par groupe , j'étais dans le groupe 2 en fonction des tests de hier . Le sergent-chef était devant et le brigadier en serre-file serre-fil .

Après ce footing , renforcement musculaire au programme et le brigadier nous à appris une bonne méthode pour évoluer rapidement aux pompes et tractions .

En plus précis , sa donne : 5 pompes et 1 traction x2 , 6 pompes et 2 traction x2 , 7 pompes et 3 traction x2 , 8 pompes et 4 traction x2 , 9 pompes et 5 traction x2 , 10 pompes et 6 traction x2.

A la fin sa tire bien sur les bras :) , ensuite étirements et douches . Après la douche cours sur les grades et ordre serré pendant une heure .

12h15 : Manger puis direction le hangar des plieurs de parachutes , ils nous ont expliqué leurs spécialités etc .. !

Ensuite un super moment , en tenue de sport et rassemblement vite direction en courant le gymnase du régiment pour une séance de Boxe anglaise et une autre de Krav-Maga ! Très instructive j'ai adoré :)

Le soir plutôt tranquille , On à manger et finit la journée par de l’ordre serré . :)

Mercredi : Levée 6h , douche et TIG . Petit déjeuner et échauffement pour se mettre dans le " rouge " pour le PO , sa envoie du lourd !

Après bah le fameux PO , on a fait la moitié du PO pas tout car il pleuvait et les cadres ne voulait pas de blessés .

Fin du PO , et la le moment attendu par tous : instruction famas , sa a duré une bonne heure c'est intéressant et important pour la suite .

Ensuite on à pris notre douche , on a fait la musette pour la sortie terrain , on part manger et GO le Bivouac !

Pour le bonheur de plusieurs , on est allez en Ariège plus précisément à Pamiers au 1er RCP ! Qu'il est beau ce régiment surtout devant sa laisse sans voix !

Même si le régiment était un peu vide à cause des nombreux soldats partit en OPEX . On visite le régiment en car un peu et direction le bivouac .

Le 1ère Classe nous explique comment monter une tente , après le brigadier-chef nous explique comment est ration de combat et comment on s'en sert etc .. ( c'est bon sava )

Ensuite Bah 1h de repos pour manger etc .. et direction l'inconnue pour une marche de 6 KM ! C'était pas fatiguant on avait que 4kg sur le dos donc plutôt tranquille :)

Retour au Bivouac , le sergent nous explique comment on doit être sur le terrain , comment on observe l'ennemie etc .. :) Après sa dodo :)

Jeudi : Levée 6h10 : Petit déjeuner ( ration de combat ) et après sa le sport que j'ai kiffé , en mode pompes à volontés jeux avec le sergent le brigadier et tout en clair ils nous ont bien cassé :)

Et là en pleine séance un Casa survole la zone ( pas loin de la zone de saut du 1er rcp ) et on voit les paras sauté de l'avion c'est sublime quand on voit sa pour une première fois !

Une fois les premiers sauts de la journée fini on se douche en mode rusticité lol , et on met le treillis propre pour allez sur la zone de saut pour voir sa de plus près , pas de chance arrivé sur la zone les sauts de la matinée était fini donc on est revenu au bivouac pour manger :) !

13h départ pour le 1er RCP et le TIR au Sital . J'étais du groupe ' GOLF 1 ' donc on passe en deuxième pendant que le " GOLF 2 " tir nous sommes partis sur la zone de saut voir les paras sauter et atterrir encore plus beau de plus près :) .

Après sa a était à mon groupe de renter en scène pour le Tir au sital . 3 Séances de tir à 10 cartouches si mes souvenirs sont bons .

Tir à 20 , 50 et 100 M . Pour les trois j'ai fait du 100/100 très content de moi sur sa . Après le scénario j'ai fini 3ème avec 70 points le premier avez 140 !

Le tir est fini on sort de la salle et on attends dans le car pendant une heure que l'autre groupe passe , on discute avec les cadres c'était sympa :) .

18h15 : Retour au régiment , Manger OS et dodo !

Vendredi : Levée 5h30 , Marche au pas jusqu'au Nord-Atlas du régiment et photo avec le chef de corps du régiment et tout les cadres !

Ensuite petit-déjeuner , TIG Général , remise en condition du paquetage , remise attestation PMD et cadeau un bloc notes du 1er RTP .

Et après sa , le dernier " Garde à vous du lieutenant et de la chef " après sa le Cri de guerre de notre groupe .

" Pour la PMD , Ne jamais reculer , toujours avancer ! Ouh " Ensuite on monte dans le car les cadres nous disent au revoir , sa sent la tristesse de partir si tôt pour certains dont moi

Et comme dit la chef " A bientôt dans d'autres cieux " .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Retex :

J'ai donc eu la chance de pouvoir effectuer ma pmd au 121ème régiment du train à Montlhéry du 24 février au 1er mars .

Dimanche 24 février

J'arrivé donc de bordeaux pour ma part en direction d'Arpajon (91 banlieue parisienne ) le métro bien entendu je me suis "perdu" (sinon ça n'aurait pas était drôle ) dans ma détresse j'essaye d'"attraper" des locaux qui pourrait m'indiquer ne serait ce que la direction à emprunter . Par chance j'imagine , je ne suis tombé que sur des touristes héhé un bon moment de solitude . Voila pour l'anectode !

Le rendez vous était fixé à 18h en gare rer d'Arpajon ou un autocar de l'armée de terre nous attendais nous étions à peu près 15 . Arriver au régiment aux environs de 18H45 la tête collée à la vitre afin de découvrir "pour de vrai " ce à quoi ressemble un régiment vue de l'intérieur et la .... Ouah ! C'est immense ! On aurait dit une ville ! D'ailleurs je vous pose la question est ce que en globalité tout les régiments de France sont aussi grand que ce que j'ai pu vous décrire ?

Ensuite on nous fait patienter environ deux heures dans une salle avec télé incluse ainsi que distributeur de friandises et boissons ( Le luxe vraiment ! (Sans ironie) ) et nous dégustons un repas froid offert par le régiment . Nous gagnons nos chambres nous étions environs une trentaine , chambre de 8 , je prends donc le 1er lit à droite sans trop réfléchir Hop ! Chef de chambre ! héhé par chance de très bon camarades étaient présent dans ma chambre .

Entretien avec le lieutenant "Whisky"

Lundi 25 février

Réveil à 5h10 tout les matins à cause du nombres de douches H.S et de la lenteur de certains ...

Les choses sérieuse commencent mot d'accueil des cadres + présentation du stages , règles de vie et d'hygiène en collectivité . Suivi de la perception du paquetage (Treillis , parka , tenue de sport , casquette etc ... ) on dépose tout ça en chambre et direction l'ordinaire dernier instant en civil !

Par la suite un petit cours sur le lit au carré en batterie . TIG c'est partit haha ( Comme nous disait le caporal "Zoulou " les tig c'est l'une des principales activités du soldat ) .

Et enfin un petit cours (pratique) sur le port de l'uniforme et donc on enfile tout ça et pour ma part une fois en treillis le premier ressenti c'est de la fierté , on se sent vraiment fier ! ....

Ensuite petit cours (toujours pratique) sur le contenu du paquetage .

Adieu les affaires civils vous ne les remettrez plus avant la fin du stage !

Voici l'heure de l'ordre serré donc on a le droit à une démo des cadre et ensuite c'est à nous et alors les cadres se sont bien marrés et nous aussi d'ailleurs parce qu'il y en a qui arrive à saluer avec les pieds ( Non Non je ne me moque pas mais c'était vraiment marrant )

Gauche gauche , demi tour droite , marcher au pas ( La 1ère fois c'est quand même la cata mais c'est normal après tout ce n'est pas très évident quand on sort du civil ) .

Et un cours sur les grades , finis les bonjour monsieur place à mes respects mon lieutenant .

Extinction des feux 22h30

Mardi 26 février

Réveil à 4H30 Instruction incendie on sort comme on est , en jogging et en T-Shirt par -7 ça pique bien héhé !

Ensuite on a le droit à un léger footing mené par le lieutenant "Whisky" d'environs 3 km pour nous mettre en jambes et évaluer un peu si le groupe suit . Suivis d'une bonne séance de pompes sur le bon bitume si si vous savez avec les petits cailloux qui vous rentres dans la peau héhé . On va beaucoup pompez pendant le stage , notamment à cause d'une importante partie du groupe immatures à mon gout venue en touristes et que je ne porte pas dans mon coeur à savoir que ce n'est pas une semaine de vacances vous êtes évaluez tout au long .

Bref , présentation armée de terre , présentation des véhicules du régiment , pl , spl , citerne , léger , moto .

Présentation armement FAMAS PA , ANF1 , 12.7 Très intéressant montage démontage ainsi que manipulation pas de tir malheureusement mais c'est compréhensible nous restions des civils malgré tout !

Le soir venu nous préparons notre sac terrain pour la marche et le bivouac de mercredi .

Mercredi 27 février

Le paris saint germain rencontre l'olympique de Marseille ... C'étajt juste pour voir si vous suiviez .

Parcours naturel et obstacle : C'est une séance de sport en treillis mais une séance décalé héhé pleines de petits jeux et surtout très très intensif .

Debout ! assis ! debout ! assis ! Sous cette forme vous voyez ? Et on a pompez mais sur de l'herbe nettement plus agréable !

Et le fameux parcours d'obstacles, beaucoup d'obstacles était inaccessible à cause de la neige les ayant rendus glissant et donc dangereux ! Nous avons pu goûter néanmoins a l'obstacle ou l'on rampe sous des cordes (désoler je n'ai pas le nom ) nettement plus simple dans les films .

Douche bien entendu on ne pouvait plus distingués le camouflage des treillis ils étaient marron unis héhé .

Un petit cours sur les transmissions et c'est partit pour la marche 6km8 , de jolis dénivelés je peux vous dire que pour une première marche en rangers ça vous fait les pieds apparitions des premières ampoules à l'arrivé . Ah j'oubliais on nous as fait pomper pendant la marche avec le sac sur le dos à causes de " Crétins" tout en restant poli qui se permettait de chanter pendant la marche m'''enfin !

Arrivé mise en place du bivouac tactique les sacs de couchages en arcs de cercle les sacs en tête .

Dégustation de la fameuse ration de combat qui malgré les dires sont très corrects ! Couché aux environs de 23h . Les gardes commencent pour ma part c'était de 1h30à2h30 mais j'ai pu l'évitez ! Nos cadres nous réveillent en fanfare comme quoi il y a une présence ennemie et nous devons changez de lieu de bivouac à savoir que l'on dormez dans un hangar ouvert dans le régiment .

Nous reprenons la marche aux environs de 00h30 menée par le lieutenant quand tout le monde penser qu'il nous ramènerait en chambre il fit un détour ( la on pense très fort mais on ne dit rien haha ) pour finalement nous ramener en chambre c'était donc une bonne blague héhé !

On dors donc au chaud !

Jeudi 28 février

Un nouveau parcours naturel comme la veille , là , la fatigue se fait ressentir quelques cours sur les carrières possible au sein de l'armée de terre certains s'endorment ils passeront donc le cours débout .

On a eu la chance d'assister au défilé de tout les escadrons du 121 à l'occasion de la fête du train . Un super moment !

Vendredi 1er mars

Jour du départ , gros tig chambres + batiments , remise du diplome de la pmd en salle d'honneur + un pins . Et le départ !

Conclusion : Une super pmd très riche en informations comme en activités , une pmd qui renforcent mes envies d'engagement au sein de l'armée de terre . Une partie du groupe qui malheureusement à gâcher un peu cette pmd par leur manque d'implication , d'envie et de maturité ...

Pour ma part je postule comme Evat en tant qu'agent de circulation au 515ème régiment du train ainsi qu'au 121 ème régiment du train .

J' espère que ce ne fut pas trop long à lire et assez sympathique . Je m'excuse d'avance pour les fautes et me tiens à votre disposition pour toutes questions !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

J'ai eu la chance de faire ma PMD au 152e RI de Colmar, appelé aussi 15-2 ou "régiment des diables rouges"

Dimanche

Habitant plutôt loin j'ai pris le train la veille du début de la PM. J'ai rencontré à la gare de Lyon un gars qui faisait la même PM on a donc prit le train ensemble et avons pu faire connaissance. Arrivés à la gare nous avons préférés rejoindre le régiment à pied plutôt que d'attendre la navette. Nous sommes donc arrivés a 17h à la caserne et avons étés pris en charge par un caporal chef qui nous a remis les clefs de notre piaule et fait visiter les lieux. On a ensuite fait nos lits au carrés comme expliqué puis rangé nos affaires dans les armoires mises à dispo. Plusieurs autres personnes sont arrivés peu de temps après. J'ai pu remarquer que le caporal chef était TE de par son insigne tout comme l'autre caporal chef qui est arrivé dans la soirée. On a ensuite mangé en ville le repas n'étant pas prévu pour le dimanche soir. Ensuite retour aux quartiers et dodo après avoir discuté avec les cadres pendant une heure.

Lundi

Nous nous sommes tous levé à 6h pour aller prendre le petit dej à l'ordinaire, autant dire qu'on se sent mal quand on est encore habillés en civil alors que tout le monde est en uniforme, on ne s'est pas attardé. Ensuite retour aux quartiers et attente de ceux qui arrivaient le matin, nous étions censés être 30, 9 ne sont pas venus, et la plupart sont arrivés après 11h alors que l'heure limite était 10h30 sur le papier...

On nous a ensuite emmené percevoir les paquetages, avec tout ce qu'il faut dedans ( je ne vous fait pas de dessin), on est revenu aux quartiers avec les paquetages et les musettes sur le dos. Le chef et le sergent nous on donné 20 minutes pour nous habiller entièrement, certains ont trouvé le moyen de ne pas être à l'heure (ils étaient sur les portable la moitié du temps), on nous a ensuite fait nous mettre en ligne, on nous a appris le garde à vous et le repos réglementaires, puis déboîté colonne ordre base deux et direction l'ordinaire. On a reçu l'ordre de ne pas s'asseoir avant le caporal chef, décidément recevoir des ordres ne plaisait pas aux trois quarts du groupe qui sont arrivés à la table en s'asseyant et en commençant a manger avant l'arrivée du caporal chef, automatiquement punition a la sortie de l'ordinaire (pompes), on a eu 10 minutes pour se mettre en tenue de sport et être rassemblés, encore une fois la moitié du groupe n'était pas à l'heure, pas de punition cette fois. Nous sommes allés courir dans Colmar une petite heure(à un rythme très lent), puis au retour renforcement musculaire (10 pompes, 15 abdos, gainage, 5 tractions, corde). Autant dire que sportivement c'était très très gentil. 30 Minutes pour se doucher et s'habiller puis on part pour manger, arrivé devant l'ordinaire le caporal chef nous a puni pour le retard de l'après midi, 30 pompes. Puis on est allé manger. Au retour on avait jusqu'à 23h pour appeler les familles, à 1h du matin ça braillait encore dans les chambres, le caporal chef a du gueuler pour que ca se calme.

Mardi

Réveil 6h, rassemblement 6h30 pour aller manger, le chef nous prévient que c'est la dernière fois que ca se passe comme ca la nuit. Après le petit dej échauffement avant les parcours d'obstacle avec le sergent, puis on a fait les obstacles du PO (faciles séparément mais toutes enchaînées je suppose que ca doit piquer) . Ceux qui n(arrivaient pas les obstacles se mettaient sur le côté, personnellement j'ai réussi du premier coup. Ensuite 30 minutes pour se doucher et se changer avant d'aller manger. Après manger instruction FAMAS sur les pièces, le démontage remontage, les mesures de sécurité et dispositions de combat puis séance de tir au SITTAL (50,100, puis 200m, pour finir avec simulation) j'ai fini 2ème de mon groupe avec 4/5 à 200m et 120 points à la simulation. Cours de trans ensuite puis retour aux quartiers avant d'aller manger. Après le dîner on a marché au pas, puis les deux caporaux chefs nous on fait du chant ( la petite piste), chant qu'on devait apprendre pour le lendemain. Extinctions des feux à 22h après avoir discuté avec les cadres pour certains, passé la soirée sur les portables pour d'autres.

Mercredi/Jeudi

Réveil 6h, rassemblement 6h30, le caporal chef vérifie si on a bien appris le chant, il est évident que certains ont préférés rester sur leur portable et ca se voit, on pompe, 50 à la suite. On va ensuite manger, puis percevoir les FAMAS pour partir en forêt l'après midi. On a 10 minutes pour se changer en tenue de terrain ( les sacs devaient être faits la veille) puis on charge tout dans le bus. Le bus nous dépose et on marche 2km jusqu'au campement, j'ai ramassé un pack d'eau de 9kg en plus de mon sac et mon FAMAS puisque personne ne s'était porté volontaire, c'est pas grand chose mais quand on a pas l'habitude c'est pas évident. On perçoit les tentes et rations quand nous arrivons et montons les tentes. Certains partent ensuite chercher du bois, d'autres des pierres, d'autres encore se prennent en photo en tapant la pose avec le FAMAS derrière un buisson, d'autres appellent leur copine...

On nous explique ensuite comment la ration est constituée, comment faire chauffer, etc. On mange. Cours sur le camouflage avec le sergent ensuite, à l'issue duquel on doit se camoufler puis se cacher dans un périmètre délimité en 3 minutes, tout le monde a été trouvé sauf ceux qui ont eu la bonne idée d'aller se cacher en dehors du périmètre.

Un première classe nous fait ensuite un cours sur le secourisme, tandis que l'autre moitié du groupe recoit un cours en topographie avec le caporal chef. Puis ca tourne. On mange ensuite le soir et le chef nous apprend la tradition de "faire la poussière". Après manger on recoit les ordres pour les tours de garde puis cours sur les lunettes et jumelles optique de nuit avec petit parcours ludique. Je pars ensuite me coucher dans ma tante avec mon camarade et surtout ma femme dans mon duvet. On se réveille a 2h30 pour prendre notre tour de garde, un camarade qui était parti faire ses besoins sans prévenir a failli se prendre un coup de crosse en revenant (c'était les consignes si un inconnu ne répondait pas). On se recouche à 3h15 et on se réveille a 6h45 pour le rassemblement. On apprend qu'un gars a laissé son arme en dehors de la tente et son chapeau pendant la nuit, les chefs l'ont caché, le temps qu'il le retrouve on prend 45 minutes de sport en plus. On a droit ensuite au réveil musculaire avec les sergent et petit dej à la fin. On plie le camp à 9h30 et on repart en direction du bus. Au retour au régiment on se change et se douche et on va manger. Après manger on recoit nos diplômes qui nous sont remis par un lieutenant-colonel dans la salle d'honneur. Puis retour au quartiers, vérifications des paquetages et réintégration. Ceux qui partaient sont partis et ceux qui restaient la nuit ( dont moi) sont restés.

On a passé la fin de la journée avec les cadres qui nous ont confiés que les 95% des personnes présentes n'avaient rien à faire à l'armée (refus d’obéir, fainéantise, impossibilité de se dépasser), on est allé manger en ville avec les cadres puis le sergent a proposé aux 4 personnes restantes d'aller boire un coup à la popote de sa compagnie, ce qui nous a permis (enfin à ceux qui osaient) de discuter avec des soldats de la compagnie, qui eux ne sont pas là pour nous vendre du rêve). Retour aux quartiers puis le caporal chef nous a montré les vidéos qu'il avait prit en Afgha, c'est chaud..

On est ensuite allé dormir.

Vendredi

Réveil 8h puis nettoyage de la chambre et départ à 9h avec mon camarade de chambre.

Cette semaine m'aura permit de voir en surface la vie de soldat. Comme me l'a dit le caporal chef avec qui je discutais beaucoup, c'est 5% de la difficulté de la vie de soldat qu'on nous a fait découvrir, on a vu que très très peu de contraintes. On était quasiment jamais puni quand quelqu'un faisait une connerie, on avait le droit au portable, on nous gueulait pratiquement jamais dessus.

La PMD est un peu faite pour vendre du rêve aux jeunes qui n'ont aucune idée de ce que c'est et qui sont venus pour se prendre en photo en uniforme et tirer au fusil.

J'ai essayé de me donner a fond de me mettre en condition au maximum, je n'ai sorti mon portable de l'armoire que lorsqu'on me le disait, j'étais volontaire, motivé, j'obéissais à tout les ordres, j'aidais les camarades, et je crois que ca c'est vu car quand je suis parti le chef m'a dit que c'était bien, et le caporal chef m'a donné son numéro de téléphone pour avoir des nouvelles de mon parcours.

J'ai justement conscience que c'est un métier difficile et que ca n'a absolument rien à voir avec la PMD qu'on a fait mais je suis prêt à le faire car même si c'est dur c'est ce que je veux faire et je ferai tout pour y arriver.

J'ai également trouver les cadres géniaux quoique beaucoup trop gentils pendant la PMD, j'aurais aimé voir un peu plus la difficulté mais bon..

Je dois avouer que vendredi je n'avais aucune envie de partir, va falloir encore attendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Voici mon retex de ma PMS au 68ème régiment d'Artillerie d'Afrique du 8 au 26 juillet 2013. Si vous voyez des incohérences où des grosses fautes de grammaire faites le savoir j'éditerais le post.

Bonne lecture

Dimanche 7 : Arrivée au régiment dans l'après midi avec accueil des cadres et de l'Adjudant chef de section. Découverte de notre bâtiment et des chambres, des camarades de chambrée, repas et au lit

Lundi 8 : Le matin visite médical et perception des tenues et matériels, c'est long, très long il faut donc rester patient avant d'enfiler le treillis puis l'après midi les cours commencent sur l'armée française et ses composantes puis premiers cours d'ordre serré jusqu'au repas vers 19H30 puis cours sur le rangement de l'armoire et comment faire son lit.

Mardi 9 : Réveil 6h30 petit dèj' puis direction la cérémonie des couleurs avec tout le régiment ( du moins ceux qui ne sont pas en permission ) puis footing tranquille jusqu’à 10h. Ensuite reprise des cours sur l'armée française et sur les grades toutes la journée avec de l'OS et le premier chant : « J'avais un camarade » qui sera le chant de la section.

Mercredi 10 : Réveil 6h et premiers TIG on se rend compte qu'il faut bien nettoyer PARTOUT. Après le repas direction l'armurerie pour la perception des FAMAS et premiers cours sur le FAMAS suivi des cours d'Instruction Sur le Tir de Combat ( ISTC ) toute la journée. Ce sont pour la plupart d'entre nous les premiers contact avec l'arme. "Marteau-thérapie" des 4 règles d'ISTC et le soir OS avec chant qui ne ressemble encore à pas grand chose.

Jeudi 11 : Encore de l'ISTC pour voir les postures de tirs et l'après midi les premiers cours NBC et encore et toujours du chant et de l'OS le soir. Il suffit de faire un très beau chant pour aller se coucher ou l'inverse pour faire un "un pas cadencé en direction de l'infini".

Vendredi : ISTC/ transmissions et cours de pédagogie.

Samedi : Matin => parcours naturel : petits bain de boue, exercices ludiques, pompes gainage et course histoire d'être complètement rincé. Les premières blessures apparaissent entre les petits bobo et malheureusement une blessure plus grave pour une candidate qui devra nous quitter quelques jours après a contre cœur pour toute la section. Le groupe commence à se souder la bonne ambiance règne. L'après-midi repos offert par les cadres en grand seigneurs alors qu'il y avait NBC au programme.

Dimanche 14 juillet : C'est fête nationale ! Le chef de section nous invite dans sa batterie pour regarder le défilé puis repos toute la journée. mais tout de même un peu d'OS et de chant pour ne pas perdre la main.

Ce fut une semaine d'acclimatation, nous avons pris nos marques, nous connaissons maintenant le fonctionnement des journées les automatismes sont presque acquis.

Lundi : Le chef de section à décider de faire monter l'intensité d'un cran et nous le fait savoir de façon très clair, tout se fait plus vite et le moindre couac est sanctionné ( toujours avec pédagogie ). Cependant les cours sont assez tranquilles puisqu'il s'agit de la formation au PSC-1 et ce jusqu'au lendemain midi puis les cours reprennent normalement. La mascotte de la section prend forme et le Maréchal Parenthèse nous suit partout ( en hommage au chef de section et ses innombrables parenthèses lorsqu'il donne un cour. :D).

Mercredi : Parcours d'obstacle bas ! un petit échauffement d'abord où le CDS nous fait fait monter la pilule a coup de "rampez jusqu’à moi ! debout ! En position ! debout ! etc..."

Puis démonstration des obstacles bas par les cadres et passages sur les obstacles par petit groupe. Une bonne douche et reprise des cours avec génie et topographie ( le dernier cours étant dispensé par deux EVSO venus rejoindre l'équipe d'encadrement et présent jusqu'à la fin du stage).

Jeudi : Parcours d'obstacles haut ! même échauffement mais avec des petits exercices de cohésion dans la fosse et un passage d'un muret de toute la section en restant allongé...

Présentation par les cadres des obstacles haut, passage par petits groupes et petite visite du Chef de corps pour nous dire un mot. Le manque de temps empêchera d'effectuer le déroulé de tous les obstacles. Cours de pédagogie l'après midi avec des petits devoirs à faire le soir : Réaliser une fiche de séance pour pouvoir donner un cours par la suite.

Vendredi 19 : le matin pédagogie et ateliers topographie avec OS et chant le soir ( et parfois un pas de gymnastique ).

Samedi 20 : Entretiens avec le chef de section et on reçois les ordres pour préparer la musette pour la marche de ce soir. En préparant la marche le CDS est capturé mais la localisation du lieu ou il est retenu est connue : A nous d'aller le chercher ! Briefing de la mission perception des cartouches à blanc formations des trinômes et des groupes, répartition du matériel ( lunettes amplificateur de lumière, je ne me rappel plus de la dénomination exact ) et camouflage du visage. Nous sommes fin prêt il est 21h nous sommes déjà en retard et le temps presse. Les deux groupes prennent des itinéraires différents pour se rejoindre au point de l'assaut final guidés par les EVSO à la topographie secondés par les cadres. Quelques accrochages avec l'ennemi pendant le trajet et nous arrivons au point convenue pour faire une surveillance toute la nuit. A 6 h du matin ASSAUT ! Ça tir ça crie puis tous les ennemis sont morts. VICTOIRE ! Ah bin non pas victoire il se trouve que le chef de section pris en otage...et bien...fut l'innocente victime...d'un tir fratricide pendant l'assaut :+ :/ . Petit déjeuner avec la ration de combat et marche du retour pour aller nettoyer nos affaires et se reposer l'après midi avec la permission magnanime du CDS pour féliciter la section d'avoir pris son rôle très au sérieux et avoir vécu la mission a fond.

Lundi 22 : préparation de la semaine de terrain a venir, on emballe les affaires dans le sac F2 et départ en fin d'après midi en camion direction un fort d'airsoft gentiment prêté par l'association d'airsoft du régiment. C'est énorme, c'est magnifique : des bâtiments des miradors une grande palissade tous ça en bois et en caisse de grenades. On va passer une semaine ici c'est fantastique se dit-on en arrivant. Mais dès l'arrivé le décors est planté nous sommes pris en otage et la suite est un secret car pour les prochains ça n'aurait aucun intérêt de savoir ce qu'il se passe ensuite ;). Dans la soirée fin de l'exercice et on prépare nos emplacements dans les casemates pour dormir mais une bêtise a été faite ( je suis incapable de me rappeler laquelle ) et nous devons nous même trouver notre punition : ce sera organiser la garde du camps toute la nuit. On se répartie les tours de garde, on définit le mot de passe et c'est parti. Les cadres ont prévenu : "on va tester votre dispositif, gare à vous si quelqu'un de non-autorisé pénètre dans le camp". Une nuit donc propice à toute sorte de situation qu'on trouve bizarre au début comme se retrouver en caleçon torse nu avec le gilet de combat en haut du mirador parce que les copains se font tirer dessus pendant qu'on dormait alors on saute du lit sans réfléchir ou retrouver un de ses camarades pris en otage lorsqu'il était parti pisser en dehors du camp. Néanmoins le lendemain les cadres nous on fait remarquer toutes nos erreurs et nous on corrigé.

Bref le jour suivant est consacré aux bases du combats en trinômes et aux cadres d'ordres avec des petits exercices de déplacements toujours aidés par les cadres et leur vécu en opération ( Serval, Afghanistan ). Petit récompense donné par le CDS nous avons une mission : organiser seuls la défense du camp dans la soirée contre les cadres non armés. Si l'un deux pénètre dans le camp : ECHEC. On a ordre de tirer a vu pas de quartier ! Il fallait tenir 3 heures il leur à fallu même pas une petite heure pour rentrer inaperçu dans le camp.

Mercredi 24 : Rallye de fin : ateliers et QCMs sur tous les cours que l'on a vu pendant les 3 semaines avec entre ça du combat du déplacement et des situations tactiques. Enfin barbecue pour le dernier repas sur le terrain avec plein de boissons ( on s'était tous cotiser avant ) et chants paillard, chant de popote et chant régionaux un peu plus détendu, tous le monde à le sourire c'est la bonne ambiance et grand moment de partage avec les cadres.

Jeudi : départ tôt il faut tout ranger et aller sur le pas de tir, une fois las-bas le cœur bas plus fort lorsque les chargeur sont « graillés ». On ne rigole plus du tout il faut être sérieux et concentré à tous les instants. Nous avons 45 cartouches chacun et après les tirs de réglages nous passons par dix pour faire des séries dans toutes les positions et a différentes distances. Une fois la première cartouche tirée on a moins d'appréhension et les tirs se font tout seuls. On tire assis, debout, a genoux, des doublettes etc. puis après il faut ramasser les étuis et ranger le matos. Vient l'après midi et le temps du nettoyage du FAMAS. Après plusieurs heures c'est bon tout le monde à fini on peut aller se coucher après avoir vérifié que tous le monde ai bien tout son matériel pour la réintégration du lendemain. ( ATTENTION aux pertes ça ne plaît pas du tout aux cadres et il faut faire un rapport )

Vendredi 26 : Lever 5h : nettoyage en profondeur de tout le bâtiment et réintégration des affaires, nous sommes de retour en civil et remise des diplômes dans la salle d'honneur du régiment. Le C2 vient en personne remettre les diplômes aux trois premiers. Un dernier petit mot avant le départ et tout de suite avant d'aller dans le train direction le restaurant a côté pour une bonne grosse pizza et une bonne bière fraîche avec quelques encadrants. On se remémore les événements, on se raconte ce que les autres n'ont pas vu...Viens les derniers adieux et tout le monde rentre chez soi le sourire aux lèvres.

3 semaines intenses ou on apprend énormément de chose, on se découvre parfois et tout cela n'aurait jamais été possible sans le dévouement sans faille de l'encadrement qui à pris sur sa permission pour nous accueillir. Merci donc au 68eme RAA et plus particulièrement à la deuxième batterie ! 3 semaines de pure bonheur qu'il faut vivre a fond, lorsque l'on fait une PM, ne pas oublier que l'on est volontaire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Intermède:

bonjour,

j'essaie d'envoyer un petit mp de remerciements quand je peux j'ai sûrement dû en oublier certains, alors au nom de la communauté MERCI d'avoir pris le temps de rédiger vos RETEX,

le nombre de vues atteste de l'utilité ....

bonne chance à vous tous dans vos parcours

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

J'ai fais ma pmd au 17ème RGP du 12 au 16 mai 2014.

Habitant à coté d'Angers, j'ai du prendre le train dimanche pour dormir au régiment.

Arrivée 20h28 gare de Montauban ! Un caporal chef et un première classe nous attendait.

Accueil très froid, je ne pouvais m'empêcher de contempler leur beau béret rouge.

Enfin à la caserne, repas froid percu plus le sac de couchage. On fais connaissance, on va fumer quelques clopes et après rassemblement

à 23h pour nous expliquer la semaine.

Lendemain matin debout 5h45, pour être prêt à 6h15, direction le mess pour le petit déjeuner.

Ensuite, direction la perception du paquetage, nous avons attendu assez longtemps dehors avant de passer, et encore moi j'étais dans les premiers !

Enfin fini, on va avoir un cours sur les grades et quelques questions diverses. Ensuite on va mettre nos sacs f1 dans le car et camion parce que après,

direction le cfim de caylus ! J'ai enfin pu voir ou je ferais (j'espère) mes classes.

Le cfim est assez grand, assez bien, et perdu dans la campagne alors pour le bivouac c'est parfait !

Nous sommes restés deux jours au cfim, pour résumer nous avons fait du SITTAL (j'en avais déjà fais, mais cette fois j'ai pu tirer au FRF2 ! très agréable ;) )

nous avons fais aussi une course d'orientation où j'ai fini 1er avec mon ami DL ! on a fais beaucoup de choses, beaucoup de pompes :P des tractions ect..

La garde évidemment ! pour ma part ça a été, j'ai été exempté d'une nuit de garde comme Dl vu qu'on avait gagner la course d'orientation ! Sinon

je faisais 5h-5h30, je réveillais tout le monde, c'étais pas mal j'étais déjà réveillé et déjà prêt avant tout le monde. Un passage que j'ai bien aimer,

c'est le parcours du silence, un parcours dans les champs et la forêt, qu'on à repérer la journée. On devais passer la nuit par binôme de deux, (moi avec DL évidemment ;) )

et observer et écouter. à la fin on devait donner un message à notre sergent chef. Sauf que entre temps deux caporals chef nous ont choper et fait un mini coxage :P.

Nous devions rien dire même sous la torture et nous n'avons rien dis aha, enfin sous la torture j’exagère.

Enfin en bref, nous avons fais un beau séjour au 17, nous avons même percu la pucelle du régiment à la fin ;) (super cadeau),

en gros pour ceux qui ne savent pas quoi penser, une pmd c'est :

-¨Porter les effets militaire.

-Découverte de la vie militaire.

-Simulation de tir.

AH OUI ! j'ai oublier quelques pompes abdos, mais surtout l'OS ! L'ordre serré pour ceux qui ne savent pas, au début c'est chiant mais ça rentre vite !

Finalement, j'ai fini 2ème ex-eaquo avec mon compagnon fidèle DL :P j'ai eu la note de 18/20 avec des appréciations "élogieuses" d'après mon CeR.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

PMID 6eme RMAT Besançon 07 Juillet 2014 au 11 Juillet 2014

30 personnels de prévue

29 personnels présents dont 8 filles

Dimanche 6 Juillet :

Mon arrivée en gare de Besançon aux alentours de 18h.

Je rejoins le petit groupe de jeunes civils encadré par trois Militaire.

Arrivé au régiment on nous présente le bâtiment dans lequel on vivra cette semaine.

On fait connaissance avec nos compagnons de chambre.

On apprend à faire notre lit au carré.

On mange. Pizza pour ma part, pique-nique pour les prévoyants, ration de combat pour les autres.

Extinctions des feux 22h30

Lundi 7 Juillet :

Réveil 6h

TIG

Petit Déj au sein du Régiment du Génie qui se trouve à côté du Régiment du Matériel

La section est séparé en 3 groupes. Je suis la doyenne de mon groupe 3.

Visite Médical / Découverte des véhicules : P4 et GBC 180

Déjeuner à l’ordinaire « Direction le palet des gourmandises » comme disait notre MDL

Perception du paquetage

On revêtit toutes et tous l’uniforme.

Ordres Serrés

Dîner

Ordres Serrés

Mardi 8 Juillet :

Réveil 5h30

TIG

Petit Déj

Perception d’un FAMAS, avec ses chargeurs (vide)

Le but étant de nous responsabilisé pour la journée chacun avait son FAMAS devait connaitre son numéro de série.

Cours sur la 12.7, le FAMAS, et le PA : manipulation monter démonter le FAMAS et le PA

Manipulation du FAMAS : sa tenue, son chargement, son déchargement, quelques postures

Retour à l’armurerie pour rendre les FAMAS

Ordre Serrés

Dîner

Ordre Serrés

Petit Parcours avec les lunettes à intensification de lumière.

Au lit !

Mercredi 9 Juillet :

Réveil 6h00

TIG

Petit Déj

Tir au SITAL à Valdahon

Déjeuner sur le 13° Régiment du Génie à Valdahon

Retour au 6° RMAT

Cours sur le PSC1

Cours sur les Transmissions

Petit cours de sport, il me semble que la section à fait un volley.

Nous étions plusieurs à partir à la gare échanger notre billet pour le retour à ce moment-là.

Dîner

Ordre Serrés

Jeudi 10 Juillet :

Réveil 5h30

TIG

Petit Déj

Cours sur les différents cursus Militaire du Rang, Sous Officier, Officier.

Schéma d’un régiment

Déjeuner

Visite de véhicule VAB, VTL, PVP, Buffalo

Petit entrainement sur le parcours du combattant

Dîner

Entretien individuelle avec l’adjudant pour un bilan de la PMID

Vendredi 11 Juillet :

Réveil 5h30

TIG

Petite cérémonie avec la monté du drapeau pour la remise de notre attestation de cette PMID

Remise de notre

Retour à la maison.

Il était prévu que nous partons sur le terrain une journée et une nuit malheureusement la météo n’était pas très clémente. Du coup nous avons eu d’autres activités pour « combler » se changement de programme.

Quelques jours après la PM avec plusieurs collègues on pensait la même chose : Pourquoi ça n’a aps duré plus longtemps ? Ca manque !

Que dire de ma PMID ?

C’était une expérience enrichissante !

A chaque activité j’étais la première de mon groupe a vouloir essayer, que ça soit de monter dans un véhicule, de regarder un moteur, de manipuler l’armement, …

De belles rencontres avec les autres jeunes de ma section mais aussi avec l’encadrement !

On a pu toucher du bout des doigts (mais vraiment du bout des doigts) le milieu militaire.

Ma PM m’a donné envie d’aller un plus loin (bien que ça soit qu’une simple PMD) et de déposer mon dossier pour m’engager.

Ce que je vais retenir de ma PM ?

Les blagues de notre Maréchal des Logis

Le surnom de notre groupe : Groupe 3 L’ELITE Les Comando :D

Le sens de l’équipe et de la famille !

Que dire aux jeunes qui partent pour un PMID au 6°RMAT (ou même ailleurs) ?

Partez avec l’envie de découvrir.

Discutez avec les autres jeunes de votre section, ne restez pas dans votre coin !

Discutez avec vos encadrants pour la « suite », ils sont là pour répondre à vos questions !

Donnez-vous à fond ça sera peut-être pas pour vous au final mais ne regrettez rien en refusant de faire quelque chose.

Si vous avez des questions n'hésitez pas à m'écrire un MP je vous répondrai peut-être pas directement mais dès que j'ai le temps !

Modifié par CharlieTango

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :