Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

« Le char futur sera franco-allemand "

Messages recommandés

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/char-futur-sera-franco-allemand-121602

Evoquant le successeur du Leclerc, le Délégué général pour l’armement Laurent Collet-Billon a pris, ce lundi 6 mars, le « pari » que, à l’horizon 2030, « le char futur sera évidemment franco-allemand ». Lors d’une conférence de presse, il a même ajouté que, « le châssis et la motorisation seront allemands et la tourelle française ». Ce char futur sera produit par KNDS, né de la fusion entre Krauss Maffei Wegmann et Nexter.

Ci-dessous : le projet d’AMX-50 franco-allemand dans les années 50.

amx-50-120-entire.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le couple franco-allemand attend son premier enfant

http://forcesoperations.com/le-couple-franco-allemand-attend-son-premier-enfant/

La ministre des Armées, Florence Parly, et son homologue allemande, Ursula Von der Leyen en avril dernier (Source : Twitter / Florence Parly)

 DbueBHCX4AA7Ij6.jpg

Cette semaine, Florence Parly et Ursula Von der Leyen ont signé une lettre d’intention visant à avancer sur le programme commun du futur char de combat principal. Bien que cette signature n’apporte aucune information neuve sur le MGCS (Main Ground Combat System) elle a au moins la qualité d’être un geste politique concret : « la lettre fixe comme objectif de lancer une phase commune de démonstration d’ici mi-2019. Adaptée aux évolutions des menaces et des technologies, elle prévoit un point d’étape en 2022 et l’établissement d’ici 2024 d’un besoin opérationnel détaillé. » 

Sur ce projet, le lead sera allemand, profitant clairement du savoir-faire de KMW en la matière. Pour rappel, le systémier-intégrateur est une entité de la société KNDS qu’elle a formée avec les français de Nexter. Si l’on imagine bien que le duo franco-allemand a préparé depuis longtemps son projet pour le char de combat du futur, KNDS a dévoilé la semaine dernière un prototype hautement symbolique à l’occasion du salon international de défense Eurosatory : un EMBT (European Main Battle Tank) de 60 tonnes, prévu pour répondre aux besoins à court terme, équipé d’une tourelle de Leclerc (canon 120mm) sur un chassis de Leopard 2A7.

Le MGCS pourrait lui être équipé d’un canon de 140 mm, Nexter ayant developpé sur son site Munitions à Bourges d’impressionnants obus « flèches » de ce calibre capables de percer le blindage d’un autre char de combat principal. Un tel canon et ses munitions alourdiraient forcément le char de combat, mais la priorité étant aussi à l’allégement on croit en la qualité des ingénieurs allemands et français pour proposer des matériaux et des technologies moins encombrants.

Ce MGCS qui sera « pleinement intégré au programme Scorpion et au système Heer de l’Allemagne » pourra être co-développé avec encore d’autres partenaires européennes comme le souligne le communiqué reprenant la lettre d’intention. Sur cette question, La Tribune relayait il y a peu l’information selon laquelle les Italiens et leur industriel Oto Melara seraient intéressés par le projet. Plus récemment encore, ce sont les Polonais qui ont affiché leur désir d’intégrer le programme. On pense aussi à tous les utilisateurs européens du Leopard allemand (Autriche, Espagne, Portugal, Finlande, Pays-Bas, Grèce, Danemark et même la Suisse) qui devant bien le remplacer un jour, pourraient profiter de cette dynamique européenne pour s’offrir un char de nouvelle génération (en théorie, un programme en coopération faire réduire les coûts d’acquisition). A posteriori, sur la question des exportations, restera le problème de la politique en la matière, si il faut accepter une politique commune et suivre les Allemands, il n’est pas certain que le contexte politique actuel – où la Gauche et les Verts allemands poussent pour en finir avec les exportations aux États non-démocratiques – soit très bon pour les affaires.

 

Ce programme sera, il faut l’espérer, une nouvelle pierre apportée à l’édifice qui est celui de l’Europe de la Défense. Effectivement, bien que cette expression traine dans nos oreilles depuis des dizaines d’années, que ce soit suite à l’élection d’Emmanuel Macron ou de Donald Trump qui demandent, chacun à leur manière, aux Européens de prendre leur défense en main, on a aujourd’hui devant nous un mouvement certain qu’il faut poursuivre avec tous les efforts possibles avant que « l’excitation » retombe. Et puis, si l’Europe de la Défense ne se fait pas, il restera peut-être le couple formé par la France et l’Allemagne qui possèdent les deux armées et les deux économies les plus solides de l’Union Européenne.

 35974507_10217179823747208_5921826110869

L’EMBT dévoilé sur le stand de KNDS à l’occasion d’Eurosatory 2018, on reconnait bien la tourelle du Leclerc (Crédits : Forces Opérations Blog)

Outre le MGCS, les Allemands se montrent très favorables aux propositions françaises pour un couple à deux ou élargi. Ce mois-ci la chancelière Merkel est intervenue dans la presse allemande pour se joindre à la motivation d’Emmanuel Macron sur l’Europe de la Défense. Surtout, dans le même temps que les deux pays signaient pour le MGCS ils signaient aussi pour l’avion de combat du futur (SCAF), pour l’idée de l’artillerie du futur (dit CIFS, où l’on espère le lead français), et l’Allemagne annonçait vouloir adhérer au projet français d’initiative européenne d’intervention (IEI). D’après le communiqué du ministère des Armées à ce sujet, l’IEI devrait se concrétiser avec la signature d’une lettre d’intention dans les jours qui viennent entre tous les pays partenaires, puis dans quelques mois, les premières réunions officielles, les premières réunions stratégiques d’États-majors puis les premières « activités opérationnelles ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

il y a 22 minutes, BTX a dit :

L’EMBT dévoilé sur le stand de KNDS à l’occasion d’Eurosatory 2018, on reconnait bien la tourelle du Leclerc (Crédits : Forces Opérations Blog) 

... et le bas de caisse du Léopard 2 ... :D

Ayant eu la chance de le voir en vrai à l'ES 2018, ce tank n'est pas l'EMBT mais simplement un "clin d'oeil" à la future coopération ;).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

http://www.opex360.com/2018/11/27/rheinmetall-veut-faire-main-basse-sur-le-projet-de-char-franco-allemand/

Rheinmetall veut faire main basse sur le projet de char franco-allemand

« Concernant le système majeur de combat terrestre (MGCS), sous leadership allemand, […] un cahier des charges pour les études conceptuelles et les activités de R&D [recherche et développement, ndlr] sera convenu fin 2018. Rheinmetall, KMW et Nexter (sociétés du groupe KNDS), seront chargés de faire une proposition industrielle afin de mener avec succès les études et les activités de R&D respectives à partir de mi-2019 », a précisé un communiqué publié la semaine passée par Florence Parly, la ministre française des Armées et Ursula von der Leyen, son homologue allemande.

mbt-20181127.jpg

La mention de Rheinmetall, un poids-lourds de l’industrie allemande de l’armement, avait alors de quoi surprendre dans la mesure où, jusqu’alors, il n’avait jamais été cité quand il s’agissait d’évoquer le projet de char franco-allemand. En effet, il semblait acquis que ce dernier allait être conduit par KNDS, la co-entreprise détenue à parts égales par Wegmann GmbH & Co, propriétaire de Krauss-Maffei Wegmann [KMW] et Giat Industries, propriétaire de Nexter Systems. Restait à déterminer, pensait-on, les industriels les plus compétents pour fournir les systèmes de combat collaboratif devant équiper le successeur des Leclerc et Leopard 2.

Seulement, le 26 novembre, Rheinmetall a fait part de son intention de racheter Krauss-Maffei Wegmann, qui appartient à la famille Bode-Wegmann. Le décès, en septembre dernier, de Manfred Bode, qui présidait le conseil de surveillance du constructeur de blindés, a-t-il précipité les choses?

En tout cas, Rheinmetall a bel et bien annoncé que des discussions étaient actuellement en cours en vue de ce rachat. Ce qui a fait grimper le cours de ses actions de 6,5%. Plus précisément, il est question de négociations portant sur « une éventuelle prise de participation dans KNDS conduisant à une acquisition indirecte de la filiale de KNDS, Krauss-Maffei Wegmann GmbH & Co. KG. »

Déjà, quand il était question d’un rapprochement entre Nexter Systems et Krauss-Maffei Wegmann, Rheinmetall avait tenté de faire capoter l’opération en faisant une contre-proposition à son concurrent (et partenaire) allemand, qu’il convoitait alors déjà depuis longtemps.

« Dans l’accord (passé avec Nexter), les deux parties s’engagent à ne pas discuter fusion avec des tierces parties pendant une période définie », avait expliqué, à l’époque, un porte-parole de Krauss Maffei Wegmann, pour justifier la fin de non-recevoir adressée à Rheinmetall.

Cela étant, l’opération annoncée le 26 novembre n’est pas encore faite. « La question de savoir si la transaction est juridiquement réalisable et économiquement viable est actuellement examinée par le directoire de Rheinmetall AG et dépend d’un grand nombre de facteurs politiques, économiques et réglementaires », est-il précisé dans le communiqué publié par l’industriel.

Et le facteur politique évoqué concerne justement le sort de KNDS… Car si ce rachat entre dans les faits, alors la relation avec Nexter Systems risque fort d’être déséquilibrée, étant donné que Rheinmetall est d’une toute autre envergure que Krauss Maffei Wegmann, son portefeuille d’activités étant plus large, de même que son chiffre d’affaires.

Pour le moment, les autorités françaises n’ont pas réagi à l’annonce de Rheinmetall, pas plus que Nexter Systems, qui risque de se trouver marginalisé dans le projet MGCS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Tourelle Leclerc 120 mm avec un châssis / bas de caisse Léopard 2A7 et avec 1 membre d ' équipage en moins. 

.est rien autre que  1 hybride et de la recyclage à bas coûte et bien pensée 

Franchement 

Modifié par Le petit caporal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :