Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Adieu Sylvie bonjour Florence !

Messages recommandés

Aplomb ? Je n'emploierai pas ce terme.

Pierre de VILLIERS a devancé et ainsi décliné l'invitation du "Chef des Armées" programmée vendredi 21 juillet. Le CEMA n'est pas n'importe qui.

BTX

PS. «J’assume les responsabilités de chef d’état-major des armées depuis trois ans et demi. Je suis pleinement conscient de l’honneur qui m’est fait, de la confiance qui m’a été accordée et des devoirs qui sont attachés à cette fonction.

J’ai toujours veillé, depuis ma nomination, à maintenir un modèle d’armée qui garantisse la cohérence entre les menaces qui pèsent sur la France et sur l’Europe, les missions de nos armées qui ne cessent d’augmenter et les moyens capacitaires et budgétaires nécessaires pour les remplir.

Dans le plus strict respect de la loyauté, qui n’a jamais cessé d’être le fondement de ma relation avec l’autorité politique et la représentation nationale, j’ai estimé qu’il était de mon devoir de leur faire part de mes réserves, à plusieurs reprises, à huis clos, en toute transparence et vérité.

Dans les circonstances actuelles, je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois pour garantir la protection de la France et des Français, aujourd’hui et demain, et soutenir les ambitions de notre pays. Par conséquent, j’ai pris mes responsabilités en présentant, ce jour, ma démission au Président de la République, qui l’a acceptée.

J’éprouve une vraie reconnaissance envers nos soldats, nos marins et nos aviateurs avec lesquels j’ai partagé ma vie, pendant quarante-trois années, au service de la nation, en toute sincérité. Je sais pour les connaître qu’ils continueront à assurer la mission aux ordres de mon successeur avec autant de détermination et de fidélité. Je reste indéfectiblement attaché à mon pays et à ses armées. Ce qui m’importera, jusqu’à mon dernier souffle, c’est le succès des armes de la France.

Général d’armée Pierre de Villiers»


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/07/19/general-de-villiers-je-vaux-ce-que-je-veux/#DkbOf5k8ramltMpk.99

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ah M. Attali. Y a une photo de lui avec un bon paquet de présidents de la Vème. Serait-ce cet homme qui dirigerait les illuminati? :ph34r:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Belle vidéo.

Le connaissant, il ne souhaitera pas une cérémonie d'adieu aux armes qu'aurait à présider le Chef des Armées dans le cadre historique des Invalides.

Son adieu au ballardrome est moins "classe" mais ô combien plus authentique.

L'hommage que se sont empressés de lui rendre le Président, le Premier Ministre ainsi que le porte-parole du gouvernement sonne creux et manque cruellement d'emphase.

BTX

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Après la charge de Castaner contre Villiers, la polémique repart de plus belle

figarofr: Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner (AFP)

 

Alors que le chef de l'État, en visite hier sur la base aérienne de dissuasion nucléaire d'Istres, essayait tant bien que mal d'apaiser l'ire des militaires, après la démission du général Pierre de Villiers du poste de chef d'état-major des armées (cema), le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner n'a pas mâché ses mots, dans des déclarations au Figaro.

«Le chef d'état-major a été déloyal dans sa communication, il a mis en scène sa démission», déplore Castaner. Manifestement, la lettre d'adieu du général sur Facebook, ainsi que la teneur de son communiqué de départ, n'ont pas été appréciés. L'exécutif avait demandé au général de patienter en silence pendant deux jours avant de rendre public sa décision, afin de lui trouver un remplaçant. Le nom de François Lecointre a été officialisé le mercredi 19 juillet, en conseil des ministres.

«Le départ de Pierre de Villiers n'a rien à voir avec son audition par la commission de la Défense, le 12 juillet, même si Pierre de Villiers aurait pu s'imaginer que ses propos allaient fuiter, à moins de manquer d'expérience», a confié le porte-parole du gouvernement. Et d'ajouter: «C'est son comportement qui a été inacceptable. On n'a jamais vu un chef d'état-major s'exprimer via un blog, ou faire du off avec des journalistes ou interpeller les candidats pendant la présidentielle, comme cela a été le cas. Il s'est comporté en poète revendicatif. On aurait aimé entendre sa vision stratégique et capacitaire plus que ses commentaires budgétaires». Christophe Castaner évoque également «la confiance réciproque» qui a fait défaut dans la relation entre l'ancien Cema et le président de la République.

Les propos cinglants du porte-parole du gouvernement, par ailleurs connu pour sa proximité avec Emmanuel Macron, n'ont pas tardé à faire réagir la classe politique. Le secrétaire général du Front national Nicolas Bay a vivement réagi sur France Info: «Castaner tente de jeter l'opprobre sur le général De Villiers qui à aucun moment n'est sorti de son devoir de réserve.» Même tonalité pour Florian Philippot, interrogé ce matin sur BFMTV: «Le gouvernement continue d'humilier cet homme, ce très grand soldat». Chez les Républicains, l'ancien ministre Thierry Mariani a tweeté des propos «mesquin, indécent, déplacé»

De son côté, le PS n'a pas tardé à réagir dans un communiqué: «Visiblement furieux que personne ne soit venu en appui de sa stratégie d'humiliation publique, l'Elysée envoie «son» porte-parole délivrer le fond de la pensée présidentielle. Le «en même tempisme» est peut-être un mode efficace de conquête du pouvoir. Mais il ne se prête clairement pas à son exercice. Décidément, cet épisode n'aura grandi personne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ah c'est beau tout ça. Le grand chef n'est pas content, alors il envoie son fiston donner des leçons dans un journal pour dénoncer une communication du général via des médias. Elle est pas mal celle là. Belle communication.  On n'a pas gagné la guerre,  sans mauvais jeu de mots.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

En effet, je crains qu'on aille au devant de graves désillusions. Je souhaite me tromper car comme nous tous je veux que mon pays s'en sorte. Mais j'observe les gesticulations d'une équipe de communicants pas celle de décideurs.

En haut de la passerelle du KC 135, moulé dans la combinaison de vol, flanqué du sémillant nouveau CEMA, à l'arrivée du Tour de France dans la voiture de son directeur = de l'image, encore de l'image et toujours de l'image. On appelle cela "illusion".

J'espère me tromper.

BTX

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

J'ai bien peur que les cuves du KC 135 soient malheureusement pleines de ces images pour le petit peuple.  Après un décollage parfait les turbulences arrivent un peu trop vite et ça commence à sentir le mazout.  On a l'habitude de se demander " y a t il un pilote dans l'avion", là on a bien compris qui avait pris le manche. Mais il ne faudrait pas que le pilote s'y prenne comme un manche et confonde notre  avion avec un zéro, car dans  l' AM 6 aussi il y avait des pilotes.....

Modifié par SG5375

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Là AEGISE je vous colle le trophée "ciseaux d'argent" .

Vous venez d'habiller pour la fin de l'été Florence.

Un tandem avec François ?

BTX

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le président a droit à une combi à sa taille. J'en n'ai jamais eu moi.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Tant qu'a faire ils auraient pu mettre de la G409 dedans (la graphitée si mes souvenir sont bon :X) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je viens de tomber sur cet article du 20 Juillet, un beau (ou plutôt triste) résumé de l'état des armées suite aux baisses des dépenses dans la Défense.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/enquete-franceinfo-materiel-defectueux-soldats-epuises-l-armee-francaise-a-bout-de-souffle_2290625.html

Baisse des effectifs, vieillissement du matériel et manque de moyens pour s'entrainer correctement, tout y est.

Après avoir lu tout cela en tant que candidat au recrutement dans l'armée, je me pose pas mal de questions...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Comme je l'ai écrit, des tensions commencent à poindre dans la "belle équipe", la preuve..........

http://www.opex360.com/2017/07/22/resolu-defendre-les-credits-de-la-diplomatie-francaise-quil-estimait-insuffisants-m-le-drian-finalement-plie-face-Bercy/

image: http://www.opex360.com/wp-content/uploads/ledrian-20170722.jpg

ledrian-20170722.jpg

Quand il était ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a souvent – pour ne pas dire toujours – su gagner les arbitrages budgétaires en faveur des armées. Désormais à la tête de la diplomatie française, il entend en faire de même.

Lors d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées ayant eu lieu le 28 juin (le compte-rendu vient d’être diffusé), soit avant les annonces du ministre de l’Action et des Comptes publics sur les coupes budgétaires et le tensions qui en ont résulté pour les Armées, M. Le Drian a déclaré que la « situation budgétaire » de son ministère « n’est pas très bonne ».

« Le budget de ce ministère a diminué de manière inversement proportionnelle à l’élargissement de ses attributions », a dit le chef de la diplomatie française. « Le constat que je dresse après six semaines en fonction, c’est que la situation n’est pas viable sur la durée », a-t-il insisté.

« C’est un ministère qui ne proteste sans doute pas suffisamment et dont on peut écorner le budget sans trop de réactions du ministre. Ce ne sera pas mon attitude, chacun le sait », a prévenu M. Le Drian.

« Tout ne peut pas se faire en un jour, mais il faut prendre conscience que notre attractivité, notre influence et notre présence dans le monde exigent un minimum de moyens. Or je le dis très clairement, les moyens du ministère sont insuffisants aujourd’hui, et je l’ai d’ores et déjà fait savoir au Président de la République et au Premier ministre », a-t-il ajouté.

............/...........

Seulement, les coupes budgétaires annoncées par le ministère de l’Action et des Comptes publics pour faire face à des « dépenses urgentes » affecteront le ministère de M. Le Drian, avec 282 millions de crédits annulés (dont la moitié concernera l’aide publique au développement).

Pour autant, si M. Le Drian a assuré aux sénateurs qu’il ne se laisserait pas faire sur les questions budgétaires, il a bien été forcé d’accepter cet effort demandé à son ministère.

........./.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

On connaît donc maintenant le probable   prochain "démissionnaire" :X.  Rien de plus logique en voyant cette coupe budgétaire qui affecte son ministère. Lui sait bien le lien qui relie diplomatie, dissuasion et capacités militaires.  Tout  cela   montre bien qu'il serait temps d'avouer que nous n'avons plus moyens de nous prendre pour les gendarmes du monde comme le font les Etats unis. Se la mesurer avec Trump au cours d'une poignée de main virile ou l'inviter au 14 juillet pour montrer ses beaux jouets c'est bien joli mais un écran de fumée ça finit toujours par se dissiper.  Pour briller à l'extérieur il ne suffit pas de se déguiser en marin ou aviateur. C'est la différence entre le monde prépubère et la triste réalité. Alors, soit il en a vraiment et dit stop on arrête car on ne peut plus ou alors Bruxelles attendra car notre sécurité est en jeu.  Réflexion simpliste et terre à terre d'un petit qui subit au quotidien les décisions de ceux qui veulent nous faire croire à la maxime " avoir les moyens de ses ambitions ". 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

La France est remplis de bonnes intentions mais le PIB n'est pas digne de notre bonté ... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Beaucoup de moquerie de ta part Aegis n'oublie pas ton devoir de réserve !

 

 

Restons sérieux sur ce post avec notamment cette alerte enlèvement inquiétante ...

 

 

20245706_155126451722231_1299964529338573073_n.jpg.ef4218c7d353ebc9edf6873899edea43.jpg

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Qui est-ce?

EDIT: ah oui c'est vrai. J'avais pas fait attention.

Modifié par Had
ne lis jamais les noms des figurants.
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

BTX l'avait prédit................

http://www.entreprise.news/drian-envisagerait-de-demissionner-septembre/

Selon Yves de Kerdrel, le ministre des Affaires Étrangères, Jean-Yves Le Drian, envisagerait de démissionner en septembre, lassé par le fonctionnement solitaire du chef de l'État. 

Louis_XIV_1648_Henri_Testelin-767x1024.j

Jean-Yves Le Drian a, de fait, manqué plein de photos de famille.

Il n'est pas apparu lors de la visite de Poutine.

On ne l'a pas vu lors de la visite de Trump.

On ne l'a pas non plus vu lors de la visite de Netanyahu à Paris.

Bref, la politique étrangère, c'est le domaine réservé du Président de la République, entendez, le domaine qui lui revient et où nul autre n'a sa place.

Selon Kerdrel, c'est par la presse que Le Drian a appris la venue de Trump et de Poutine à Paris. L'information est anecdotique mais elle illustre l'exercice solitaire du pouvoir par Macron, et les retours de bâton auxquels il s'expose de la part des poids lourds qui le soutiennent. 

Le Drian, prochaine victime majeure du macronisme?

On se souvient que Le Drian avait longtemps hésité à rejoindre Macron durant la campagne. Il s'était finalement lancé quelques semaines avant le premier tour. 

Cette valse-hésitation a-t-elle laissé des traces? Toujours est-il qu'après les présidentielles, Le Drian a payé le prix fort. Non seulement, il a perdu son ministère fétiche (la Défense), pour récupérer un ministère qu'il partage avec de sinistres inconnus (comme Nathalie Loiseau, ancienne directrice de l'ENA, qui s'occupe maintenant d'affaires européennes), et où le Président le fait oublier. Mais il a aussi la présidence de la région Bretagne. 

La Révolution de Macron dévore ses parents. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :