Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Pour AEGISE = La ministre met un spécialiste au chevet du MCO aéronautique

Messages recommandés

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/09/19/la-ministre-met-un-specialiste-au-chevet-du-mco-aeronautique-18521.html

On se souvient des coups de sang de Jean-Yves Le Drian sur le maintien en condition opérationnel (il n'avait pas caché son vif mécontentement devant les députés en octobre 2016), de la Note stratégique de CEIS sur le MCO aéronautique de 2014 (lire ici) et du rapport de 2015 sur les opex et ce fameux MCO (lire ici)...

Florence Parly qui "fait de l'amélioration de la disponibilité des aéronefs une priorité de son action", a confié une mission d'audit stratégique à Christian Chabbert qui aura pour tâche "d'établir un état des lieux précis et de dégager des axes d'amélioration visant à redonner à nos armées la liberté d'action nécessaire à l'exercice de leur mission".

Ancien directeur du service de la maintenance aéronautique, C. Chabbert est ingénieur général de classe exceptionnelle de l’armement.

Selon un communiqué de lundi soir, "la ministre, consciente de l'enjeu majeur que représente le MCO aéronautique, fera un point d'étape mensuel avec Christian Chabbert. Sur la base des conclusions de cet audit, qui seront rendues en décembre 2017, un plan de modernisation du MCO aéronautique sera proposé par la ministre des Armées en janvier 2018."

Objectif? Ce n'est pas de faire des économies mais d'avoir un MCO plus efficace, plus réactif, plus rapide. Nouveau mot d'ordre pour la SIMAD (Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense) et le secrétariat permanent interarmées du MCO aéronautique créée en 2014: performance! Et reparlera-t-on d'externalisation? A voir en janvier prochain...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Et bein, moi j'aurais fait ça et même plus depuis biiiiiiiiiiiiien longtemps, ils sont vachement compétents en haut, en plus d'être malhonnêtes et fourbes... Je l'ai toujours dit, depuis Maginot toujours au top.

En même temps qu'il y a que les mous du bulbe qui pensent qu'un banquier va faire en sorte que tu gagnes plus... Donc maintenant tous dans la rue pour protester car jeune et dynamique mais il nous l'a mis dans le cul... :X:lol: 

Le Français de base qui choisit pour voter, c'est comme moi qui écoute une musique, je comprends: SOS, là là, et YES, et je kiff... bon au moins contrairement à l'avorton lambda elles sont plus agréables à regarder.

Je suis satisfait d'avoir voté pour notre Président... J'aurais dû me présenter comme député EM... comme la pilote de l'armée de l'air, toujours en avance sur leur temps les femmes.

Source: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/budget-defense-les-armees-paieront-le-surcout-des-operations-exterieures-750764.html

Budget défense : les armées paieront le surcoût des opérations extérieures

parly-juge-possible-un-conflit-majeur-av

Simpsons-Monsieur-Burns-vote-Romney.jpg

Le budget du ministère des Armées va prendre de plus en plus à sa charge le surcoût des opérations extérieures (OPEX), contrairement à la promesse faite par le candidat Macron en mars dernier.

650 millions d'euros en 2018, 850 millions en 2019, 1,1 milliard en 2020... Selon nos informations, le budget du ministère des Armées va prendre de plus en plus à sa charge le surcoût des opérations extérieures (OPEX), contrairement à la promesse faite par le candidat Macron en mars dernier. C'était dans l'air du temps, c'est aujourd'hui pratiquement acté dans la trajectoire de la future loi de programmation militaire (LPM) en cours de préparation et alors même que la revue stratégique menée par Arnaud Danjean n'est pas achevée. Le surcoût des OPEX a atteint 1,14 milliard d'euros en 2016. Soit autour de 1,4 milliard si on y rajoute les opérations intérieures (OPINT). Au total, 7.000 militaires français sont déployés aujourd'hui sur des théâtres extérieurs, dont 4.000 pour la seule opération Barkhane au Sahel.

Au regard de son discours du 18 mars dernier, le candidat Macron avait été très clair sur le financement des surcoûts des OPEX : "nous devons augmenter notre effort de défense. Je propose donc de porter les ressources de la défense à 2% de la richesse nationale, mesurée en termes de Produit Intérieur Brut, en 2025. C'est un objectif très ambitieux : si on tient compte des hypothèses actuelles de croissance du Produit Intérieur Brut dans les prochaines années, ce budget atteindra, hors pensions et hors surcoûts OPEX (opérations extérieures, ndlr), plus de cinquante milliard d'euros en 2025, contre 32 en 2017 (en fait, 32,7 milliards, ndlr)".

Pourtant, le nouveau chef d'état-major des armées (CEMA), le général François Lecointre a rappelé début septembre à l'université d'été de la défense qu'un "complément de solidarité interministériel" pour financer le surcoût des OPEX "est extrêmement important pour montrer que ce ne sont pas les armées qui décident de leurs engagements". Si la provision pour financer les surcoûts se confirme dans les futures lois de finances initiale (LFI), le complément payé par la solidarité interministériel va se réduire au fur et à mesure...

Un flou artistique

Est-ce à dire que finalement les surcoûts des OPEX sont intégrés dans la trajectoire des dépenses de défense à hauteur de 2% en 2025? Dans les armées, on estime à ce jour que non. Pourtant, tous les responsables gouvernementaux, qui se sont exprimés sur le sujet, entretiennent un certain flou artistique. A commencer par la ministre des Armées. Florence Parly, qui s'est exprimé la semaine dernière au ministère à Balard, a expliqué que le budget de la défense serait porté "à 2% du PIB en 2025". Sans aucune autre précision.

Emmanuel Macron n'avait pas non plus clarifié ce sujet lors de son interview accordé au "Point". Il n'avait pas précisé si l'effort de défense à 2% du PIB en 2025 incluait les surcoûts des OPEX : "Durant le quinquennat qui vient, nous dépenserons 1,6 milliard par an en plus chaque année, avec comme objectif 2% de PIB à l'horizon 2025 pour le budget des armées". Point barre.

Une inflexion majeure du budget de la défense

Le compte n'y est pas pour atteindre de façon linéaire la barre des 50 milliards d'euros en 2025. Soit.. Pour autant, il est indéniable que le budget de la défense va augmenter de plus de huit milliards d'euros entre 2018 et 2022, passant de 34,2 milliards à 42,4 milliards d'euros. Entre 2023 et 2025, il devra donc augmenter de 2,5 milliards pan an pour atteindre la barre des 50 milliards (hors pensions). Surcoût des OPEX compris ? A voir. Mais la ministre des Armées a finalement raison d'être "fière de porter un budget historique pour nos armées", car c'est "une inflexion, jamais connue en faveur du budget de la défense" qui "a été décidée par le Président de la République".

En 2018, la hausse du budget du ministère des Armées devrait s'élever à 1,8 milliard d'euros (1,6 milliard si on en croit le Premier ministre Edouard Philippe, qui est toutefois fâché avec les chiffres), dont 650 millions d'euros de provisions en LFI pour le surcoût des OPEX. Ce budget, avait-elle précisé le 11 septembre sur BFM TV, "est définitif" .Cette hausse permettra d'atteindre une première barre symbolique d'un effort de défense à 1,8% du PIB (contre 1,77% en 2017 et 1,78% en 2016).

"Cette hausse, pourtant, n'est qu'un jalon, le premier, a expliqué Florence Parly à Balard. Notre budget continuera à croitre chaque année d'une somme sensiblement équivalente et nous permettra de répondre aux menaces contre notre pays. C'est un effort considérable de la Nation que nous demandons et nous sommes collectivement comptables de sa bonne utilisation".

Modifié par Aegise
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Mais si je comprend bien, ça sert a rien vue que l'Armée a plusieurs truc a sa charge dont les Opex/Opint.

Et logiquement c'est l'armée qui devrait financer ses opex? Ou c'est l'état a propremement dit avec un autre budget ? genre un budget des Opération exterieur.

J'ai l'impression qu'ils donnent de la thune mais a contre coeurs :') , enfin cela dit je n'a pas voté pour lui mais que candidat aurait fait mieux pour la défense ?:s

Modifié par Delta_IV

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créer un compte

en 3 secondes

INSCRIPTION

Se connecter

ici

CONNEXION

Partagez cette page :