Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Tunechi241

Passer de fantassin à pilote d'aéronef ?

Messages recommandés

Bonjour,

Je suis un fantassin de l'armée de terre, je voulais savoir s'il est possible de devenir pilote dans l'armée de l'air ou dans l'ALAT ? Si oui, comment ? A qui dois-je m'adresser ? Quelle sont les restrictions (age, diplomes etc..) ?

Si vous avez la moindre information, même non-vérifiée et même si elle ne réponds pas directement a l'une de mes questions, elle est la bienvenue. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

La solution la plus simple : dénoncer son contrat et se réengager dans la spécialité voulu. Évidemment c'est fortement déconseillé pour des raisons évidentes, tu perds ton emploi actuel, pas de certitude d'être repris en tant que pilote, facile d'avoir des regrets ensuite etc. Sachant que les test pilotes sont plutôt sélectif, tu n'as vraiment aucune garantie. Manoeuvre très (trop) risquée.

Sinon hélas je ne pense pas que tu obtiendra une ré-orientation en interne comme ça. Tu signe pour une spécialité et un métier précis lors de ton contrat, on ne peut pas ré-orienter tout le monde sur demande, surtout vers pilote qui n'a rien a voir avec ta spécialité actuelle, dans une spécialité déficitaire ou voisine de la tienne peut-être que et encore... mais la...

Des personnes beaucoup plus qualifiés que moi viendront te répondre plus précisément, mais à mon avis n'y compte pas trop.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Merci beaucoup pour ces réponses, la première est effectivement trop risquée et pas rentable.

La deuxième est plus intéréssante, je la garde dans un coin de ma tête, quel serait l'age maximum pour pouvoir le faire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

il y a 4 minutes, Aegise a dit :

Rapproche toi de ton secrétariat pour savoir, EMIA si ça n'a pas changé c'est 28 ans donc en théorie 28 ans...

Sachant que les directs et EMIA (voir OAEA si ça existe) c'est une voie commandement car pas officiers sous contrat, tu es de carrière donc c'est aussi beaucoup de gestion 

Ah parce que les OSC ça commande pas... lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Autant pour moi, je ne savais pas qu'on pouvait finir pilote via EMIA, option intéressante du coup !

EMIA 29 ans max, sachant qu'il faut 3 ans de service minimum pour candidater au concours.

D'ailleurs ce fameux concours EMIA, si compliqué que ça ? C'est dingue le nombre de fois que ça revient sur le forum, je me l'imagine comme une vraie montagne à franchir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il semblerait que la filière EMIA pilote se tarisse à terme cependant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le 9 octobre 2017 à 22:01, Had a dit :

Il semblerait que la filière EMIA pilote se tarisse à terme cependant.

Pour quelle raison ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

il y a 39 minutes, Aegise a dit :

J'ai pas la réponse, mais ça doit être une politique de gestion d'en haut...

Le but de chaque arme c'est de placer haut des officiers supérieurs (futurs généraux) pour défendre les intérêts de l'arme en haut lieu.

Du coup j'ai de suite une question : très peu d'OSC/P se font activer ? 

il y a 47 minutes, Aegise a dit :

Le souci pour l'ALAT c'est que les officiers sont en très grandes majorités volants donc avec solde à l'air, donc ça demande pour les heureux élus de partir le plus souvent dans la charmante capitale, et s'asseoir sur les heures de vols (et encore ils vont leur quota pour pas perdre la solde à l'air)... C'est là où l'ALAT perd des bons officiers qui ayant droit à la pension (ou pas parfois) car 27 ans d'armée, choisissent le civil (les repas avec des colonels c'est de ce genre de discussion là...........).

 

Même souci dans la Marine avec les atomiciens. Le boulot est bien mieux rémunéré en plus. 

il y a 50 minutes, Aegise a dit :

Un EMIA il peut avoir 20 ans de potard si il s'est engagé jeune ce qui n'est pas le cas d'un direct...

Du coup potentiellement plus vite parti ? Je comprends bien ? 

il y a 51 minutes, Aegise a dit :

L'armée de l'air ils ont le culte du pilote qui se fait donner le casque par le mécanicien et en avant, il pose et part en mode seigneur... Le pilote ALAT sur gazelle la nuit, il pousse la machine et si il est bon (et là tu as des guerres hélico léger/HM, il va même nettoyer la bulle, vitre car équipage)... en gros un mécanicien tient la queux pour diriger, un autre mécano la pâle pour pas que sa tape et les pilotes... ils poussent :D 

Ca je crois que c'est en partie culturel aussi. Sans le généraliser à tous, les officiers de l'Armée de l'Air et de la Marine nationale sont davantage "éduqués" seigneur que leurs homologues terriens... Un officier de l'Armée de Terre est plus facilement prêt à faire des taches subalternes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

En gros dans l'ALAT, tu as énormément d'officiers à présent.

Pour les temps de commandement, les officiers directs commanderont en priorité les unités volantes, et les OSC/P volontaires hériteront des unités de soutien. Attention, ce n'est pas officiel, c'est juste un raisonnement logique.

 

edit : Je complète par rapport à l'activation des OSC/P. Il me semble qu'elle soit soumise à la réalisation d'un temps de commandement.

Après il ne faut pas croire que l'activation soit une super solution. Il y a du pour et du contre.

Modifié par Had
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :