Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Externalisation: Paul Boyé va gérer l'habillement des policiers et celui des gendarmes

Messages recommandés

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/07/20/paul-boye-va-gerer-l-habillement-des-policiers-apres-celui-d-19566.html

Exit Inéo Support Global qui détenait ce marché depuis 2013 (lire mon post ici).

Paul Boyé Technologies vient de remporter le nouveau marché d'externalisation de la fonction habillement du ministère de l'Intérieur, un marché d'une valeur de 248 millions d'euros sur 4 ans. En fait, le marché a été attribué à un groupement formé par Paul Boyé Technologies et Calberson Sud-Ouest (groupe Geodis).

Titulaire du marché actuel de gestion de la fonction habillement de la gendarmerie nationale depuis 2011 (reconduit en 2014), Paul Boyé technologies ajoute désormais à son activité celle de la gestion de la fonction habillement de la police.

Ce nouveau marché porte à 270 000 hommes et femmes l’effectif qui sera habillé chaque année par la société toulousaine. Ce qui devrait concourir à une augmentation de son chiffre d’affaires de l'ordre de 25 à 30%. Paul Boyé Technologies, qui emploie 243 salariés près de Toulouse, annonce la création d’une trentaine d’emplois supplémentaires.

Jacques Boyé, Président de la société, a déclaré à Occitanie Tribune:
"Je me réjouis de cette victoire. C'est une décision exemplaire du Ministère de l'Intérieur qui a fait le choix de retenir un industriel français de la filière textile habillement face à la concurrence d’intégrateurs dont la spécialité dans le marché de l’énergie (eau, gaz, électricité) est très éloignée du savoir-faire de la fabrication et de la distribution d’habillement administratif et militaire. Les détails des notes attribuées pour la sélection du lauréat, révélées dans le cadre d’une procédure de référé précontractuel engagée par les candidats évincés, ont démontré que le marché avait été attribué au MIEUX disant et non au moins disant. Le critère prix intervenant pour 60% et la qualité technique de la prestation pour 40% dans le calcul de la note d’attribution. C'est une véritable victoire pour l'industrie française de la filière textile habillement ! Depuis quelques années, nous nous retrouvons en effet confrontés à la concurrence d'entreprises dont le cœur de métier est très éloigné de notre activité, et qui se positionnent principalement avec des produits d'importation."

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :