Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

carolanne

Pompier volontaire et réserviste

Messages recommandés

Bonjour, 

je reviens vers vous pour trouver quelques informations que je n’ai pas pu trouver sur ce site.

En effet, je souhaites savoir s’il est possible d’être pompier volontaire et en même temps, être réserviste ? 

Merci d’avance pour vos aides. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Sous condition que =

1.vos chefs sont au courant tant du côté armée que du côté centre de secours incendie

2. cela reste compatible avec votre participation aux activités (je pense à Sentinelle). Et là la négociation sera âpre.

BTX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Oui sans souci 

rien de plus simple si tu sais faire un planning . 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

"C'est possible"...dans l'absolu.

Dans les faits, c'est un non-sens..

En cas de crise, quelle sera l'unité, entre le SDIS et le Régiment, que tu seras en mesure de servir ?

En situation "normale", tu peux espérer jongler avec les plannings, "passer à travers des gouttes"... Mais pas longtemps.

Arrivera toujours un jour où tu ne pourra assumer tes engagements, et ceci généralement en situation de crise. Et c'est alors toute la chaîne opérationnelle qui en pâtira, tes camarades en premier lieu.

 

Vouloir Servir est tout à ton honneur.

Mais il faut choisir : on ne peut avoir deux allégeances, et nul n'a le don d'ubiquité...

 

§§§

(Ce n'est pas un avis doctrinaire de ma part, mais bien le constat, sur plus de vingt années des alléas de disponibilité de mes camarades qui comme toi étaient "réservistes" et "sapeurs-pompiers". Le dilemne se pose également pour gendarmes et policiers)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je n'ai jamais eu de difficulté à concilier les deux. Les situations où vous êtes mobilisables en dehors des jours prévus sont relativement rares. Ceux qui ne sont que sapeurs pompiers volontaires n'ont pas forcément une disponibilité totale vis à vis de leur vie pro ou personnelle. Et en fonction de l'événement il faudra choisir selon le degré d'importance. Il est vrais qu au ssa on a le choix de nos jours de réserve et pourtant on donne beaucoup selon les postes : 60 à 90 jours pour la réserve et une dizaine de gardes  par mois comme infirmier pompier volontaire. Quand je pars en opex mon sssm est au courant est me met en stand by et quand je fais de longues périodes de formation pour les pompiers je refuse des jours de réserve. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Encore une fois "c'est possible"...

Hors situation de crise grave où cela coincera très vraisemblablement..

Sako : tu dis "il faudra choisir le degré d'importance"...

C'est bien là où le bât blesse..

Car QUI choisira en cette situation ?

Le "réserviste & pompier volontaire" ?

Le Chef de Section du SDIS ?

Celui du Régiment ?

§§

En cas de crise grave, il y aura forcément une unité lésée.

Mieux vaut aborder la question, et fixer la situation avec les structures concernées : un chef préfèrera toujours savoir que untel "ne sera pas présent si", qu'être mis devant le fait accompli et se trouver avec un dispositif affaibli, faute d'avoir pu prévoir en conséquence..

§§

Mon propos n'est pas une critique envers ceux pour qui "Servir le Bien Commun" est une seconde nature, et un engagement permanent.. Bien au contraire !

Juste une mise en garde, en vertu de l'expérience... Celle de mes camarades Pompiers, Policiers, Gendarmes, Urgentistes..

(OK, la mienne aussi, mais fallait pas le dire normalement...!! :D)

§§

Bref : soyez le plus clair possible sur vos plannings et limites d'engagement.               Il est indispensable d'établir, en toute clarté avec vos deux unités, les règles de disponibilité.

Pas toujours simple..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je pense que c'est aussi une question d'ouverture d esprit des chefs. S'il y réfléchissent bien : pour l'armée mon activité de pompier est tout bénef pour eux : formations supplementaires et complémentaires, expérience auprès de victimes de toutes sortes. Pour les pompiers mon activité mili est appréciable : ex de la prise en charge de victimes d'attentat proche de ceux de guerre, etc 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Tout à fait d'accord avec toi quant à l'apport de compétences précieux qu'est l'intégration d'un S.P. au sein d'une unité militaire.

Mais n'éludons pas la complexité des plannings et priorités incontournables, vis-à-vis de nos jeunes camarades... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :