Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

DocumentaireTV

Présentation DocumentaireTV

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous,

j'ai rejoint votre forum pour me permettre de vous transmettre un appel à témoins, dans le cadre d'un documentaire télé pour une grande chaîne de TV française.

Je suis productrice TV, et prépare un documentaire consacré aux femmes (et maris/conjoints/conjointes !..) de militaires. Par ailleurs, notre société de production travaille régulièrement sur des sujet dédiés à l'armée, que ce soit au travers de grands évènements ou et/ou de l'historique des transports (histoire des chars d'assault, de la Patrouille de France, des avions militaires, etc...).

Je serais donc ravie de pouvoir échanger régulièrement avec des personnes désireuses de participer à l'un des documentaires/reportages à venir.

 

A très bientôt, 

Candy

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Je trouve dommage que dans tout ces truc on oubli les mères et pères car pourcentage ils sont bien plus nombreux que époux épouse . Et vive autant les chose voir meme plus . 

  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Il y a 2 heures, Dani a dit :

Je trouve dommage que dans tout ces truc on oubli les mères et pères car pourcentage ils sont bien plus nombreux que époux épouse . Et vive autant les chose voir meme plus . 

Bonjour cher Dani,

vous avez parfaitement raison, les mères et pères de militaires (mais tout autant que les frères, soeurs entre autres....) sont effectivement en première ligne également lorsque l'on parle de l'absence, de l'attente de nouvelles, de la crainte pour les proches que l'on aime. 

Mais chacun de ces "trucs" comme vous le dites, c'est à dire documentaires, reportages, magazines, se doivent de traiter un sujet de façon très spécifique, au risque sinon d'être un peu fouillis, à force d'essayer de traiter un sujet de façon trop large.

En substance, nous avons souhaité nous pencher sur la vie quotidienne des couples, pour tenter de faire la lumière sur un aspect précis: la gestion du quotidien dans ces situations spécifiques, c'est-à-dire les mutations de l'un qui entrainent la perte d travail de l'autre ou le "choix" du célibat géographique, les choix d'éducation des enfant lorsque seul l'un des parents est présent la plupart du temps, la difficulté de réussir à s'adapter à une vie solitaire pendant des semaine puis soudain voir l'autre revenir et devoir à nouveau être totalement disponible, etc...

La problématique n'est bien entendu pas la même au quotidien entre vie de couple et relation parents/enfants, mais j'entends bien que vous pointez le doigts sur le point commun qui lie ces situations, soit l'inquiétude et le stress de chacun au cours des Opex.

Donc, je ne souhaite pas du tout éluder le sujet, bien au contraire. Mais pour éviter de multiplier trop d'intervenants et de situations particulières, il serait alors préférable de faire témoigner des parents de militaires dont le dont le conjoint/conjointe serait lui aussi un témoin : cela permettrait d'avoir une photographie assez large d'une famille dont chaque membre -parent, conjoint, enfants, frère-soeur- doit vivre au rythme du/de la personne engagée.

C'est certainement un schéma assez fréquent pour bon nombre de familles de militaires. Donc, votre message est tout à fait pertinent, et je serais ravie de pouvoir échanger avec des familles représentatives, réunissant donc conjoint/e ET parent/s de militaires !...

Bien à vous,

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonjour,

Mon épouse est fille de gendarme à la retraite, épouse de militaire de réserve et mère d'un jeune gendarme. Nous regarderons avec beaucoup d'intérêt votre reportage, car certains sentiments souvent par pudeur ne sont pas exprimés. l'exemple des camarades et des familles permettent de déclencher une discussion salutaire. Un exemple le risque de décès en opération, mon épouse n'aborde pas le sujet, pour moi je me forge une carapace en me disant que cela est une composante du métier, on peut mourir d'un accident de la route et l'exercice limite le risque.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

En fait on peut parler de devoir de réserve pour les militaires et les fonctionnaires en général.

Mais les époux/épouses/familles ne sont pas soumis aux mêmes règles en sachant bien sûr qu'il faut garder l'intelligence de la situation et du contexte.

Modifié par fraprim

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

@Sco

Bonsoir Cher Sco,

vous avez parfaitement raison, les militaires qui souhaitent s'exprimer doivent effectivement en référer au SIRPA.

Or, comme je le précisais dans mon appel à témoin, ce projet de documentaire est soutenu par : le CEMP, le CEMA, la Ministre de la Défense, la Dicod... Donc les différents SIRPA sont à fortiori (...) avisés de ce projet et des interviews à venir, et ils relayent d'ailleurs eux-mêmes l'appel à témoin.

Mais comme le relevait à très juste titre @fraprim, l'objet du documentaire est avant tout d'entendre la parole de conjoints ou conjointes de militaires, qui sont donc tout à fait libres de leurs paroles. Ceci dit, sachant qu'environ 70 % des conjoints sont eux-mêmes militaires, on en reviendra très certainement à l'autorisation de l'Armée pour plusieurs de ces portraits !  :) 

Et pour compléter ma réponse, je préciserai toutefois que ce film veut recueillir des témoignages, il n'est en aucun cas question de parti pris ou de remise en cause d'un système. Et sans parler du devoir de réserve (qui concerne plus précisément l'expression d'opinions politiques, religieuses, philosophiques, ou visant à remettre en cause publiquement sa hiérarchie......), il va de soi qu'aucun des intervenants n'a d'intérêt, nous semble-t-il, à mettre son conjoint dans une situation délicate.

J'espère que ces quelques précisions auront pu compléter utilement votre message, dont je vous remercie.

Je vous souhaite une très bonne soirée.

Le 23/09/2018 à 10:54, fraprim a dit :

En fait on peut parler de devoir de réserve pour les militaires et les fonctionnaires en général.

Mais les époux/épouses/familles ne sont pas soumis aux mêmes règles en sachant bien sûr qu'il faut garder l'intelligence de la situation et du contexte.

@fraprim, je n'aurais pas dit cela mieux que vous !... :)

C'est tout à fait exact, et je ne doute pas une seconde que les personnes qui témoigneront au final dans notre documentaire en évoquant leur femme/mari/compagne (etc..) militaire auront parfaitement à l'esprit "l'intelligence de la situation et du contexte". ;)

Merci et bonne soirée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Des reportages sur les épouses de militaire il y en a déjà eu un certain nombre... et je me suis très rarement reconnue dans les témoignages... 

Mais qui sait, ce sera peut être une bonne surprise? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Bonsoir @papillon,

je comprends votre sentiment, puisque je découvre en préparant ce film la multitude de situations qui peuvent exister, chacune extrêmement différente de la précédente, selon une quantité infinie de paramètres conjoint civil ou marié, travaillant ou pas, enfants dans le couple ou pas, type d'affectation entrainant des absences ou pas, fréquentes ou exceptionnelles, plus ou moins lointaines, plus ou moins secret défense, etc, etc... 

Donc effectivement, une civile, mère au foyer, vivant en caserne avec un mari gendarme ne se reconnaîtra probablement pas dans le témoignage de celle dont le compagnon est absent plusieurs mois par an pour des missions commando, sans pouvoir parfois savoir sur quel continent il est envoyé. Ou encore, celle dont le fiancé est affecté sur un sous-marin militaire, sans possibilité de communiquer pendant plusieurs semaines, etc, etc...

Mais chacun.e est confronté.e à des situations particulières, inhérentes à sa situation propre, et c'est justement un éventail de ces situations différentes que nous voulons faire partager.

Donc vous ne vous reconnaîtrez probablement pas -une fois de plus- dans les portraits qui seront présentés, mais en fait, c'est un peu le but ! ;) : faire partager a public la multiplicité (et la complexité) de chacune des situations. Ceci dit hélas, il sera évidement difficile d'être exhausif en 90 minutes !

Quoiqu'il en soit, mon message sur ce forum avait pour seul but de passer un appel à témoin, et en aucun cas de défendre (ou pas) les émissions précédentes qui auraient pu exister, juger du bien fondé de ce type de programme, etc...

J'espère donc que mon appel à témoins pourra retrouver sa voie initiale, et je serais alors ravie de pouvoir échanger avec des personnes qui souhaiteraient participer au documentaire.

Je vous souhaite une belle soirée.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Le 23/09/2018 à 08:19, Sco a dit :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Service_d'informations_et_de_relations_publiques_des_armées

A voir avec le SIRPA, les militaires n' ont pas à s'exprimer sans passer par ce service s'ils veulent le faire dans les règles.

En accord avec vous Sco, nous sommes responsables des actes et déclarations de nos familles quand le sujet touche notre institution. Donc passez par la VH, pas de bananes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :