Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

L’Espagne a l’intention de commander 23 hélicoptères NH90 de plus

Messages recommandés

http://forcesoperations.com/lespagne-a-lintention-de-commander-23-helicopteres-nh90-de-plus/

Vendredi 7 septembre, en Espagne, le Conseil des ministres a autorisé le ministère de la Défense à prendre des engagements de dépenses dans le respect des limites fixées dans l’accord budgétaire allant de 2019 à 2031. Il compte ainsi consacrer un budget de 1,5 milliard d’euros à l’achat de 23 nouveaux NH90 : dix pour l’armée de Terre, six pour l’armée de l’Air et sept pour la Marine. Cette importante commande, si elle se confirme, enchantera naturellement Airbus Helicopters (62,5% du consortium NHIndustries) et ses partenaires Leonardo (32%) et Fokker (5,5%).

NH90-espagnol.jpg

NH-90 TTH en vol au-dessus de la base d’Agoncillo (Photo : Angel G. Tejedor/DECET)

Les programmes spéciaux présentent des caractéristiques de financement particulières qui impliquent des adaptations continues au cours de leur développement. Avions et navires divers (dont la frégate F-100), hélicoptère NH-90, programme de développement d’un véhicule 8×8,…

Il est par ailleurs impératif d’inclure un nouveau programme visant à maintenir la capacité opérationnelle des hélicoptères lourds dont l’armée a besoin, grâce à la modernisation de sa flotte d’hélicoptères de transport CH-47D Chinook. Cette nouvelle action consiste à reconfigurer l’appareil actuel, ainsi qu’à acquérir, renouveler et moderniser ses systèmes de communication, les équipements d’assistance au sol, la planification des missions et le système de simulation associé au système, ainsi que la formation des pilotes et des mécaniciens, sans oublier la documentation technique appropriée.

L’armée de l’air propose le traitement d’un nouveau programme spécial NH-90 (lot II), avec lequel la flotte prévue de ces appareils sera accrue afin de garantir leurs capacités de mission et un taux de disponibilité suffisant. Avec cet accord, les limites établies dans l’accord du Conseil des ministres du 27 juillet 2018 sont modifiées sur la base des dispositions de l’article 47 de la loi 47/2003 du 26 novembre, Budget général.

Pour mémoire, le 20 mai 2005, le Conseil des ministres avait autorisé l’acquisition de 45 NH90 TTH. En décembre 2006, il avait été annoncé qu’un contrat d’achat pour les forces armées espagnoles avait été signé. La version espagnole du NH90 allait être équipée de moteurs General Electric CT7 8F5 assemblés dans le pays, d’un système de communications personnalisé et de systèmes d’alerte électroniques développés par Indra. Le budget initial pour cette acquisition était de 1,26 milliard d’euros. En 2010, ce chiffre était passé à 2,463 milliards d’euros. En juin 2012, L’Espagne négociait pour réduire sa commande à 37 appareils. Le 18 décembre 2014, elle prenait livraison du premier NH90 TTH, assemblé sur le site d’Airbus Helicopters à Albacete ; à ce stade, la commande avait été réduite à un total de 22 NH90 en version TTH. A ce jour, 8 NH90 ont été livrés aux forces terrestres espagnoles, les 14 autres restant attendus. Parmi la nouvelle commande annoncée de 23 exemplaires en version TTH, les 10 commandés pour l’armée de Terre et 6 six pour l’armée de l’Air devraient remplacer des AS332 Super Puma. Les 7 exemplaires destinés à la Marine, eux, devraient remplacer des Sikorsky S-60 très fatigués, ainsi que des Agusta Bell AB-212.

2018 devrait ainsi être marqué d’une pierre blanche pour cet hélicoptère moyen qui a déjà connu un autre succès commercial cette année, en l’occurrence une commande 28 appareils par le Qatar. Ces deux commandes – si, comme déjà prudemment signalé, l’espagnole se confirme – ont de quoi rasséréner les industriels concernés qui s’inquiétaient pendant la traversée du désert commercial ayant suivi les commandes de la Nouvelle-Zélande en 2007 et de la Belgique en 2008. Fin août 2018, Airbus Helicopters avait néanmoins déjà livré plus de 350 NH90 dans différentes versions (NFH et TTH) à 20 clients établis dans 13 pays. Ces appareils totalisent déjà près de 180.000 heures de vol. Au total, 543 NH90 ont été commandés.

Allez, on sabrera bientôt le champagne chez Airbus Helicopters !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :