Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Exo

Question d'un candidat ENSOA

Messages recommandés

Bonjour, je me suis déjà présenté mais je souhaite le refaire ici car je pense que cela posera quelques bases de mon problème.

Je suis un 'jeune' guyanais (24ans) qui vient enfin de passer les portes du CIRFA. J'ai effectué plusieurs études, notamment en réseau info. (BAC, BTS et quelques cours universitaire au CANADA pendant 2 ans).

Mon rêve est de rejoindre le 2e RH en tant qu'éclaireur. Sauf qu'évidement arrivé au CIRFA on me fait bien comprendre qu'on ne choisis pas son régiment. Je passe les tests, je cartonne humblement un peu tout, et on me propose un contrat EVSO. Souhaitant faire carrière dans l'armée (par patriotisme je précise, l'argent ne m’intéresse pas ),pourquoi ne pas commencer directement sous-officier, surtout que le prestige d'une école militaire me plait.

 

Sauf que... on me pousse 'gentiment' vers la filière CDT-RENS SIC option informatique /ERI et RSI (2021). Alors effectivement, j'ai bien conscience que tout mon profil correspond à cela et que oui, ma carrière civil tourne essentiellement autour du réseau. J'ai bien compris ce besoin de l'armée de combler les places déficitaires dans cette filière après la première volée de candidat. Mais je précise que mon dossier me laisse la place ouverte à d'autres filières (sauf celles qui demandent des tests non passable au DOM TOM :N ) mais que cela ne plait pas vraiment à mon CIRFA (notamment la recherche blindé, déjà débordé de candidat).

 

Alors voilà : j'accepte un peu résigner de partir dans cette filière, pas à contre cœur, mais j'ai peur... de manquer d'aventure ?

- Est-il toujours possible pour moi de rejoindre un jour le fameux 2e RH, par exemple en deuxième partie de carrière, en priant qu'une place soit disponible à la fin de mes classes ou autre ?

- Est-ce qu'avec la filière CDT-RENS SIC option informatique /ERI et RSI (2021) je peux faire autre chose que du bureau ? par exemple, les éclaireurs du 2rh utilisent beaucoup de matériel de transmission et d'écoute. Est-ce qu'ils pourrait recruter dans ma filière ? Des spécialités un peu plus terrain, autre que monter une antenne...

 

J'aimerai aussi votre avis sur une possible candidature en EVAT pour peut être avoir plus de chance en faisant mes preuves depuis le bas ? Toujours en ayant conscience de mon âge un peu tardif pour rejoindre l'armée...

Modifié par Exo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Votre question est parfaitement logique. Au passage, félicitations pour votre parcours.

Il est vrai que l'ADT a besoin de cadres SIC et développe, comme les deux autres armées, un nouveau pôle de compétences qu'est la cyberdéfense.

Le SIC permet en effet de participer comme les armes de mêlée (infanterie et ABC) aux OPEX. Je dirais même que la sollicitation du SIC ces derniers temps engendre outre l'usure du matériel, celle du personnel et, par voie de conséquence, une attrition (non-renouvellement de contrat). Donc, en amont, elle génère des besoins réguliers.

Ceci explique cela.

Si vous êtes attaché au 2e RH, mieux vaut débuter comme EVAT. Il vous sera possible, en interne, selon les besoins du régiment et selon votre manière de servir, d'être proposé au recrutement sous-officier par la voie "semi-direct". Voire, eu égard à votre niveau académique, en temps utile de préparer et présenter le concours d'admission à l'EMIA. Ce qui vous permettra de revenir dans votre unité, trois ans après, non plus comme EVAT, mais en tant qu'officier.

BTX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :


Partagez cette page :