Accueil / Revue de presse / Dans l’armée de l’air, les pots de départ et d’arrivée sont chers

Dans l’armée de l’air, les pots de départ et d’arrivée sont chers

Pour le pot de départ ou d’arrivée de hauts gradés de l’Armée de l’air, des Rafale et Mirage survolent les invités… Une pratique qui engendre des coûts astronomiques et des perturbations de trafic aérien.
L’Armée de l’air ne fait pas les choses à moitié. Cette semaine, pas moins de deux Rafale, deux Mirage 2000, un avion ravitailleur et un appareil de surveillance Awacs survoleront le ciel de l’Île-de-France. Libération rapporte que leur mission n’est pas d’épauler une quelconque opération de défense comme on aurait pu le penser… Ils viendront en réalité animer des pot de départ et d’arrivée de hauts gradés de l’armée de l’air. Ici, on ne quitte pas l’équipe avec trois cacahuètes et un verre de mousseux ! Ces cérémonies, habituellement banales, engendrent ainsi des coûts importants et perturbent le trafic aérien.

Lire la suite sur https://www.capital.fr/economie-politique/armee-de-lair-des-spectacles-aeriens-pour-le-pot-de-depart-de-hauts-grades-1304761


Notez cet article :
Dans l’armée de l’air, les pots de départ et d’arrivée sont chers 4.19/5 - 21 votes




Partagez cet article :


Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !




Commentaires :