Accueil > France > Enfin, une meilleure prise en charge des bléssés psychiques

Enfin, une meilleure prise en charge des bléssés psychiques

Blessés psychiques de guerre, des militaires du 31e régiment du génie osent témoigner pour la première fois. Mieux pris en charge, le nombre de soldats ayant un syndrome de stress post-traumatique aurait atteint un pic six mois après l’opération Serval, au Mali.

201607031246-full

Revenus d’Afghanistan, d’ex-Yougoslavie et plus récemment du Mali, le nombre de militaires blessés psychiques revenant du feu n’a pas cessé de croître. «Six mois après l’opération Serval, les cas de SPT ont fortement progressé», confirme le lieutenant-colonel Ludovic Samanos, de la cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre (CABAT).

Lire la suite sur ladepeche.fr


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : AuMilitaire Presse


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !