Accueil > Moyen-orient > Syrie > Frappes proches de la frontière turque

Frappes proches de la frontière turque

Des centaines de milliers de Syriens ont trouvé refuge en Turquie. Ankara doit se prononcer jeudi sur la possibilité de rejoindre la coalition.

La coalition contre le groupe État islamique a mené mardi des frappes contre la ville syrienne d’Aïn al-Arab (Kobané en kurde). La ville située à la frontière avec la Turquie semble prête à rejoindre l’alliance anti-djihadiste. Dans le même temps, les forces kurdes ont lancé une offensive sur trois fronts dans le nord de l’Irak contre le groupe EI, qui multiplie les exactions dans les zones sous son contrôle. 

En Syrie, les combattants du groupe extrémiste sunnite se trouvent désormais à seulement cinq kilomètres d’Aïn al-Arab, dont ils cherchent à s’emparer pour contrôler sans discontinuité une longue bande de territoire le long de la frontière turque. Ils ont visé lundi la cité à la roquette, touchant pour la première fois le centre-ville où trois personnes ont été tuées, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Face à cette avancée, les États-Unis et des pays arabes ont mené dans la nuit de lundi à mardi deux frappes contre des positions de l’EI, d’après l’OSDH qui n’a pu préciser la nature des cibles.

Lire la suite sur lepoint.fr


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !