Accueil > France > Jean-Yves Le Drian Nouveau Ministre de la Défense

Jean-Yves Le Drian Nouveau Ministre de la Défense

François Hollande et le chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault ont dévoilé leur nouveau gouvernement et notamment l’identité du nouveau ministre de la Défense :  Jean-Yves Le Drian.

Jean-Yves Le Drian faisait en effet partie des deux favoris avec Bernard Cazeneuve pour tenir ces fonctions hautement sensibles. Ce dernier s’est vu confier les responsabilités de ministre délégué chargé des Affaires européennes.

Même si le suspens était relatif, quelles sont les critères qui ont déterminé ce choix?

Agrégé d’histoire, Jean-Yves Le Drian a un parcours politique sans tâche. Socialiste dès le début, fidèle de Francois Hollande avec qui il est ami depuis 30 ans, il fut de 1981 à 1998 maire de Lorient et secrétaire d’Etat à la Mer du gouvernement Cresson puis président de la région Bretagne.

Issu d’une famille ouvrière et chrétienne, Jean-Yves Le Drian a fait ses études en Bretagne, à Rennes, où il affichait d’ores et déjà son engagement en occupant les fonctions de président national de la Jeunesse étudiante chrétienne et responsable local de l’Unef.

Considéré comme un homme « à l’écoute », il aura sans doute à coeur de traiter avec bienveillance les difficultés liées aux restructurations successives des organismes de la Défense, dévastatrices en terme de gestion du personnel.

Enfin, Jean-Yves Le Drian bénéficie d’un atout important; en effet, le conseiller politique du nouveau ministre de la Défense n’est autre que Jean-Claude Mallet.

Ce dernier, après avoir successivement oeuvré au sein du centre d’analyse et de prévision du Quai d’Orsay, au ministère de l’Intérieur en 1989 puis en tant que délégué aux affaires internationales à la direction générale de la police, accède au ministère de la Défense au poste de directeur des affaires stratégiques puis devient secrétaire général de la Défense nationale (SGDN) de 1998 à 2004.

Ayant d’ailleurs été choisi par Nicolas Sarkozy pour la rédaction du livre blanc sur la sécurité et la défense nationale, ce conseiller spécial du ministre de la Défense sera un atout considérable, notamment pour gérer le dossier prioritaire du retrait d’Afghanistan en 2012.


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?