Accueil / Revue de presse / L’armée française largue 120 parachutistes dans la région de Ménaka

L’armée française largue 120 parachutistes dans la région de Ménaka

Environ 80 parachutistes ont été largués par deux Transall et 40 autres ont sauté d’un A400M, dans l’est du pays.
L’armée française a largué 120 parachutistes jeudi matin dans la région de Ménaka (nord-est du Mali), l’une des zones les plus instables du pays, dans le cadre de son opération anti-djihadiste Barkhane, a-t-on appris auprès de l’état-major français.

Cette annonce intervient alors que sept soldats maliens et un civil ont été tués par l’explosion d’engins artisanaux dans le centre du pays.

Quelque 80 parachutistes français ont été largués par deux Transall et 40 autres ont sauté d’un A400M, a précisé le porte-parole de l’état-major, le colonel Patrik Steiger.

Lire la suite sur http://www.leparisien.fr/international/mali-l-armee-francaise-largue-120-parachutistes-dans-la-region-de-menaka-27-09-2018-7904712.php


Notez cet article :
L’armée française largue 120 parachutistes dans la région de Ménaka 4.19/5 - 21 votes




Partagez cet article :


Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !




Commentaires :