Accueil / Revue de presse / Le Brésil envoie l’armée à la frontière vénézuélienne

Le Brésil envoie l’armée à la frontière vénézuélienne

Le président Michel Temer a signé mardi 28 août un décret confiant à l’armée le soin de garantir l’ordre dans l’État de Roraima, où affluent les réfugiés vénézuéliens.
Les conséquences régionales de la crise humanitaire sans précédent qui frappe le Venezuela se confirment jour après jour. L’exode d’une population sans espoir de changements pèse de plus en plus lourd sur le voisin colombien, mais également au Brésil. Pour assurer l’ordre dans la zone frontalière, Brasilia a décidé, mardi 28 août, d’envoyer l’armée fédérale dans l’État de Roraima.

Tensions croissantes à la frontière entre Venezuela et Brésil
La Colombie est, pour les Vénézuéliens, la voie la plus directe pour quitter le pays. La ville frontalière de Cucuta, sur la route vers Bogota, est à moins de 900 kilomètres de Caracas, alors qu’il faut traverser l’immensité de l’Amazonie vénézuélienne pour se rendre au Brésil. C’est donc vers Cucuta que partent, en bus ou en voiture, la majorité des réfugiés vénézuéliens.

Lire la suite sur https://www.la-croix.com/Monde/Ameriques/Le-Bresil-envoie-larmee-frontiere-venezuelienne-2018-08-29-1200964760


Notez cet article :
Le Brésil envoie l’armée à la frontière vénézuélienne 4.89/5 - 18 votes




Partagez cet article :


Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !




Commentaires :