Accueil > France > Armée de Terre > Le futur système d’artillerie en France

Le futur système d’artillerie en France

Une dernière étude faite par Airbus Defense&Space vient de donner les éléments du futur système d’artillerie de la France. Cette étude apporte une réflexion sur ce que devrait apporter à la France, à l’horizon 2025, la  capacité de feu sol-sol.

Car préparer l’avenir est important en matière de stratégie militaire. En effet, le LRU ( Lance-roquettes unitaire) qui vient juste de finir ses tests pour la validation de sa conduite de tir, avait été commandé en treize exemplaires par la DGA en septembre 2011. Cette commande avait fait suite à l’arrêt des LRM (lance-roquettes multiples) qui utilisaient les roquettes M26 retirées par la France pour se conformer à la convention d’Oslo sur l’interdiction des armes à sous-munitions.

Le LRU a donc été livré en début d’année et c’est aujourd’hui que Airbus Défense&Space présente les caractéristiques générales du futur système d’artillerie terrestre.Sa capacité devra être longue (comprise entre 70 et 150 km) tout en apportant une capacité de feu sol-sol précise. Il faudra également qu’elle puisse s’adapter aux plateformes navales. Le but est défini – la recherche de frappe précise en évitant au maximum les dommages collatéraux – il ne reste qu’à démarrer les études technico-opérationnelles, évaluer les coûts et commencer les simulations.


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !