Accueil > France > L’entrée dans le camp miltaire de Meucon est interdit aux civils

L’entrée dans le camp miltaire de Meucon est interdit aux civils

Confrontés à la présence répétée de civils, promeneurs et sportifs, dans l’enceinte du camp militaire de Meucon, les autorités tirent de nouveau la sonnette d’alarme. Le danger est réel même en dehors du champ de tir.

Le nouveau colonel du 3e RIMa (Régiment d’infanterie de Marine), Jean-Marc Giraud, tire de nouveau la sonnette d’alarme, un an après le colonel Hervé Pierre qui avait convoqué les maires des six communes concernées par le camp militaire : Meucon, Locqueltas, Locmaria-Grand-Champ, Plaudren, Grand-Champ et Monterblanc.

Lire la suite sur letelegramme.fr


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !