Accueil / Revue de presse / Les aumôniers musulmans interdits dans l’armée suisse

Les aumôniers musulmans interdits dans l’armée suisse

L’UDC (Union démocratique du centre), qui réunit des personnalités d’extrême, n’aime pas l’Islam et le fait savoir. Sur son site, le parti suisse écrit par exemple qu’« il n’y a pas d’islam modéré. Il est des musulmans modérés et ils le sont devenus en adoptant, plus ou moins volontairement, les modes de vies et de pensées des nations européennes. » Pour l’UDC, l’Islam est « conquérant et guerrier », et ne peut donc être pleinement intégré à la Confédération.

L’un des membres de l’UDC, le Conseiller national Jean-Luc Addor a déposé, il y a un an, une demande d’initiative qui permettrait d’interdire les aumôniers musulmans dans l’armée suisse. L’élu s’appuie sur l’article 31 de la loi fédérale sur l’armée et l’administration militaire (LAAM) qui indique « que l’assistance spirituelle mise à disposition des militaires est confiée exclusivement à des aumôniers protestants, catholiques romains et catholiques chrétiens. » Cela ne pose aucun problème pour ces trois religions.

lire la suite sur https://lemuslimpost.com/elu-suisse-aumoniers-musulmans-dans-armee.html


Notez cet article :
Les aumôniers musulmans interdits dans l’armée suisse
4.6 - 19 votes




Partagez cet article :


Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !




Commentaires :