Accueil / Revue de presse / L’ONU veut exclure l’armée birmane de la vie politique

L’ONU veut exclure l’armée birmane de la vie politique

Des enquêteurs de l’ONU ont demandé mardi que l’armée birmane soit exclue de la vie politique, exhortant au limogeage des officiers de haut rang impliqués dans le « génocide » des Rohingyas contre lesquels ils ont fait preuve d’une brutalité « difficilement concevable ».

La Mission d’établissement des faits de l’ONU sur la Birmanie, qui n’a pas été autorisée à se rendre dans ce pays, a interrogé plus de 850 victimes et témoins et s’est appuyée sur des images satellite pour rédiger un rapport de 444 pages, présenté mardi devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.
« C’est un mépris total pour la vie humaine », a déclaré au Conseil le président de la mission Marzuki Darusman, jugeant le « niveau brutalité » de l’armée « difficilement concevable ».

Lire la suite sur http://www.lepoint.fr/monde/rohingyas-l-onu-demande-que-l-armee-soit-exclue-de-la-vie-politique-en-birmanie-18-09-2018-2252129_24.php


Notez cet article :
L’ONU veut exclure l’armée birmane de la vie politique
4.6 - 19 votes




Partagez cet article :


Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !




Commentaires :