Accueil > France > Mise en examen d’un policier pour homicide volontaire

Mise en examen d’un policier pour homicide volontaire

Un policier a été mis en examen pour homicide volontaire après avoir tué par balle un multirécidiviste en fuite à Noisy-le-Sec samedi dernier. 

La version du policier, qui revendique la légitime défense, serait contredite par un témoignage et par l’autopsie qui révèlent que la victime aurait été tuée d’une balle dans le dos.

Cette mise en examen a provoqué hier le rassemblement à Bobigny de plusieurs centaines de policiers qui ont décidé d’exprimer leur colère face à la décision du tribunal de ne pas retenir la légitime défense dans le dossier.

Mais l’avocat du policier mis en cause, Me Daniel Merchat, a annoncé son intention de faire appel. D’après lui, « ce n’est pas un tir direct » car « le projectile a ricoché ».
La colère des manifestants, qui ont de nouveau manifesté devant  l’ancienne Direction territoriale de la sécurité de proximité (DTSP) aujourd’hui, a également pour but de venir soutenir l’agent qui, placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer, a été privé de son salaire.

Cette affaire n’est pas sans rappeler les évènements de l’année 2010 au cours de laquelle 7 policiers avaient été condamnés, creusant ainsi le fossé d’incompréhension qui persiste entre la police et la justice.


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?