Accueil / Revue de presse / Rétablissement du service militaire obligatoire divise au Maroc

Rétablissement du service militaire obligatoire divise au Maroc

Certains y voient une mesure pour « dompter » les jeunes et contrecarrer les mouvements de protestation, d’autres une façon d’encadrer une jeunesse oubliée du développement: au Maroc, le rétablissement du service militaire obligatoire divise.
A 19 ans, Hassan trouve « normal de défendre son pays ». Employé dans un restaurant populaire du centre de Rabat, la capitale du royaume, il se dit « prêt à rejoindre l’armée en cas de besoin ».

Kenza, une étudiante de 19 ans, se dit « très surprise » par le retour de la conscription, annoncée mi-août par un communiqué du palais royal. Pour elle, « c’est une bonne chose par rapport à la jeunesse délinquante », mais qui « n’apporterait pas beaucoup aux étudiants ».

Lire la suite sur https://www.la-croix.com/Monde/Au-Maroc-retour-service-militaire-obligatoire-divise-2018-09-16-1300969099


Notez cet article :
Rétablissement du service militaire obligatoire divise au Maroc
4.9 - 18 votes




Partagez cet article :


Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !




Commentaires :