Accueil > France > Trois militaires en civil du 17e RGP blessés par coups de feu

Trois militaires en civil du 17e RGP blessés par coups de feu

La soirée devait être festive. Elle s’est finie à l’hôpital pour l’un des trois militaires en civil légèrement blessé par de nombreux impacts de plomb sur les jambes, les fesses, et l’arrière de la tête.

Ces trois hommes d’une vingtaine d’années et appartenant au 17e régiment de parachutiste basé à Montauban ont essuyé des coups de feu, dans la nuit de jeudi à vendredi, rue Belloc, quartier Soupetard, à Toulouse. Ils rejoignaient à pied leur camp de base à la caserne de Balma, où ils sont hébergés le temps de leur mission, lorsque l’attaque s’est produite. De nombreuses questions restent encore en suspens après ces coups de feu.

Lire la suite sur ladepeche.fr


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !