Accueil > Europe > Ukraine > Un difficile cessez le feu en Ukraine

Un difficile cessez le feu en Ukraine

À Dnipropetrovsk, à 500 kilomètres de Donetsk, on négocie informellement avec l’ennemi pour échanger des prisonniers.

Dnipropetrovsk – À chaque guerre son lot de prisonniers, et l' »opération antiterroriste » menée depuis ce printemps par les autorités ukrainiennes dans le sud-est du pays ne fait pas exception. Depuis la signature d’un cessez-le-feu le vendredi 5 septembre, le principe de l’échange de « tous pour tous » est en vigueur et de nombreuses listes ont été établies. En l’absence d’une structure étatique qui se chargerait de négocier avec l’ennemi, quelques individus tiennent en ce domaine le haut du pavé, notamment un certain Vladimir Rouban, 52 ans, qui se présente comme général à la retraite. 

Lire la suite sur lepoint.fr


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Au Militaire


Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez chaque mois toutes les actualités de la défense : les analyses et évènements liés aux grands conflits actuels mais aussi l'actualité de notre armée !

Merci de votre inscription !



Rejoignez
la communauté
Au Militaire

+ de 30 000 membres

+ le guide 2015 offert


Votre armée ?


Ne ratez plus rien !

Ne ratez plus rien !

Recevez le meilleur de l'actualité Militaire une fois par mois sur votre mail !

Merci de votre inscription !