Accueil / Revue de presse / Airbus accusé responsable dans un crash mortel en 2017 au Mali

Airbus accusé responsable dans un crash mortel en 2017 au Mali

Des techniciens auraient mal réglé le rotor d’un hélicoptère Tigre de la Bundeswehr, qui s’était écrasé au Mali en 2017, tuant le pilote et le chef de bord.
«  Suspicion d’homicide par négligence  » : l’intitulé de l’enquête ouverte par la justice allemande à l’encontre de trois employés d’Airbus ne laisse guère de doute sur les pistes retenues pour expliquer le crash, le 26 juillet 2017, d’un hélicoptère Tigre de la Bundeswehr. L’appareil allemand, déployé dans le cadre de la mission des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma), avait brusquement chuté alors qu’il volait à 1 800 pieds d’altitude (environ 550 mètres) et à 135 nœuds (250 km/h). Le pilote automatique s’était désengagé de façon impromptue.

Lire la suite sur https://www.lepoint.fr/monde/l-armee-allemande-accuse-airbus-apres-le-crash-mortel-d-un-helicoptere-14-12-2018-2279331_24.php


Notez cet article :
Airbus accusé responsable dans un crash mortel en 2017 au Mali
4.2 - 21 vote[s]




Partagez cet article :


Dernières Vidéos