---#2--300x250_Contenu (mobile & desktop)-----
Sélectionner une page

L’assurance propriétaire non-occupant ou PNO

En cas de sinistres comme la perte de meuble, les accidents ou les bris, un logement non-occupé peut être un vrai cauchemar pour son propriétaire. C’est d’ailleurs la raison d’être de l’assurance habitation dédiée aux propriétaires non-occupants ou PNO. Découvrez les points essentiels à maîtriser sur les PNO.

L’assurance propriétaire non-occupant est-elle une obligation ?

Le propriétaire d’un logement peut souscrite une assurance propriétaire non-occupant afin de protéger son bien en cas de sinistre. Contrairement à l’assurance locataire, celle-ci est une obligation dès que le bien est en copropriété. Cependant, dans tous les cas, sa souscription est vivement recommandée. Par ailleurs, l’assurance PNO dispose d’une même couverture que la multirisque habitation. 

La souscription à une assurance PNO n’est donc pas obligatoire pour tous les propriétaires. Par contre, les propriétaires de biens en copropriété sont une exception. En effet, selon la loi Alur en 2015, tout propriétaire d’un logement en copropriété doit souscrire à cette assurance pour se protéger en cas de dangers potentiels. 

Pourquoi souscrire à une assurance PNO ?

La responsabilité civile n’est pas suffisante pour profiter d’une couverture optimale. Que vous disposiez d’un appartement ou autre, quelques situations vous obligent à souscrire une assurance PNO :

  • Quand un sinistre important a lieu dans votre logement.
  • Si le locataire ne dispose d’aucune assurance ou si celle-ci n’a pas une couverture suffisante.
  • Quand la présomption de responsabilité du locataire n’est pas considérée.

De plus, il faut aussi retenir que votre assureur a la capacité de vous protéger, seulement si le dommage causé découle des parties communes de l’immeuble, d’un voisin ou encore si l’assureur du locataire ne dispose pas de couverture de risques.

Entre l’assurance du locataire et l’assurance de la copropriété il peut y avoir des « trous » de couverture. La PNO permet de répondre à cela. De plus, si un dégât des eaux intervient lors d’un changement de locataire, c’est votre PNO qui prendra le relais. 

Ainsi, une assurance propriétaire non-occupant est indispensable et vous servira de couverture comme si vous disposez d’une assurance multirisque.

Quelles sont les garanties de l’assurance PNO ?

Comme une assurance multirisques habitation, l’assurance PNO propose aussi des garanties pour la couverture de votre logement en cas de risque notamment :

  • Des garanties de base en cas d’incendie, de vol ou pillage des logements, de dégâts des eaux, d’événement climatique et de bris de glace ;
  • Une indemnisation des aménagements immobiliers, de l’électroménager emboîté, des dégâts électriques et des biens mobiliers, pratique en cas de location meublée ;
  • Les recours des voisins et des tiers. 

Comment faire pour bénéficier de la meilleure offre d’assurance PNO ?

Vous devez savoir que normalement le prix de l’assurance de votre logement dépendra de plusieurs facteurs comme :

  • Votre profil ;
  • Votre bien immobilier ;
  • Le taux d’occupation du bien ;
  • La protection souhaitée. 

Pour trouver la meilleure assurance PNO, nous avons réalisé nos propres recherches et nous vous proposons notre partenaire qui simplifie les démarches de mise en place de la PNO. 

Pour un appartement en copropriété, non classé, de moins de 200m2 l’assurance PNO est de l’ordre de 77€/an. 

Si vous ajouté une option meuble à votre assurance, celle-ci sera de l’ordre de 92€/an. 

Le contrat peut se faire 100% en ligne, et la loi Hamon permet de résilier votre assurance actuelle au profit de celle de notre partenaire qui se chargera des démarches administratives. 

Afin de recevoir le lien pour la réalisation du contrat en ligne ou pour avoir plus de renseignement sur l’assurance PNO, nous vous proposons de compléter le formulaire suivant :