Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 10/09/2019 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Extrait de l’INSTRUCTION N° 700/DEF/DCSSA/PC/MA relative à l'aptitude médicale à la pratique du parachutisme militaire du 8 octobre 2015 2. CONDITIONS MÉDICALES D'APTITUDE INITIALE. 2.1. Aptitude médicale initiale au saut à ouverture automatique. Les constatations faites au cours de l'expertise sont consignées par les médecins examinateurs sur le certificat médical d'aptitude initiale n° 620-4*/10. Les conclusions d'aptitude sont notées sur le certificat médico-administratif d'aptitude initiale n° 620-4*/12. 2.1.1. Constitution physique générale. Le profil morphologique doit respecter les critères suivants : une taille inférieure à 1 m 60 ou supérieure à 2 m 05 n’estpas compatible avec la pratique du parachutisme militaire ; pour une taille comprise entre 1,60 m et 1,95 m, la massecorporelle doit être comprise entre 55 kg et 90 kg ; pour une taille comprise entre 1 m 95 et 2 m 05, la massecorporelle peut fluctuer jusqu’à 105 kg. L’estimation de la surcharge pondérale repose sur le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC), correspondant au rapport du poids (exprimé en kg) sur le carré de la taille (exprimée en mètre). En visite initiale, l’IMC peut atteindre 27 kg/m2 chez un sujet particulièrement musclé. Quand l’IMC dépasse 25, l’examen clinique comprend alors la mesure du tour de taille à mi-distance entre la dernière côte et le sommet de la crête iliaque. Une inaptitude au parachutisme militaire est prononcée si le tour de taille dépasse 80 cm chez la femme et 94 cm chez l’homme.
  2. 2 points
    Bienvenue chez les Gaulois Ced59 ! Et gardez confiance Guli : "L'Entente Cordiale" est une réalité, au-delà du Brexit ! .. (Qui n'est encore qu'une agitation plus qu'une réalité...)
  3. 2 points
    T'inquiète, tu auras une autre com et tu seras pris ... malgré ton parent extra-européen ! Félicitations !
  4. 2 points
    Je rejoins un peu tout le monde, il faut apprendre en mode dégradé. Car on sait jamais panne de batterie etc... Il faut savoir faire. En compagnie de combat, on utilise du gps mili mais aussi du civil. Par contre le civil, reste soumis éventuellement au brouillage ou aux leurres. Apres dans mon unité suivante, on etait beaucoup avec les montres gps qu'on complétait avec différents outils. Encore une fois tout dépend de la mission et du théâtre.
  5. 2 points
  6. 1 point
    Bonjour, Je suis étudiante en langues (russe, néerlandais en plus de l'anglais et allemand), mais en parallèle, je m'intéresse à la réserve (surtout marine à la base que j'ai déjà tenté). Mais depuis peu, je me disais que la gendarmerie pouvait être intéressante. Je souhaite pouvoir échanger à ce sujet, afin de voir si c'est possible de la rallier, en fonction de mes études, sport (équitation) etc.. D'avoir des avis, et de pouvoir avoir des débuts de réponses afin de ne pas arriver les mains vides. Bien à vous ! 😊
  7. 1 point
    Retex concours externe SOG1 Octobre 2018 Présentation du concours Le concours se compose de 3 épreuves, une écrite, une physique et un oral. L’épreuve écrite permet l’admission aux épreuves sportives et aux oraux. Pour le concours d’octobre 2018, j’ai dû m’inscrire en mars 2018 pour au final avoir les résultats en février 2019. Donc c’est un long cursus de quasiment 1 an. L’inscription se fait sur internet, il faut remplir un dossier et fournir quelques documents, et accessible à tout le monde sous conditions d’avoir le BAC ou un équivalent. De surcroît, il est gratuit. Le concours externe est accessible aux civils, GAV, militaires etc… Contrairement au concours interne, qui lui diffère sur certains points, qui est accessible qu’aux GAV ou aux militaires ayant 4 ans de service au 1er janvier de l’année du concours. Il est possible de passer 3 fois le concours externe et 3 fois le concours interne donnant une possibilité de 6 cartouches. (Même si je pense qu’au bout de la 2-3ème il faut se rendre à l’évidence mais ce n’est que mon avis). Une fois inscrit, vous recevrez un mail de confirmation avec votre numéro de candidats. Présentation personnelle Pour ce qui ne me connaisse pas sur le forum, je suis sergent dans les troupes de montagne dans ma 5ème année de service. J’ai des qualifs montagnes, 2 OPEX, du sentinelle à revendre et divers missions à mon actif. Je sors de l’EMHM. Et j’ai 22 ans. Physiquement je me démerde pas mal, j’aime le trail et le ski de rando fin la montagne en général et j’aime bien lire (c’est par phase quand je complexe de mon manque de culture g). Et au passage je suis modérateur sur ce forum ;) Epreuve écrite Après une inscription au mois de mars 2018, je reçois un mail confirmant mon inscription et un peu plutard j’en reçois un deuxième confirmant la date de l’épreuve écrite ainsi que sont lieu. Comme je suis de région Rhône-Alpes le centre de l’épreuve sera à Grenoble à l’ALPEXPO, le 03 Octobre 2018. L’épreuve commence à 9h et finira aux alentours de 17h30. Les frais de déplacement sont à notre charge ainsi que le repas du midi. Bien entendu, il ne vaut mieux pas être en retard au risque de se faire refuser l’entrée ou de commencer les épreuves en retard. J’arrive dans ce grand hall d’exposition, de nombreuses tables individuelles sont disposées en différents « carré » qui sont numéroté. Après une fouille, il faudra se diriger vers le « carré » correspond au numéro sur la convocation. Apparemment c’est difficile pour certaine personne de comprendre ça… M’enfin. Premier constat, on est BEAUCOUP !! A la louche je dirais, 4000-5000 et le deuxième c’est qu’il y a beaucoup de sièges vides. En effet, beaucoup s’inscrive et pour X ou Y raison ne viennent pas… Tant mieux pour nous on va dire. J’ai aussi été impressionné mais la « population » présente au concours écrits, des vieux, des jeunes, des gros, des musclés fin de tout. J’avoue que une des premières choses qui m’est venu à l’esprit c’est « Putain, je serais dégouté de me faire ma place à l’écris par un « gros » qui passera pas le sport… » (Bon j’avoue ce n’est pas bien de penser ça, c’est réducteur, discriminant etc… Mais je l’ai pensé. Sorry). Effectivement les épreuves écrites permettent l’accession aux épreuves suivantes, et au final vous n’êtes qu’un nom ou un numéro sur une copie donc n’importe qui d’un minimum préparer intellectuellement à ses chances. L’épreuve écrite se compose de 3 étapes, une composition générale de 4H, des tests psychotechniques, et un inventaire de personnalité. Le sujet d’octobre 2018 c’était « L’automobile aujourd’hui, est-elle toujours indispensable » (Un truc dans le genre hein). Elle dure 4H. Les différents chefs de centre se coordonnent et l’épreuve est lancée en même temps dans toute la France. Pour avoir une bonne note, il faut faire tout simplement une composition structuré. Introduction avec problématique, présentation du plan. Parties distinctes avec sous-parties et exemples. Une conclusion et une phrase d’ouverte. Tout simplement. Éviter les HS, j’ai pu entendre certains parler de l’utilisation de la voiture pour partir en vacances (AHAHAHA Echec). Pour les tests psychotechniques sont des tests plus au moins banales avec une difficulté croissante. Pour s’entrainer rien de plus simple, il faut acheter des livres ou sur internet. Il faut comprendre la logique des tests pour pouvoir éliminer rapidement les mauvaises réponses. En gros plus, on voit des cas différents plus on connait déjà les méthodes pour résoudre. L’inventaire de personnalité c’est un questionnaire avec différentes questions comme « aimerais-tu être fleuriste » et il faut répondre « complètement d’accord – d’accord – un peu d’accord – pas du tout d’accord ». Au final toutes vos réponses sont analysées et donne naissance à une courbe de personnalité. Cela permet de déceler les différents mythos et/ou psychopathe. Durant la journée, il n’y a qu’une pause déjeuner de 1h30-2H sinon le reste se passe le cul assis sur sa chaise et en silence ! Avec une estimation d’environ 15 000 inscrits sur le territoire, 10 000 candidats se sont présentés aux épreuves écrites et 4500 recevront une réponse positive pour l’accession aux épreuves suivantes. Les résultats ont été publiés le 07 novembre, sur le site du recrutement de la gendarmerie. Les noms sont classés par ordre alphabétique. Épreuve physique et Oral J’ai reçu ma convocation par courrier, m’indiquant que je passais les épreuves de sport et du jury le 08-09 janvier 2019 à Sathonay le camp en région lyonnaise (Car je suis de la région Rhône-Alpes). Encore une fois, les frais de déplacements sont à votre charge ainsi que le repas et les éventuelles nuits d’hôtels entre les deux jours. Je passe le sport le 08 et les entretiens le 09. Épreuve sportive A la fameuse épreuve sportive, qui a l’air facile en apparence mais beaucoup se casse les dents par excès de confiance ou manque de préparation ! (Souvenez-vous du gros… !). Une note inférieur à 03/20 est éliminatoire et croyez-moi il y en plein qui se font éliminer. La présentation du parcours est consultable sur le site du recrutement et il est possible avec très peu de moyen de reproduire le parcours. Donc, foncièrement, pas d’excuses. Pour ma préparation, j’ai tout simplement continué mon entrainement quotidien en accentuant sur le cardio, donc footing, fractionnée, trail et travail en salle de musculation. La convocation était à 08H00, nous étions 15 sur 16 (1 ne s’est pas présenté aux épreuves). Aucun retard (la personne en retard n’aurait pas été acceptée de toute façon). Vous êtes accueillis par des gendarmes qui vous mènent au gymnase après deux trois vérifications administratives et vous serez récupérés par le « bureau des sports ». Présentation du parcours. Puis échauffement de 15 minutes et passage des candidats. Étant le dernier de la liste, je suis passé à quasiment 11h00. Les deux féminines sont passées en premier. Une fois les épreuves finis, nous sommes relâchés et le rdv est donné pour le lendemain. Bilan : J’ai eu sans aucune surprise une excellente note. Sur les 15, il y a eu 4 qui ont une note éliminatoire mais qui avaient la possibilité de quand même passer les entretiens du lendemain en entrainement. Et nous étions que 4-5 à avoir au-dessus de la moyenne. Mes petits conseils sont, bien entendu, une préparation physique importante. Des tests sur le parcours en amont pour pouvoir se situé et mieux se préparer. ATTENTION à l’épreuve de «simulation de combat » qui est assez perturbante, car non commune. Premièrement sa glisse fortement sur le parquet du gymnase donc attention aux baskets, et dès que les poids touchent le sol, il faut recommencer donc percuter assez rapidement sinon on perd énormément de temps. Pour rappel au-delà de 2min55 c’est -1 pts toutes les 5 secondes… Ça va vite ! Très vite. J’avais anticipé la chose et optimisé ma prépa pour faire le parcours en moins de temps possible avant cet atelier (J’étais en moins de 2min, genre 1min56-58). Deuxièmement, prenez votre temps pour pas le faire en précipitation et gardez votre sang-froid. Cette épreuve est gérée par le « bureau des sports » mais elle est supervisée par un colonel qui sans aucun doute émet un avis sur votre performance mais surtout sur votre implication et votre persévérance. Donc pas de panique si vous avez une note pas terrible car déjà ce n’est que coefficient 3 mais si vous vous êtes sortis les doigts, c’est que positif. Ils ne veulent pas que des athlètes de haut niveau. Les Oraux. Les Oraux se composent d’un entretien avec un psychologue, d’un autre avec le jury. Je suis convoqué le lendemain de l’épreuve sportive avec un passage chez le psychologue à 10H00, et chez le jury à 15H00. Étant déjà militaire, je n’ai pas eu le droit aux fameuses questions du psychologue sur « tu as conscience que tu peux tuer des gens ? Comment le vit ta famille ? Etc… ». De plus étant sergent, j’ai eu pas mal de question sur mon vécu militaire et les différents évènements de ma carrière. Ainsi qu’une présentation de moi-même. Sans vendre du rêve, j’ai décrit mes différents ressentis sur certains évènements ainsi que les réactions que j’ai pu avoir. J’ai expliqué pourquoi je souhaité quitter l’ADT pour la GN en tout honnêteté et en exposant mon projet. Ce passage peut être perturbant pour certains candidats, car les questions sont parfois un peu personnel mais au final rien de bien intrusif… On nous demande pas notre catégorie de porno préférée comme j’ai pu l’entendre (Et au pire je peux vous la dire hein ;)). C’est comme tout, cela se prépare et on anticipe les questions comme nos défauts et nos qualités. Et rappelez-vous, vous avez rempli un inventaire de personnalité qui sans aucun doute est connu par le psychologue et permet de déceler les mythos ou les psychopathes qui seraient passés entre les mailles du filet. J’ai entendu que pas mal de candidat, se faisait recaler par le psy… Je ne connais pas l’exactitude de cela mais bon autant ne pas la négliger et si préparer correctement. Le jury C’est on va le dire, une des épreuves déterminantes du concours avec son coefficient 7. Et cette fois nous sommes devant un jury qui vous posera des questions sur vous et vos motivations (ENFIN ?!). La durée de l’entretien est censée être de 20 min pour tous les candidats. Elle se passe en deux partis, d’abord un exposé oral sur une question d’ordre générale puis des questions de tout ordre posé par le jury. Petite particularité, les GAV et les militaires devait se présenter devant le jury avant de commencer… (Comme ce qu’on apprend et utilise au quotidien quand on rentre dans le bureau de son supérieur hiérarchique.) Je rentre, je me présente et je pioche parmi une dizaine de sujets. Mon sujet c’était « Le commerce traditionnelle face à internet » (un truc dans le genre). S’en suit une préparation de 10 min dans une autre salle. Contrairement à ce que j’ai pu entendre dans les couloirs par certains candidats il est nécessaire pour maximiser ses chances de faire un exposé bien structuré, semblable à l’écrit donc une introduction, un plan et une conclusion. La durée de l’exposé doit être d’environ 10 min mais les examinateurs peuvent y mettre fin à tous moment. J’ai encore une fois entendu tout et n’importe quoi, des gens qui ne faisais que 2-3 minutes, des gens qui se font interrompre etc… Personnellement, j’ai pu dérouler mon exposé au complet en toute fluidité durant approximativement 10 min. Ils m’ont ensuite demandé de me présenter, et j’ai dû une nouvelle fois répondre à des questions sur mon passé militaire. J’ai exprimé ma vision du commandement, et différents points sur l’armée. Argumenté certaines questions comme « pourquoi la GN ?, tu ne vas pas t’ennuyer ? Et si tu n’arrives pas rejoindre ça, tu fais quoi ? », Encore une je m’attendais à ce genre de question, je m’y étais préparé et j’y répondu en toute honnêteté. Au bout de 20 min, une alarme a sonné sur le portable de l’examinateur, alors que je pensais devoir mettre fin à l’entretien, j’ai continué à discuter avec eux 2-3 minutes de plus. Alors qu’un autre candidat n’avait même pas eu le temps de finir sa phrase… (Je ne sais pas ce qu’il est advenu de lui). A l’issue de ces entretiens, quelques formalités administratives et me voilà à nouveau relâché en attente des résultats qui seront publié sur le site du recrutement le 08 février (1 mois après). Résultats Nous voilà un mois après, je rafraichis la page toutes les 10s en attente des résultats… Il tombe aux alentours de 15H30 ! Pour rappel sur les 4500 admis aux sports et oraux, seulement 1320 seront pris. La liste n’est plus par ordre alphabétique mais ordre de classement. Donc à vous de choisir si vous commencez par le bas ou le haut. Comme je suis un bon blaireau, j’ai commencé à partir de la deuxième feuille pour rapidement finir à la fin des 1300 noms sans trouver le mien… Dans mon canapé en position allongé, le cœur battant à mach 12, deux trois faux espoirs avec des admis qui avaient un nom similaire au mien et la déception m’envahissant. Je décide de refaire un passage du tout début et bien regarder chaque nom mais surtout je passe de la position allongé à assis ! Et la sur la première feuille je vois mon nom… Quel con que je suis à me mettre le stress ! Je suis donc à ma grande surprise dans les 100 premiers. Joie intense puis retour à la réalité ahaha. La suite J’avoue que pour l’instant, je nage un peu dans le flou… J’attends que sa se tasse pour avoir les différents éléments. Étant déjà militaire, j’ai quelques particularité comme par exemple la VM qui je dois passer à mon CMA et non comme les civils dans un centre. ATTENTION encore une fois, pour moi ça n’en pose pas de problème, mais certains civiles après tout le parcours du concours sont recalés pour inaptitudes médicales donc soigné vos dents et tous vos petits bobos pour éviter une inaptitude débile… De plus, je dois envoyer mes documents concertos pour permettre le suivie de mes états de service, et la reprise de mon indice une fois affecté en école. L’incorporation Question épineuse, actuellement il y a un bouchon… Les incorporos des admis de mars 2018 ne sont pas encore rentré en école après déjà plus d’un an d’attente. C’est d’ailleurs pour cette raison que le concours de MARS 2019 a été supprimé. Mais récemment, le budget a été voté et il devrait intégrer en Aout 2019, le « trafic » se fluidifiant, il est envisageable pour les 100 premiers de Octobre de 2018 d’espérer une intégration en Décembre 2019 et pour le reste courant 2020… Permettant petit à petit de reprendre un cours normal des incorporations. Préparation Cela va faire l’objet d’un autre post dont je vais mettre le lien mais un grand remerciement à Mickaël de l’association oppidum, grâce à son implication, son exigence et ses immenses connaissances, j’ai pu me préparer à ce concours et surtout le réussir (je partais de loin mais comme quoi avec un peu de travail et d’effort ça passe). Voici le lien : https://www.aumilitaire.com/communaute/topic/36034-préparation-au-concour-sog-association-oppidum/ Un autre lien cette fois-ci, c’est celui d’un forum « G comme Gendarmerie » que j’ai découvert sur le tard qui regroupe des gendarmes (surtout des candidats) et qui vous permettras d’avoir des informations complémentaires sur tous les concours que ce soit GAV ou SOG. lien : https://gcommegendarme.fr/ Et si jamais vous avez réussi le concours d’octobre 2018, il y a un groupe facebook que vous pouvez rejoindre et qui regroupe une majorité des admis. Voilà Voilà ;) Petite note pour les personnes du forum qui me connaissent un peu, effectivement ça sera la fin de mon aventure chez les troupes de montagne…. J’ai fait ce que j’étais venu rechercher, j’ai réussis les tests qui me faisais rêver et j’ai réalisé certaines choses sur moi-même. Il fallait choisir et je l’ai fait. Il me reste encore 1 an à « profiter » en régiment et puis voilà ! C’est tout en restant dans l’institution que je vais explorer de nouveaux horizons ! (C’est beau ça nan ? Je vends du rêve là :p)
  8. 1 point
    Gendarme/maréchal des logis c'est le premier grade des sous-officiers en gendarmerie. EG = ESO
  9. 1 point
    Le problème ne vient pas de ta vue, car avec un Y4 tu es apte infanterie et montagne mais pas TAP, quelques spécialités te sont fermée dans l’infanterie comme tireur précision etc mais tu peux être combattant de l’infanterie, du génie et de la cavalerie. Avec un G3 tu peux occuper aucun poste de combattant. Donc les postes sont très limité et sont souvent inintéressant ( ça dépends du point de vue de chacun) entant donné que ce sont des postes sédentaire comme l’administration la logistique etc. Un G3 est mauvais oui car il y a beaucoup de restrictions. Ça peut venir d’un problème de dos, cardiaque etc ça peut venir d’une multitude de chose. Mais c’est toi qui doit savoir ce que t’as non? Même le médecin militaire a du te dire pourquoi.
  10. 1 point
    Salut, Ce n’est pas ton Y4 qui te limite énormément à par l’aptitude TAP, mais c’est surtout ton G3 qui te ferme toutes les spécialités de combattant dans l’infanterie, la cavalerie ( dont le 2Rh) et le génie. Ainsi que tes résultats en sport qui sont faibles mais même s’il serait élevé ton G3 te bloque tout les métiers de combattants. Pourquoi est-tu G3? Non ton CeR n’essaie pas de te placer là où il veut, ton aptitude médicale te bloque énormément de portes à cause du G3.
  11. 1 point
    LL : c'est faible Tractions : n'en parlons pas, oublions vite ça Je crains que tes résultats en sport ne te permettent pas d'être très difficile quant au choix de régiment
  12. 1 point
    Et bien en réalité il n'y a pas de différence entre plié les jambes ou êtres suspendu à 3m du sol, tu feras les même tractions, ca sera juste plus impressionnant à la limite ...
  13. 1 point
    J’espère bien ! DS Késako ? J’ai hâte de travailler dans ce domaine passionnant ! Je suis tombé par hasard sur les détails de la formation (BSAT), c’est très alléchant. 😍
  14. 1 point
    Auxiliaire sanitaire et toi ?
  15. 1 point
    Félicitation. La chance, je veux aussi intégrer le régiment médicalisé de la Valbonne !
  16. 1 point
    J'avais pas compris, car je pensais que c'était un délire de militaire donc j'ai été voir jumeaux de la montagne noire et j'avais pas du tout trouver ca 😂
  17. 1 point
    En effet : les "3e et 8e RPiMa". Quasi-jumeaux en tous points, juste géographiquement séparés par la Montagne Noire.
  18. 1 point
  19. 1 point
    C’est bon je suis apte para a 64 kilos pour 1m74 et j’ai postulé pour le 8 prima pour une incorpo en décembre
  20. 1 point
  21. 1 point
    Je vous remercie de votre rapidité ! les enquêtes métiers sont des questionnaires qui renseignent sur: - l'activité de l'entreprise (horaires, type de travail etc...) - si il y a beaucoup d'offres d'emplois etc... Je suis conscient qu'il va falloir que j'aille démarché les entreprises. Le soucis c'est que je suis en région centre (Bourges) et que je veux aller à Toulouse. Donc si des personnes sur ce blog peuvent m'aider ! Vous par exemple si vous travaillez en région toulousaine.
  22. 1 point
    Félicitations bon courage pour la suite !
  23. 1 point
    Félicitations et bonne continuation à toi !
  24. 1 point
    Je doute que vous ayez l'aptitude pour l'armée avec une ostéo synthèse. Toutefois des carrières parallèles en tant que linguiste peuvent s'ouvrir a vous . Civil pour la dgse. Une carrière comme fonctionnaire pour l'ONU est également possible
  25. 1 point
    http://www.opex360.com/2019/09/11/amazonie-des-militaires-francais-des-uiisc-n1-et-n7-luttent-contre-les-feux-de-forets-en-bolivie/ Lors du dernier sommet du G7, le Brésil a été cloué au piloris pour sa politique environnementale, accusée de « mettre le feu » à la forêt amazonienne. Beaucoup de choses ont été dites à ce sujet. De même que quelques bêtises… Ainsi d’après les scientifiques, l’Amazonie n’est pas à proprement parler le « poumon de la terre » dans la mesure où elle ne produirait que 5 à 10% d’oxygène [selon Jonathan Foley, directeur de l’institut de l’environnement de l’université du Minnesota], contre 50% pour les océans, où vit le phytoplancton. Quant à son rôle sur le C02, il est à relativiser. « Pour faire simple, le bilan de la forêt en elle-même est nul quand elle est à son état d’équilibre », a expliqué Pierre Thomas, professeur émérite à l’Ecole normale supérieure de Lyon, au Parisien. « Les flux de CO2, c’est-à-dire l’absorption et le rejet dans l’atmosphère de CO2, sont stables. C’est une vieille forêt, elle ne capte plus vraiment de carbone. En revanche, elle en stocke énormément et c’est la mise en feu de ces arbres qui lâcherait beaucoup de carbone et de CO2 dans l’atmosphère », a confirmé Catherine Aubertin, économiste de la biodiversté et directrice de recherche l’Institut de recherche pour le développement, auprès de France Culture. En revanche, les forêts de l’hémisphère nord absorbent de plus en plus de carbone, d’après le laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement [LSCE]. Et, sur ce point, les gigantesques incendies qui ont dévasté des millions d’hectares de forêts en Sibérie ne sont pas une bonne nouvelle. Mais le G7 n’en a pipé mot, pas plus qu’il n’a évoqué les feux tout aussi importants qui ont détruit la forêt équatoriale en Afrique. Cela étant, la déforestation en Amazonie qui, pour la partie brésilienne, est encore loin d’avoir retrouvé les niveaux qui étaient les siens durant les années 1990/2000, n’est évidemment pas sans conséquences sur la biodiversité, la vie des tribus qui y habitent et… sur la régulation du climat en Amérique du Sud, dans la mesure où la forêt amazonienne maintient l’humidité en produisant de la vapeur d’eau. Quoi qu’il en soit, le Brésil n’est pas le seul pays concerné par les incendies qui ravagent l’Amazonie. La Bolivie est aussi en première ligne, avec plus de 2 millions d’hectares partis en fumée depuis mai dernier. Pour y faire face, La Paz a loué un Boeing B-747 transformé en bombardier d’eau pour épauler ses pompiers et ses militaires. Depuis le 7 septembre, 38 militaires de l’Unité d’instruction et d’intervention de la Sécurité Civile [UIISC] n°1 de Nogent-le-Rotrou sont à pied d’oeuvre à Santa Cruz de la Sierra, où ils ont été accueillis à leur descente d’avion par Evo Morales, le président bolivien. Leur mission sera d’appuyer les forces locales, qui luttent contre des incendies qui dévastent la zone de la Chiquitania. Pour rappel, les UIISC sont, comme la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, des unités de l’armée de Terre [elle relèvent du Génie], mises à la disposition du ministère de l’Intérieur. L’UIISC est par ailleurs habituée à mener des interventions à l’étranger. Elle avait ainsi été sollicitée au Chili en 2017, ainsi qu’au Japon, après le Tsunami qui avait dévasté la région de Fukushima. Ces 38 militaires, précédés par des « éléments de reconnaissance et d’évaluation » [ERE], ont été rejoints par quatre de leurs camarades du module drone EMERPAS de l’UIISC7 de Brignoles [Var]. Cette capacité est essentielle pour reconnaître les chemins, faute de cartographie concernant la zone d’intervention. Selon France Bleu « Provence Alpes Côte d’Azur », les militaires français sont arrivés avec un don à la Bolivie de deux tonnes d’équipements « prélevés sur les moyens nationaux de la sécurité civile et financés par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. »
  26. 1 point
    Le GPS a évidemment son utilité, et je suis le premier à l'utiliser ! MAIS : il s'agit ici de l'opportunité de l'utiliser lors d'un cursus ENSOA... Dans ce cadre précis, il ne peut que parasiter l'apprentissage des fondamentaux de la topo, (orientation de la carte, observation du terrain, triangulation, navigation jour/nuit..) Le GPS doit être "plus de confort, de rapidité, de source de données potentiellement utiles". Pas un substitut ou une béquille sans laquelle le soldat est démuni.. (Ce qui peut arriver très vite : simple panne de batterie, vallée encaissée masquant une partie du ciel, voire orage ou tempête de neige...qui dégradent sérieusement le signal)...
  27. 1 point
    Je confirme les montres connectées font progresser : moi qui pratique pas mal la course a pied les données collectées sont super utiles pour comprendre et progresser. Je pense aussi qu'il est important d'apprendre les méthodes "à l'ancienne" mais si on peut s'aider de ces nouvelles technologies c'est un plus. Est-ce que certains on des retours d'expérience de comment sont équipé les militaires en régiment niveau horloge portative ? 😉
  28. 1 point
    http://www.opex360.com/2019/09/10/le-renseignement-americain-aurait-eu-une-taupe-au-kremlin/ Les lecteurs de Tom Clancy se souviennent sans doute du « Cardinal du Kremlin » et de Mikhail Semyonovitch Filitov. Héros de l’Union soviétique – et donc insoupçonnable – ce personnage de fiction avait livré des secrets militaires de premier plan à la CIA parce qu’il considérait le communisme néfaste pour la Russie. Mais une indiscrétion permit au KGB de le démasquer. Eh bien ce roman de Tom Clancy présente quelques similitudes troublantes avec l’affaire révélée ce 10 septembre par CNN et le New York Times. Ainsi, la CIA aurait réussi à recruter un responsable russe gravitant dans l’entourage du président Vladimir Poutine, avant de l’exfiltrer de Russie. Et cette source « secrète » lui aurait fourni des informations hautement sensibles pendant plus de dix ans, dont des photographies de documents posés sur le bureau du chef du Kremlin. D’ailleurs, les renseignements collectés par cette « taupe » auraient permis aux services de renseignement américain d’arriver à la conclusion que M. Poutine avait orchestré les ingérences russes dans la course à la Maison Blanche, en 2016. Pour rappel, la Russie est accusée d’avoir interféré dans la campagne présidentielle américaine afin de faire élire Donald Trump à la Maison Blanche, aux dépens d’Hillary Clinton. Et cela, via la diffusion d’infox, le recours à des « trolls », des manipulations en vue d’exacerber les tensions raciales et des actions de piratage informatique, notamment contre le Parti démocrate. Cela étant, la CIA a dû se résoudre à exfiltrer cet informateur de Russie, et se priver ainsi d’une source exceptionnelle de renseignement. La décision a été en partie prise par crainte que M. Trump ne commette quelques imprudences. « Une personne directement impliquée dans les discussions a déclaré que l’exfiltration avait été motivée en partie par le fait que le président Trump et son administration avaient à plusieurs reprises mal géré des informations confidentielles et risquaient de révéler l’identité » de cette source, avance CNN. Le détonateur fut une réunion organisée en mai 2017 dans le bureau ovale. Réunion au cours de laquelle le président américain avait discuté avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, de renseignements « hautement confidentiels » sur l’État islamique, fournis par Israël. À noter que la directrice des affaires publiques de la CIA, Brittany Bramell, a démenti les affirmations de CNN, évoquant une « prétendue opération d’exfiltration ». Même chose du côté de la Maison Blanche. Seulement, le Kremlin a confirmé cette affaire, tout en relativisant l’importance de l’informateur de la CIA. Auparavant, le quotidien russe Kommersant avait révélé, citant des sources « non identifiées », que ce dernier avait été porté disparu au Monténégro avec sa famille et que la Russie le crut mort « avant d’apprendre » que, finalement, il était en vie. De son côté, Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a indiqué que l’homme en question avait bien « travaillé a sein de l’administration présidentielle » mais qu’il en avait été « limogé » en « 2016 ou en 2017. » « Son poste ne faisait pas partie de ceux au plus haut niveau […] et ne prévoyait aucun contact avec le président » Poutine, a fait valoir M. Peskov, qualifiant les informations des médias américains de « roman à sensation ». Évidemment, il est toujours compliqué, dans ce genre d’affaires, de démêler le vrai du faux. Si les informations de CNN et du New York Times sont justes, alors le Kremlin a tout intérêt à laisser entendre que les renseignements communiqués par la « taupe » de la CIA sont sujets à caution.
  29. 1 point
    http://www.opex360.com/2019/09/06/la-dgse-compte-toujours-moins-de-militaires-dans-ses-rangs/ La DGSE compte toujours moins de personnel militaire dans ses rangs Le 2 septembre, la Direction générale de la sécurité extérieure [DGSE] a publié un avis sur son site Internet pour indiquer qu’elle venait d’ouvrir au recrutement 29 postes au titre « du concours externe d’attaché ». « Les attachés de la DGSE sont chargés de fonctions de conception, d’expertise et de gestion dans les domaines du renseignement d’origine humaine, opérationnelle ou technique ainsi que du soutien général. Ils ont vocation au cours de leur carrière à être chargés de fonctions d’encadrement », a-t-elle précisé. Sans doute que la DGSE n’aura pas trop de difficultés à attirer des candidats, grâce à l’effet de la série « Le bureau des légendes »… Encore que, les profils qu’elles recherchent sont rares [les spécialistes du Farsi ne courent pas les rues en France…]. Quoi qu’il en soit, selon l’édition 2019 du rapport de la Délégation parlementaire au renseignement [DPR], qui vient d’être mis en ligne, les services français, dans leur ensemble, peinent à être les objectifs qui leur ont été assignés en matière de ressources humaines. « L’objectif sous-jacent des plans de renforcement successifs de porter l’effectif des services de la communauté à environ 15.000 agents [hors service action de la DGSE] d’ici à 2019 ne sera pas vraisemblablement pas atteint », y lit-on. « Cette situation est préoccupante car des objectifs ambitieux restent à réaliser en termes d’effectifs et qu’en outre le turn-over au sein des services est important. L’enjeu du recrutement et de la fidélisation des personnels est essentiel pour le développement capacitaire des services de renseignement. Certains services doivent à la fois rattraper les retards sur leur trajectoire d’effectifs, pourvoir aux emplois nouveaux et assurer le remplacement d’une part importante de leurs personnels », prévient encore le rapport. Une des difficulté s’explique par la mutation des métiers liés au renseignement. En effet, à l’impératif de la quantité s’est ajouté celui de la qualité. Les services, souligne la DPR, doivent « faire face à une transformation de leurs schémas d’emplois exigeant un niveau de recrutement plus important de leur personnel [importance croissante des emplois de catégorie A et des officiers et décroissance des emplois de catégorie C et des militaires du rang] et la croissance de certaines spécialités techniques, notamment dans le domaine de l’informatique et du numérique qui se heurte à l’insuffisance ou à la faiblesse des viviers ou à une vive concurrence sur le marché de l’emploi avec des effets inflationnistes en termes de rémunération. » Globalement, poursuit-elle, « le niveau académique de recrutement augmente, fruit de l’évolution des métiers avec davantage d’analyste du renseignement et davantage de scientifiques et d’ingénieurs pour assurer la montée en puissance des techniques de renseignement. » S’agissant des services relevant du ministère des Armées [DGSE, Direction du renseignement militaire, Direction du renseignement et de la sécurité de défense], on constate, depuis 2014, que la proportion de militaires dans leurs effectifs ne cesse ne diminuer. Ainsi, à la DGSE, le nombre de militaires a diminué de 4% tandis que l’effectif civil a progressé de 15,1%, en particulier grâce à un recours accru aux contractuels [+39,9%]. Entre 2014 et 2018, elle a perdu, hors service action, « 87 militaires essentiellement des sous-officiers, la proportion de militaire passant de 26,5% à 23,1% ». Cela étant, la DGSE entend limiter cette tendance étant donné qu’elle a communiqué, en juin dernier, sur les « multiples opportunités » offertes aux militaires susceptibles de la rejoindre. « . Il y a au total plus d’une vingtaine de domaines de compétences, représentant environ 400 emplois, aussi bien pour les militaires du rang que les sous-officiers ou les officiers. Spécialistes de la cyberdéfense, de la guerre électronique, linguistes, équipiers de protection, magasiniers, analystes ou encore spécialistes des systèmes d’informations et de communication, les offres sont nombreuses », fit-elle alors valoir. En revanche, à la DRM et à la DRSD, le nombre de militaires a augmenté [respectivement de +1,2% et de +14,7%]. Mais cette hausse n’est rien comparé à celle des effectifs civils. Ainsi, à la DRSD, le nombre d’employés civils a grimpé de 58,2% , notamment, là encore, au recrutement de contractuels [+266,6%]. La tendance est la même à la DRM, qui a vu ses effectifs augmenter de 19,5%, en particulier grâce au personnel civil [+100,3%]. Logiquement, la proportion de militaires à la DRM est passée de 80,7 à 68,9%. La DRSD semble, pour le moment du moins, épargnée par celle « civilianisation » puisqu’elle compte encore 73,8% de militaires dans ses effectifs [contre 79,6% en 2014]. Pour les parlementaires de la délégation au renseignement, cette situation est la conséquence de la vaste déflation des effectifs militaires entre 2008 et 2015, alors que les Armées « ont longtemps constitué un vivier important pour le recrutement au sein des services spécialisés qui constituent une part importante de la communauté du renseignement [3 services sur 6, plus de 60 % de l’effectif total des services spécialisés du 1er cercle]. » « L’attrition du vivier militaire pour les services du ministère des Armées et pour le GIC [*] en raison de la déflation des effectifs des armées et d’incitation au départ des militaires opérées dans le cadre de la Loi de programmation militaire pour 2008-2013 et jusqu’en 2016 par la Loi de programmation militaire pour 2014-2019, a eu pour conséquence une diminution de la proportion des militaires au sein des services du ministère des Armées et du GIC au profit des personnels civils, et principalement des personnels contractuels », fait valoir le rapport. Cela étant, la Loi de programmation militaire 2019-25 devrait « réduire ce phénomène d’attrition du vivier principal. » Mais, prévient le rapport, ses effets ne seront pas immédiats, « compte tenu du fait que les armées n’ont pas atteint les objectifs en termes de cibles d’effectifs assignées par la DRH-MD depuis 2 ans. » Qui plus est, les états-majors ont « tendance à pourvoir en priorité leurs propres entités » et « la génération de la ressource militaire n’est pas immédiate car, au-delà du temps de formation, cette catégorie de personnel est affectée dans les services en deuxième partie de carrière après une première expérience opérationnelle dans les forces. » En clair, pour que les services de renseignement puissent puiser dans un tel « vivier », il faudra faire avec le « temps incompressible nécessaire à la génération d’une ressource humaine expérimentée. » Cela étant, le « vivier traditionnel de recrutement » s’étant rétréci, les services relevant du ministère des Armées ont de plus en plus recours aux contractuels. Ces derniers représentent désormais 30% de l’effectif total de la DGSE. Et leur effectif a pratiquement triplé à la DRM. Mais il leur est aussi possible de faire appel à des réservistes, opérationnels ou citoyens. Le rapport de la DPR ne donne pas chiffres pour ce qui concerne les réservistes sollicités par la DGSE [ils ont été « caviardés »]. Cependant, il indique que 163 réservistes ont effectué 5.382 jours au sein de la DRSD. Quant à la DRM, elle a ouvert 345 postes aux réservistes opérationnels, dont 245 ont été pourvus. [*] GIC : Groupement interministériel de contrôle
  30. 1 point
    C’est plutôt une bonne choses pour moi alors car les tractions c’est pas vraiment mon point fort , tiens moi au courant si jamais tu passes les tests et que finalement le PO y est toujours Bonne chance 🤞🏻
  31. 1 point
    Merci de vos réponses ! J'ai compris le message : une montre incassable qui affiche l'heure suffira le reste je l'apprendrai 😉
  32. 1 point
    Bienvenue ! Soyez-sûr que vous êtes d'ores et déjà attendu avec autant d'impatience que de soulagement par tous vos camarades déployés sur les théâtres d'opérations ! Et vous allez avoir la privilège d'inaugurer le soutien de la nouvelle génération d'engins livrés à l'Armée de Terre : de "belles bêtes", et des bijoux de technologie.
  33. 1 point
    Pas de problème, bon entraînement et bonne chance pour la suite !
  34. 1 point
  35. 1 point
    Et de toute façon les paras c'est pas les meilleurs... 😛
  36. 1 point
    Aaaah les copines.... Elles nous font faire bien des conneries.
  37. 1 point
    Bonjour, Si votre petite amie vous aimes réellement elle comprendra que le fait de vous engager fait partie de vous et qu’elle n’a pas à refuser. Dans ce cas là c’est qu’elle n’est pas compréhensive et qu’elle pense qu’a elle et ses désirs. Donc égoïste. Si vous ne vous engagez pas ou vous vous engagez dans une spécialité qui ne vous plait pas, le jour où ça sera terminer vous allez vous en mordre terriblement les doigts et ça je vous le garantis. Personnellement moi dans votre situation j’essaierais de lui expliquer que c’est mon rêve depuis tout petit ça fait partie de moi etc et que si elle ne comprends vraiment pas et bien je la quitterais.... bien sûr c’est difficile mais je ne laisserais aucune une femme gâcher mon rêve. Il y a tellement eu de bon éléments qui ont tout gâché a cause de leur petite amies et qui maintenant s’en mordent les doigts. Un exemple: un jeune maistranciers qui voulait devenir commandos marine, il était très motivé très bon élément etc mais il a tout lâché pour sa copine car elle ne voulait pas, manque de pot elle l’a quitté 5 mois après pour x raisons et maintenant il s’en mort les doigts car il a abandonner et gâcher ses rêves et par conséquent sa vie. Des femmes y’en a plein et celle qui acceptera votre métier sera la bonne, les autres il faut s’en éloigner en courant. A vous de choisir, votre petite amie avec aucune garantie qu'elle reste avec vous ( et en faisant un métier qui vous lassera) ou réalisez vos rêves en trouvant une petite amie qui acceptera votre métier et ce que vous êtes! Pour moi le choix est vite fait. Avec un peu de chance, en employant la force ( en la quittant) plutôt que la parole ( vu que c’est inutile) peut être qu’elle acceptera et qu’elle retrouvera la raison. J’espère que vous trouverez la force pour faire le bon choix. Bon courage.
  38. 1 point
    Je me suis tester, j'en fais 45 donc je m'attendais a pire mais il faut que je continue a entrainer le mouvement + rapidité d'exécution pour attraper les 60 j'espère. Je les passe le 16 septembre a rennes et toi ?
  39. 1 point
    J'ai vu récemment un cas se faire recaler à 60 kg pour le 132 ric malgré de très bons résultats aux tests . Si vous êtes à 64 buvez votre bouteille juste avant en espérant que vous ferez pas les tests urinaires juste avant ! Sinon demandez à être pesé avant . Après si vous êtes limite en dessous ça peut passer .A savoir que la décision de vous laissez continuer n'est pas du ressort du médecin . A 63 kg il vous mettra apte , même TAP. C'est ce qui c'est passé pour le cas cité au début de mon poste.c'est le cirfa qui décidera ou non de continuer le dossier en vue de la commission . Ce qui est d'ordre médical pourtant le poids ...et je continue à dire que c'est une aberration. Le poids n'entre pas en compte dans la capacité a porter du matériel (en l'occurrence le système félin ) .celui qui a pondu ça n'a jamais vu des gaillards de 85 kg de muscle flancher sur des marchés commandos AVF matériels lourds a porter alors que des bambins de 62 kg vous font la marche de 30 km en courant avec l'aa52 sur l'épaule ou le trépied de la 12/7 sans broncher . Et oui il vaut mieux être marathonien que culturiste dans l'armée ..histoire de Vo2max...
  40. 1 point
    Ohh que de souvenirs, cette vidéo date d'un peu de temps effectivement, mais reflète bien notre job de mono a l'ETAP Les matériels ont évolué depuis .. Merci BTX Et dire que ces C160 vont bientôt être mis au rebus… Et que l'A 400M est pas encore homologué pour le largage des deux portes en même temps (PB de brassage d'air dangereux a la sortie).. espérons que les solutions seront vites trouvées .. en tous cas merci pour tout ça
  41. 1 point
    Il est difficile de juger le processus de recrutement des armées et par la même occasion le processus de pilotage du personnel des armées. A ma connaissance, aucune entreprise civile ne fait cela sans penser à générer de l'argent. Les bénéfices que nous générons sont eux immatériels. Pour l'armée de Terre par exemple c'est 115 000 hommes, plusieurs dizaines de spécialités et des centaines compétences ainsi qu'un avancement à l'ancienneté et au mérite. Planifier l'avenir sur des cycles de 5 à 10 ans afin de pouvoir répondre aux nouvelles menaces, tout cela en mutant ou projetant les militaires en France et dans le monde. Ne soyez pas dubitatif. Bien qu'il puisse vous sembler lent et imparfait ce processus fonctionne et privilégie pour la cyber, la qualité plutôt que la quantité !
  42. 1 point
    Salut à tous Alors je reviens de mes 3 jours au cso de Lyon et je vais vous en faire le résumé comme promis Tout d'abord très bonne ambiance au sein du groupe ! , vous verrez vous allez directement sympathisé avec les jeunes de votre groupe et vous serrez soudés , ca aide beaucoup d'avoir un collègue à côté de soi au luc léger , par contre " évitez de faire la même connerie que nous " parlez pas trop le soir hein c'est pas cool de s'endormir à 3h du mat' pour se lever à 6h et enchainez de bon matin sur les tests psycho ^^" enfin bref , tout cela restera un bon souvenir en tout cas Arrivé au CSO à 19h , donc un instructeur nous ouvre le portail , on présente nos cartes d'identité et les convocations , une colonne et c'est partit ! , direction une sale d'acceuil pour la remise des draps ( 2 draps , une tête d'oreiller ) on fait le lit , on s'allonge , on fait connaissance , on rigole un peu ( faut bien rigoler un peu il nous reste que ça les copains ) , et après exctinction des feux à 22h , dans notre cas exctinction des voix à 2h du mat' ^^ 1ère journée : 6H SIFFLET ! POMPES ! non je plaisante , debout à 6h donc , on fait le lit , on prend la douche , la toilette , propre nickel ! rassemblement devant le bâtiment à 6h30 et on va prendre le petit déjeuner , rien à dire sur la qualité des repas matin-midi-soir au cso de Lyon c'était parfait , c'était pas bocuse hein mais c'était correct en tout cas Suite à ca direction une petite sale on vous aurez la mythique torture des papiers administratifs , adresse , parents divorcés etc .. antécédents médicaux etc .. enfin bref vous connaissez je suppose , ensuite vous deviendrez un numéro , éffectivement on vous remet votre joli badge qui se présente comme un collier couleur treillis Direction les tests psychotechniques aux alentours de 8h30 : - Test de personnalité ( 75 questions si je me souviens bien ) 5 possibité de réponse ( ca ne me correspond pas du tout --- oui c'est tout à fait moi ) - Test de logique , raisonnement ( vous aurez des suites de figures géométriques , parmis ces suites vous remarquerez des figures avec un ou des points d'intérrogation , il faudra donc trouvez la suite qui correspond ) - Test spatial ( un cube en noir et blanc de 25 CASES , parmis ces 25 cases , il y aura quelques cases coloriées en noir qui représenteront un dessin , en dessous 4 autres cubes de 25 cases avec avec le même dessin mais pas aligné dans le même sens , et avec des espacements entre les cases noires différents de ceux du cube principal au dessus , il vous faudra donc trouvez le cube identique au cube principal , pas si facile que ca ne relativisez pas - Maths : problêmes de pourcentages , additions , soustractions , multiplications , divisions - Français : trouvez des synoymes et intrus , rien de compliqué si vous un minimum de vocabulaire - Test de rapadité ( 2 tests ) Vous avez 4 suites de chiffres , et une cinquième case appelée " identique " , soit les 4 suites de chiffres sont identiques donc vous cochez : identique , soit parmis les 4 suites une est différente alors hop vous cliquez sur celle ci , traînez pas , ca dure 3min 30 ! Pour le deuxième test vous avez un tableau avec des mots collés à des codes chiffrés , en dessous du tableau est écrit un mot avec 4 possibilité de code chiffrés , vous regardez le tableau pour trouvez le code correspondant et vous cliquez , le test dure 2 min 30 , chaud chaud - Test de gestion du stress : Dans une situation qui vous perturbe , que feriez vous ? énoncé de la question , exemple : je me sens triste , j'en parle à un ami : 1 : oui tout à fait , 5 : non pas du tout , tout bête - Test d'English ( de sans diplômes à bacheliers ) : 160 questions , une heure pour le faire , tranquille ( les futurs barman militaires , assurez ! ) C'est chiant c'est le cas de le dire , allez on va mangez , YES , rassemblement après manger et direction la loooongue visite médicale , une surprise vous attend les gars , vous allez kiffer ... ou pas BON , on commence par le poids , taille , dentition , la vous êtes nickel pas de carries rien une bouche propre ! , ensuite on enlève le t-shirt , on s'allonge sur le siège , et on vous met les petits électrodes sur le torse pour le cardiaque , ensuite on va s'occuper de l'urine , un peu dans le gobelet et le tour est joué , allez maintenant les yeux , le mythique tableau de lettres et les lunettes disco pour identifier les petits pacman , dernière vérification des yeux dans une autre salle avec un petit laser jeter sur vos pupilles , rien de méchant , allez l'audition , vous rentrez dans une cabine avec un casque sur les oreilles , on vous envoi un mini sifflement , et vous levez soit la main gauche soit la main droite pour dire de quel côté vous l'entendez MAINTENANT direction le medecin généraliste pour finaliser tout ça , on s'met en boxer , et la prise de tension , prise du rythme cardiaque et .... la surprise ? allez on baisse le boxer et on se laisse palper les c******* pendant 3 secondes , vous verrez comme moi vous voudrez oubliez ce moment , on remet les vêtements et l'entretien , questions sur la famille , les antécédents médicaux , diverses allergies etc .. que voulez faire dans l'armée ? etc Conclusion : apte , inapte temporaire , inapte définitif , je vous souhaite la première option ! Allez ensuite une petite séance d'information avec des ordinateurs à votre disposition , des documents , prospectus , enfin de quoi basez votre projet professionnel On mange , douche et dodo , là tout le monde s'écroule , sauf moi , j'ai eu la bonne idée de boire une canette de coca au moment ou j'étais bien éclaté et du coup ca m'a mis un coup de speed et je me suis endormis aux alentours de minuit , tant pis .. 2ème journée : Réveil à 5h30 , petit déjeuner et directiooooooon ?? ... LE SPORT , la vous allez kiffez : Je ne vous apprend rien , vous commencez par le parcours d'agilité et les tractions ( suspensions pour les filles ) et vous finissez en apothéose de nausée et de tournis sur le luc léger , la vous souffrez Repas Encore une séance d'information , profitez en , nom des équipements , spécialités etc .. et l'attente interminable de l'entretien final : Pourquoi l'infanterie ? , une spécialité précise ? Tireur de précision Pourquoi celle-là et pas une autre ? Alors la sans pitié , on vous déballe vos résultats psycho ( pas tous ) , les résultats sportifs et on vous définit votre profil psychologique , en évoquant vos chances d'intégrer l'institution Il est temps de rendre les draps , nettoyez la chambre ( 6 par chambres ) et on retourne à la maison plein de souvenirs à l'esprit avec les numéros échangés et les résultats positifs et négatifs en poche Mes résultats : Comportement : correct ( ils ont pas captés les fou rires dans la chambre jusqu'à 2h du mat , soyez discret lol ) Psycho : réussis dans l'ensemble , sauf la logique ou c'est moyen et les maths catastrophiques HAHA --" Sports : Luc léger : 7,45 , Parcours d'agilité : 19/20 , tractions : 9 Médical : apte à tout Entretien : bien passé En conclusion j'abandonne mon projet de combattant d'artillerie , mon luc léger risque de me plomber le dossier , donc j'ai 15 jours avant le retour au cirfa pour réfléchir à d'autres projets , ma foi .. ce qui me fous vraiment en colère c'est que j'étais au palier 9 à l'entraînement et faute d'avoir trop manger le matin des nausées horribles sont venues au palier 5 , après la tête à dit stop c'était insupportable , faîtes mieux que moi ^^ Conseils , remarque : de la musique était diffusé dans les couloirs le matin , le premier matin c'était " encore un matin " de Goldman , ils ont beaucoup d'humour au cso de Lyon apparemment , les gars , filles , rigolez mais doucement , ils sont capables de montez pour vous remettre en place , ne faîtes pas la même connerie que moi de trop manger le matin avant le sport hein ? , soyez soudés entre vous c'est important , partagez vos projets , évitez les conflits , ensuites TRES IMPORTANT , ne croyez pas ceux qui vous disent que les tests psychotechniques sont au niveau d'un attardé c'est faux , la moitié des questions de tout test réunis vous mettront une sacré claque croyez moi , surtout les maths , la taille des problêmes mon dieu .. enfin bref profiter aussi , après tout pour certains comme moi c'est un premier pas dans ce milieu ! J'èspère avoir été assez constructif et clair , si vous avez n'importe quelle question qui vous trotte dans la tête n'hésitez à la poser en commentaire ou en message privé je vous répondrais avec plaisir ;)
  43. 1 point
    Bonjour à tous, Voilà un moment que je consulte les différents posts de ce forum, qui m'a apporté de nombreuses réponses et une aide certaine. C'est donc à mon tour d'apporter ma contribution pour les futurs candidats OSCE ou simplement pour les personnes curieuses ou intéressées par cette voie sans toutefois savoir à quoi s'attendre. Mon profil âge: 23 ans Niveau d'étude: Master 2 en Droit des affaires Expérience militaire: réserviste depuis 3 ans au 7ème Bataillon de Chasseurs Alpins: Deux ans en tant que 1CL, puis passage à Saint Maix en semi direct pour passer Sergent. La plupart des mes périodes réserve (environ 60 jours par an) consiste dans des périodes d'encadrement (FMIR, PMT, FTE et recyclage TIOR, discipline dans laquelle je suis moniteur depuis 2017). Niveau sportif: bonne condition physique: pratique du trail et des sports de combat, musculation poids du corps de type CrossOps. Parcours visé: OSC-E infanterie/cavalerie/génie. Parcours de recrutement J'ai débuté mon parcours de recrutement à proprement parlé en décembre 2017. Je me suis donc rendu au CIRFA d'Aix en Provence, où un Commandant, qui s'occupe des candidatures officiers, m'a accueilli. Après avoir constitué mon dossier en y versant toutes les pièces nécessaires (du classique: diplômes et qualifications, scan de diverses pièces justificatives, CV, lettre de motivation...), je me suis donc inscris sur une PMS. Sachez que celle-ci est obligatoire même si vous êtes réservistes (dixit le commandant). J'ai effectué ma PMS en mars-avril 2018 au 68RAA de La Valbonne. Du fait de mon expérience en tant que cadre de réserve, cette dernière s'est très bien déroulée (4ème du stage avec un peu plus de 15,5 de moyenne) et a constitué un plus dans mon dossier. L'étape PMS est très importante, à plus forte raison pour les candidats "civils" puisque pour les candidats non réservistes elle constitue la seule et unique référence militaire, votre classement et appréciation sera donc déterminante pour votre recrutement. Pour les réservistes, vos états de services et notations, s'ils sont bons, constituent un indéniable plus dans votre dossier, car ils attestent d'un intérêt pour institution, et démontrent votre motivation à intégrer l'armée, institution dans laquelle vous avez déjà un pied. Après la PMS, la dernière étape de votre recrutement sera le passage en DEI (ex CSO) où vous passerez vos évaluations physiques, psycho, médicales et votre entretien. Evaluations physiques: le commandant au CIRFA m'avait donné une fourchette de performance, qui si vous l'atteignez, vous donnera un bon dossier sur le plan de l'évaluation physique. La fourchette était d'un palier 10 au luc léger, et de 14 tractions. En ce qui me concerne, j'ai fais un palier 11 au LL et 13 tractions, objectif atteint. Tests psychotechniques: comme n'importe quel test, celui-ci se prépare. Il existe de nombreux sites sur lesquels vous pourrez vous entraîner. Soyez honnêtes aux tests de personnalités, ne cherchez pas à enjoliver certains traits de votre personnalités (cf entretien avec le psy que j'évoquerai plus tard). Attention au test d'anglais, qui pour une candidature officier revêt une certaine importance (l'anglais étant la langue officielle de l'OTAN). Test médicaux: Pensez à aller chez le dentiste avant le DEI (une carie vous rendra inapte temporaire), sinon rien que du grand classique. Entretiens: Vous passerez deux entretiens: l'un avec un psy, l'autre, dit de commandement, avec un LCL/CL. En ce qui concerne l'entretien psy, ce dernier débriefera avec vous vos résultats aux tests psycho et vous demandera des détails sur certains traits qui en sont ressorti (d'où l'intérêt d'être honnête aux tests). Pour l'entretien de commandement, il vous posera des questions sur votre parcours, votre motivation, le rôle de l'officier, les contraintes du métier, votre avis sur sentinelle (attention pour les réservistes: donner votre avis en tant que futur CDS qui devra faire face à la lassitude vos hommes)... Forgez vous un minimum de culture militaire (organisation de l'ADT, le rôle social de l'officier de Lyautey...). Bilan: j'ai été admis en OSC-E infanterie sur la commission de juin pour l'incorpo de septembre 2018. Pour les futurs candidats: préparez vous aussi bien physiquement qu’intellectuellement. N'hésitez pas à intégrer la réserve, qui constituera un atout certain pour votre candidature (dixit le commandant et le LCL pendant l'entretien). N'hésitez pas si vous avez des questions! Salutations, Mendelssohn
  44. 1 point
    Bonjour Mendelssohn, Actuellement en BTS Géomètre-Topographe, j'aimerais savoir si avec le BTS(Bac+2) on peut se présenter pour les OSC/E Je voudrais aussi savoir quelle spécialité faut-il choisir pour être OSC/E Géographe Merci beaucoup pour vos conseils et merci à BTX de m'avoir confié une pelle que je mérite après ce furieux déterrage !
  45. 1 point
    Voilà un petit résumé de la formation à l'ENSOA ce forum m'a bien aidé dans mes recherches quand j'ai voulu intégrer l'armée à moi de vous aider avec cette présentation. Déjà petite présentation j'ai un baccalauréat technologique, 19 ans et un niveau correct en sport. Pour commencer les affaires à prendre c'est les questions qui reviennent souvent, vous allez percevoir un paquetage plus que complet et armée oblige vous allez devoir être habillé en permanence avec des affaires militaires donc les seuls affaires à ramené utiles sont : - Affaire de cours (Feuille, Stylo etc) - Basket adapté au footing (Pas les basket 1er prix du Auchan) - Chaussette et sous vêtement et bonnet de bain ainsi qu'un maillot de bain de couleur neutre (noir). + quelques affaires civils pour les week-end - Du papier toilettes (OBLIGATOIRE) une trousse de toilettes (Rasoir) une trousse de soin (pansement anti ampoule). N'apporter vraiment rien d'autres car vous ne pourrez soit pas le porter soit pas le prendre avec vous. (Vous pouvez prendre votre PC Portable les Geek mais je vous rassure à part les week-end de permission vous n'aurez pas le tems d'y jouer) Les 3 premières semaines Je reprécise que ma formation date de 2017 - 2018 en tant que direct (Je viens du civil en gros) donc suivant la date à laquelle vous regardez ce post ainsi que le bataillon ou la section dans laquelle vous allez tomber il peut y avoir du changement mais globalement sa restera identique à 95%. La première semaine commence votre incorporation elle dure 5 jours du lundi au vendredi vous allez faire votre visite médical donc prenez tout vos papier (carte de groupe sanguin et carnet de vaccination), vous allez percevoir votre paquetage d'une valeur de 3.000€donc pas d’inquiétude pour le matériel , signer beaucoup de papier, passer chez le coiffeur et apprendre les bases du militaire (Garde à vous / Repos / Ordre serré .....) , faire son lit, faire les TIG etc etc. Pour la composition d'une promotion celle-ci compte environ 300 élèves reparties en 2 compagnies de 150 élèves elles mêmes divisés en section de 30 élèves Arrive le premier weekend qui est bien sur bloqué le samedi vous allez avoir votre première Marche de 4 - 5Km environ avec un sac de 10 - 15Kg environ. Le dimanche vous allez avoir votre première cérémonie de prise d'arme c'est là que vous allez recevoir votre arme de dotation le FAMAS. Ensuite les semaines d'instructions s’enchaînent pour arriver à votre second weekend ou vous allez sur le terrain. Alors c'est là que sa se complique ou pas selon votre encadrement car le terrain c'est là ou on ramasse un peu on fait du combat de la mise en pratique on ne dort pas beaucoup car on fait du combat ou de la simulation même la nuit on dort dehors et très peu bref la vie de militaire votre premier terrain dure 3 nuits. Vient la troisième et dernière semaine avant le premier weekend de permissions pendant cette semaine vous avez encore beaucoup d'instruction sur de l'ordre serré de la topographie de l'ISTC (Instruction Sur le Tir de Combat), des cours combat et l'encadrement de l'école se présente à vous sous forme de plusieurs Amphi. Avant l'EIF Jusqu'à votre première examen (L'EIF) vous allez faire beaucoup d'instruction de base vous ne connaissez rien donc vous avez tout à apprendre, on va aussi vous évaluer mentalement et physiquement c'est là ou vous devez vous démarquer des autres. Sa risque d'être dure vous n'allez pas pouvoir rentrer chez vous tous les weekend pendant vos sorties terrains ils vont vous tester vous faire dormir dehors peut-être dans le froid peut-être vous faire des exercices toute la nuit ou vous laisser dormir que quelques heures. Il va y avoir les premières punitions collectives si vous faites de la merde bref sa risque d'être dure pour certains, mais c'est là ou il faut rester soudé et s'accrocher. Les premières grosses marches de 10 - 15Km vont commencer à faire mal aux pieds et au dos en plus pour vous endurcir on vous donnera que le matériel minimum nécessaire et du vieux matériel bien pourri. (75% de ce qui abandonne partent pendant cette période) ^^ Globalement jusqu'à cette examen EIF qui survient à peu près 1 mois et demi après votre arriver les semaines se suivent et se ressemble vous avez beaucoup de sport (Footing , Corde , Renforcement musculaire) Vous avez aussi beaucoup de cours théorique sur le combat, la topographie, le NRBC, des cours de connaissance militaire et aussi beaucoup de cours en Amphithéâtre car étant donné que vous êtes civil vous avez tout à apprendre là-dessus. Vous avez aussi beaucoup de sortie terrain pour mettre en pratique le combat et aussi quelques marche jusqu'à l'EIF les plus longue feront 20Km avec des sacs à 15 - 25Kg selon votre encadrement vous aurez un temps pour finir la marche vous allez avoir bien sur tout votre équipement sur vous FAMAS + Gilet de combat et peut-être même quelques marche en chaussure Ranger. Vous aurez bien entendus beaucoup de tir avec le FAMAS jusqu'à l'EIF Avant l'EIF intervient aussi votre première ERAF (Exercice de Restitution Après Fatigue) la première se passe sur le terrain pour faire simple toute la nuit vous allez marcher entre divers ateliers (Topo, NRBC, Sport etc etc) L'EIF (Examen Intermédiaire de Formation) Pour ce qui est de l'examen il y a une partie théorique à l'école et une partie pratique sur le terrain. Partie théorique vous avez un examen de NRBC, Topographie, Combat (Théorique) et de Tir ainsi que un Cooper et Corde/ Abdos pour les examens de sport. Partie pratique vous avez à réaliser un combat en tant que chef d'équipe (chef de trinôme) C'est un examen relativement facile à obtenir si vous mettez en pratique ce qu'on vous a appris Après L'EIF Après avoir obtenu votre examen vous allez sentir la différence du point vue de la formation car après cette examen les journées et les terrains seront moins intense vous allez aussi pouvoir ramener un peu de matos personnelle sur le terrain et votre encadrement sera un peu plus flexible mais ce n'est pas les vacances je vous rassure. Après l'EIF vous allez monter d'un clique car vous allez préparer par la suite votre CM1 votre examen de Chef de groupe. Vous allez aussi commencer les cours de TIOR (Technique d'Intervention Opérationnelle Rapprochés), le Parcours d'Obstacle mais aussi la Natation. Pour ce qui est des weekend de permission vous les aurez presque tous après l'EIF. Pour une journée type après l'EIF c'est 5H30 Reveil 6H00 Petit déjeuner 6H30 TIG 7H20 Rassemblement compagnie 8H - 12H Sport ou Instruction 12H - 13H45 Repas 14H - 18H Sport ou Instruction 18H30 - 19H30 Repas 20H - ....... Révision Le vendredi vous finissez à 12H00 et vous devez revenir le dimanche soir avant minuit. Les Cérémonies Pendant votre formation vous allez avoir plusieurs cérémonie: La présentation au drapeau Le baptême de la promotion La marche au képis Volontairement je préfère pas les détaillés pour préserver la surprise Manœuvre à Caylus Une des échéances de votre formation est votre manoeuvre de 2 semaines au camp militaire de Caylus vous allez partir pendant 2 semaines sur le terrain à Caylus près de Toulouse. Vous allez faire énormément de tirs, faire du lancer de grenade, faire de l'explosifs (le génie) faire du combat ainsi que votre deuxième ERAF (Exercice de Restitution Avec Fatigue) ainsi que votre plus grosse marche une marche de 35Km (Normalement après Caylus vous n'avez plus de marche) Pour ce qui est de Caylus pas d’inquiétude vous allez vous éclater profiter bien de ce terrain. Vous allez en finir avec l'instruction et le tir FAMAS et entamé votre instruction PAMAC 50 c'est votre arme de poing étant donné que vous êtes sous-officier. Par la suite après Caylus à chaque fois que vous irez au stand de tir se sera pour tirer à l'arme de poing Stage en Corps de Troupe Environ 1 mois après Caylus vous allez avoir votre première expérience en régiment 2 semaines en stage dans un régiment que vous choisirez en fonction de votre classement EIF. Vous allez voir un peu à quoi ressemble la vie en régiment ainsi que faire vos premier pas en tant que formateur c'est une très bonne expérience donc profitez s'en. Le Stage Commando Ensuite vient l'avant dernière grande étape de votre formation le stage commando au CNEC ou à Penthièvre selon la promotion. C'est le plus dure, comment vous dire que vous allez ramasser et subir 2 semaines au CNEC et 1 semaine à Penthièvre pour vous préparer une seule chose à faire bien marcher avec les Ranger pour que vos pied soit habitué et donc éviter les ampoules et faites du renforcement musculaire après si vous avez un bon encadrement vous serez préparé correctement. Avant le CM1 Après votre stage commandos le prochaine objectif est la préparation de votre examen final il vous restera 1 mois pour cela vous allez donc il faut accentuer les révisions l'instructions et les évaluations pour être bien préparé vous allez aussi avoir plusieurs terrains dont un terrain (CM1 blanc) qui va vous mettre en situation de Chef de Groupe pour vous évaluer c'est pour vous donner une idée de votre niveau. C'est là ou il faut tout donner et rien lâcher !! Le CM1 Voilà rapidement arrive votre examen final. Il se compose en 2 parties comme pour l'EIF une partie théorique et une partie pratique chacune dure 1 jour et demie pour un total de 3 jours d'examen. La partie théorique regroupe: Questionnaire combat, Topographie, NRBC, GENIE, TIR, TRANSMISSION et d'autres questionnaires. La partie pratique: Un combat en tant que Chef de Groupe durée 50 minutes pour finir la mission Pour ce qui est du sport vous avez un examen de Cooper , Corde , Abdo , Parcours d'obstacle et Piscine. cette examen est indépendant des 3 jours de CM1 vous passez vos épreuves de sport quelques jours avant le CM1 Après le CM1 Il vous reste normalement 2 semaines et les répétitions pour la cérémonie ainsi que les réintégrations de matériel vont s’enchaîner la meilleur période Et après c'est la fin de votre belle formation vous allez finir par choisir votre régiment en fonction de votre classement et dire au revoir à tout le monde après votre cérémonie. Questions / Réponses J'ai fais cette catégorie pour répondre aux questions les plus fréquentes. Est-ce qu'un bac professionnel suffit ? Oui largement Est-il nécessaire d'être bon en sport ou de savoir nager pour intégrer l'ENSOA ? Plus vous avez un niveau en sport élever moins vous aurez du mal à suivre et meilleur seront vos notes ainsi que vos appréciations vis à vis de votre encadrement à l'armée on aime les sportifs. Pour ce qui est de la natation si vous ne savez pas nager vous allez avoir des cours de natation en plus donc c'est pas génial et une note de merde à la fin. Comment bien se préparer ? Le mieux est de faire du sport intensif et de faire des marches vous prenez un sac de plusieurs kilos sur le dos et vous vous forcez à faire des marche de 10 - 15 Km sa vous servira mais rien que faire du footing ou du renforcement musculaire sa vous aidera pour ne pas subir les première semaines La coupe de cheveux ? A votre arriver pendant la semaine d'incorporation vous allez être rasé entièrement. Après selon votre encadrement vous allez pouvoir vous laisser pousser les cheveux plus ou moins long. Le choix des spécialités ? Votre choix de spécialité ce fait lors de votre CSO donc avant l'intégration à l'ENSOA une fois à l'ENSOA il est presque impossible de changer de spécialité !!! Le choix des régiments ? A la fin de votre CM1 vous avez un classement par spécialité donc le premier choisit le régiment qui veut le deuxième choisit parmi les régiments qu'il restent ainsi de suite. Pour savoir quelle régiment sont disponible on est au courant que quelques jours avant le choix donc en gros tout à la fin et le choix se fait quelques jours après l'examen. Vous pouvez avoir de bonne ou de mauvaise surprise pour vous donner une idée pour ceux qui visent des régiments parachutiste dans ma promotion en Infanterie il n'y avait que 2 places en régiment TAP sur la vingtaine de fantassins Réintégration du paquetage ? A la fin de l'ENSOA vous allez garder 90% de votre paquetage vous allez rendre 1 paires de Rangers sur les deux que vous avez perçu ainsi que le matériel propre à l'école (Insigne de béret, fourreau d'épaule de l'école etc) sinon vous gardez TOUT ! Les Forces Spéciales ? En tant que direct (donc personnes qui s'engagent en venant du civil) vous n'aurez pas de place dans les forces spéciales à la fin de votre formation ou alors 1 place pour toute la promotion mais sa n'arrive presque plus ils préfèrent prendre des personnes qui sont déjà militaires. Diplômes utile ? Aucun a part un bon niveau en anglais sa peut servir pour l'examen d'anglais à la fin (Vous passez le TOEIC) Si vous avez d'autres questions je pourrai les rajouter par la suite J'espère que ce retex vous aura servit !
  46. 1 point
    Bonjour, Spé très technique c'est vrai! C'est pas parce que c'était la mienne que je le dis Moi j'étais 8220 - SPÉCIALISTE DES RÉSEAUX INFORMATIQUES ET SÉCURITÉ DES SIC. J'ai adoré ma spé et j'aimais vraiment beaucoup ce que je faisais. Ensuite, il faut savoir que la sécurité informatique de nos jours, dans le civil, ça paie... et ça paie bien. Tu doubles ton salaire voire plus. L'après dans le civil, je peux en parler, je le vis actuellement. Maintenant tu peux faire une pierre 2 coups et que ce soit gagnant-gagnant : pour l'Institution durant ton temps d'engagement et pour toi à la sortie, que cela te soit bénéfique aussi. Essayer d'avoir l'intelligence de la situation, toujours! Résultat, tout le monde y a trouvé son bonheur et t'auras apprécié ton temps de service.Tu seras une personne valorisée par son passage qui donnera une bonne image de l'armée de l'air et suscitera d'autres vocations. Le défaut majeur, pour moi, de cette spécialité = aucun soutien : pas de mesures d’attractivité, pas de valorisation des compétences, pas de reconnaissance, pas de reconnaissance des acquis, pas de trajectoire de carrière. Boom. ça fait mal. Surtout quand t'es en inter-armées et que tu as d'autres éléments de comparaison. Même si c'est pas bien, inconsciemment tu le fais... Je parle de ce que je connais, on peut certainement faire des parallèles avec d'autres spécialités. On peut parler encore si tu veux, mais je ne veux pas te noyer d'infos, le principal étant que tu puisses t'y retrouver facilement. Il n'y a pas que de la spécialité dont il faut parler, il y a aussi tout l'environnement autour plus ou moins éloigné qu'il faut prendre en compte et qu'on peut raconter un peu Pour finir, si j'avais eu à refaire le choix, je garderai la même spécialité mais dans la marine. Bon courage et n'hésite pas à poser des questions, c'est important de savoir où on va.
  47. 1 point
    Bonjour à tou(te)s, Voici les matières et coefficients du CM1 pour les directs : - Connaissance du monde militaire QCM : 2 - Réglement QCM : 1 - Épreuve éducateur : 4 - Droit des conflits armés QCM : 0,5 - Éduquer QCM : 0,5 - Conduite d'une séance d'instruction : 2 - Technique d'expression orale - restitution : 2 - Rédaction d'un compte rendu : 2 - Initiateur ISTC : 2 - Combat pratique : 7 - Croquis de surveillance : 0,75 - Combat QCM : 2,25 - Combat contrôle continu : 2 - Note endurcissement CNEC : 3 - Note d'aptitude CNEC : 3 - AIT QCM : 3 - Génie QCM : 1 - Identification Latta QCM : 1 - NRBC QCM : 1 - Génie : 1 - NRBC : 1 - Transmissions : 2 - Topographie : 2 - Topographie contrôle continu : 3 - Tir Famas : 5 - Tir initiateur : 1 - Tir PA : 3 - Conduite d'une séance d'EPMS : 3 - EPMS QCM : 1 - Aisance aquatique : 4 - Capacité musculaire générale : 4 - Endurance cardio-respiratoire : 4 - Tests d'endurcissement : 2 - Parcours d'obstacle : 4 - Anglais test final écrit : 1,5 - Anglais contrôle continu : 1 - Anglais test final oral : 2,5 - Traitement de texte : 1 - Nouvelles techniques d'information et de communication : 1 - Devoir relations internationales : 2 - GSPM QCM : 0,5 - Sécurité défense QCM : 0,5 - Note d'aptitude : 10 Si vous avez besoin de plus amples informations, n'hésitez pas.
  48. 1 point
    Bonsoir, un nouveau topic à titre informatif : Beaucoup de futurs candidats posent des questions récurrentes sur la vue. Je vais donc vous apporter mes connaissances sur le sujet. Lors de votre passage au CSO vous passerez un test de la vue. Celui-ci déterminera votre capacité à être un soldat ou non. En effet, la vue est un sens essentiel ! Les fameux "Y" et "C" du SIGYCOP détermineront si vous êtes apte à certaines spécialités de l'armée en général (terre/mer/air/gendarmerie). Vous passerez donc : Autoréfractomètre (appareil qui mesure l'objectif de la réfraction oculaire). Cet appareil peut indiquer à l'ophtalmo si vous êtes myope/astigmate ou hypermétrope. Ensuite un test de vue de loin sans correction. Si vous avez des corrections vous le passerez juste après. Un test de couleurs (test d'Ishihara) le livre avec les chiffres en couleurs. Après ça un test de relief (test redouté). Le but du jeu est de voir des "camemberts" en relief avec des lunettes en plastique de couleur rouge et verte. Ce test est très important, car si vous ne distinguez pas les reliefs vous verrez certaines spécialités s'effondrer même si vous êtes à 10/10 aux deux yeux (comme les parachutistes par exemple). Un conseil : regardez l'image de très près et reculer la tete doucement tout en restant concentré (essayez de loucher ça marche très bien !!). A la fin vous verrez le médecin chef ophtalmologue qui regardera vos résultats. Il peux vous examiner l'oeil avec un fond d'oeil ou encore la lampe à fente. Certains passent même un OrbScan et la tension occulaire. Tout dépendra du CSO où vous passerez et du nombre de médecin présents. A la fin de tout ça vous aurez votre classement Y (Yeux) et C (chromatique) Pour ceux qui ont été opérés de la myopie : Il est maintenant possible d'être opéré de la vue pour être apte à certaines spécialités ! Il faudra attendre 1 an et passer une expertise dans un CEMPN (hôpital militaire) pour pouvoir être certifié apte. La encore il y'a certaines conditions à remplir, comme par exemple votre degrès de myopie initial. Si celui-ci est trop élevé (+ de -4) alors vous serrez Y3. Si tout est bon vous serrez classé Y2. Voici le tableau du SIGYCOP pour vous situer à peu près (à titre indicatif) : Bonne chance.
  49. 0 point
    C'était vrai avec Churchill, mais avec Boris Johnson ?????? Je crains qu'il ne joue la carte Trump !
  50. 0 point
    Bonjour à tous quelqu'un pourrait me dire s'il IPR 2019 est reconduit mon service qui gère ma pension me dit que non je trouve cela bizarre avez-vous des infos ou le décret qui le stipule merci d'avance

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...