Jump to content
Aumilitaire

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 01/10/2022 in all areas

  1. Vous essayez vraiment de prendre la Libération au sérieux? 🤣 Heureusement que le commandement reste majoritairement blanc, catholique et hétérosexuel. Figurez-vous, on est en FRANCE, l'énorme majorité des gens sont blancs, catholiques (ou athées) et hétérosexuels (désolée, apparemment ça offense certaines personnes). Que la majorité soient noirs, arabes, musulmans, hindus, homosexuels et/ou trans, là oui, il y aurait un sacré problème quelque part. On ne peut pas avoir 50% de noirs quand les noirs représentent entre 2 et 7% de la population selon les estimations. On ne peut pas avoir 50% d'homosexuels alors qu'ils représentent quelque chose comme un peu moins de 10% de la population. Et j'en passe. Des articles stupides, issus de bobos idiots qui n'ont que ça à faire et surtout qui n'ont jamais mis un pied dans l'armée. Je connais quelques officiers noirs, quelques officiers arabes, quelques officiers issus des îles, mon avant-dernier commandant de base était homosexuel totalement assumé, il est même venu sur base se présenter avec son compagnon... et personne n'a jamais rien eu contre ces officiers, pas plus qu'avec des blancs ou autre. Voici une photo d'une promotion de l'école de l'air: On y voit ce qui semble être environ 10% de gens issus de "minorités" (noirs, îles, arabes, hindus?). Je connais d'ailleurs le noir qui est à droite, toujours officier, toujours aussi heureux dans l'armée, et toujours aussi fier d'être dans cette armée apparemment super raciste et tout et tout. Sacrément bizarre pour l'armée méchante raciste, quand même. On en voit, des noirs là dedans... Bref, faut arrêter deux secondes de donner du temps d'antenne à ces abrutis. L'armée reste pour le meilleur ascenseur social de tout le pays qui ouvre ses portes, ses bras et des opportunités de carrière à absolument tout le monde sans grande distinction! Est-ce qu'ils se penchent avec autant de vigueur sur le nombre de blancs dans les rangs dans les écoles d'officier des pays d'Afrique, et dont on reçoit d'ailleurs des élèves en échange, ou des femmes dans les échanges avec des élèves officiers d'écoles militaires de pays arabes amis? Entre autres? Ce monsieur, il est resté dans l'école de la victimisation éternelle...
    5 points
  2. Tu as répondu a ta question, si la tenue réglementaire exigée c'est en jupe bah tu te mettras en jupe.
    5 points
  3. Je veux ? Je fais . Je sais pas ? j'apprends . Ce sont les maitres mots de ces métiers , il y a des réponses que personne d'autre que toi ne pourra répondre , moi j'aime bien la bretagne ... c'est cool non ? Mais toi cette information ne te sert à rien ! haha La vie ce sont des choix , des chemins , des expériences qui vont te façonner. Du coup , tu est assez grand pour savoir ce qui est bon pour toi , car personne d'autre que toi ne te connais mieux ... peut être maman ... et encore ! Tu dois savoir ce que tu veux vraiment , est analysé correctement en fonction de tes besoins . Pour ce qui touche à l'armée , FS ou non , c'est très chronophage ... donc dans toutes les situations , tu vas passer beaucoup de temps en mission réelle ou non , sur le territoire ou non. Autre point , il est rare de faire carrière au même endroit , donc il y a de forte chance d'être muter par ci et par la . Cela est valable partout aussi , CPA / CoMar / SAS . Donc ne penses pas trop futur , qui est incertain ( blessure / mutation / fatigué ) , pense au présent et peu être que après 5 ans de métier , tu auras d'autre aspiration .
    3 points
  4. Dans l'armée de terre l'occasion n'arrive pas si souvent. Mais comme dit plus haut, le jour où on vous dira d'en porter une (cérémonie, enterrement, etc), vous la porterez. Ceci dit àmoins que vous soyez très photogénique et qu'on vous demande de faire toutes les cérémonies (en plus du 14 juillet), ça ne devrait pas arriver plus de 3-4 fois par an.
    3 points
  5. Bonjour, je viens ajouter ma pierre à l’édifice, j’ai étais retenue sur mon deuxième souhait en cavalerie pour intégrer l’ENSOA le 14 février.
    3 points
  6. Bonjour, J’ai aujourd’hui reçu en milieu d’après-midi un appel de mon conseiller m’annonçant être pris en infanterie pour la promo de mars. Hâte de vous y retrouver camarades.
    3 points
  7. En termes de réponse à toute forme de discrimination, la Légion étrangère est un modèle du genre que beaucoup nous envient. BTX
    3 points
  8. Il n'y a pas que des plongeurs de combat mais idem que la dernière fois, je ne sais pas vraiment dans quel salon je dois poster ça. Dans cette vidéo il y aura des: -Plongeurs démineurs -Plongeurs de bord -Nageurs de combat En espérant que ce reportage vous plaises, GazouRapido.
    3 points
  9. Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu..🤣
    3 points
  10. Oui j’ai accepte, j’ai refais une lettre de motivation, mon dossier va repartir en commission début de semaine et a priori il reste même des places pour mars dans ce domaine. C’est vrai que c’est un bon domaine, rien à voir avec mes ambitions de départ mais cela reste particulièrement intéressent, on valide même des diplômes valide dans le civil (intéressent pour une reconversion). et puis on peut passer en cyber sécurité au bout de 6 ans suivant notre niveau, encore une nouvelle corde de disponible, intéressant, je te tiens au courant si mon dossier passe !
    2 points
  11. oui il parait qu'ils sont pas mal 😁
    2 points
  12. Pourquoi pas en effet tenter d'intégrer la Légion étrangère ? Un monde particulier avec ses traditions, son originalité, l'étrangeté de ses serviteurs (dans le sens "issus de l'étranger"), ses contraintes, ses obligations et aussi ses défauts. Mais une communauté humaine très soudée où priment la solidarité, l'humilité et le don de soi. Comme dit, si votre candidature est agréée, vous souscrirez un contrat initial de 5 ans au titre de la LE et accomplirez votre FGI au 4e RE. Au terme des 4 mois de formation générale initiale, en regard des besoins des unités, de l'équilibre "gaulois-étranger" et de vos résultats, vous serez affecté dans une unité. Votre passage préalable dans une unité TAP est un indéniable atout. A vous de vous montrer le meilleur sans la ramener en restant humble et attentif. Je vous souhaite d'arborer un jour le képi blanc et de chanter à plein poumon BTX
    2 points
  13. Merci, je vais voir avec mon nouveau conseiller ce qu’il me propose…
    2 points
  14. L'effectif de chaque promotion varie alors entre 360 et 380 élèves, ..un sacré tri à effectuer au niveau national çà va tomber soyez patient 😁
    2 points
  15. Salut 55 squats pas terrible . Sportivement c'est bien mais le sport ne fait pas tout le reste du dossier est aussi decisif. Ton CER a tout les resultats lui seul pourra te conseillé et te dire si au vue de ton dossier en general si tu est assez competitif
    2 points
  16. Merci beaucoup Je confirme être bien une féminine comme inscrit dans mon profil. J'ai 21ans je suis diplômée d'un baccalauréat gestion et administration ainsi que d'un DEUG en droit spécialité droit public et d'une licence en droit également spécialité droit public toujours. Voilà s'il faut d'autres informations je répondrais avec plaisir.
    2 points
  17. BTX a résilié son sursis et a débuté son service militaire le 1er octobre 1974 à la 12e compagnie du 110e RI à Donaueschingen (vous deviez avoir 7 ans). Mon CDS était un aspirant dénommé POUPON (pour un fantassin, ça la fout mal) qui n'avait de cesse de m'envoyer suivre le PEG (peloton d'élève gradé). Ce dont, heureusement pour moi, m'a détourné mon CDU, le capitaine GUILLAUME, qui m'envoyé au bataillon EOR à Coëtquidan. Ainsi commença le parcours de BTX qui s'acheva 35 ans après. L'infanterie métropolitaine et la Légion étrangère ont bien voulu de moi durant toutes ces années, jalonnées d'affectations en école, en état-major et dans l'administration centrale. Rien d'extraordinaire. BTX
    2 points
  18. mon meilleur pote de prépa est général de brigade natif de le Tampon vous salue bien bas quelle misère que ce post. Quand il aura sa troisième étoile on vous préviendra 😁
    2 points
  19. L'armée a était l'une ou la première a former et donner un commandement à un officier noir il y a longtemps . ( BTX connais surement mieux que moi ) Sinon plus récent , "https://www.lejdd.fr/Politique/general-jean-marc-vigilant-commandant-de-lecole-de-guerre-jetais-presque-toujours-le-seul-noir-3980543" Voila ta réponse .
    2 points
  20. Et oui... si dans la tenue normale on a le choix de porter ce qu'on veut (par principe, du moins dans l'armée de l'air), lors de cérémonies ou occasions on n'a pas le choix, si on nous dit de porter jupe, tout le monde uniforme, et bien on porte jupe, pas le choix. Et tenue SOC, c'est quasiment tout le temps jupe.
    2 points
  21. 2 points
  22. Salut Contactez Vdmn par le biais de la MP. Sur les couleurs capillaires, il sait tout. BTX
    2 points
  23. C'est dur dur, cela demande de la volonté, de l'énergie et du renoncement par rapport aux facilités de la vie de ss off. Mais c'est tout à fait possible. Une autre voie est la voie offerte par l'Armée de Terre : après trois ans de bons et loyaux services, le militaire peut faire le concours de l'EMIA (sur titre ou sur épreuves selon les cas) et en cas de réussite, il est admis à une formation d'officier
    1 point
  24. Bonne chance pour la sélection ! Tiens nous au jus
    1 point
  25. N'oublie pas que les épreuves sont assez rapprochées donc se préparer à un enchainement assez violent des efforts et boire vite fait un coup de flotte.Et surtout attendre qu'on t'arrête quitte à vomir 🤮 le fait de lâcher est mal vu .
    1 point
  26. Seul ce pays m'a été proposée par la DRHAT.
    1 point
  27. En fait, j'ai écrit "Licence", j'aurais dû écrire "Master" ou "Maîtrise". Dommage que tu ne "pousses" pas plus loin, avec ton parcours tu aurais pu faire le concours OST : on a un cruel besoin d'informaticiens
    1 point
  28. http://www.opex360.com/2022/01/12/les-forces-speciales-francaises-ont-recu-la-nouvelle-mitrailleuse-ultra-legere-evolys-de-fn-herstal/ En mai 2021, la société belge FN Herstal a mis sur le marché la FN EVOLYS, une nouvelle mitrailleuse « ultra-légère » de calibre 5,56×45 mm ou 7,62×51 mm. Et celle-ci ne manqua pas de susciter un vif intérêt, que l’armurier a pu mesurer à l’occasion de la dernière édition du salon SOFINS [Special operations forces innovation network seminar], lancé à l’initiative du Commandement français des opérations spéciales [COS] et organisé tous les deux ans par le Cercle de l’Arbalète. Dans le détail, la FN EVOLYS de calibre 5,45×45 pèse 2,5 kg de moins que la mitrailleuse légère MINIMI, produite également par FN Herstal [5,5 kg contre 8 kg, ndlr]. Et l’écart est encore plus grand avec le calibre 7,62×51 mm [6,2 kg contre 8,8 kg]. Ce qui fait que cet arme associe la puissance de feu d’une mitrailleuse aux caractéristiques propres à un fusil d’assaut. En outre, le système d’alimentation latéral de cette FN EVOLYS a permis d’apporter plusieurs évolutions « majeures », dont un long rail supérieur monolithique sur lequel il est possible de fixer en ligne plusieurs optiques sans avoir à retirer les « organes de visées mécaniques », explique FN Herstal, qui assure également que « toutes les manipulations sont faciles, intuitives et rapides pour tous les utilisateurs », qu’ils soient droitiers ou gauchers, et que « toutes les actions peuvent être réalisées d’une seule main, y compris l’alimentation de la bande de munitions ». Dotée d’une crosse réglable tant en longueur qu’en hauteur, la FN EVOLYS propose un sélecteur de tir permettant au combattant de choisir entre le tir semi-automatique [comme avec un fusil] ou le tir automatique, comme avec une mitrailleuse. La cadence de tir est régulée par un amortisseur hydraulique, ce qui réduit l’effort de recul. « Dès le départ, la FN EVOLYS a été conçue pour tirer de manière intensive avec un atténuateur de son, sans aucune baisse de performance de l’arme ni d’encrassement accru ou de projections vers l’utilisateur », insiste FN Herstal. Peu avant d’exposer la FN EVOLYS au salon de l’armement DSEI, organisé à Londres en septembre dernier, l’armurier belge avait soutenu que de « nombreuses forces armées et unités spéciales européennes et internationales » avaient déjà « manifesté un grand intérêt » pour cette mitrailleuse ultra-légère. Et c’est visiblement le cas des forces spéciales françaises… En effet, Thierry Roger, le Pdg de TR-Équipement, le distributeur français de FN Herstal, a fait état, sans livrer de détails, d’une « première livraison de la nouvelle mitrailleuse EVOLYS » pour les forces spéciales françaises, dans un message publié sur le réseau social Linkedin et repéré par le site Soldat&Technik. Pour l’instant, on ignore le nombre de mitrailleuses FN EVOLYS livrées et si celles-ci vont effectivement entrer en dotation au sein des forces spéciales françaises. En effet, il est possible qu’elles fassent l’objet d’une évaluation, avant la notification d’une prochaine commande afin de remplacer les MINIMI. Photo : FN HERSTAL
    1 point
  29. Très bien. Je m’arrange pour voir avec le médecin afin de régulariser la situation. cordialement.
    1 point
  30. Deux régiments d'infanterie le 21 et le 2, diamétralement éloignés l'un de l'autre Et un régiment ABC le 1er RIMa. Prêchant pour mon ancienne paroisse, la 6e BLB, je placerai le 21 en P1. Mais, rien ne vous interdit de rejoindre la 9e BIMa en intégrant le 2e RIMa. BTX
    1 point
  31. Bonjour à tous, Ca fait quelques temps que je regarde ce forum et j'ai enfin décidé de m'inscrire je me présente je m'appelle tempo, j'ai 20 ans et je suis en 2ème année de médecine civile, j'ai toujours été admiratif des militaires notamment grâce aux récits de mon grand-père qui fut para dans la 11e demi-brigade parachutiste de choc puis légionnaire, je retiens de ses récits une vie bien remplie, dure mais riche de sens et d'aventure. Forcément la vie civile paraît bien insipide après 😅 J'aurais aimé tenter la médecine militaire directement mais ça aurait impliqué d'aller à plus de 600 km de chez moi, et c'est compliqué quand les parents ne veulent pas soutenir financièrement pour trouver un logement car ils ne soutiennent pas mon choix de rejoindre l'armée, j'ai donc fait une paces civile sachant qu'il existait une passerelle pour la médecine militaire entre la 2ème année et la 3ème année de médecine civile. Je suis déjà pas mal renseigné sur le sujet mais je suis ici pour potentiellement discuter avec des médecins militaires ou pour trouver plus d'informations. cordialement, Tempo
    1 point
  32. Ce n'est pas une présentation et ta question n'est pas dans la bonne section mais répondons quand même. C'est tout à fait possible, il s'agit du volontariat dans les armées. Tu peux faire une recherche sur être-marin pour une liste, comme ça. Il y a aussi la possibilité d'effectuer des stages ou apprentissages dans les armées, voir ici pour une liste à jour.
    1 point
  33. Ohhhh vous me faites rougir 😂. Mais merci beaucoup j'espère réussir ✌️👍
    1 point
  34. C'est acceptable mais tu n'as de très beaux points en Anglais. Souviens toi de ce que Yann Pyromane t'avait écrit : "En espérant que tu sois plus débrouillard que les concurrents". Je crains que tu ne l'ai pas été en Anglais, or cette langue devient vitale pour l'armée d'aujourd'hui. Tu es encore jeune : tu as trois possibilités. Attendre une autre fois tout en essayant d'améliorer ton Anglais, t'engager comme EVAT dans le régiment de tes rêves et passer ss off au semi-direct, ou t'engager dans la Légion et y apprendre beaucoup de langues tout en y trouvant une extraordinaire discipline et une non moins extraordinaire fraternité d'armes. Après ça, tu sera un ss off de la LE de première qualité
    1 point
  35. Merci pour la réponse BTX ! De mon côté j'ai eu des renseignement finalement via un des instructeurs et donc le CFIAR dispense bien ses formations linguiste à Strasbourg pour les 2 prochaines années au moins.
    1 point
  36. http://www.opex360.com/2022/01/12/mali-barkhane-et-takuba-risquent-de-se-trouver-dans-une-position-intenable/ Barkhane et Takuba risquent de se trouver dans une position intenable Issu d’un coup d’État mené en deux temps [en août 2020 et en mai 2021], le gouvernement malien de transition aurait dû organiser des élections en février, pour ensuite remettre leur pouvoir aux civils. Seulement, il en a décidé autrement… Alors que se déploient dans le nord et le centre du Mali des « formateurs militaires » russes dont on ignore le statut exact [mercenaires ou membres des forces armées russes?], la junte malienne a finalement estimé que les élections pourraient attendre au moins cinq ans de plus, le temps de mettre un terme aux violences [terroristes, communautaires, etc] qui minent le pays et de mener à bien des réformes, dont celle de la Constitution. Étant donné que le gouvernement malien de transition ne respectera donc pas le calendrier sur lequel il s’était engagé, la Communauté économiques des États d’Afrique de l’Ouest [Cédéao] a décidé de sanctionner Bamako sévèrement, lors d’un sommet extraordinaire organisé à Accra [Ghana], le 9 janvier. Ainsi, les mesures prises prévoient le rappel des ambassadeurs des pays membres de l’organisation en poste à Bamako, la fermeture des frontières, la suspension de toutes les transactions commerciales et financières [à l’exception des produits alimentaires, pharmaceutiques et énergétiques], le gel des avoirs de l’État malien dans les banques centrales et les banques commerciales des pays de la Cédéao ainsi que la suspension de toute aide financière. Le gouvernement de transition malien n’a pas manqué de réagir, en annonçant aussi la fermeture de ses frontières avec les autres États membres de la Cédéao… Ce qui risque évidemment de compliquer – mais pas d’empêcher – les opérations menées par la force française Barkhane et le groupement européen de forces spéciales Takuba dans la région dite des « trois frontières », car située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso. « Le gouvernement du Mali condamne énergiquement ces sanctions illégales et illégitimes » et « regrette que des organisations sous-régionales ouest-africaines se fassent instrumentaliser par des puissances extra-régionales aux desseins inavoués », a ainsi répondu le colonel Abdoulaye Maïga, le porte-parole du gouvernement malien, précisant que Bamako avait aussi décidé de rappeler ses ambassadeurs en poste dans les pays de la Cédéao. Cela étant, le colonel Maïga s’est gardé de nommer ces « puissances extra-régionales » qui auraient « inspiré » la Cédéao… En tout cas, les sanctions prises par celle-ci ont été soutenues par le président français, Emmanuel Macron… qui, le 10 janvier, a précisé qu’elles seraient complétées par celles que s’apprêtent à prendre les membres de l’Union européenne, ainsi que par les États-Unis et le Royaume-Uni. En revanche, la Russie et la Chine ont apporté leur soutien au gouvernement de transition malien, en bloquant un projet de texte soumis au Conseil de sécurité des Nations unies par la France afin d’appuyer les sanctions décidées par la Cédéao. Dans le même temps, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, et après avoir loué un dialogue « sérieux et exigeant » avec Moscou, comme l’avait souhaité M. Macron en août 2019, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian a accusé le groupe paramilitaire russe Wagner – et, par extension, la Russie, de « soutenir » la junte malienne. « Wagner est là pour soutenir la junte mais en faisant croire qu’ils viennent combattre le terrorisme », a dit le ministre aux députés de la commission des Affaires étrangères. « Cette junte illégale se proposait de tenir en otage la population malienne » pendant cinq ans, a-t-il ajouté, avant d’accuser Moscou de mentir au sujet de ce groupe paramilitaire qui, dit-on, a ses entrées au Kremlin. « Lorsqu’on interroge nos collègues russes sur Wagner, ils déclarent ne pas [en] connaître l’existence. Quand il s’agit de mercenaires qui sont d’anciens combattants russes, qui ont des armes russes, qui sont transportés par des avions russes, il serait quand même étonnant que les autorités russes ne le sachent pas », a fait valoir M. Le Drien. « Nous vivons dans le mensonge », a-t-il insisté. En attendant, la force Barkhane et le groupement Takuba [ainsi que l’EUTM Mali, la mission conduite par l’UE pour former l’armée malienne] risquent de se trouver dans une position intenable [si ce n’est déjà le cas]… Surtout si la junte malienne choisit l’épreuve de force avec les membres de la Cédéao, dont certains font par ailleurs partie du G5 Sahel [Burkina Faso et Niger, ndlr], et… la France. Si les « instructeurs » russes ne sont pas déployés dans la zone où les militaires français et européens sont engagés, il n’en reste pas moins que cette « cohabitation » est une source de problèmes potentiels, notamment dans le cas où les premiers commettent des exactions [et les « mercenaires » de Wagner, s’il s’agit vraiment d’eux, ne sont pas connus pour prendre des gants…]. Et il serait singulier que Barkhane et Takuba opèrent aux côtés de forces armées maliennes [FAMa] qui relèvent d’un gouvernement en bisbilles avec Paris et ses partenaires européens. Bref, on a connu des situations plus limpides… Quoi qu’il en soit, M. Macron a de nouveau insisté, le 10 janvier, sur la « coopération inédite » des membres de l’UE avec les pays du Sahel et la communauté internationale pour lutter contre les groupes jihadistes. « Nous allons continuer » à « européaniser notre approche » et à la « régionaliser », ce que confirmeront « les décisions des prochaines semaines », a-t-il dit.
    1 point
  37. Je ne regretterai jamais mon engagement dont je suis très fier et j'aurai vécu de bons moments en revanche j'ai d'autres projets professionnels et personnels non compatibles selon moi avec une vie de militaire.
    1 point
  38. Je te donne le meilleur conseil : Continues tes études, tu es jeune. Une fois que tu aurais terminé tu aurais largement le choix de choisir la voie militaire qui t'intéresse, mais c'est une mauvaise idée de vouloir rapidement quitter l'école pour s'engager dans l'armée. Comme dit plus haut, si ça ne marche pas tu fais quoi ?
    1 point
  39. Je sais que l’attente n’est pas forcément agréable mais ça peut être un atout dans ce métier, tenez-nous au courant de vos réponses. Au final j’avais peu d’informations provenant de mon conseiller, je n’ai su qu’aujourd’hui que la rentrée pour la promo de mars était au 14 février… bref un bon dernier gros mois de préparation physique et en avant.
    1 point
  40. Ma dernière OPEX, ça a été un vrai carnage également avec les clusters de Covid, des unités entières à devoir tourner à moitié régime... ça m'a suffit pour comprendre l'impact et l'importance du vaccin, pas besoin de chercher plus loin...
    1 point
  41. le US Marine Corps appartient bien à l'US Navy Faux .le corps des Marines dépend administrativement de L'US Navy en aucun cas il ne lui appartient .
    1 point
  42. Il vaut mieux éviter les médias Français quand il s'agit de l'Armée Niveau diversité dans l'armée, il suffit de voir les têtes parmi les soldats de l'opération sentinelle dans toutes les villes de France. C'est très diversifié. Quand aux officiers de Saint Cyr, il n'y a aucun obstacle à la diversité, maintenant quand on connait le parcours de recrutement des officiers de carrière (que j'ai un peu regardé à l'époque), on voit bien que cela cible quelques passionnés très tôt dans leurs vies. J'imagine que les enfants d'officiers, eux même dans des lycées militaires, vont plus se lancer dans cette voix que le Français lambda, "diversifié" ou non. Donc forcément, le candidat typique de Saint Cyr est le profil classique historique. Mais pas du tout à cause de discriminations. Simplement dû au fait que la plupart des Français sans parcours militaire généralement ne visent pas ce cursus. Mais encore une fois, pas de discrimination possible ni légale. Y voir de la discrimination est ne pas voir le vrai pourquoi des choses. Je remarque par exemple que beaucoup de fils de docteur sont docteur ou dans le médical...Et c'est comme ça avec beaucoup de professions. Avoir un père qui est militaire peut beaucoup plus influencer pour devenir militaire. Personnellement j'ai découvert cette voie uniquement par moi même, mais j'aurais souhaité avoir plus d'influence de mes parents car sinon je n'aurais pas finalement visé une autre voie .
    1 point
  43. Didier Cozin, ingénieur de formation professionnelle, a accompli son service militaire obligatoire dans les années 1970. Pour lui, la France paye aujourd’hui, sur le plan social, les conséquences de sa suppression. J’ai accompli mon service militaire dans les années 1970. Il ne plaisait pas à tout le monde, mais il était utile à tous et au pays. La suspension du service militaire obligatoire, par le président de la République Jacques Chirac en 1996, est une erreur nationale. Je vous explique pourquoi. Apprendre à se défendre Il nous apprenait les rudiments de défense de soi-même, des siens et de sa propre patrie. Un pays en arme avec des citoyens prêts à défendre leur cadre de vie, leur modèle politique et social est plus difficilement atteignable qu’un pays qui se repose sur une armée de métier, forcément plus limitée dans sa taille, moins démocratique dans son recrutement, plus coûteuse enfin. Lire aussi : > Le retour en grâce du service national > La lubie du service obligatoire L’abandon du service militaire aura été un des derniers avatars de la spécialisation de la société taylorienne (chacun réalisant un tout petit morceau du travail, l’addition de ces minuscules tâches ou contributions parcellisées étant censée produire faire sens et produire des résultats de qualité) Une prise de conscience nationale pour tous les jeunes Il donnait conscience aux jeunes qu’ils avaient le même avenir, la même patrie en commun. Un intérêt commun à vivre, à travailler, à protéger leur bien et leur pays. Même si le service national n’était plus totalement égalitaire il mettait en contact des jeunes de tous horizons, de toutes origines (sociales, ethniques, régionales…) et ce mixte (que l’école ne réalise plus depuis longtemps) participait à la cohésion nationale. Une seconde chance Le service militaire permettait de repérer les jeunes en difficulté éducative. Et l’école d’aujourd’hui rejette presque autant de jeunes qu’il y a de conscrits dans les années 1970. Le service était un moyen de lutter contre les difficultés éducatives les plus fragrantes : lutte contre l’illettrisme, formation à des métiers, promotion sociale. D’ailleurs, il offrait souvent un métier aux personnes les plus en difficulté. Un passage vers la vie adulte On apprenait à travailler et à être discipliné. Nous étions initiés aux bases de la vie d’adulte. Le service national mettait un terme à l’adolescence. Cela nous permettait, par la suite, de devenir indépendant de sa famille et de fonder un foyer. Bref, d’avoir les « armes » nécessaire pour faire le « grand saut ». Malheureusement, la société française a progressivement supprimé tous les rites sociaux d’initiation qui permettaient d’accéder à l’âge adulte, aux responsabilités et à la conscience de son rôle dans la société et le pays. Les jeunes manquent de repères Maintenant, avec moins de repères que les anciens, la jeunesse d’aujourd’hui semble errer. L’école s’est transformée en une maison des jeunes qui a renoncé à l’éducation pour de vagues missions d’instruction/animation entrecoupée de loisirs et de vacances sans fin. Les examens, comme le bac, sont souvent devenus des certificats de présence. L’important n’est plus tant d’apprendre ou de réfléchir, mais de participer à une vague communauté éducative. Le mariage est en train de se dissoudre et perd ce caractère de repère et de frontière pour accéder à l’âge d’adulte et de citoyen. Réapproprier son avenir Pour le XXIe siècle notre pays va devoir réinventer le vivre ensemble, le travailler ensemble. Le XXe siècle était celui des professionnels (de l’éducation, de la culture, des armées, de la santé, de la politique, du syndicalisme…), le XXIe sera celui de la réappropriation par chaque citoyen de son avenir social, économique, culturel et professionnel (dans un cadre européen et national de qualité). L’abandon du service militaire aura malheureusement participé de l’abandon éducatif de tout un pays face à sa jeunesse, il est plus que temps de sortir du XXe siècle industriel et taylorien. Par Didier Cozin, ingénieur de formation professionnelle Source : Les Echos.fr http://www.armee-media.com/2016/06/14/il-y-a-20-ans-la-fin-du-service-militaire-a-ete-une-erreur-nationale/
    1 point
  44. Cette vidéo a déjà été postée par BTX (le 13 août 2021) M'enfin ! BTX
    1 point
  45. Malheureusement pour être recruté au SA c’est pas une question de ta volonté ou question de mental et « d’aller jusqu’au bout », c’est une question de LEUR volonté à EUX. Et il faut bien le comprendre.. Comme je disais plus haut, et c’est un conseil que je te donne, trouve plutôt un poste ou une fonction dans l’armée qui te plairait sur le long terme si ton souhait est d’être militaire. ensuite en fonction de ton expérience au sein de l’armée, de tes capacités intellectuelles et physiques pourquoi pas postuler. cela te laissera le temps de développer la culture générale, l’orthographe, la notion de résistance, d’adaptabilité et plus encore avant de prétendre à vouloir intégrer ce service qui, encore une fois, dépend de EUX seuls.
    1 point
  46. De plus, si la LE ne te plaît pas, avec un bac tu peux rentrer dans d'autre domaine plus facilement (gendarmerie, police nationale/municipal, armée de terre en sous officier...) J'ai du en oublier... J'ai un titre pro de niveau 4 en informatique c'est ce qui me sauve si je souhaite intégrer par la suite la gendarmerie ou un poste a concours avec le niveau bac minimum. Le bac ne te trouvera pas du travail, il te permettra de postuler a des concours intéressant. Et d'ici deux ans, tu auras sûrement réfléchi à autre chose, peut-être que tu aura des envies nouvel ?
    1 point
  47. Vu de partout , parce que s'il y à un endroit d'où on se réjouit , j'ai juste envie de pleurer.
    1 point
  48. SG5375 = AEGISE = BTX "J'ai pas connu ça mais je pense qu'à l'époque de SN avant la fin du service ça devait être un sacré bordel dans la caserne" Non ce n'était pas le bordel. Déjà soyons clairs = nous parlons du service national qui recouvrait moult formules plus ou moins "contraignantes" en termes de liberté, et plus ou moins "valorisantes" en termes d'emploi. Je pense à la coopération multiforme qui permettait à certains diplômés d'aller exercer leur talent un peu partout dans le monde, principalement sur le continent africain. L'expérience était souvent enrichissante. Je pense aux sursitaires dont je fus que le BSN oubliait parfois de convoquer et d'affecter, une fois le cycle universitaire achevé. Je pense aux "fils de" archevêques, généraux, magistrats et élus qui échappaient à ce "melting pot républicain". De plus en plus nombreux vers la fin du système. Je pense aux cohortes de "réformés psy" le plus souvent affabulateurs qui moyennant une grosse dépression au moment des "trois jours" au centre de sélection et un CM de médecin de famille complaisant (en un mot) corrompu depuis des années, se voyaient classé P18 et renvoyé dans leur foyer. Au final, restaient les "cons" dont je fus qui estimaient à l'instar de ce qu'avaient fait leurs aînés que ce SM était logique, un écot dû au pays en échange de la gratuité des études jusque-là menées. En gros, c'était normal et personne ne remettait cela en question. Après, tout dépendait de l'affectation et de ce qu'on voulait faire durant le SM. Les cadres que j'ai croisés étaient "à l'écoute" pour peu qu'on fasse appel à eux. J'ai rarement croisé des crétins, mais plutôt des gens disposés à aider et à conseiller. Ca changeait des CDAT, ancêtres des CIRAT devenus CIRFA. Là c'était "craignos" car les cadres affectés dans ce type de centres étaient usés jusqu'à la corde, souvent imbibés du matin au soir et loin d'être des "gravures de mode" attractives. L'érotisme avait un goût de bouchon prononcé. M'enfin c'était avant. BTX
    1 point
  49. Si vous ne cherchez pas par vous-même...................vous êtes mobilisable point barre. Que vous soyez drag-queen, coiffeur pour dames ou vétérinaire au zoo de Vincennes, VOUS ÊTES MOBILISABLE. Pas forcément pour tenir un fusil mais pour suppléer celui ou celle qui le tiendra en première ligne à votre place. BTX
    1 point

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...