Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 13/05/2019 dans toutes les zones

  1. 2 points
    C'est la norme pour la légion je pense .après je trouve pas ça mauvais .Ca permet de se recentrer sur la vrais vie .Nous ,seuls l'élève de jour et le pistar (le plus ancien dans le groupe ) avaient une montre . les seules aiguilles qu'on voyait était celles de l'infirmerie ou de la boussole :)
  2. 2 points
    mon stage long, j'ai eu droit à rien au début : ni portable ni montre, mais plein d'eng* j'ai du coup beaucoup appris en 5 semaines
  3. 2 points
    Un poids plume probablement...
  4. 2 points
    Ils ont la même ancienneté quasiment en ctlo. A l'origine les unités majeures de la marine étaient le gcmc (groupe de combat en milieu clos ) et les nageurs d'Hubert .les liens étaient forts avec le gign (qui eux en contrepartie étaient formés à l'appareil a circuit fermé et quelques notions de NC.si le premier a des liens avec les SAS , les commandos ont fortement fréquenté les Navy seals (souvenir d'une marche commandos un peu longue avec eux ..)
  5. 1 point
    Je plussois Tu utilises du Fréon quoi !
  6. 1 point
    La bienvenue FREON Pour quel domaine de spécialités ? Quels ont été les résultats des tests ? Gare à l'orthographe ! BTX
  7. 1 point
    Il y a ce que dit votre école et ce que dit le contrat que vous avez signé. Quelle durée est mentionnée dedans ? Quant au fait de passer le permis puis de quitter oubliez.
  8. 1 point
    Hélas……………..on a du ou on aurait du vous le dire notamment ce vaillant CDU qui vous a "à la bonne" = " 10.2. Mobilité. Les candidats au recrutement sous-officier d'origine semi-directe ont vocation à être maintenus dans leur formation d'emploi d'origine à l'issue de leur formation. Toutefois, les candidats sélectionnés au titre d'une nature de filière qui n'existe pas dans leur formation administrative ou dont la formation administrative n'a pas de postes de niveau fonctionnel n° 2 (NF 2) disponibles dans la nature de filière retenue, pourront faire l'objet d'une mobilité afin de suivre un parcours professionnel cohérent. Cette possibilité devra être évoquée dès l'annonce de la candidature. Elle fera l'objet d'un dialogue entre la formation administrative et le bureau de gestion.". BTX
  9. 1 point
    Non. Mais ce n'est que mon avis. D'autres vous diront le contraire. BTX
  10. 1 point
    Pour l'Armée de Terre je ne sais pas, pour la Gendarmerie tu as une ligne PAS pour prélèvement à la source rajoutée depuis janvier; https://image.noelshack.com/fichiers/2019/20/6/1558178453-img-20190511-wa0042-01.jpg Dans l'Armée de Terre, sans les primes TAP ou AERO tu n'es pas imposable avant un moment.
  11. 1 point
    Clair. Et on en restera là. BTX
  12. 1 point
    La bienvenue au cocktail ! BTX
  13. 1 point
    Bonjour, J'ai été retenu pour Juin 2019 spé ILBS, hâte de vous rencontrer !
  14. 1 point
    J'ai eu aussi le coup de montre pendant 2 mois au début, puis après pendant certains stages... c'est assez perturbant au début !
  15. 1 point
    Il y aurait que moi ...on avait même pas le droit a notre montre a l'époque ^^
  16. 1 point
    Tu vis pas dans un trou mdrrr, C'est comme a l'école. Pas pendant les cours, pas pendant les activités. Mais normalement pas besoin de le dire c'est le respect. Sinon pendant les terrains, bah tu auras ton portable mais bon soit il a de la batterie ou sinon tu seras en activité donc niet. Apres au CFIM ca depend de ton emploi du temps mais généralement le soir tu as ton portable.
  17. 1 point
    Salut Obligatoire oui ! Une politesse librement admise et tellement rare de nos jours. Entre opérateur d'artillerie et fantassin, il y a un sacré fossé. BTX
  18. 1 point
    Bonjour, Comme tu le dis aucune raison que ça se passe mal mais mef quand même ! Bonne visite ;) Dagger.
  19. 1 point
    Vous perdez votre temps. Plus vous entamerez un parcours jeune, plus celui-ci sera valorisant vous amenant à occuper des postes de responsabilités. Ayez conscience que les "éventuelles" cinq années passées dans l'armée de terre constitueront, à terme et au moment des choix professionnels, un handicap. On choisira un candidat jeune à un candidat moins jeune. L'expérience professionnelle nécessite bien plus de cinq ans pour être prise en compte. BTX
  20. 1 point
    No problemo. BTX
  21. 1 point
    Bienvenue Nadège projets d'études après le bac ? filière actuelle ?
  22. 1 point
    La bienvenue Au niveau scolaire, en Première, en Seconde ? BTX
  23. 1 point
    Bienvenue Nadège ! Dagger.
  24. 1 point
    C'est possible, ça dépendra de tes résultats sportif et psychotechniques au CSO. Sinon si tu penses quitter les bancs de l'école en rentrant a l'armée, tu te trompes. Tu vas passer pas mal de temps sur une chaise en cours a gratter du papier. Bon chance
  25. 1 point
    👍 et j’avais fait le peloton de s/off divisionnaire à Soissons .... dans les années 90 😁
  26. 1 point
    Ah cool un motard. V. Après dans l'ALAT, en moyenne un "hélicopteriste" fait entre 150-200h par an, s'il a de la chance. Chez Air France, c'est 4 à 5 fois plus. C'est mieux payé et tu es dans un monde où les gens sont "aéros", contrairement à l'ALAT où on essaie de cultiver l'esprit pousse-cailloux. Après c'est un choix : préfères-tu le ciel ou le sable ?. Je peux comprendre cependant.
  27. 1 point
    Conclusion (à première "vue") : tu dois te faire opérer le plus vite possible. Je sais qu'il y a deux techniques : renseigne toi bien sur celle qui t'offre le plus de chances. Consulte plutôt deux ophtalmologues qu'un seul ! Bon courage et bonne chance
  28. 1 point
    Il verra bien aux premiers vrais problèmes. Mes chefs doivent être à 2 signalements et bientôt du tribunal en même pas 6 mois... Etant PSO (équivalent gendarmerie) je ramasse bien également niveau moral. Et ça c'est que les problèmes qui ne peuvent pas être gérés en interne. Mais l'école et les classes c'est pas mal en effet, en comparaison de la réalité.
  29. 1 point
    Bonjour, si tu es très sportif, les ESV sont plus ou moins courantes. A la première visite médicale on m'as également envoyé chez un cardiologue . Si tu as pas de pathologies cardiaque sous jaçentes, il se peut que ça soit juste un détail, donc c'est pas forcement mort ...
  30. 1 point
    Tu montres encore l'étendue de ton ouverture d'esprit. J'ai tellement hâte que tu arrives dans les forces et que tu te rendes compte de la réalité, pourquoi tant de personnes ne résignent pas ou partent dès qu'ils le peuvent. Personnels de carrière compris évidemment. Après je te rejoins aussi sur la belle expérience que c'est, mais je suis certain que tu finiras par mettre de l'eau dans ton vin.
  31. 1 point
    Vraie ou fausse, nous n'en saurons rien. Et le silence sera la seule réponse à des supputations. Il paraît que Jason Bourne était dans la zone…………... BTX
  32. 1 point
    La bienvenue N'hésitez pas à consulter la sous-rubrique ALAT qui regorge de renseignements et de conseils sur la phase de sélection-évaluation des futurs EOSC-P. BTX
  33. 1 point
    Bienvenue sur ce forum Tu as déjà un beau cursus scolaire-universitaire ! Bonne chance pour ton projet !
  34. 1 point
    Bonjour à tous ! Je créer ce sujet dans le but de vous apporter mon RETEX et ainsi aiguiller les futurs candidats GAV. Dans ce sujet je décrirais ma journée de passage des évaluations pour répondre à la plupart des questions. Les étapes sont abordées de manière chronologique : les étapes de recrutement se passent dans l'ordre dans lequel je les développe ! Je tiens à préciser que ce sujet est directement tiré de ma propre expérience et donc que d'une personne à une autre cela peut différer ! -La candidature : Tout d'abord, le processus de recrutement en qualité de GAV commence par une candidature faite via internet qui est suivie par une session d'information et d’entretien à la gendarmerie proche de votre domicile. Pour ma part la réponse a été assez rapide, environ 2 jours et je recevais ma convocation. -La session d'information et l'entretien : La session se compose d'explications et du visionnage d'une vidéo sur les métiers de GAV (APJA, EP, AGIV), puis d'un entretien individuel avec le gendarme qui s'occupe du recrutement. Une fois cette partie achevée, si l'avis est favorable vous recevrez une convocation aux évaluations dans le centre de sélection de votre département. -LES ÉVALUATIONS : J'ai donc reçu ma convocation au centre d'évaluation deux jours après l'entretien à la gendarmerie proche de mon domicile. J'étais convoqué environ un mois après mon entretient qui était favorable. Pour se rendre au centre d'évaluation, il faut se munir de sa carte d'identité, du dossier administratif que vous aurez préalablement remplis pour l'entretien et pour les mineurs d'une autorisation parentale. Une fois arrivé à la gendarmerie, il faut présenter sa convocation et sa carte d'identité (attention à vérifier qu'elle soit valide !). Nous avons ensuite pris place chacun ayant son nom sur une table après avoir émargé une feuille pour confirmer sa présence. On trouvera sur sa table notre numéro de candidat à renseigner sur les copies. Pour chaque épreuve (hormis la lettre de motivation), il faudra inscrire ses réponses sur une feuille à part, il nous sera interdit d'écrire sur les cahiers contenant les questions, ni même de poser sa feuille dessus en guise de support dans le simple but de ne pas les abîmer. Nous avons ensuite commencé la partie la plus "délicate" de la journée : les épreuves ! Pas besoin de ramener de matériel scolaire pour moi, un crayon de papier, une gomme et un stylo nous ont été fournis. Ce sont toutes des QCM avec 4 réponses à chaque fois, il faut "colorier" la case de la réponse avec le crayon qui vous sera fourni. -Nous avons commencé par les "tests de personnalité", là pas de surprise, pas besoin de réviser, les réponses doivent simplement être franches ! On a le choix entre 4 réponse "Tout à fait d'accord", "d'accord", "pas d'accord" et "pas du tout d'accord" (ex : pensez vous que le suicide soit une solution aux problèmes ?) -Ensuite nous avons fait la "compréhension de texte", encore des QCM, 3 réponses cette fois. Cette épreuve est composée de 15 textes et le temps est limité à 40min. Attention, le temps passe très vite ! Le but est de déterminer avec les informations données dans les textes qui sont des situations concrètes de gendarmerie si les affirmations sont vraies, fausses ou que le texte ne permet pas de le dire. Pour cette épreuve il existe des sujets sur internet, il faut principalement s'entraîner à lire rapidement et efficacement pour répondre aux questions. -Après, nous avons abordés l'épreuve de "culture générale". QCM de 100 questions, 4 réponses pour chaque question. Temps imparti de 30 minutes il me semble. Pour ma part, il était scindé en deux parties ; premières composée de maths (très peu), d'histoire, de géographie puis la deuxième de français, à réviser ! Personnellement je faisais des quiz sur internet, car la culture générale ne s'apprend pas en quelques jours mais principalement en lisant. -Enfin, nous avons terminés par la "lettre de motivation". La lettre est à écrire sur une feuille blanche, pas de règles ou autre pour tracer des lignes. La lettre est à écrire en 30 minutes, stylo fourni avec du brouillon, et nous n'avons droit qu'à une seule feuille, attention aux ratures ! Pour la lettre, pas de secret, il faut la préparer chez soi, l'apprendre par cœur et la retranscrire sur place. Une fois ces 4 épreuves passées,nous sommes invités à quitter la salle d'examen et la gendarmerie. Les résultats nous on été annoncés à trois mois. Voilà le déroulement des épreuves d'évaluations, si certains ont encore des questions, qu'ils n'hésitent pas. C'est mon premier RETEX, n'hésitez pas à me corriger ou me conseiller si besoin est.
  35. 1 point
    Et moi il y a bien longtemps je roulais des galoches dans le métro à celles qui voulaient toucher le pompon ^^
  36. 1 point
    Il ne me semble pas que ce soit "obligatoire" vu des textes, mais c'est effectivement le cheminement classique.
  37. 1 point
    Des milliers d'EVSO sont passé avant vous. Des meilleurs et des moins bons. Vous passerez :)
  38. 1 point
    Et un de plus…………….décidemment, le "Bon coin" n'a qu'à bien se tenir. BTX
  39. 1 point
    Je voudrais savoir si je peux prendre mon bain avec mes rangers? .ça me fait trop bizarre d'être trempé sans elles ..
  40. 1 point
    Coucou, ou tu as vu une pré-commission parce que sa n’existe pas. Il y a la commission puis si tu es accepté tu auras ensuite ton incorporation !
  41. 1 point
    Vous avez tout compris = le piston a du bon ! BTX
  42. 1 point
    A nos femmes, à nos chevaux,.. Et à ceux qui les montent !!
  43. 1 point
    Je vous rassure = les ampoules ramassées au CFIM durant la FGI sont de la même taille et aussi douloureuses que celles gagnées au cours de la FGE et du CME. Y a qu'arrivé au niveau de l'Ecole de Guerre où l'on ne risque plus rien à l'exception des hémorroïdes. BTX
  44. 1 point
    ...alors colonel à la Légion c'est encore plus fort ! Ce qui les uni,ces gens-là,c'est qu'il ont tout des têtes à claques. En général,s'ils ne tombent pas sur une assistance un peu nerveuse,ils sont drôles. Il y a deux ans,un mec (la soixantaine) est arrivé pour Camerone au Fort de Nogent,béret vert sur la tête, à bord d'un GMC (ils étaient plusieurs à faire du reenacting ). Je lui ai demandé s'il avait été légionnaire. Réponse : oui ! Et vous avez servi où ? Réponse : un peu partout, petit ! Et vous avez quitté quand ? Réponse : on ne quitte jamais vraiment ! Comme j’étais en civil je lui ai dit que malheureusement je n'ai jamais pu être légionnaire,mais que j'aurai bien aimé pouvoir connaître un peu plus sur la Légion. Il a raconté ses campagnes,les balles qui sifflent,les cadavres...c’était chouette. Il m'avait même dit qu'il n’était pas trop tard pour que j'essaie de m'engager.Et,en regardant l'ACH L. (en civil également) il a dit :" en revanche,ton ami est trop vieux pour la Légion,et il est gros" J’étais explosé de rire ! Un chef de la PLE,un peu moins porté sur l'humour,a fini par lui demander ses papiers. Le mec a frôle la crise cardiaque...et il est parti chercher ses papiers. Bien sûr il n'est jamais revenu. Dommage.
  45. 1 point
    après certain le font pour ressembler à leurs idoles, comme celui qui le fait pour elvis .
  46. 1 point
    J'ai beaucoup d'anciens camarades qui prennent très mal ces mecs qui se font passer pour des légionnaires. J'avoue que moi ils me font rire,et les trois fois qu'il m'est arrivé de rencontrer des "anciens" qui ne l’étaient pas j'ai passé un bon moment. Quand on y pense,ils sont plus a plaindre qu'autre chose.
  47. 0 point
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/05/10/burkina-deux-militaires-francais-tues-lors-d-une-operation-d-20221.html Quatre otages dont les deux Français enlevés au Bénin la semaine dernière ont été libérés par les forces françaises dans le nord du Burkina Faso. Les Français Patrick Picque et Laurent Lassimouillas avaient été enlevés le 1er mai dans le nord du Bénin. Une Américaine et une Sud-Coréenne ont aussi été libérées. Au cours de l'opération, les forces françaises ont perdu deux soldats. Il s'agit de commandos marine appartenant au commando Hubert de Saint-Mandrier. Cette opération a été décidée après la localisation d'un campement suspect dans le nord du Burkina Faso, zone où l'activité des GAT est intense. L'assaut a été lancé dans la nuit de jeudi à vendredi, permettant la libération de quatre otages. Quatre ravisseurs ont été tués. Florence Parly a donné quelques détails sur cette opération et dévoilé l'identité des deux commandos marine tués au combat: "Je salue la mémoire des deux militaires des forces spéciales de l’opération Barkhane morts pour la France lors de la libération de quatre otages au Burkina Faso. Le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello sont décédés au cours d’une mission qui a permis de libérer quatre otages cette nuit : deux Français, enlevés récemment au Bénin, ainsi qu’une ressortissante américaine et une ressortissante sud-coréenne. C’est avec émotion et tristesse que j’adresse mes pensées aux familles des deux militaires décédés, à leurs proches, à leurs frères d’armes et à l’ensemble des commandos marine". Le chef d'état-major des armées a fourni d'autres précisions dont la confirmation d'un soutien US en matière de renseignement (drones Reaper): "Le général d’armée François Lecointre, chef d’état-major des armées, s’incline devant la mémoire du maître Cédric de Pierrepont et du maître Alain Bertoncello, officiers mariniers des forces spéciales, tués lors d’une opération de libération d’otages au Burkina Faso, dans la nuit du 9 au 10 mai. Il assure leurs familles, leurs proches et leurs camarades de son soutien et leur témoigne de son profond respect devant la détermination héroïque dont les deux militaires ont fait preuve. Il salue l’engagement exemplaire des forces spéciales françaises qui, avec le concours direct de l’opération Barkhane, des forces armées burkinabé et le soutien en renseignement américain, ont libéré quatre otages de leurs ravisseurs terroristes. Cette libération d’otages, au prix de la vie de deux commandos marine, démontre la maîtrise technique des forces spéciales françaises et leur courage héroïque. L’action précise et déterminée des militaires français a permis de neutraliser les ravisseurs en préservant la vie des otages, au prix de la vie de nos deux camarades. Cette opération audacieuse a permis de sauver les quatre personnes retenues prisonnières sur le campement : les deux otages français ainsi qu’une citoyenne américaine et une ressortissante sud-coréenne. Elle a été rendue possible par la mobilisation des moyens de Barkhane, l’implication des forces burkinabé et le soutien américain en renseignement. Ces facteurs ont été essentiels pour le succès de l’opération, garantissant la réactivité dès l’annonce de la disparition des deux Français, la mise à disposition de moyens et la cohérence d’ensemble de l’opération. Cette opération démontre l’engagement des armées françaises pour porter secours à leurs compatriotes, au risque de la vie de leurs soldats". More Majorum. https://youtu.be/FU1iQNPUOgA