Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 07/11/2019 dans toutes les zones

  1. 2 points
    Bonjour à tous, Ayant fait une PMS à l'automne 2019 au sein du 11ème Régiment d'Artillerie de Marine stationné près de Rennes, voici un petit retour d'expérience qui sera peut-être utile à ceux qui passeront par cette étape préalable à l'engagement en tant qu'officier ou sous-officier. La PMS dure 18 jours comprenant des enseignements théoriques (organisation de l'armée, topographie, pédagogie, transmission, notions de base du combat) et pratiques (PSC1, CATI Famas comprenant démontage, remontage, et manipulations de bases de cette arme) ainsi que du sport (Footing, Crossfit, Parcours d'obstacle, montées de cordes) et de l'ordre serré. Nous étions 30, soit une section, divisée en trois groupes de 10, chaque groupe étant encadré par un sergent assisté par un caporal ou un caporal-chef. La section était logée dans un bâtiment dit «chalet» par chambrées de quatre. Le déroulement de la journée était généralement le suivant : - 06h00 : levé : faire son lit en batterie, se doucher, se raser, s'habiller - 06h30 : petit-déjeuner à l' «ordinaire»(mot qui à l'armée désigne le lieu de restauration) -07h00 : retour au chalet pour faire le ménage de sa chambrée et réaliser les TIG : Travaux d'Intérêts Généraux - 07h30 : début de la séance de sport ou parcours d'obstacle - 09h30 : retour au chalet, douche dite du légionnaire (1m30s max), changement de tenue - 10h : début des cours en salle -12h : fin des cours, déjeuner à l'ordinaire puis retour au chalet pour faire les lits au carré -13h : reprise des cours théoriques ou marche ou MOAL (Manipulation Opérationnelle de l'Armement Léger) - 18h : dîner à l'ordinaire - 18h45 : début de l'ordre serré : apprendre a marcher au pas et a chanter en même temps - 20h00 : fin de l'ordre si le sergent est satisfait, retour au chalet -22h00/22h30 : extinction des feux Bien évidemment ce déroulement n'était pas immuable et pouvait varier notamment lorsque partions en bivouac Concernant divers aspects de la vie militaire : - la nourriture : elle était très convenable, et plutôt équilibrée. J'ai trouvé les portions un peu maigres et pourtant je ne suis pas gros mangeur. De toute manière vu le peu de temps accorder pour manger vous aurez juste le temps de finir votre assiette, - le logement : le gros point faible, même si évidemment on ne vient pas à l'armée pour le confort. Le chalet dans lequel la section était logée n'était pas chauffé. Donc une température de l'ordre de 12/13 degrés, et surtout en plein automne breton une humidité constante qui empêchait le linge de sécher. De nombreuses personnes ont chopés un bon rhume. - le paquetage : un mix d'articles modernes et d'autres compléments dépassés. Le masque balistique, le duvet et sa housse ainsi que la musette étaient neufs. En revanche le grands sac à dos, et le gilet de combat avaient vécus. Les scratch des portes-chargeurs du gilet de combat ne tenant plus, je faisais les marches avec la peur de perdre un chargeur de Famas. Surtout gros point noir concernant les chaussures. Alors que les Haix sont de plus en plus répandues, (l'encadrement en avait) nous avons eu droit aux rangers ou plus exactement «brodequins de marche» pour reprendre la dénomination officielle. Les miennes étaient en piteux état, et m'ont martyrisées les pieds qui ont finis couverts d'ampoules. Elles rendent la marche pénible et finissent par plomber le morale. - l'habillement : deux treillis, un chapeau de brousse, trois paires de chaussettes vertes, deux paires de chaussettes de sport blanches, deux chemisettes F1, trois T-shirt standards verts, un T-shirt de sport blanc, un survêtement de sport, un sweet et un short de sport «ras les couilles». Articles de bonne qualité mais en petit nombre, et nous n'avons pu faire que deux lavages.... - l'encadrement : Dans l'ensemble assez sympathique du moment que la discipline est respectée. Bien sur le sergent de semaine n'hésitera pas a pousser une gueulante s'il voit la discipline se relâchée. Tout retard dans l'exécution des ordres et tout manquement à la discipline même s'il n'est le fait que d' une personne se paiera par une bonne dizaine de pompes sur les poings pour toute la section... Mais quand un sergent ou un caporal ordonne de pomper il met toujours un point d'honneur a le faire lui aussi. La force de l'exemple... Quelques conseils : - Être à l'heure c'est déjà être en retard : maxime militaire que les cadres se plairont à vous répéter : on ne demande pas d'être ponctuel, mais d'être en avance. Quand un rassemblement est demandé pour 8h00, la section doit être alignée en ordre de marche pour 07h55 dernier délai - L'armée française accorde une grande importance au rasage, il sera vérifié chaque matin, mieux vaut être rasé et de près, - de même mieux vaut arriver avec une coupe de cheveux courte, le coiffeur du camp n'étant pas disponible, ceux qui les avaient trop longs sont passés entre les mains d'un camarade heureusement doué, - Toujours regarder un supérieur dans les yeux. Quand on se présente devant un supérieur si l'on a un doute sur son grade, simplement lui dire «mes respects» plutôt que de risquer de donner un grade erroné, - Toujours rester tête haute, ne jamais donner l'impression que l'on subis les événements, - Prendre souvent part au Travaux d’intérêt Généraux, et ne pas hésiter a faire les WC et les douches : j'ai remarqué que le sergent de semaine emportait le feuille de la semaine passée, sans doute pour voir ceux qui se coltinaient les tâches ingrates et identifier les tires-aux-flancs qui laissent le «sale» travail aux camarades, - Faire preuve de cohésion et aider les camarades, le milieu militaire ne déteste rien tant que l'individualisme, - Connaître par cœur le numéro de série du Famas qui vous est attribué, afin de retrouver son arme quand elle est mise en faisceau. (Personnellement pour plus de sécurité je le notais au bic sur mon avant-bras). Lors des bivouac, sauf ordre contraire toujours garder son arme sur soi, y compris sous la tente (on dort avec l'arme dans le duvet). Les gradés se feront un plaisir de ramasser un Famas laissé sans surveillance et son détenteur passera un mauvais quart d'heure, - Connaître par cœur les quatres règles de l'ISTC elles vous seront forcement demandées : https://fr.wikipedia.org/wiki/Instruction_sur_le_tir_de_combat - Préalablement à la PMS s’entraîner a faire vite et bien le lit en carré et le lit en batterie, vous gagnerez un temps précieux et à l'armée on comprends vite que rien n'est plus précieux que le temps - Concernant le sport, sans parler d'être un athlète de haut niveau il faut quand même se préparer un peu. Votre serviteur fait une cinquantaine de pompes, une dizaines de tractions, et le 8km en 40 minutes. Avec ce niveau physique je me plaçais à peu près au milieu de la section en ce qui concerne le sport, j'ai pu suivre le rythme sans trop de difficultés et je n'ai pas fait d'échec (incapacité a passer trois fois de suite un obstacle) au parcours d'obstacle. Par contre j'avais omis de m’entraîner a pomper sur les poings et j'ai vite compris combien cette omission était regrettable. Il faut également si possible s’entraîner au montée de cordes, on nous a demander deux montées de cordes successives à 5 mètres, avec l'aide des pieds. L'évaluation sportive comprenait également un test de Cooper, mieux vaut s'y préparer pour connaître son allure de course optimale, - Concernant le parcours d'obstacles, faire attention c'est là que se produisent la plupart des blessures qui causent un arrêt involontaire du stage. Plutôt que de chercher a impressionner l'encadrement en allant à toute vitesse, mieux vaut assurer en prenant son temps et en suivant scrupuleusement les techniques de franchissement montrées par l'encadrement - Prendre soin de ses pieds : ils sont mis à rude épreuve. Si vous avez des haix vous pouvez vous considérez comme des veinards, pour ceux qui toucheront des rangers, le calvaire commence, je vous renvoie à la rubrique suivante concernant les affaires a emporter Affaires a emporter : Affaires indispensables : - Un ou deux cadenas : Pour sécuriser ses affaires, privilégier un modèle a code plutôt qu'a clé (la cata si vous la perdez). Personnellement j'avais pris le modèle « porte adresse TRAVEL » de chez Decathlon à 7 euros qui a bien fait l'affaire - Un peu d'argent liquide : Pour acheter ce dont vous pourriez avoir besoin à la coopérative de la base, inutile de prendre toute ses économies, une cinquantaine d'euros devrait suffire, - une paire de tongs, - nécessaire de toilettes : gel douche, dentifrice, brosse à dent, mousse a raser, déodorant, rasoir et une lame de rechange, - quelques serviettes de bain, - du PQ : trois-quatre rouleaux devraient faire l'affaire - une lampe frontale avec éclairage rouge et une paire de piles de rechange - une montre solide - une paire de chaussures de sport - une tenue civile correcte - une quinzaine de caleçons - six ou sept cintres - une corde à linge - un gros bloc note ou deux cahiers moyen format pour la prise de note pendant les nombreuses heures de cours théoriques : - un sachet d'une dizaines de bics noirs pour vous et dépanner ceux qui auront paumer leur unique stylo - la trousse de soins avec un spray antiseptique, un tire-tique, des pansements, un peu de Dafalgan et d'Immodium, de l'Arnica en gel ou pilule - du gel hydro-alcoolique pour les mains, - des mouchoirs en papiers pour se moucher, nettoyer le Famas.... Affaires facultatives mais très utiles : - un petit sachet en plastique : coût et encombrement dérisoires, utilité maximale : certaines pièces du famas sont très petites, et peuvent vite être perdues, il suffit de les mettre dans le sachet lors des opérations de démontage/remontage. A noter que chaque pièce qui tombait de la table lors du démontage/remontage entraînait une série de 10 pompes - une feuille A4 avec l'éclaté du Famas, a imprimer ici : https://pmd-2-regiment-de-dragon.skyrock.com/3042664613-Vue-eclate-du-FAMAS.html. Pour valider le CATI Famas on vous demandera le nom des pièces - une chemise en plastique pour y glisser son cahier ou son bloc note : le cahier se trouve dans la musette réglementaire qui lors du stage est restée parfois dehors sous la pluie, hors son étanchéité est relative. Une chemise en plastique permettra de protéger vos précieuses notes. Une autre solution plus onéreuse mais aussi efficace est d'écrire sur un cahier de la marque Rite in the Rain, spécialement conçu pour résister à l'humidité. - des bandes patronymiques avec votre nom : https://www.asmc.fr/bandes-patronymiques-lot-de-5-simple-kaki/noir. On vous fournit une seule bande patronymique, ce qui oblige a la scratcher à chaque changement de treillis. Si vous l'oubliez l’encadrement ne manquera pas de vous qualifier de «mercenaire» et vous serez quitte pour quelques pompes. Voilà de quoi remédier au problème, - une étiquette a bagage de couleur noire : a fixer sur la poignée de votre musette réglementaire pour la distinguer des autres. Elles sont souvent en tas lors des activités extérieures et comme elles sont toutes identiques, risque de partir dans la précipitation avec celle d'un autre.. - un paquet de lingettes pour bébé : https://www.easyparapharmacie.com/waterwipes-lingettes-bebe-x60.html : double emploi, se nettoyer le visage du camouflage et nettoyer le famas - un paquet de gants de toilettes sans rinçage : https://www.bastideleconfortmedical.com/gants-de-toilette-humidifies.html : très pratique pour faire un brin de toilettes en bivouac - Un spray d'antifongiques pour les pieds : https://www.amazon.fr/Urgo-Pr%C3%A9vention-Mycoses-Pieds-Chaussures/dp/B0087P2WB0 : a pulvériser abondamment dans vos chaussures, sur vos chaussettes, vos tongs et vos pieds ce n'est vraiment pas le moment de récolter un pied d’athlète - de l'Akiléine Nok : se masser avec les pieds chaque soir et chaque matin pendant un mois avant le début de la PMS, réduit l'apparition des ampoules - des pansements Compeed contre les ampoules : ils sont très coûteux mais efficaces. Si vous avez des Haix vous pourrez peut être vous en passer, si vous avez des Rangers vous bénirez leur inventeur... - des compresses épaisses : un camarade de chambrée avant même d'avoir des ampoules à cause des rangers, s'était collé des compresses sur les talons pour empêcher les frottements, technique dont j'ai pu constater l'efficacité. Référence compresses : Mepilex Border EM 6 par 12 cms - une paire de semelle pour Rangers : https://www.toe-concept.com/semelles-ortholite-survivor-3-pour-chaussures-rangers-magnum.html : inutile si vous avez des haix, vitale si vous avez des rangers, la plante des pieds est le seul endroit où je n'avais pas d'ampoule, - un spray de répulsif contre les tiques : le jogging se fait en forêt avec le short réglementaire ridiculement court, gros risque de se faire piquer et éventuellement de contracter la maladie de Lyme - un rouleau de sac poubelles de 35 litres pour le linge sale, la poubelle de la chambrée - Un bonnet de couleur sombre pour dormir les nuits de bivouac, si PMS en automne-hiver, - Une paire de sous-vêtements techniques : bizarrement présente sur la liste des effets a emporter, nous n’avions pourtant pas le droit de les porter en journée. Mais très utile la nuit en bivouac et même dans un baraquement non chauffé, la couverture réglementaire étant plutôt légère. A prendre en cas de PMS en automne hiver. Personnellement j'en ais pris une paire chez TOE dont je suis satisfait : https://www.toe-concept.com/maillot-thermo-performer-niveau-2-noir.html et https://www.toe-concept.com/collant-thermo-performer-niveau-2-noir.html - deux ou trois paires de chaussettes de sport blanches : permet de pallier au faible nombre de chaussettes qui sont fournies - deux ou trois paires de chaussettes hautes : permet d’éviter de porter plusieurs jours de suite des chaussettes rendues humides par la transpiration : https://www.toe-concept.com/chaussettes-rangers-tout-temps-noir.html (modèle hiver) ou https://www.toe-concept.com/chaussettes-rangers-climat-chaud-vert-od.html (modèle été) - une brosse à chaussure, - une trentaine de barres énergétiques : a glisser dans le treillis avant les marches, permet de reprendre du tonus, et ne pas oublier d'en faire profiter les camarades qui ont un petit coup de mou - un « kit TIG » : une boite de gants en latex, deux packs de lingettes désinfectantes, un pack de lingettes nettoyantes pour le sol. ¨ Voilà je pense avoir tout dit, bonne chance à ceux qui tenteront l'aventure.
  2. 2 points
    Certes. Mais on s'en branle toujours autant depuis le temps.
  3. 2 points
    Salut moi je suis arrivée hier après-midi en régiment, alors arrivée, on a fais le contrôle pour savoir si on avais tout les papiers administratifs, après on a été dans les chambres défaire notre valise, on a vus comment faire le lit au carré. Aujourd’hui se matin, levée 5h30, mettre les lits en batterie, TIG pour tout le monde. Après ça a été visite médicale, assez long 😂 ( 3h30 ) Cet après-midi, on a eu cahiers de cours, pull de sport et chant à apprendre. Es la on pars 10 par 10 chercher le package complet. Voilà un peu le déroulement juste de aujourd’hui ^^
  4. 1 point
    Bonjour durant notre formation nous disposons de perm de 3 jours. Donc je voulais savoir si il est obligatoire de les prendre ou l on peut rester au cfim ? Puisque je profiterai que de 1 jours veritable et les 2 autres dans le train avec les problèmes de la SNCF😁.
  5. 1 point
    Bonjour, bonsoir à tous. Tout d'abord je tiens à vous prévenir je vais dire beaucoup, beaucoup de chose, ça risque d'être long. Je vais découper tout sa en 3 parties : -Le déroulement jours par jours. -Les activités. -Les anecdotes et bonus. I-Le Déroulement Jour par jour: J-x : Préparation de mon sac perso ; J'ai pris beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de choses. Je vais lister ici toutes les affaires "utiles" à prendre, attention liste personel donc subjective et reflétant uniquement MA fmir. 1. Linges : -Des caleçons, plein, un max (prévoir au moins 1 par jour + 4 en rab). - Un pyjama, très utile si vous voulez pas dormir en caleçons ou en tenu de sport. -Des t-shirt (couleur armée), attention, en soit, si ce n'est pas les t-shirt TTA, ça passe pas. Après, pas vu pas pris. J'ai réussi à en mettre 2 fois, après un Maréchal des Logis m'as chopper et c'était finex, donc je vous déconseille de les mettre, mais ça peut toujours être utile quand même. -Des claquettes pour dans la Douche (bien entendu). -Au moins 2 serviettes de bain, toujours utile. -PAS DE CHAUSSETTES CIVILE, LA SI VOUS VOUS FAITES PRENDRE VOUS ALLEZ POMPER SEC. 2. Les accessoires : -Nécessaire de toilettes, donc gel douche, shampoing, brosse à dent, dentifrice, rasoir, mousse à raser, et si possible du savon pour laver vos vêtements sale (ahahah comme si vous alliez avoir le temps). -Nécessaire de couture, aiguille, fil, etc, rien de bien fou, mais toujours utile pour percer ses ampoules. -Nécessaire de soin, des pansements, un max, des compeed, beaucoup, du désinfectant, un briquet, un gel hydroalcoolique, des bandages, etc. Bref de quoi vous soigner rapidos. -Nécessaire de lavage, des chiffons, très très utile pour les TIG, une veille brosse à dent, un ensemble de cirage (brosse, cirage etc) pour la cérémonie, une grande bâche (utile pour plein de chose), et des sac poubelles (pour vos affaires sales, et faire une poubelle dans votre chambre). -Une multi-prise, ultra utile ! -3 ou 4 Cadenas à codes. -De la cordelette, pour faire sécher vos affaires mouillé. -Des sac de congélation, pour garder des choses tout le temps au sec. -Des tablettes de Moraline et Motivex, pareil toujours utile dans des moments où on ce dit "mais keskejfé là moi". -Une montre, celle à 8€ chez Décath elle est parfaite. -Des mouchoirs. -Des bonbons pour le morale. Jour-J : Arriver 30min en avance, on attend, on discute avec les nouveaux copains de formation, l'ADU arrive, bonjour, bonjour, hop 2 3 signatures, et on va s'installer dans les chambres. Arrive vite l'heure de manger, premier repas, on a eu 5 minutes 00, pas plus, sans rire. bon ben tant pis le plat je le mangerais une autre fois haha. On rentre, présentation de la Formation, du régiment, et quelques cours sur l'Armée etc etc. Jour-2: Réveil 6h00 au sifflet, 6h20 rassemblement (donc 6h15 parce-que être à l'heure c'est être en retard), on va manger, puis TIG, puis on pars direction Marseille pour réception du packtage (un joyeux bordel). Dans ce packtage vous allez recevoir tout plein de truc, mais au final, il y en a vraiment pas asser. 3 t-shirt pour 15 jours, 3 paires de chaussettes pour 15 jours, et 2 treillis, 1 d'été et 1 d'hiver. Ça annonce la couleur, on va puer des pieds (pas grave). Après réception, on se met tout beau tout en TTA, mais avec des affreux chapeau de brousse, le must du must, la crème de la crème, le pire couvre chef au monde, horrible. En plus on apprend que ici, chapeau de brousse = chapeau des punis. Ensuite la journée continue (je vais pas tout dire ce gâche la surprise après). Jour-3 à 5: Les journée ce suivent, toujours le même déroulé, juste les activités qui changent, j'adore je suis au top, c'est trop bien. Jour-5/6: Première marche, celle du Béret, 7petit KMs, une montée atroce jusqu'à la flamme, horrible, jamais fait aussi pentu. On arrive en Haut, on a le Béret, fini le chapeau de brousse (enfin). Jour-6 à 8: On part en bivouac sur le Terrain, on fait plein de trucs, découverte de la ration de combat, excellente (même si après le ventre est complétement retourner). Jour-9 et 10: Tir avec le FAMAS, vraiment expérience incroyable, trop trop bien. Au top. Jour-11: Marche, 20KMs dans les calanques, là ça à été dur, là la moraline et motivex était importante. Ressorti vivant, mais avec moult ampoules, tant pis on serre les dents. Jour-12 et 13: Journée classique si ce n'est le nettoyage du fucking FAMAS, on y a passer 7h ... Jour-14: Fin, cérémonie, rangement, nettoyage, hâte de partir (à ce moment là on en peut tous plus, on en a marre,on pue, on est sale etc), puis à 19h, ciao les copains, aurevoir, à plus . On rentre, on dort. (13h la première nuit pour ma part). II-Les activités : Vous allez faire tellement de chose, tellement de cours, tellement de pompes, tellement de polichinelle, tellement d'attente, tellement de TIG. C'est une expérience UNIQUE, je suis déjà en manque, je dis "Recus" à ma mère, je refait mon lit au carré etc etc xD Le FAMAS, le NRBC, La théorie, Le combat, Le sport, La MOAL, Le PSC1 etc etc. III-Annecdotes et Bonus : Des annecdotes à revendre: -Kiki, notre caillou punition, parceque 2 mongolo avaient leurs téléphone sur eux, on devait l'avoir h24 7jours/7 avec nous, partout, tout le temps. -Un mec tellement perché qu'il a mis son pantalon à l'envers avant un rasso. -Le Brigadier qui nous racontait ses anecdotes de quand il était légionnaires. -Les 2 soirées cohésion où on a enfin pu manger bien comme il faut, où on chanter des chansons Légion autour du feu. -Les 200 pompes qu'on doit à un Maréchal des Logis et les 1500 polichinelle à un Brigadier-Chef. -Les centaines de pompes qu'on a du faire, sur les mains, sur les poings, sur l'envers des mains, sur les cailloux, sur la boue, partout. -Les amitiés qu'on ce fait, à tous jamais. -Les commandos Basket qui font genre ils ont le cancer du rein alors que ils ont rien dutout. -Le fait que je termine très bien placer dans le classement final. -Bref trop de choses. Je sais qu'un SOUS-OFF de l'ER est ici, je tiens à vous dire, monsieur, merci beaucoup pour ces 2 semaines, les meilleurs et les pires de ma vie. NEC PLURIBUS IMPAR. CoqAuVin.
  6. 1 point
    Félicitations à vous tous !
  7. 1 point
    Merci pour ce retex très bon ça donne une idée ! J'èspere être retenu pour faire ma FMIR au 2 REI .
  8. 1 point
    Je viens de reçevoir la réponse et rebelote direction choix du régiment ... Ca me donne envie de rejoindre l'active ça
  9. 1 point
    Je sent que lorsque qu'on va le lâcher avec une boussole on va le retrouver dans un pays voisin ..
  10. 1 point
    Bienvenue. C'est résumé correctement, le physique tout le monde de normalement constitué peut l'avoir, mais le profil psy vous l'avez ou pas. Restez vous même, on ne peut pas jouer de rôle donc c'est bon ou pas. N'en déplaise à ceux qui veulent, la maxime qui dit que quand on veut on peut, est une "connerie". Tout le monde ne peut pas être ce qu'il veut
  11. 1 point
    Je me lance dans un projet bien ambitieux = faire un retex de mes 8 mois à l'ENSOA. J'ai été recrutée (je suis une femme) au titre de la spécialité 2024 pilotage budget finances (PBF). La première semaine c'était le circuit d'incorporation: papiers, médical et perceptions diverses. Dès le début on était dans nos chambres des 8 mois. Là c'était vraiment "dépêchez vous pour attendre". Le premier week-end c'était les premiers cours avec les sous officiers qui encadraient notre section. C'est aussi ies premiers contacts avec ceux qui ont dirigé notre vie durant 8 mois ^^ là on découvre aussi l'ordre serré. Les premières semaines d'instruction c'est l'alternance entre sport (EPMS), cours théoriques de base et ordre serré. Pour le sport c'est énormément de footing et de travail sur piste. Il y a aussi le 1er test de natation pour voir le niveau. A la fin de la 2e ou 1ère semaine il y a la première petite cérémonie où on a rencontré notre FAMAS, sûrement notre meilleur ami des 8 mois xD Là on a fait le premier terrain à Avon, nous c'était petit paradis, temps nickel. Terrain cool pour découvrir. Et première petite marche avec découverte du rythme militaire. Après l'obtention d'une épreuve théorique c'est le premier tir au FAMAS dont on se souvient très bien ! Les cours théoriques s'enchaînent, avec les séances de sport et le tir. On prend le rythme, on s'habitue à manger à 18h30 xD et les cadres de la section deviennent vraiment comme des parents, l'autorité en plus. Il y a des sorties régulières sur le terrain pour apprendre la base du combat, les marches... Assez rapidement (impossible de me rappeler quand exactement) on a un terrain qui se finit par la fameuse marche au képi (au tricorne pour moi). C'est pas difficile, 16km pour nous. Mais c'est une très belle cérémonie. Au bout de 2 mois il y a le premier examen, l'examen Intermédiaire de Formation (EIF) qui compte pour 20% de la note finale. C'est aussi ce classement qui détermine l'ordre des choix du stage en corps de troupe. L'EIF se déroule à Avon, une journée d'épreuves techniques (transmissions, NRBC...) puis une journée de combat où on passe une fois chef d'équipe puis GV (soldats). Pour ma part j'ai pu aller au pèlerinage militaire international de Lourdes (PMI), un sacré moment, entre communion dans la religion, partage et découverte des autres en dehors des temps religieux. Comme étape marquante après il y a le séjour à Caylus, en juin pour nous. Sûrement l'un des meilleurs moments de la formation ! Nous avons fait du tir longue distance (400m), tiré des grenades, de l'explo... Le tout en étant logé dans des corps de ferme sur des lits de camp et popote quasiment tous les soirs, hormis quand on organisait des activités sections ou compagnie ! Pour la majorité des spécialités dont la mienne ça sera sûrement l'une de nos seules expériences de vie en camp. En juillet pour nous il y a eu la préparation du 14 juillet pour ceux qui étaient choisis, avec toujours les cours théoriques, techniques, le tir au FAMAS, PAMAC ou PAMAS (une fois au HK). Moi j'étais en perm la semaine du 14 juillet. Sinon certains étaient à Paris, d'autres à Avon pour le nettoyer. La dernière semaine de juillet et la première d'août c'était stage en corps de troupe. J'ai été en compagnie de combat d'un régiment d'infanterie avec une fin de FTS. J'ai pu donner des cours de topo, de trans et encadrer du sport. C'est le seul moment où on voit la réalité des régiments. Même si pour nous les régiments étaient un peu morts. J'ai aussi passé 2h avec les gens qui exercent ma spécialité quand même. Après on a eu une semaine de perm, j'étais de garde à L'ENSOA mais les autres avaient deux semaines à ce moment là. Dur dur le retour à l'école et au statut d'élève après avoir été considéré comme un cadre... Là on est rentré en mode CM1 à fond notamment lors des séances de parcours d'obstacle. Fin septembre c'était le fameux stage CNEC, pour ma part je suis blessée lors de la marche TAP, une semaine avant le départ donc je suis restée à St Maixent où c'était TIG à fond, révisions et cours de soutien pour les volontaires. On est vite arrivé au CM1. En premier les épreuves théoriques (relations internationales, anglais, bureautique...) sur une semaine non banalisée. La semaine suivante le lundi on a eu les épreuves techniques (tir, génie, NRBC, trans...) sous la forme d'un rallye. Et le lendemain, départ pour Avon. La première après midi puis le lendemain on enchaîne les combats (13 combats de 50 minutes) où on est évalué comme chef de groupe une fois mais on peut gagner / perdre des points lors de nos passages comme chefs d'équipe ou adjoint. Après le retour à St Maixent, on a briqué les FAMAS qu'on n'allait plus revoir jusqu'à tard dans la nuit et jusqu'à ce qu'on ait les résultats. Après on a commencé les réintégrations de certaines choses. La dernière semaine a été consacrée aux répétitions mais pas que ! Le mardi on a eu la répétition de l'amphithéâtre où on choisit les affectations par spécialités et dans l'ordre du classement. Le mercredi c'était l'amphithéâtre officiel. On savait enfin où on allait aller ! Le jeudi c'était le jour J, journée en famille pour leur faire découvrir ce qu'on a vécu au cours des 8 mois. Vers 17h tout se met en place pour la cérémonie. Pour ma part j'admire et j'adore mon parrain donc c'était très très émouvant. Après la cérémonie on a eu un buffet puis au revoir les familles et retour à l'école pour une dernière nuit. Le vendredi matin on a fini de charger nos voitures et on les a sorties. On a rendu la tenue de parade "école" pour revêtir celle de notre affectation. On est sorti au pas par section, au milieu d'une haie de nos cadres. Et là départ pour arriver le lundi en régiment. Pour ma part je suis en GSBDD (unité administrative qui soutient plusieurs régiments), le mien est purement armée de Terre mais ça peut être interarmées. Je développerai plus en profondeur certaines choses demain. Mais si vous avez des questions ^^
  12. 1 point
    Pour ce qui est de la "nationalité déclarée"... Non, la Légion ne vous délivrera pas un passeport Suisse, ni à l'occasion d'Opex, et encore moins à l'issue d'un contrat... (Pour info, la "swissitude" ne peut s'acquérir que de haute lutte, après un très long parcours semé d'embûches... "La monnnntagne quoi..." )
  13. 1 point
    En effet ça aurait été bête d'obliger les jeunes à avoir 6 mois de plus.
  14. 1 point
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/11/11/a-decouvrir-un-circuit-costarmoricain-des-monuments-de-la-gr-20629.html Lu dans nos éditions des Côtes d'Armor de Dimanche Ouest-France ce sujet consacré à une belle initiative mémorielle des étudiants du campus Mazier de Saint-Brieuc (cliquer sur l'image pour l'agrandir):
  15. 1 point
    Merci à vous deux pour vos réponses :-) pour me faire opérer ii faudrais que j'attend mes 21 ans..
  16. 1 point
    Bonjour camarade(s), J’ai vu ton message hier soir, j’attendais de savoir avant de venir te rejoindre, je serai avec toi le 2 !
  17. 1 point
    Tu ne percevras pas de sac noir, j'utilisais mon sac décathlon ^^ ou le TAP une fois exceptionnellement pour ramener pas mal d'affaires. Perso dans notre section le soir c'était plutôt tenue de sport au début mais ça finissait en n'importe quoi plus la formation avançait, genre bas de trellis tongues torse nu pour les gars ou short brassières chez les filles. Tu ne te mets en civil que pour les perms ou les QL donc pas besoin de beaucoup d'affaires Et évite de prendre tes sacs militaires, j'ai dû faire un compte rendu à mon capitaine alors que je ramenais ma musette pour la laver et en voiture... Par contre pour le stage en corps de troupe pas de soucis.
  18. 1 point
    Je compte bien ! Je réfléchis encore quel moment serait le plus opportun !
  19. 1 point
    Merci beaucoup ! Il n'est pas simple non, je mettrai toutes les chances et tout le courage de mon côté !
  20. 1 point
    Pour le daltonisme un ami est sorti de St Maixent en étant franchement daltonien. Il a rejoint les troupes de montagnes comme SIC info. Tu peux regarder les transmissions, j'ai en tête l'exemple d'un sergent direct qui part énormément car il est excellent physiquement, moniteur commando... Il accompagne des unités d'élites ! Et j'ai été très surprise d'apprendre que dans ma propre spécialité (PBF finances) on part beaucoup car non rattachés à des régiments et en sous effectif il en faut en permanence en OPEX. Tu as aussi l'arme du train, regarde par exemple que ce sont eux les plus touchés en terme de pertes... Chaque spécialité peut te permettre d'avoir une belle carrière, ça dépend de l'affectation que tu auras, de tes chefs et de tes atouts !
  21. 1 point
    Il n'y a pas que des mdr non. Mais les officiers sont surtout des officiers opérationnels, peu d'ngénieurs en opex. Donc tous les 4 ans c'est déjà bien pour un ingénieur.
  22. 1 point
    Merci Pierre. C’est ce que j’ai défendu avec mon conseiller, mais il n’avait pas l’air d’être très au courant. Je passe les tests en décembre. Je verrai avec l’officier lors de l’entretien oral, il devrait pouvoir m’aiguiller.
  23. 1 point
    bonjour à tous les candidats (dates) nous sommes arrivés aux révisions et les futurs dolos sont "en marche", c'est à dire que toute leur attention est tournée vers les 15 et 16 janvier prochain où se joueront leurs 30 prochaines années...même si vous êtes en opex, à sentinelle, au cfim , en camps....Car l'armée de terre a un objectif opérationnel qui nous honore..il faut "prendre le temps même si c'est difficile et vos compagnes ou compagnons doivent comprendre cela.. il est donc urgent pour réviser d'avoir des fiches , des plans , des savoir-faire pour ne pas se disperser ..et être rationnel et efficace pour les littéraires (histoire-géo ) et les sciences éco.il est donc urgent pour les sciences où la concurrence est très rude de savoir aujourd'hui tout faire sur le programme de maths et de physique (30% des échecs écrits chaque année) , algorithmes compris. L'a peu-près , le 10/20 sont très insuffisants.....il est donc urgent ,pour les éco, de maîtriser les maths, coupables de 30% des échecs écrit chaque année (note inférieure à 4/20).... le pessimisme est d'humeur, l'optimisme de volonté et lorsqu'il y a une volonté , il y a un chemin. Les 350 dolos de la "dream team" qui ont intégré coet depuis 12 ans m'ont écouté , ont travaillé et ont su donner un coup de collier au moment opportun pour mettre les chances de leur coté. IL est encore temps de faire un bilan et de rebondir !! Ceux qui veulent réussir me rejoignent en MP.." a change is gonna come".cdt
  24. 1 point
    Bienvenue sur ce forum
  25. 1 point
  26. 1 point
  27. 1 point
    Je ne comprends pas ce que vous entendez par "conseil administratif"...
  28. 1 point
    Si, le légionnaire a une famille, mais c'est une nouvelle et c'est la même pour tous une fois qu'il a passé la sélection. 😁
  29. 1 point
    Votre rôle de père va être de le soutenir, le "travail" a été fait avant. C'est le cycle de la vie, maintenant il doit être autonome et se débrouiller, il n'a plus à avoir du monde derrière lui pour se gérer. Évidemment les conseils sont toujours bons à prendre quand ils sont utiles. Mais maintenant il est grand et son choix de vie impose qu'il sache se gérer à tous les niveaux. C'est mon avis de fils passé par là il y à 27 ans et maintenant de père d'un engagé en fin de fgi.
  30. 1 point
    Plus rien : vous l'avez bien soigné et préparé à devenir militaire, maintenant c'est fait et il va être majeur ! Bravo Papa !
  31. 1 point
    Bonjour et félicitations ! À très bientôt alors, on se verra tous le 18 Remise des galons le 17 juillet il me semble
  32. 1 point
    Un peu léger comme présentation. Mais votre beau prénom rattrape tout 😁
  33. 1 point
    Comment sont perçus les VDAT au sein de l'armée ? Très bien comme des soldats à part entière. Durant les classes sont-ils considérés au même titre qu'un EVAT ? Oui et plutôt comme "un EVAT en construction". Est-il relativement facile de passer EVAT au bout du 6ème mois ? Si votre manière de servir, votre engagement et votre comportement sont appréciés, sans problème aucun, on vous proposera de souscrire un contrat EVAT. BTX
  34. 1 point
    Pour aujourd’hui, se matin lever 5h30 aussi, TIG jusqu’à 6h15 ( 15min de moins que hier ^^). Petit déjeuner, après salle de cours pour partager les groupes, certains on été chercher le package car hier seulement 24 personnes sur 45personnes. Un autres groupe a été voir le maître tailleur pour tenue de cérémonies et le derniers groupe a été faire les vaccins nécessaires. Arriver 14h après le repas, tout le monde retourne en chambre, lit au carré et essaie treillis tous ensemble. Par la suite, retour salle de cours, on a eu droit au coiffeur devant tout le monde suivi de photos pour carte militaire ✊ Après 1h d’attente, on a chanter deux chants militaire ( c’était excellent ça j’ai adorer ). Après petit cours en extérieur sur la position pour le « garde à vous » et « repos ». Voilà la 2ème journée. Une très bonnes journée de passer. 💪😊
  35. 1 point
    Félicitations ! Les drones c'est bien !
  36. 1 point
    Bonjour à tous, Accepté aussi au sein de cette 339e promotion dans la spécialité pilote de drone patroller. Bonne fin de préparation à tous et à bientôt dans les Deux-Sevres !
  37. 1 point
    Bonjour. Je passe l'info pour ceux à qui cela peut être utile, je viens de contacter l'hôpital militaire de Laveran, il faut un délai de 6 mois après une opération pour correction de la myopie afin de réaliser le classement SYGICOP. Bonne journée à tous.
  38. 1 point
    Je trouve ça parfaitement crédible moi !
  39. 1 point
    Salut. J'ai fini mes classes il y a quelques semaines à Caylus, donc j'en profite pour te briefer rapidement ainsi que les futurs lecteurs. Oui et non, ça dépend. L'armée n'est pas uniquement une question de condition physique, même si c'est évidemment un atout, car c'est la chose la plus visible, et tu seras jugé sur tes résultats physique dans un premier temps. Tu vas manger des tractions, cordes, pompes pratiquement tout les jours. La course à pied minimum une fois par semaine. Attention aux blessures! ( tendinites surtout). En revanche, il y a plein de domaine qui faudra prendre très au sérieux outre que le sport. 1. A commencer par le tir, la base pour un soldat, tu auras un paquet de cours. Soit attentif et ne dors pas en cours, même si ce sera très dur parfois..hmm 2. Les cours de manière générale, tu seras noté pendant toute la durée de tes classes et durant toute ta carrière d'ailleurs.. Il te faudra mettre le nez dans le memento tout les soirs, malgré la fatigue et le manque de motivation par moment. 3. Les marches dans l'armée ; elles consistent à marcher avec un sac contenant le nécessaire de survie du militaire. Je te spoil pas tout, mais dans tout les cas, soit préparer à faire au minimum 2 marches par mois. Elles sont progressives donc généralement ça va, donne toi pour objectif de terminer toutes les marches, elles comptent dans les notes. 4. Ton comportement. C'est évident tu vas me dire, mais soit carré et tout se passera bien. Parle que lorsque il est nécessaire, ne te fais par remarquer inutilement, ne fait pas de crasse derrière le dos des cadres, soit toujours volontaire, et ne subis pas les classes même si la fatigue et le froid te piqueront le nez. 5. Les blessures, je tiens vraiment à insister sur ça. Il y a énormément de blessures pendant les classes, et peut importe ta condition physique. J'en ai fais les fais, par insouciance. Pense à bien t'étirer tout les soirs, boire beaucoup d'eau, avoir de le nécessaire de soin, crèmes, gels, bcaa, des chaussures adapter avec plusieurs semelles (très important) et d'être toujours à l'écoute de ton corps pour éviter les blessures. Entrer chez les para c'est facile, y reste c'est plus dur. Je te souhaite bonne chance, si tu appliques mes quelques conseils, et que tu prouves tes compétences à Caylus, tu ne peux que réussir. 🙂
  40. 1 point
    N'aie pas d'appréhension : si la com t'a admis, c'est parce que ton dossier est bon ! Mais sache que tu as choisi un régiment exigeant et où la discipline doit être stricte vus les tâches à accomplir. Mais du coup, bientôt tu seras para breveté ! Tu connaîtras l'ivresse des sauts en parachute ... et le retour à terre avec les corvées indispensables Bonne carrière au Grand 8, futur frère para
  41. 1 point
    Extrait de l'instruction 642 " 1.3. Période militaire de perfectionnement. La période militaire de perfectionnement à la défense nationale a pour objet de dispenser une formation militaire élémentaire ou approfondie. Elle comporte plusieurs cycles de formation répartis sur une durée de dix à trente jours d'activité, dont cinq à vingt jours d'instruction militaire. Elle donne lieu à la remise d'un brevet aux participants qui ont satisfait au contrôle des connaissances acquises. Il existe trois formes de période militaire de perfectionnement : la période militaire (PM) à option (parachutiste, de perfectionnement spécialisée mouvement ravitaillement, santé, maintenance, cynotechnique etc.) et la période militaire supérieure (PMS). La PMS permet d'évaluer le potentiel et les capacités du candidat à suivre une formation d'officier ou de sous-officier. Les PMS constituent un temps d'observation que le commandement doit mettre à profit pour confirmer ou non les aptitudes des candidats.". BTX
  42. 1 point
    Houla tu peux me dire "tu" !! Comme tu dis ça reste des suppositions mais c'est en effet probable, niveau "conviction du candidat" ça peut les freiner. À mon sens oui. En ADS les "critères" d'entrée son différents que pour GPX, de même façon qu'entre GAV et SOG. Ils seront plus regardants sur tes facultés d'adaptation et ton niveau d'expression que sur tes convictions et ton projet de carrière (Un peu quand même). L'idée pour toi c'est surtout voir au long terme, si ADS s'ouvre à toi, est ce que le problème de ta démission se posera également quand tu repassera le GPX ? Tout dépendra de comment tu présenteras le choix que tu as fais, du ressenti qu'ils auront de toi et de l'aguerrissement que tu auras quand tu repasseras l'oral. Mais aucun cas n'est comparable, et ce n'est pas parce que tu as eu la force de faire un choix difficile que ça doit absolument t'empêcher de faire carrière, bien amené ça peut justement passer pour une force de caractère pour eux. Bon courage pour ton projet en tout cas !
  43. 1 point
    Bonsoir à toi, Je suis pas de la Nat', mais je sais qu'on a plus ou moins le même type de fonctionnement concernant ce type de recrutement. En revanche je ne comprends pas ton interrogation justement : Tu cherches à savoir si ta démarche est réalisable ? Dans l'idée oui, tout en sachant que les contrats ADS sont valables 3+1 ans, ça restera du temporaire, comme GAV. Tu pourras cependant concourir aux deux voies de recrutements GPX sans problème. Si tu attends des retours sur ton projet -chacun ayant ses motivations pour basculer dans "l'autre maison"- sache juste que pour l'oral GPX ils vont t'attendre au tournant sur les raisons qui ont motivé ton départ de la bleue. Que ce soit en Gie ou en Nat', les jurys n'aiment pas les candidats qui basent leur projet d'évolution professionnel et leurs choix sur des "facteurs extérieurs" style copine etc... Même si encore une fois ton choix est compréhensible. Cependant pour les astreintes et horaires oui, mais niveau mobilité, rythme et vie de couple avec une civile, je ne sais pas si ce sera forcément plus gérable en tant que GPX qu'en sous-officier Gie... à voir ce qu'en pensent les collègues de la Nat' 😄 Mais si c'est ton projet, que t'y crois et que tu leur fais comprendre que t'es résolu à apporter tes compétences à la Nationale : Fonce !
  44. 1 point
    On les a "refusé" donc ils se sont mariés "avant" d'être engagés. Ce qui n'est pas le cas ici.
  45. 1 point
    Salut, J'ai aussi commencé à ... 0 traction même en supination. Pour commencer je me suis acheter une barre et j'ai suivis le programme de l'application 50 pullups. Tu commence par des "fausses tractions" : tu montes sur une chaise met ton menton au dessus de la barre et descend le plus doucement possible. En complement de ce programmes j'ai chercher à décomposer le mouvement et les muscles qui travaille (dos, biceps et triceps et épaules) et je me suis fais un programme avec des exercices pour chaque : Dos : rowing avec barres biceps : avec des haltères (pour moi des packs de bouteille d'eau) puis dès que j'ai pu des tractions en supination Triceps: dips sur un banc puis des vrai dips épaules: développé Harnold S. En 3 mois je suis passer de 0 à 9 tractions au CSO et je continue de progresser. Pour la course à pied 15 min c'est vraiment pas suffisant pour ne pas dire inutile et surtout cela ne te fera pas progresser pour le luc léger. Fais 3 séances par semaine minimum (4 c'est mieux) : S1 :30 à 45 min de footing lent (tu dois être en mesure de parler, c'est la séance la plus importante celle qui te fera le plus progresser) S2: 2 série de répétitions de 45 sec de sprint 45 sec de récup (tu peux commencer à 5/6 répet puis tu augmente au fil des semaines, si ça devient trop facile tu réduit la récup) S3: 2 série de répétitions de 1m30 de sprint 1m de récup (S4): 1h ou plus de footing tu peux aussi faire du vélo (double le temps) Bon courage pour ton entrainement !!
  46. 1 point
    Salut, je vais te répondre avec mon avis perso, et mon "expérience" : 1) J'ai commencé à - de 1 tractions en pronation, j'ai acheté une bar décathlon à 20 euros, je ne m'y étais pas mis sérieusement avant on va dire mai/juin de cette année. La barre est simple, tu la met contre 2 murs (porteurs sinon ça va faire comme moi et tu va trouer un mur) et c'est fini. Ensuite maintenant dès que je passe dans mon couloir je fait automatiquement des tractions comme sa c'est fait et j'ai pas de "créneau" horaire "tractions a faire". Petit à petit tu vas augmenter tranquillement jusqu'à "bloquer" à un certain nombre (Mon expérience personnel). Moi c'était 5, après j'y arrivais plus du tout ça me bloquer une fois en bas (point important je ne fait que des tractions "réglementaire", bras tendu départ, bras tendu arrivé, pas de mouvement des jambes). Une fois à ce moment là, juste fait en ton max, mais plusieurs fois par jour (10 fois environ, ça prend 2 minutes et tu t'en remet vite physiquement). Personnellement j'en avais marre d'être à 5, donc un jour, j'ai éteint mon cerveau, et le mental à pris le relai, j'en ai fait 6 (pas fou, mais toujours mieux). Puis tout les autres jours d'après j'en ais fait 6 (si tu y arrive une fois, tu y arriveras 2, 3, 4, 82 fois). Et petit à petit j'ai continuer d'augmenter. Avant-hier j'ai vu une vidéo d'un instructeur de la légion qui dit "3 not good, 4 not good, 10 good" et j'en ais fait 10. Depuis j'ai enfin passer cette "barrière" des 10 et j'en fait tout le temps 10 (J'ai commencé à 1, je suis l'homme le plus heureux du monde, bien que mon objectif soit + de 20). Donc pour résumer, achète une bar, et entraine toi seulement au tractions réglementaire, et fait en tout le temps (j’ai mis ma bar juste avant les toilettes comme sa en y allant et en revenant bim tu en à déjà fait 2 séries). 2) Je cours pas beaucoup non plus, mais quand j'y vais, c'est pour au moins 4Km sinon je vois pas l’intérêt, et en effet, fait un test de LL juste pour voir d’où tu pars (dispo sur l'appli "s'engager" sur téléphone), et fixe toi un objectif à dépassé (ne te fixe pas un objectif pour t'y arrêter une fois atteints). Et dit toi que le corps humain est incroyablement puissant lorsuqu'il le veut, même une bille en sport (comme moi) peut, avec de la volonté, faire des choses folle (arrêtes toi seulement après avoir vomi, n'abandonnes pas avant). En conclusion : Indépendamment du régiment d’infanterie que tu vises, le top est d'être le meilleur, donc entraines toi le plus possible, et mes y du tiens. Avec de l'entrainement et de la volonté tu seras une machine bien plus vite que tu peux le penser. (tout ce message est seulement mon avis personnel, et je suis absolument pas un coach sportif, hésitez pas à me tordre en 2 si j'ai dis n'importe quoi)

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...