Jump to content
Aumilitaire

Malina

Membres
  • Posts

    2,130
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    37

Everything posted by Malina

  1. Chef de groupe en cavalerie sous entend sous-officier des armes, il faut donc être G2. C'est EVAT où c'est peut-être possible. Je ne peux pas confirmer car je n'ai pas les textes sous les yeux et en recherche rapide je ne trouve que des vieux textes, qui peuvent évoluer. Donc je laisserai des collègues qui ont peut-être l'info à jour confirmer ou pas. Où c'est probablement possible niveau renseignement c'est dans des domaines hors armes, donc dans les transmissions ou en tant qu'exploitant, imagerie, expert langues, interception de signaux, etc. Même avec ces spécialités vous pouvez être mené à être sur le terrain, parfois à côté des gars des armes. Mais franchement par rapport à votre profil médical le mieux reste de demander à votre CIRFA, ils doivent avoir toutes les dernières normes médicales.
  2. Je ne sais pas en quoi consiste le concours, il y a certainement des épreuves écrites car un gars qui devait passer les EMA a lâché les EMA pour se préparer au concours Mec Nav. Vous avez à priori 3 cartouches pour essayer. Et oui, il est très sélectif, ce sont des places très chères, forcément.
  3. Bien vu.... sachant qu'à l'armée on a souvent des bobos, conséquence des métiers physiques.
  4. Demander une surexpertise médicale. Tant que vous êtes inapte définitif, vous ne pourrez même pas déposer un dossier au CIRFA. Je ne sais pas comment elles se déroulent maintenant, soit un membre ici peut vous le dire, sinon rapprochez-vous de votre CIRFA pour qu'ils vous donnent la procédure. C'était quoi la cause d'inaptitude, et est-ce que le problème a été résolu?
  5. Personnellement, je reste sur ma position. à 18 ans effectivement on est jeune et on peut faire des erreurs. Mais mentir à ce point, sur des telles choses, ce n'est pas, à mon avis, une erreur de jeunesse, c'est un énorme manque de caractère et de valeurs, et c'est cela qui me gêne. Après bon, je vous juge sans vous connaître réellement, mais ce que vous avez fait, pour moi, je suis désolée, mais ça ne passe pas. Une réintégration dans l'armée ne dépend pas de moi, dans tous les cas, mais je pense qu'il n'y aura pas vraiment de solution, vous avez tout poussé trop loin.
  6. A ma connaissance la carte vitale n'est pas centralisée, donc vos informations de consultations, etc, ne sont pas stockées dedans. Dans tous les cas les visites médicales sont assez bien faites pour ne pas laisser passer un sérieux problème de santé. Donc ça ne sert à rien de faire semblant de perdre sa carte vitale. De plus, ça ne sert à rien non plus de mentir sur un problème de santé, car si jamais vous mentez et que ça se sait plus tard, c'est à vos risques et périls. Ne pas oublier que les aptitudes ou inaptitudes sont pour VOUS surtout, et votre santé. Une personne qui cache un problème de santé risque de l'aggraver et pourrir sa santé, car le métier de militaire reste physiquement éprouvant. Les inaptitudes n'existent pas pour emmerder les candidats, elles existent pour vous préserver.
  7. Ceci résume effectivement tout. C'est bien dit.
  8. Et bien, les actions ont des conséquences, tant pis pour vous. L'armée n'existe pas pour se plier à vos petites envies changeantes. Personnellement je n'ai pas envie d'aider un menteur, mytho, qui a coûté de l'argent à l'armée et fait perdre du temps à tout le monde juste pour le fun, et qui est incapable d'assumer ses engagements. Je n'ai pas envie d'avoir un collègue comme ça. Restez dans le civil, ça vous va bien, on n'a pas envie d'avoir quelqu'un qui va raconter des histoires quand la situation ne lui convient pas. Il y en aura qui auront ici peut-être pitié de vous et vous aideront, personnellement ce n'est pas mon cas, j'en ai eu affaire à des assez comme ça que dès qu'un petit truc ne va pas, ça va faire ouin ouin chez le toubib pour avoir des inaptitudes voir des réformes, ça fait le yoyo sans cesse, des gens non fiables sur qui on ne peut pas compter. Même quand ça ne nous plaît pas, on a signé 5 ans, on reste 5 ans. S'il y a des problèmes, personnels ou pas, sauf cas très grave, on s’accroche, on demande de l'aide aux collègues, aux amis, à la famille, on ne va pas mentir chez le médecin pour avoir une réforme. Je vois des gens qui s'accrochent et ont des sérieux problèmes dans leur vie et font tout pour réussir, qui ont tout pour lâcher mais continuent là, je ne vois pas pourquoi perdre du temps avec ceux qui mentent. Je n'imagine même pas les conneries que vous avez du faire et raconter pour être P5, parce que bon, j'en ai vu des P4, mais P5, faut faire fort. Si vous ne savez pas ce que ça veut dire, c'est "présence d’une pathologie psychiatrique avérée et évolutive incompatible avec l’engagement ou la poursuite du service militaire". Contrairement au P4, le P5 est même indiqué comme une "inaptitude totale et définitive". P5 est le chiffre le plus élevé au niveau P qu'on peut se voir attribuer. Je pense que dans tous les cas, il faut avoir un sacré problème psychologique et être sacrément marteau pour mentir et mythonner au point de finir P5. J'en connais qui ont des problèmes psychologiques réels, vous êtes un affront à ceux qui souffrent réellement, notamment ceux ayant des SPT. Personnellement, ça ne me fait pas rigoler.
  9. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir. Si vous êtes motivée, la vie de famille est totalement possible. Je suis militaire mariée à un militaire, et tout se passe bien. Pourtant lui il part tous les ans en OPEX, et nous sommes menés à bouger beaucoup entre les séances de saut, les stages, les OPEX... Mais tout reste possible. Faut avoir le conjoint qui est compréhensif et présent lors des absences. Cette année je suis partie en OPEX juste avant que mon mari rentre, nous ne nous sommes pas vus pendant 8 mois. C'est dur, mais tout s'est bien passé. Internet aide beaucoup. Au final les absences restent une petite partie de notre vie, et on arrive quand même à bien profiter entre les permissions, les soirs de jours de travail normal, etc. Après j'avoue que mon caractère permet que ça ne me dérange pas plus que ça, les absences au final font plus grandir qu'autre chose quand le couple est solide, et les retours d'OPEX permettent de se faire des belles vacances, des projets, de construire, etc. Les absences ne me dérangent pas plus que cela tant qu'elles restent raisonnables. Ce qui est sûr, c'est que nous avons appris à profiter à fond de nos moments ensemble, il n'y a pas de routine et on ne se laisse pas "crever". On reste un couple où on parle de tout, si quelque chose ne va pas, on en parle, on trouve des solutions, on discute, on ne lâche pas au premier problème ou difficulté.
  10. Dans l'armée de l'air, niveau "combattant", c'est mort, même MTA il faut G2. Il y a une tonne de métiers intéressants, mais si l'idée est d'être un combattant sur le terrain, dans l'armée de l'air c'est limité aux fusiliers et maîtres-chien. L'autre option c'est la défense sol-air, mais G3 c'est inapte aussi. G3 ferme la porte à quasiment toutes les spécialités, mais certaines restent ouvertes. Dans l'armée de l'air, il y a le renseignement qui est ouvert aux G3, ou alors météo, par exemple, les deux peuvent partir souvent en OPEX, surtout le renseignement. Problème, dans l'armée de terre, G3, vous êtes inapte à toutes les spécialités d'armes, donc toutes les spécialités de terrain. Reste les spécialités de service. Solution? Soit opter par une spécialité moins de terrain mais qui peut être très intéressante quand même. Certaines spécialités ne font pas vraiment du combat mais le métier est très intéressant et partent souvent en OPEX. Dans l'armée de terre il y a aussi le renseignement, le train, les transmissions... Dans l'armée de terre tout le monde est un minimum combattant et il y a moyen de faire du terrain même étant dans une arme moins combattante. Autre solution, se tourner EVAT dans l'armée de terre hors infanterie (il faut G2), mais par exemple, la cavalerie reste possible, si je me rappelle bien. Éventuellement le train. Personnellement vu votre scoliose, je ne vous conseille pas de vouloir faire trop lourd non plus. N'oubliez pas que si vous êtes inapte, c'est pour VOUS, votre santé. Déjà nous que sommes à la base 1 partout on souffre énormément du dos à cause du poids à porter, les contraintes sur le dos, imaginez quelqu'un avec une telle scoliose, c'est un coup à finir à 30, 40 ans avec beaucoup de douleurs et problèmes de santé. Ce n'est pas plaisant, ni agréable. Si vous avez vraiment envie de vous engager, j'en suis sûre vous trouverez un bon compromis et une spécialité où vous pouvez également vous épanouir.
  11. Malina

    TSHM PAM 2022

    Ce n'est pas parce qu'un couple a eu une mutation ensemble outre-mer que cela arrive tous les ans. Il est d'ailleurs relativement rare qu'un couple ai une mutation Afrique ensemble. Tous les ans les besoins changent, les postes peuvent changer, cela dépend aussi énormément des armées. De ce que j'ai compris ça arrive quand même plus souvent dans l'AA que dans l'AdT. Donc encore une fois... ne rien prendre pour acquis, surtout quand les armées diffèrent.
  12. Perso, ça m'a par contre infecté les yeux... Gentil garçon qui ne paie pas ses amendes. Très gentil.... (nope).
  13. Sur-expertise toujours possible. Par contre difficile de justifier si vous êtes déjà fatigué et stressé juste pour un brevet Para, surtout que c'est relativement tranquille l'ETAP, ça risque d'être dur. Ils se demanderont ce que ça donnera en OPEX. Un EEG ne prouve pas que vous êtes apte à être militaire ou que vous n'avez pas de troubles psychologiques ou psychotiques, seulement des problèmes neurologiques. Bon courage pour la sur-expertise, seul un médecin militaire peut se prononcer.
  14. Moi ça avais mis 6 mois, certains ça a mis 3/4 mois.
  15. Bonne question, vu que je suis toujours d'active je n'ai pas consulté depuis. Je vais voir pour regarder chez moi sur l'ordinateur. J'ai eu vent que les comptes ont tous été mis à zéro et que les heures étaient une erreur.
  16. Il n'est pas interdit de faire plusieurs préparations militaires et avoir plusieurs candidatures.... Les PMS sont là pour tester et si vous testez différentes armées, je ne vois pas le problème. Chaque PMS fait connaître un milieu différent. Je ne vois pas en quoi cela montre une indécision quelconque. C'est comme les gens qui disent qu'avoir deux candidatures dans 2 armées différentes C'est un problème et montre une indécision, cela est faux. Je l'avais fait et j'avais été prise sur mes deux premiers choix dans les 2 armées. Dans ce cas, le candidat fait un choix et celui qui a une place vacante appelle quelqu'un de la liste complémentaire. Rien de grave, en soi. Mentir n'est jamais une bonne option, au passage.
  17. Vraiment étrange. ça peut aussi être une erreur de leur part, cette demande de trop perçu. Comme dit Gandalf, le mieux c'est de contacter le bureau solde du régiment ou son équivalent, ils sont tenus d'apporter une réponse à votre question. Si pas de réponse, formulez une contestation ou un recours, en dernier recours il y a la Commission de Recours Militaires. Après les PLS dépendent beaucoup déjà des armées, dans l'AA c'est différent que dans l'AdT, des spécialités, compétences, etc. Nous chez les 34XX même si la prime est ouverte à la spé certaines personnes peuvent être en dehors de la liste de militaires qui vont la toucher car elle est plafonnée à un certain nombre et pour que le militaire la touche, il faut que son nom figure sur la liste, etc. C'est vraiment un sujet assez complexe pour qu'on puisse apporter une réponse ici sauf si quelqu'un est très calé RH. En tout cas il y a erreur, soit de perception, ce que selon vos dires semble fort improbable, soit de demande de recouvrement. Et il faut gérer vite cette affaire, histoire que ça ne traîne pas trop.
  18. Puis depuis quand l'action de 5 ou 6 individus entache l'image glorieuse de la Légion, qui a un effectif d'environ 9000 à 10.000 militaires et des milliers encore qui ont servi par le passé...?
  19. Là je suis tout à fait d'accord. Comme j'ai dit chez nous ce qui permet de le faire assez souvent est le fait d'avoir pas mal de récup par ici et par là avec les gardes. Je connais un CPA 20 qui est aussi pompier volontaire, mais ça reste beaucoup plus rare... c'est d'ailleurs le seul que je connaisse. Personnellement je vois mal aussi quelqu'un qui fait beaucoup de missions, d'entraînements sur le terrain, et des TN de 8 à 17h pouvoir assumer à côté être pompier volontaire. Après je ne connais pas trop comment ça marche chez les pompiers volontaires donc bon.. Le droit existe, après à chacun de voir si c'est compatible ou non... mais comme dit ça ne doit absolument jamais se superposer à la disponibilité de militaire et la priorité doit rester cette dernière.
  20. Avez-vous changé de poste ? De spécialité ? De qualification ? Je suppose vous êtes toujours à l'armée. Ils vous ont versé une PLS supérieure à celle que vous auriez dû avoir? Tout dépend en fait. Je connais toujours le montant que je dois toucher. Si par exemple demain je dois toucher 5000 euros mais on me paie 8000 euros, je sais que j'ai un trop versé de 3000 euros. Ça peut-être aussi cela.
  21. Pas de vaccin Covid = inapte au service. Donc vaccin obligatoire. Point barre. Ils vous feront certainement le vaccin pendant votre formation en même temps que les autres obligatoires pour les militaires.
  22. Bon quant aux sauts de jour, non équipé...... il n'a pas tord, et cela n'est pas forcément une question de moyens...
  23. Militaire et pompier volontaire sont totalement compatibles et c'est un des rares cas où c'est accepté d'avoir deux "métiers" dans l'armée. J'ai pas mal de gars qui sont pompiers volontaires à l'EP, grâce aux repos suite aux gardes et aux permissions. Tout comme les pompiers de l'air sont souvent aussi pompiers volontaires. Tout cela est légal, encadré et déclaré. Maintenant l'activité de pompier volontaire ne doit jamais se superposer au métier de militaire et aux disponibilités militaires. Vous ne pourrez jamais dire à votre hiérarchie que vous n'allez pas faire X ou Y parce que vous êtes de service chez les pompiers. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000000639652/ Je sais qu'ils faisaient leur formation pendant leurs repos ou permissions et qu'ils prennent le service chez les pompiers sur leurs repos ou permissions. Maintenant je pense que tout cela dépendra de votre disponibilité et spécialité. En EP cela est courant à cause des nombreux repos.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...