Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

vinolien

Membres +
  • Compteur de contenus

    1 786
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

69 Excellent

À propos de vinolien

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Civil
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

860 visualisations du profil
  1. ACTUS - NEWS LE MINISTÈRE DES ARMÉES COMMANDE À THALES 54 MORTIERS EMBARQUÉS RAYÉS DE 120 MM POUR LE GRIFFON THEATRUM-BELLI 10 JUILLET 2019 2R2M de Thales dans un VAB 6X6. Le ministère des Armées commande à Thales 54 exemplaires de mortiers embarqués rayés 120 mm pour armer des EBMR GRIFFON dans leur version MEPAC (Mortier embarqué pour l’appui au contact). Ces versions du GRIFFON seront des éléments structurants de l’échelon découverte du programme SCORPION. Le mortier embarqué permet aux unités de combat de disposer d’une puissance de feu autant discrète (car dissimulée) que rapide pouvant tirer une dizaine de coups à la minute avec un pointage automatique et un chargement semi-automatique. Particulièrement mobile, le GRIFFON MEPAC évite ainsi plus facilement les risques de feux de contre-batterie. Le GRIFFON MEPAC est également utile pour les opérations de déception ; en phase de repos le canon est entièrement dissimulé dans la soute du véhicule blindé tout en protégeant les servants. La version MEPAC dispose de la gestion des feux ATLAS, également développé par Thales, ce qui n’est pas le cas pour les mortiers 120 mm rayés tractés en double dotation dans les unités d’artillerie. ATLAS permet l’interopérabilité avec les alliés et la liaison avec les autres systèmes de commandement de l’armée de Terre. Grâce à son frein de recul le mortier embarqué est deux fois plus précis que le 120 RT conventionnel. Le GRIFFON MEPAC pourra également profiter des capacités de reconnaissance tactique du drone SMDR SPY’RANGER de Thales qui remplacera le DRAC. Cette commande est de bonne augure pour le programme belge CaMo qui équipera l’armée belge de 382 GRIFFON. Le développement bien avancé de la munition guidée laser de mortier 120 mm (portée 17 km et précision submétrique) par Thales rendra le GRIFFON MEPAC encore plus redoutable sur les théâtres d’opérations. Avec cet engin, ce qui c'est passé a UZBEEN ne devrait plus se reproduire, pas un pas sans appui...
  2. La frégate française « Languedoc » lancée à la poursuite d’un sous-marin russe surnommé « Septembre rouge »? Malgré la relative discrétion qui entoure les opérations menées en Méditerranée [et même ailleurs], on sait que des sous-marins russes jouent régulièrement à « cache-cache » avec des navires appartenant à des pays de l’Otan. Ainsi, en décembre 2015, un dossier de presse diffusé par l’Élysée à l’occasion de la venue du président Hollande à bord du porte-avions Charles de Gaulle, alors déployé en Méditerranée orientale, on avait appris que le groupe aéronaval français surveillait « étroitement » un « sous-marin russe doté de missiles de croisière », en collabortation avec une frégate américaine. Un an plus tard, le site spécialisé « The Aviationnist » révélait qu’au moins un sous-marin russe de type Oscar II avait été repéré près des porte-avions Charles de Gaulle et USS Eisenhower. Et le suivi des avions de patrouille maritime américains P-8A Poseidon, basés à Sigonella, avait montré une activité assez inhabituelle à l’époque. Puis, en octobre 2017, le Wall Street Journal publia le récit de la difficile traque du sous-marin russe Krasnodar [classe Kilo] par les moyens de l’US Navy déployés en Méditerranée. Visiblement, la frégate multimissions [FREMM] « Languedoc » s’est récemment mesurée à un sous-marin russe. En tout cas, c’est ce que suggère un patch, a priori réalisé pour marquer un succés opérationnel. L’existence de ce patch a été révélée par Jean-Jacques Bridey, le président de la commission de la Défense à l’Assemblée nationale, via sa page Facebook, alors qu’il venait de passer une journée en immersion à bord de la FREMM « Languedoc », le 29 mai. Ce patch est assez riche en détails. Le nom de la frégate « Languedoc » est encadré par le pavillon français et par celui de la marine russe. Une étoile rouge, en partie dissimulé par l’insigne du navire, est située au mileu de la Méditerranée. Le profil d’un sous-marin, un Oscar II, y figure. De même que la mention « ОХОТА HA KPACHЫЙ СЕНТЯБРЬ ». Ce qui veut dire : « Chasse à Septembre Rouge ». [Si l’on en croit Google Traduction… Mais « Mars Attaque« , qui a regardé dans un dictionnaire, confirme]. Aucune indication ne permet de déterminer la date exacte à laquelle a eu lieu ce pistage présumé d’un sous-marin russe par la FREMM « Languedoc ». On sait que le navire français était en Méditerranée en septembre 2017. Et il y a été de nouveau déployé entre le 18 mai et le 9 août 2018, puis à la mi-septembre, dans le cadre de l’exercice Gabian 18.3, organisé au large de Toulon. Quoi qu’il en soit, les FREMM disposent de capacités de lutte anti-sous-marines particulièrement performantes. Fourni par Thales, leur sonar remorqué CAPTAS 4, qui tient compte des conditions de pression, de température et de salinité de l’eau, fait des « miracles ». « Incrédules, nos partenaires américains exigèrent de vérifier nos paramètres », a en effet confié un officier chargé de la lutte ASM à bord de la FREMM « Provence », cité dans un article récemment publié par Mer&Marine, selon qui une frégate multimissions peut « aussi pister un submersible russe depuis l’Atlantique nord jusqu’à Gibraltar pendant 25 jours sans faire relâche. » « Croyez-moi, quand un commandant se rend compte qu’il est constamment suivi, la pression change de camp », a souligné le pacha de la FREMM « Provence ». Photo : FREMM Languedoc (c) Marine nationale
  3. https://youtu.be/NEfua5ebXW0
  4. Un chien du commando Kieffer meurt en BSS On l'apprend aujourd'hui : un chien du Commando Kieffer a perdu la vie en opération début mai, en bande sahélo-saharienne. Pour l'heure, aucun lien n'est fait avec l'opération de libération d'otages du Burkina Faso, dans laquelle au moins un chien (1) a aussi eu son rôle. Leuk, c'est son nom, était né le 20 septembre 2013 et avait rejoint la cellule cynotechnie offensive du Commando Kieffer le 08 juillet 2015. Il est spécialisé pendant plusieurs mois dans le domaine assaut et également dans la détection d'explosifs. Au terme de sa longue formation, il est confié, en mai 2017, à un opérateur cynotechnique du Commando Kieffer. Leur première projection intervient au Levant en appui EOD. Le chien est alors remarqué pour sa capacité olfactive au cours de plusieurs opérations. Le binôme rallie ensuite la BSS. Lors d'une mission nocturne non datée et localisée, Leuk est envoyé alors que son équipe est prise sous le feu à très courte distance par deux terroristes. Son mordant lui permis d'immobiliser successivement les deux tireurs, neutralisés ensuite par le groupe action. Il intercepte un troisième ennemi sur une autre position puis un quatrième lors de la recherche post-action, permettant sa capture. Ce premier chien à mourir en opération devrait amener, vraisemblablement, à une décoration particulière. Il est vraisemblable aussi que la prochaine cérémonie des chiens héros, organisée par la société centrale canine, devrait lui rendre un hommage particulier (2). (1) A priori du CPA 10. La perte préalable du chien de Kieffer pourrait alors expliquer le recours au chien du CPA 10 dans une opération mobilisant par ailleurs le commando Hubert et le 1er RPIMa. Cette intégration d'une équipe cyno du CPA 10 dans un dispositif qui ne comporte pas d'autres aviateurs au sol ne serait pas une première. (2) cf le résumé de cette cérémonie en 2019 sur mon twitter et dans un précédent numéro de RAIDS. Mes infops et photos sur le twitter @defense137.
  5. bonjour, On t'a donné tous les éléments, maintenant tu fais comme tu le sens.....
  6. bonjour, La nouvelle génération est comme cela, ils ne supportent pas l'éloignement, de leurs parents, et surtout copains et copines, alors ils désertent.....je connais de nombreux cas comme cela, en cela PAPILLON a raison et lorsque l'on me demande conseil, je dis toujours prends un régiment près de chez toi, a moins d'avoir une préférence concernant un régiment spécifique comme le 25 ème Rgt Génie de l'air, ou autre.....
  7. En ce qui me concerne je crois qu'il faut privilégier un régiment prés de chez soi, cela évite de passer trop de temps dans les transports, et de profiter de sa famille, sur ce point je suis d'accord avec toi.....néanmoins garder en tête que si un jour tu passe sous off et fait carrière, tu seras muté.... choix de régiment: - 2 ème Rima - 3 ème Rima (Vannes) - 1 er Régiment Tirailleurs (Epinal) 2 heures de train de Paris, excellent régiment, son seul défaut ne pas faire parti des Troupes de Marine......LOL
  8. bonjour, Il y a le 2 ème Rima du Mans, trés bon régiment des Troupes de Marine, a 200 km de Paris, tu ne seras pas déçu...
  9. bonjour, Difficile de croire a la création d'une armée Européenne, les états membres n'arrivent déja pas a se mettre d'accord sur l'horaire d''été, on imagine aisément la tournure des discussion le jour ou l'on parlera des règles d'engagement..........
  10. Il y a l'armée Américaine, qui propose des primes de rengagement a 40.000 Dollars US, prospectez de ce coté la.......
  11. bonjour, Le RMT avait mauvaise réputation avant 2010, lorsqu'il était stationné a Noyon dans l'Oise, qui se trouve au nord de Paris.... De par son positionnement géographique, le régiment était peu demandé, du coup se retrouvait la bas, les cadres en retour de séjour outre mer, sans qu'il l'ai demandé, et qui expliquerai en partie la mauvaise ambiance de l'époque..... Cela remonte a 2010, ce temps est bien révolu, ils sont trés bien logés dans leur base aérienne, ou le 15.2 vient d'ailleurs souvent s'entrainer. Etre affecté au RMT qui est un régiment au passé historique prestigieux, est une chance, vous ne le regretterez pas...
  12. en regardant les photos du dessus, cela me rappelle des vieux souvenirs de roulante au camp de la Courtine, en décembre 77, avec de la suie de fuel dans la purée.......beurk
  13. bonjour, Vous savez que le soldat Baleine meurt a la fin des classes, dans le film Full métal jackett ?
  14. bonjour, Même brigade, le 3 sur GRIFFON, le 2 sur VBCI, deux régiments identiques.... Personnellement je choisirais celui qui est le plus prés de mon domicile pour des raisons de commodités..... Après en terme de prestige, si tu es sensible a cela, tu as le 3 qui a été le premier régiment de France a être professionnalisé dans les années 70, et le 2 qui possède 3 fourragères et un nombre de batailles trés important marqué sur le drapeau.... J'ai un fils qui est Caporal, tireur de précision au 2, il se plait beaucoup, dans tous les cas ce sont 2 excellents régiments, quel que soit ton choix, tu ne sera pas déçu....