Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

BTX

Membres +
  • Compteur de contenus

    27 450
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    614

BTX a gagné pour la dernière fois le 5 avril

BTX a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

4 224 Excellent

À propos de BTX

  • Rang
    VELITE

Contacts

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Ancien militaire
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

32 086 visualisations du profil
  1. Au lieu d'être à vocation "encadrement", vous auriez pu tout aussi bien rejoindre le domaine PBF (planification/pilotage budget finance) en optant pour la voie "spécialiste". BTX
  2. BTX

    Aidda

    Allez courage vous devriez parvenir à vos fins. Vous avez noté par le biais du lien que les BS sont conservés. Il finira par les récupérer. BTX
  3. BTX

    ANTONIN

    La bienvenue ANTONIN Ne faites jamais apparaître votre patronyme sur un forum. Restez et préservez votre anonymat. Un message adressé en MP à LION pour effacer votre identité. A vous lire BTX
  4. BTX

    Aidda

    Bref, on tourne en rond. 1/laissez de côté la carte UNEO 2/recopiez le numéro SS qui figure sur la carte dont je vous ai donné copie. Votre compagnon doit avoir moins d'un an de service et peut être que sa carte Vitale est en cours de réalisation. 3/si ça ne marche pas, comme recommandé, dites lui de se retourner soit vers le trésorier soit vers le responsable RH du régiment. BTX
  5. BTX

    Aidda

    Oui oui !!!!!!!!!!!! Je suis encore "djeune" ! Sacré YAYANNICK ! BTX
  6. Ce que c'est que d'écrire sans se relire = " Vous avez bien OSC-E et pas OSC-S ! " Lire = " Vous avez bien dit OSC-E et pas OSC-S ! ". BTX
  7. BTX

    Aidda

    Perso, j'ai celle-ci et la carte VITALE (verte) BTX
  8. BTX

    Aidda

    Comme tout personnel servant sous statut militaire, il est affilié à la caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS). Vous ou il doit avoir une carte d'affilié. Sur laquelle figure le numéro de SS. UNEO est une mutuelle santé complémentaire. BTX
  9. Je me doutais bien que derrière un tel pseudo, se cachait un redoutable analyste. Et en lieu et place de "brève de comptoir", vous venez de dérouler un exposé argumenté. Que Dieu vous entende. Vous avez bien OSC-E et pas OSC-S ! J'arrête là, comme vous, la digression. BTX
  10. http://www.opex360.com/2020/04/06/le-ministere-de-leconomie-sest-oppose-verbalement-au-projet-de-rachat-de-photonis-par-lamericain-teledyne/ Ayant mis au point des systèmes de vision nocturne particulièrement avancée, comme la caméra CMOS Kameleon, qui permet de filmer en couleur dans l’obscurité, le groupe français Photonis a récemment été mis en vente par son propriétaire, à savoir le fonds Ardian. Évidemment, au regard des technologies que la société développe, le ministère des Armées, via la Direction générale de l’armement [DGA] suit cette affaire de près, d’autant plus que Photonis fournit des composants au Laser Mégajoule, qui est l’un des piliers du programme « Simulation », ainsi que des tubes de puissance pour les communications militaires. En octobre, lors d’une audition parlementaire, le Délégué général pour l’armement, Joël Barre, avait indiqué avoir demandé à Thales et Safran de se pencher sur le dossier « Photonis ». Mais, les deux industriels qui s’étaient mis d’accord en 2012 pour réunir leurs compétences dans le domaine de l’optronique en créant la co-entreprise Optrolead, n'ont pas été convaincus de l’intérêt d’une telle opération. « En rachetant leur fournisseur [Photonis], ils en réduiraient fortement le potentiel commercial. Logique économique et souveraineté technologique ne font pas forcément bon ménage », soulignait récemment le magazine « L’Usine nouvelle ». Cependant, le groupe américain Teledyne, qui a mis en place une stratégie visant à développer ses activités dans l’optronique, l’imagerie et les instruments de contrôle, a vite flairé le bon coup. Et il a mis un peu plus de 500 millions d’euros sur la table pour faire main basse sur Photonis [et ses brevets]. Aussi, pour le ministère des Armées, le risque était de créer une nouvelle dépendance technologique vis-à-vis d’un groupe américain, qui plus est proche du Pentagone. D’où la réaction de Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie. En mars, ce dernier a suggéré que Thales pouvait faire quelque chose, après avoir rappelé que l’État détenait une part de son capital. « Il faut discuter avec eux pour voir si c’est possible. Je sais que c’est difficile, on m’explique toujours que c’est difficile, mais je souhaite que, pas seulement l’État, mais que toutes les entreprises industrielles se relèvent les manches pour trouver une solution industrielle française pour reprendre Photonis qui produit du matériel qui équipe l’armée française » pour qu’elle « reste française », avait affirmé M. Le Maire, à l’antenne de BFMTV. Alors que, à l’époque, il avait aussi rappelé qu’une éventuelle vente de Photonis à Teledyne pouvait « être encadrée par le décret sur les investissements en France avec des engagements que nous imposerions à ce repreneur américain », M. Le Maire n’avait a priori pas fermé la porte à cette opération, même si elle n’avait « pas sa préférence ». Du moins pouvait-on le penser. En effet, dans un document adressé au gendarme américain de la Bourse, la SEC [Securities dans Exchange Commission], Teledyne a fait savoir le ministère français de l’Économie s’était opposé « verbalement » à son projet de rachat de Photonis. « Le 31 mars 2020, Teledyne a été verbalement informé par l’Office des investissements étrangers de la France d’un avis négatif du ministre français de l’Économie concernant une demande de Teledyne visant à obtenir une autorisation d’investissement étranger », lit-on dans ce texte. Seulement, cet « avis négatif » doit encore être confirmé par écrit. Et, visiblement, les autorités françaises ont l’intention de faire traîner les choses car cela pourrait envoyer un mauvais signal à l’endroit des investisseurs étrangers. « Le dossier de Teledyne est très élaboré et solide, avec une lettre d’engagements poussés, travaillée dans le cadre d’un dialogue avec l’État », a expliqué une source du ministère des Armées au quotidien « Les Échos ». Aussi, explique ce dernier, le but de la manoeuvre est de gagner du temps afin de trouver une solution alternative tout en poussant le groupe américain à abandonner son projet de lui-même étant donné qu’il sera peu probable qu’il fasse des concessions supplémentaires. Reste à voir ce que pourrait être cette solution « franco-française »… Sans doute passera-t-elle par un tour de table réunissant Bpifrance, l’Agence des participations de l’État, Thales et d’autres fonds d’investissement français, comme « Definnov« , dont la création, sous l’égide de l’Agence de l’Innovation de Défense [AID] a été annoncée par Florence Parly, la ministre des Armées, en janvier dernier.
  11. BTX

    Aidda

    Je ne vais pas entrer dans les détails car son anonymat comme le vôtre doivent être préservés. Le numéro de SS qui visiblement "bugge" est celui que lui a remis la Légion étrangère lors de la souscription de son contrat ? BTX
  12. BTX

    Aidda

    Votre compagnon s'est engagé sous "identité déclarée" ? BTX
  13. La 1re option me paraît la plus réaliste. La 2e plus aléatoire. D'ailleurs sans ouvrir un débat style "brèves de comptoir", on peut se poser la question, eu égard à la situation économique probable de notre royaume à l'issue de la crise sanitaire, de savoir ce qu'il en sera de la conduite de la LPM. Des décisions lourdes voire stratégiques seront certainement étudiées si elles ne le sont pas déjà par Bercy. Et dans ce cadre, l'état contractuel reste une fois de plus un des leviers de manœuvre les plus usuels. BTX
  14. https://www.atlantico.fr/atlantico-light Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement Christophe Hondelatte, le journaliste d’Europe 1 et de l’émission culte "Faites entrer l’accusé" sur France 2, est actuellement confiné à Bayonne. Selon des informations de la rédaction du Sud-Ouest, Christophe Hondelatte, qui vivrait à côté de la caserne du 1er RPIMa à Bayonne, voit son quotidien et celui de ses voisins fortement perturbé. Alors que de nombreux Français ont pu constater le bonheur de la fin des nuisances sonores avec la diminution du trafic automobile et la fin du trafic aérien suite au confinement en pleine épidémie de coronavirus, Christophe Hondelatte a tenu à dénoncer la multiplication et l'intensité des tirs d’entraînement du corps d’élite dans le cadre de leurs exercices et pose la question du maintien des forces spéciales en centre-ville. Le journaliste a publié un message sur Twitter. BTX PS. Un des "nombreux" commentaires = " Le régiment était là bien avant cet idiot. Pour lui, un chien a chié devant l'église, alors, il faut la déplacer. Les taches sont à la tache.".
  15. Votre CeR a raison. En étant OSC-E vous avez le droit de vous présenter au concours d'admission sur titres à l'ESM. C'est plutôt l'inverse que l'on voit. Mais vous êtes légitime à le tenter. BTX

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...