Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Tomik

Membres
  • Compteur de contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 Neutral

À propos de Tomik

  • Rang
    Membre

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour, Je voudrais savoir qui est aussi à la PMS de Saint Maixent du 29/06 au 17/07. Si on peut se connaître un peu avant déjà !
  2. D'après ce que j'ai compris en lisant entre les lignes, les découpages administratifs, sont justement axés administrativement. L'unité tactique elle devient définitivement le GTIA...avec des effectifs donc interarmes et donc issus de différents régiments. La qualifications des régiments en fonction des brigades devient dès lors un peut désuète, sa fonction devant s'affirmer seulement au sein du GTIA,en gros on change les choses pour changer Pas pour spécialiser !
  3. Merci bien ! Tu as eu besoin de matériel supplémentaire non indiqué ?
  4. Bonjour ! Alors je viens d'apprendre quelque chose de surprenant, deux jours avant, ma remise des billets pour la PMS aura lieu dans 48h, pour une PMS à Saint-Maixent du 29 juin au 17 juillet ! Or je suis surpris du lieu étant donné que personne n'y fait référence ici. De même apparement le CIRFA ne me donnera pas les billets par courrier, mais ils me seront remis en main propre par le Capitaine dirigeant le CIRFA. Est-ce habituel ? Etant donné mon intention de devenir OSC/E par la suite, peut être veulent ils me rencontrer personnellement.
  5. J'attends la réponse de mon CIRFA, mais c'est une des dates de mon choix, du coup je pense le savoir d'ici la semaine prochaine !
  6. ​Qu'on soit clair, la modernisation et le rééquipement je suis franchement heureux que cela arrive, surtout le que programme est un programme de remplacement général. Je me pose la question surtout de l'opportunité de remplacer le VBCI que certaines unités n'ont eu que le mois dernier (2°REI si je me trompe pas) sans retex sur son usage opérationnel, ainsi que la construction d'un nouveau transport blindé qui esthétiquement est très beau, mais dont certaines spécificités (moteur à l'avant et grand pare brise) sont éliminées chez nos alliés de l'OTAN. Concernant l'économie nationale, je suis d'accord qu'au moins ce sont des emplois chez nous et non délocalisés, mais de toute manière ces sociétés ont déjà des véhicules similaires "sur étagère", je ne parlais pas de véhicules étrangers.
  7. "Aux grands hommes, la Patrie reconnaissante"
  8. Bonsoir, Comme beaucoup d'entre vous, j'ai appris il y a de cela un peu plus d'un mois le lancement du programme scorpion, ou plus exactement sa phase 2, c'est à dire le choix du Jaguar et du Griffon dans leurs formes et missions. En gros un joli projet signé DGA, Nexter et Renault Trucks défense, saupoudré de Thales et de Safran. Mais j'ai quelques questions qui me viennent : D'abord, pourquoi lancer un nouveau programme ou plus exactement la phase du programme pour remplacer ces véhicules, quand celui même du VBCI vient juste de terminer, et éventuellement lancer un projet d'évaluation opérationnelle du VBCI, plutôt que de dépenser des sommes folles dans du réequipement. Pour ce qui est de la partie, rénovation et modernisation par contre j'adhère à 100%. J'ai des réserves particulières sur le design du "Jaguar" basé sur les Titus et autres BMX 01, en 6x6 ou 8x8 directionnels, mais, avec le moteur à l'avant. Je veux dire même un vieux RPG-7, ZU-23 ou un IED sur l'avant et le véhicule est mort, la place centrale du moteur sur les strykers, BTR, piranha, AMV Patria, etc...permet justement de mettre ce dernier dans un cocon, ballistique et thermique. Ma question est donc de savoir si ce plan de 5 Milliards comprenant tous les nouveaux véhicules était nécessaire, ou l'achat de véhicule déjà développés (et à produire sous licence par exemple) et la rénovation des anciens n'était pas une option viable ?
  9. Même si le Figaro balancerait pas une info sans source sûre, j'attends de voir le financement exact ! Quel que soit le nombre de recrutement, je ne pense pas qu'il y aura une baisse des standards.
  10. Bonsoir ! Et bonne chance ! Des rapports familiaux avec l'armée avant ?
  11. Oui et puis quand tu va partir en stage terrain ou autre avec des restrictions en calories de toute façon tu va perdre, autant ne pas jeter de l'argent dans le vide !
  12. Bienvenue et bonne chance pour la PMS !
  13. Parce que dans l'esprit des ukrainiens la Crimée est de toute manière perdue parce qu'elle ne fut jamais la leur. Culturellement russe ou tatar, la Crimée était une anomalie du territoire ukrainien, était autonome, avait même une constitution particulière. En France le parallèle correct administrativement serait à mi-chemin entre Andorre et Nouvelle-Calédonie pour identifier le statut pré-annexion de la Crimée. Le sentiment ukrainien en Crimée était minoritaire, excepté en été, où la péninsule devenait la résidence de beaucoup d'ukrainiens. La puissance économique de la Crimée venait de son potentiel touristique et notamment dans le flux de devises venant consolider les caisses ukrainiennes. Que l'annexion ait été planifiée ne m'étonne pas, mais je pense que dans le Kremlin ou les fiches prospectives du FSB, vous pouvez trouver les mêmes plans pour toutes les anciennes républiques soviétiques, mais aussi pour l'Alaska, la Mongolie et même Port-Arthur. Ce qui n'empêche pas que cette annexion est odieuse et contraire à tout processus légal. De plus la Crimée est une forteresse, géographiquement et militairement, avec une sur-forteresse à Sébastopol, jamais l'Ukraine ne reprendra la Crimée. En tout cas pas militairement.
  14. En réalité les pertes seraient plus lourdes côté séparatistes, la tactique ukrainienne typique étant d'attirer un escadron ou un peloton séparatiste sur une zone dégagée ou en tout cas déjà pointée à l'artillerie, et une fois sur la zone diperser le groupe ukrainien "diversant" quand arrivent les premiers mortiers-obus-roquettes. Il n'empêche que les séparatistes gagnent du terrain, car justement, ce ne sont pas des mineurs, soudeurs, mais pour 50% je diraisdes conscrits ou des mercenaires russes, encadrés par des officiers réguliers du QG Sud, regardez l'image, pas typiquement ukrainien: Pour l'OTAN c'est vrai, mais les discussions sur l'OTAN ne sont venues que postérieurement au déclenchement de la guerre, cela date de Juillet, quand la prise de Slaviansk par les premiers groupes "terroristes" date du 7 avril. Les raisons de la réaction russes sont plurifactorielles et pluriséculaires, combinant une histoire du tsarisme, de l'Union Soviétique, des relations économiques et démographiques et de l'opposition des politiques expansionistes russes et européennes. Pour les richesses de l'Ukraine par contre je suis pas d'accord. Le Donbass est dépendant du Kryvbass, le premier produisant le charbon et le deuxième le fer et le nickel, les deux combinés composant la puissance sidérurgique de l'Ukraine, mais ailleurs en Ukraine sont l'aluminium, le manganèse, le titane. Le grand port est Odessa, les industries automobiles à Zaporozhia, Kremenchuk et Kiev, l'armement à Vinnitsya et Kharkiv etc... Sur le plan industriel et économique le Donbass était important oui, environ 10% du PIB ukrainien, mais la déconfiture économique vient du coût de la guerre et surtout de l'arrêt des relations économique avec la Russie qui était la seule source d'énergie et la plus importante source de capitaux en Ukraine. Mais oui à terme, c'est à dire à l'horizon 2020, pour moi, abandon de l'Ukraine par tous, et Tonton Vladimir sera le seul pour les sauver avec la manne gazière et pétrolière, et son marché de 150 millions d'âmes.
  15. Diminuer dans quel sens ? Sur la densité des combats ou sur le nombre de victimes ? Je suis pas devin, mais l'Ukraine a un gros problème au niveau stratégique, c'est de savoir quel est son objectif : - Vaincre les séparatistes et reprendre sous son giron Donetsk et Luhansk (Avec les milliards de dollars nécessaire aux réparations) ? - Limiter leur avancée aux territoires actuellement sous leur contrôle et leur donner une autonomie ? - Les laisser prendre leur indépendance avec le territoire de l'oblast complet ? Pour moi le premier objectif est militairement irréalisable et le dernier n'est pas souhaité par les chefs séparatistes qui sans guerre n'ont plus de pouvoir. Il faut comprendre ce dernier aspect, certains anciens soudeurs ou métallos sont devenus officiers, ministres ou autre, ces gens là n'ont pas envie de redevenir civils et d'obéir à un président que ce soit Poutine ou Poroshenko. Alors oui la paix est possible à mon avis, mais aux conditions des séparations et à conditions que Poutine et l'Europe décide de jouer sans les US, et à coup de milliards pour le sauvetage de l'Ukraine et du Donbass. Mais ce n'est pas l'objectif de Tonton Vladimir. La nouvelle caste impérialiste russe voulant mettre l'Ukraine à genoux pour mieux jouer au sauveteur ensuite et regagner l'influence perdue ces 25 dernières années, et le soucis c'est qu'ils seront les seuls à bien vouloir le faire.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...