Jump to content
Aumilitaire

SG5375

Membres +
  • Posts

    2,378
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    65

Everything posted by SG5375

  1. Comme dans toutes les administrations de notre pays, il y a choses qui échappent à certaines logiques je ne suis pas au fait du pourquoi du comment certains se sont vu refuser après coup. Résultat de l'enquête de sécurité qui aurait traîné? vérification supplémentaire à faire? problème de délai de transmission?. Quoi qu'il en soit tant que le contrat n'est pas signé on est sûr de rien.cela est vrai pour tout dossier que ce soit militaire ou civil et quelque soit le domaine. Clairement évident comme le dit Dani, prendre le CER pour un con est plutôt le passeport pour rester civil que la porte ouverte à un futur contrat. Pourquoi? Parce que la loyauté est une valeur importante dans la vie alors dans un corps hiérarchisé comme l'armée pas la peine de faire un dessin.
  2. L'enquête personnelle en tant que telle se doit par essence d être confidentielle, pour ce qui est de sa structure cela l'est moins. Ils suffit de savoir que beaucoup de choses sont possibles.En tous cas, sans vouloir distiller un discours moralisateur, c'est un bonne occasion pour les futurs candidats encore très jeunes qui viendraient ici, de leur rappeler que tout peut ressortir dans l'enquête sur leur passé et que pour être tranquille il suffit de mettre leur morale à la hauteur des exigences que l'institution est en droit d'attendre d'un militaire.Pour les autres si malheureusement c'est trop tard ils n'ont qu à faire profil bas et attendre la décision qui n'appartient qu'à la commission. Personne d'autre ne pourra répondre sur un forum si tel dossier est bon ou pas. alors bonne chance.
  3. Tout est pris en compte, le TAJ est le 1er outil multi-fonction d'un enquêteur , je ne serais pas surpris de lire quelques anecdotes de candidats qui ont "oublié" de signaler quelques "conneries" ( voir ma propre définition plus haut), et à qui on l'a fait remarquer. Maintenant je ne préjugé de rien comme déjà dit, je ne siège pas en commission, je donne juste des informations et des dossiers entachés il en existe. Pour la réponse pénale d'accord avec Dani, le rappel à la loi ça ressemble souvent à un violon, mais des fois ça calme pour des gens qui le prennent en compte et cela permet une gradation dans l'échelle des punitions. Malheureusement c est souvent galvaudé.
  4. Le rappel à la loi par OPJ ou délégué du procureur classe sans suite la procédure.Donc pas de poursuites judiciaires = pas de comparution devant un ou des juges= pas de condamnation donc pas d'inscription au casier. Attention c'est inscrit au TAJ donc visible pour ce qui vous intéressent à savoir la fameuse enquête qui vous ouvrira ou pas les portes des services de l 'état.
  5. Surtout que quand on me dit condamnation sur le casier, je sais ce que cela veut dire en nombre de faits commis, parce qu' avant d'être condamné on en chope des rappels à la loi qui classent sans suite la procédure.J'en ai vu évoluer des gugus qui maintenant à 30 ans pleurent sur leur passé, alors que c'étaient des pourritures en garde à vue 2 fois par semaine. Après pour certains casseurs il y à des jeunes qui suivent pour faire les intéressants et que cela fait bien auprès des potes, on pourra en retrouver ici, mais en ce moment dans les manifestations ont a aussi pas mal de casseurs avec des convictions qui ne voudront pas de nos boulots.
  6. oui bien sûr il y a même des civils, j'ai bien dit "pour faire simple", car le gros des effectifs est quand même pn, après bien sûr il faut du monde dans beaucoup de domaine et il y a aussi des ex militaires avec le savoir faire qui intéresse les services comme n'importe qui. Il ne faut pas se priver de ressources. oui bien sûr il y a même des civils, j'ai bien dit "pour faire simple", car le gros des effectifs est quand même pn, après bien sûr il faut du monde dans beaucoup de domaine et il y a aussi des ex militaires avec le savoir faire qui intéresse les services comme n'importe qui. Il ne faut pas se priver de ressources.
  7. Je vois que cela galère un peu, alors pour faire simple, la DCRI vous y entrez quand vous êtes dans la police ( tous grades) en fonction des postes ouverts par télégrammes tous les ans, vous vous présentez et vous êtes jugés par le service qui choisira si votre dossier passera en commission pour être muté chez eux tout simplement. Il y a des dizaines de boulots différents, c est comme militaire, quand on dit qu'on est policier on n'a rien dit sur son boulot.Dans une carrière un gars peut être CRS en maintien de l'ordre ou comptable , muté à la DCRI ou se retrouver à la police de l'air s'il correspond au poste auquel il postule le moment venu. Il y a des collègues qui voyagent de direction en direction et changent de poste. les changements d'affectation se font aussi quand vous changez de corps suite à concours également. Dans la DCRI ou ailleurs vous serez payé en fonction de votre grade et vous pouvez éplucher des journaux toutes la journée dans un bureau pour chercher de l'information, filocher des gens ou interpeller . Et on parle maintenant de DGSI depuis 2 ans
  8. Bonjour, pour ce qui est du TAJ et donc de vos antécedants judiciaires ( Police. Gendarmerie), vous pouvez être sûrs qu'aucun de nous n'est assez vieux pour pour ne pas avoir toutes ses mentions mêmes lointaines encore présentes. Avant que le logiciel CASSIOPE de la justice face disparaître certaines mentions, de l'eau aura coulé sous les ponts. De plus il s'agira souvent de l'effacement de classements sans suite de procédures et encore pas tous. Après, les choses sont faites. Pour tous ceux qui sont concernés il n'y a plus qu à attendre la décision de la commission mais quand j'entends tous les jours certains parler de "conneries" alors que les faits répondent plus aux définitions de délit ou de crime, je me pose la question de savoir à quel niveau chacun met la morale dans son engagement. Maintenant c'est là vie de chacun et c est un choix surtout quand il y a réitération des faits ou récidive. J'en vois tous les jours qui regrettent, les mêmes qui faisaient les barbots plus jeunes et qui se font refouler aujourd'hui par des sociétés qui employent de plus en plus les enquêtes de sécurité pour le privé. Maintenant pour l'armée quand certains postes ne sont pas pourvus, la subjectivité de l'enquête fera son oeuvre.....
  9. Les tests psycho, les entretiens et tous les tests vous donneront un profil pour l armée qui n'est clairement pas toujours en rapport avec votre niveau de diplôme et cela est vrai quelque soit le métier. Le niveau d étude amène souvent une habitude à recevoir de l 'instruction mais n'est pas un gage de capacité à être bon dans son boulot, notamment dans votre capacité à être débrouillard et vous sortir de situations difficiles au quotidien.Au contraire par rapport à des gars sensés être moins " intelligents" j'ai vu trop de surdiplomés qui ont beaucoup de théories en tête et qui sont de vrais "manches à couille" dès que ça devient dur. Mais c est vrai que le bac reste cette espèce de limite souvent demandée.
  10. Clair , jamais été déçu quelque soit le numéro, j'ai toujours trouvé mon bonheur et puis les échanges font partie du plaisir d'ouvrir sa ration. Allez quand même de temps en temps un plat ou deux qui pique le nez.
  11. Bien sûr que je suis favorable, je faisais du mauvais esprit parce que les annonces ne sont pas toujours suivies des actes.Mais c est clair que si ça fait ce sera une bonne chose, aussi bien au niveau de notre autonomie que techniquement. On devrait pouvoir fournir le meilleur pour nos usages
  12. Zante vous a fait un bon topo comme d habitude mais pour affiner c'est 5 ans de titularisation. Entre BRB et BRI on a qu'une lettre d écart, mais ce n'est pas le même quotidien ni les mêmes critères de recrutement. pour la BRB ça vous fera une belle jambe de faire 25 tractions en pronation à un bras et d'avoir une VMA à 18 si vous êtes pas bon en procédure judiciaire. Ce sont clairement vos qualités d'enquêteur et votre aisance rédactionnelle qui seront intéressantes. Il n'y a qu à la tv que ça défourraille à tout va sans qu'on voit un pv. Le quotidien d'un groupe PJ quel qu'il soit c'est aussi et surtout beaucoup de procès-verbaux qui relatent tout ce qui est fait, que ce soit dedans ou dehors. Vous saurez si cela vaut la peine de demander votre mutation dans n 'importe quel service judiciaire (car il y a plein d autres que ceux que vous citez) après le stage d' immersion, les collègues comprennent vite si cela est jouable ou pas, si vous voyez ce que je veux dire, difficile dans la police de s'imposer dans un service qui ne vous veut pas.
  13. Pour les étuis comme pour le reste, la réglementation c'est le port du matériel fourni. Mais il est clair que comme partout les tolérances sont là. Au delà du caractère de discrétion pour les ports en civil, s'il y a bien un point important c est celui de la sécurité, et cela pour l'étui spécialement, il faut garder ses choix pour un étui qui recouvre le pontet. Vous comprendrez pourquoi, le jour où sur une intervention classique quand les esprits s échauffent, un malin, ou un excité arrivera à glisser son doigt à cet endroit. Je ne vous fais pas un dessin. Je ne voudrais pas être à votre place pour écrire votre rapport. Et ça c'est si vous êtes encore en état de le rédiger. De plus, même si personne ne vous dit rien au service, les moniteurs de tir le feront à raison.
  14. Vu l'investissement clair qu'un départ des FS avant la fin du contrat ça serait un cadeau. Je vous alerte sur les lois qui vous sont citées pour la titularisation fonction publique. Déjà la police c'est un statut spécial. Ensuite avant d'être titulaire de la police nationale. C'est attention départ inscription au concours, attente, présélection, attente, concours 1 ère phase admissibilité, attente,2 ème phase admission, attente, résultat concours, attente, entrée en école, 1 an en tant qu 'élève, affectation en service, 1 an en tant que stagiaire et là seulement titulaire si tout va bien et que vous n'avez pas de report. Avec les visites médicales qui jalonnent le parcours mais ca c 'est pas un soucis pour vous vu votre affectation et sigycop Tap sauf si vous avez eu un pépin ( pas l'EPC) :-) . Petit Hs le sigycop police c'est 2223222.
  15. C'est dommage car un forum sert à rendre service, et s'il y a des gens qui connaissent leur sujet cela est dommage de s'en priver. Maintenant pour lutter contre les mythos ou les malveillants il y a une règle à connaître " la fiabilité de l'information avance au même rythme que son recoupement".
  16. SG5375

    question

    +1 avec Zante,.Être dans les meilleurs tireurs au FAMAS déjà et ne pas être le moins débrouillard c'est sûr. Pour le profil Il est bon d'avoir de bonnes capacités d'autonomie, d'observation , faculté d'apprentissage, d organisation, de calme.
  17. Pas le choix pour vous d'aviser votre hiérarchie car il faut une demande officielle de rupture de contrat qui sera sûrement refusée. Les motifs sont indiqués dans votre contrat et notamment pour ce qui vient de vous, il y a l aptitude physique. Certains se mettent en arrêt mais je ne vous conseille pas cela déjà d'un point de vue éthique et en plus vous voulez faire un métier qui nécessite encore une aptitude physique. En gros par ce biais vous êtes mal engagé( désolé pour le jeu de mot). Pas d autres solutions que la voie officielle pour casser votre contrat car pour les emplois réservés vous ne remplissez pas les conditions statutaires ( 4 ans et encore sur la liste des non prioritaires).
  18. Le directeur de la section technique de l'armée de terre (STAT), le général Charles Beaudouin a toutefois rappelé lors de son audition à l'Assemblée nationale en février dernier qu'on "ne peut pas acheter des munitions moins bonnes sous prétexte qu'elles sont françaises. Or la concurrence est exacerbée et le niveau mondial très relevé. Si un Français peut s'aligner, tant mieux pour lui ! S'il est bon, il sera retenu. Et s'il est un peu plus cher que les autres ? Il appartiendra à la DGA de décider, puisque c'est elle qui est responsable des acquisitions. Mais dans un marché en concurrence, il faut justifier le choix d'un fournisseur plus cher que les autres". D'autant que le futur fusil d'assaut (programme AIF= Armement individuel du futur) sera une arme au mécanisme plus classique que le FAMAS et au standard OTAN. "Nous aurons moins de problème de sources d'approvisionnement pour les munitions", a-t-il expliqué . Thales prêt à se lancer dans les munitions de petit calibre? "Cela va dans le bon sens", a estimé le président du directoire du fabricant de machine de cartoucherie Manurhin, Rémy Thannberger. Sous-entendu pour recréer une filière de munitions de petit calibre. "La réimplantation d'une usine de fabrication (de munitions de petit calibre, ndlr) pourrait nécessiter un investissement initial de 100 millions d'euros, comprenant l'achat du terrain, l'embauche du personnel et l'installation de la chaîne de production", estiment les députés Nicolas Bays (PS) et Nicolas Dhuicq (Les Républicains), auteurs d'un rapport sur les munitions. Selon Nicolas Bays, Thales TDA Armements a "fait part d'une éventuelle volonté de recréer une filière de munitions de petit calibre par rapatriement d'une ligne de production australienne". Jean-Yves Le Drian a évoqué des questions de souveraineté pour relancer une filière de munitions de petit calibre (5,56 mm) qui garantira davantage la sécurité des approvisionnements des forces armées. "Pourquoi, si nos voisins parviennent à faire vivre une industrie de munitions de petit calibre, ne le pourrions-nous pas ?", s'interrogent les deux députés. Par ailleurs, le marché des armes de petit calibre et de leurs munitions serait en forte croissance en raison du contexte international. Ce qui peut constituer une opportunité industrielle. Pour toutes ces raisons, les rapporteurs plaident pour l'étude sérieuse des conditions de la reconstitution d'une filière de production française de munitions de petit calibre. Trois à quatre ans seraient nécessaires pour bâtir entièrement une usine et produire les premières munitions. "La rentabilité serait assurée à partir d'une production annuelle de 60 millions de cartouches sous réserve qu'un niveau de commandes constant soit assuré durant les cinq premières années", ont écrit les deux rapporteurs. Manurhin, qui ne veut pas redevenir un munitionnaire pour ne pas concurrencer ses clients, reste très intéressé par un tel projet. Il pourrait même y prendre une participation s'il se concrétisait. Nexter très réservé sur ce projet Le PDG de Nexter Systems, Stéphane Mayer, avait estimé quant à lui lors de son audition à l'Assemblée nationale début mars "qu'il serait techniquement possible de recréer la filière des munitions de petit calibre mais que cela impliquerait des coûts très élevés, nous empêchant d'atteindre une compétitivité suffisante par rapport à nos concurrents qui disposent déjà d'une base industrielle et de marchés. Faute de perspectives de rentabilité satisfaisante, nous n'envisageons donc pas de nous relancer dans cette activité sur nos fonds propres". Le général Charles Beaudouin pose les bonnes questions: "Le FAMAS était conçu avec sa munition et Nexter fabriquait les deux. L'arrêt de la filière relève d'un choix de politique industrielle qui se pose dans d'autres domaines. Peut-on maintenir toutes les filières et acheter systématiquement français ? Je ne le crois pas". D'autant que selon lui ce marché des armes de petit calibre est "assez erratique". Après des déboires avec un fournisseur des Émirats Arabes Unis (EAU), les forces armées s'approvisionnent désormais auprès du groupe américain, Alliant Techsystems Inc. (ATK), qui répond aux besoins. On sait déjà qu'on ne fabriquera plus l'arme alors un peu de com pour contrebalancer le coup de canif dans le made in France. ils sont loin les bruits des chaînes de production des MAC MAS, MAT et autre MAB.
  19. Je suis sûr qu'au niveau de l 'enquête d'environnement ça va être tendu. Vous aurez au minimum le droit à des questions serrées sur le pourquoi de cette mention.
  20. Allez ne soyons pas sectaire ni vieux jeu, le barret 50 n'aurait pas bientôt 40 ans de carrière s'il n'était bon, mais là je suis d'accord on n'est plus ni dans la portée du 7,62 ni dans sa puissance, c'est juste pour dire que c'est en développant et en utilisant les produits qu'ils s'améliorent, et cela quelque soit le domaine alors pourquoi pas donner sa chance au semi pour la haute précision même dans les calibres plus légers. Après je suis d'accord avec vous il faut voir l utilité au niveau groupe puisque visiblement vous voyez les tp disparaitrent.
  21. C'est vrai que le félin a changé la donne avec sa portée, mais reste moins puissant que le 7,62 mm mais effectivement est ce que cela vaut le coup?
  22. Tout à fait d'accord pour l'arme à verrou, c est pas que de la nostalgie d'ailleurs mais maintenant c'est vrai aussi que l'usage d un semi auto précis au distance intermédiaire ça donne une autre possibilité d'action sans balancer la purée au FM. Mais voilà les armes à verrou ça restera pour les TE.
  23. Même si on est pas en sucre, arrivés aux paliers où les muscles sont toxinés ( chacun son niveau) les appuis sont moins francs, les demi-tours sont quand même plus stressants, faut pas se voiler la face et faire le fanfaron.Celui qui fait la même perf sur sec que mouillé c est qu'il a les bonnes chaussures car un demi tour raté vous coûtera quoi qu'il arrive. Alors pour celui qui est juste ça joue. maintenant la solution c'est d être tranquille à plus de 12 comme ça pas de problèmes le jour J avec l'adrénaline. surtout que palier 12 à 20 ans c'est loin d être une perf olympique
  24. C'est bien pour cela que je dis pour l'instant. Pas prêt de pouvoir comparer. Wait and see... Merci à vous deux pour la discussion
  25. C'est là l'intérêt de nos interrogations. Mais cela serait étonnant d'avoir un retex la dessus. A moins d'un égaré un peu trop bavard pour l'institution je crois que nous allons rester pour l'instant avec nos questions.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...