Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Nicolas23

Membres
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 Neutral

À propos de Nicolas23

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Candidat
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

309 visualisations du profil
  1. Salut,

    Je t'envoie mon facebook pour échanger davantage ou sur le groupe whatsapp que tu as créé :

    Nicolas Gangi 

    A bientôt :m

  2. Hello hello futurs camarades, Je vous rejoins également au 4ème bat comme OSCE en Matos
  3. Bonjour,

    Je me permets de te contacter en privé car je souhaite également intégrer l'armée de terre comme OSCE pour septembre 2018.

    Je vais réaliser ma PMS à St Cyr également du 21 mai au 8 juin. D'ailleurs un grand merci pour ton RETEX.

    J'aurai voulu avoir ton avis (ou bien des infos que tu as eues auprès d'anciens OSCE) au regard de l'âge. En effet, j'ai 28 ans. Je me demandais si ça posait un frein à ma candidature bien que mon CeR m'ait dit le contraire, surtout pour les armes du soutien.

    Je te remercie par avance.

    1. Benzila

      Benzila

      Hello, je viens de lire ton message à l'instant

      J'espère que la PMS s'est bien déroulée au 4e Bataillon, vous étiez surement logés dans nos bâtiments 

       

      Pour répondre à ta question: cette année il y'avait 3 élèves officiers entre 27 et 30 ans dans ma section, autrement dit ça n'est pas un problème. Néanmoins prends en compte que tu t'engagera pour 7 ans, et qu'à la sortie il te faudra penser à ta reconversion sauf si tu entends poursuivre dans l'armée pour un 2e contrat

       

      En espérant t'avoir éclairé un peu

  4. Bonjour à tous, Suite à un long parcours du combattant pour revoir mon critère d'inaptitude médicale, j'ai pu récupéré mon aptitude pour passer les tests de sélection et espérer d'intégrer les rangs de l'armée de terre. Toutefois, le médecin militaire a indiqué sur le document le codage suivant : "M.24.31 Luxation et subluxation pathologique d'une articulation, non classées ailleurs". Savez-vous ce que cela signifie ? Selon moi, je pense qu'il s'agit d'un élément non-répertorié dans la réglementation militaire en matière médicale, mais j'ai des doutes. Merci par avance.
  5. Bonsoir à tous, Je me permets de faire appel à vous et de vos témoignages/RETEX sur une carrière d'OSC Encadrement au sein de l'armée de terre. J'ai parcouru l'ensemble des posts relatifs au sujet, mais ils n'abordent pas les questions dont je me pose, à savoir : - Existe t-il toujours une discrimination entre OSC-E et Officiers de carrière comme je l'entends ? - Existe t-il toujours une possibilité d'être activé au cours de notre contrat et de passer Officier de carrière ? Si oui, sur quels facteurs ? (méritocratie, coûts budgétaires, études du dossier...). - Quid de la pension de retraite à l'issue de la durée max du contrat d'un OSC-E (20 ans) ? Est-elle possible ? - Le métier d'OSC-E n'est-il pas en train de tomber en désuétude comparé aux Officiers de carrière ? Je suis désolé de vous poser toutes ces questions, mais je préfère mettre toutes les cartes de mon côté avant de m'engager sur ce chemin. Merci par avance de vos réponses.
  6. Merci pour votre réponse. Pour résumer, luxation récidivante de l'épaule à l'engagement, opérée ou non: S5. Je suis d'accord avec le respect de cette disposition. J'ai eu une opération chirurgicale (sans butée ni vis je le précise) suite à un accident sportif il y a 11 ans. Depuis aucune récidive post-opératoire avec la pratique de sport à haut niveau. J'ai justifié pour la surexpertise, comme l'a demandé le médecin militaire, avec des radios qui ne révèlent absolument rien, ainsi qu'un examen et compte-rendu post-opératoire du chirurgien qui m'avait opéré. Donc je pense que ces examens justifient une inexistence du problème. J'ai bien conscience que l'application des textes est stricte et que ça risque de rester en S5, mais un coefficient 5 ne signifie pas une inaptitude totale, il s'agit du coefficient 6. Le coefficient 5 impose des "restrictions majeures d'activités" selon l'arrêté du 20 décembre 2012, mais sans en préciser une inaptitude définitive ou totale. Or, je postule comme Officier Juriste, militaire n'étant absolument pas sur le terrain mais comme emploi sédentaire et de soutien. Je pense que ces arguments devraient leur être suffisants pour les prendre a minima en considération. On ne m'a même pas accordé une possibilité de rencontrer un expert pour lui présenter mon profil, et je trouve cela très contestable. Merci par avance de vos réponses.
  7. Bonjour à tous, Suite à une décision négative de la DRSSA pour une demande de surexpertise médicale (classement S5 au SIGYCOP), savez-vous s'il existe un recours contre cette décision? J'ai cru voir dans les textes règlementaires la possibilité de saisine du Conseil Régional des Armées, mais est-ce applicable seulement pour les militaires ? Existe t-il des dérogations à cette décision qui peut provenir directement du commandement de l'armée? En vous remerciant par avance pour vos réponses.
  8. Merci pour vos réponses. Je souhaite à préciser pour Malina que, contrairement à vous, je tiens des propos corrects et je n'ai en aucun cas tourner mon égocentrisme envers le système de l'armée. Il ne faut pas extrapoler ce que je n'ai pas dit ni pensé. Je sais que dans le civil, il est parfois (et malheureusement) nécessaire de relancer les administrations afin d'avoir un minimum de réponses. Toutefois je me posais la question dans l'armée, je recherche simplement des informations car j'ignorais les délais de réponse ni le processus de surexpertise. Maintenant je le sais avec vos messages et je vais faire preuve de patience.
  9. Bonjour à tous, A la suite d'une inaptitude définitive, j'ai constitué une demande de surexpertise médicale au DRSSA de Saint-Germain. Ces derniers l'ont reçu le 9 mai. Pensez-vous qu'il est nécessaire de les relancer (appel téléphonique ou déplacement éventuel sur place) pour que la demande soit traitée dans les meilleurs délais ou bien dois-je faire preuve de patience? Je ne souhaite pas non plus paraître lourd à leurs yeux. Je vous remercie par avance pour vos réponses.
  10. Bonjour à tous, Etant nouveau sur le site, et actuellement en processus de recrutement pour l'armée de terre (je débute les tests d'évaluation au CSO de Vincennes à partir du 25 avril), j'avais une question à poser d'urgence au regard des aptitudes/inaptitudes médicales. Je postule pour un poste d'OSC Spécialiste Juriste. Je suis conscient que le sujet a déjà été traité il y a quelques temps, mais actuellement peut-être il y a eu une évolution et/ou si des personnes ont eu un cas similaire au mien. Je m'explique : j'ai subi une luxation de mon épaule droite en faisant du canoe kayak il y a 10 ans, et je me suis fait opérer dans la foulée avec la mise en place d'une prothèse en titane. Depuis, je n'ai plus jamais rien eu, aucune récidive. Bien au contraire, j'ai renforcé mon épaule en faisant du sport régulièrement, ce qui m'a permis de récupérer sa motricité à 100%. Je n'ai donc aucune gêne fonctionnelle. Mais j'ai pu lire sur certains posts que durant la visite médicale avec le médecin militaire généraliste, une luxation d'épaule opérée peut être signe d'inaptitude définitive. Or dans les textes règlementaires, si je ne me trompe pas, c'est éliminatoire si "luxation récidivante" (donc plusieurs épisodes de luxations ou subluxations) ou s'il existe une gêne fonctionnelle, non? Par conséquent, vu la date à laquelle je me suis fais opérer, il y a bien longtemps, et que je dispose d'un certificat de mon médecin généraliste attestant que mon épaule a récupéré a 100%, ai-je une chance d'être accepté ou pas? D'autant que je postule pour un poste d'OSC Spécialiste Juriste, donc je ne serai pas amené à réaliser des OPEX ou subir des conditions physiques élevées. Peut-être que ce facteur y joue. Je vous remercie par avance de vos réponses.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...