Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

hussard2rh

Membres
  • Compteur de contenus

    19
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 Neutral

À propos de hussard2rh

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Statut
    Candidat
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

152 visualisations du profil
  1. Ma question c'est pas "si le logement est elligible en étant éloigné de la caserne" mais "est-ce que si nous avions déjà un logement avant de nous engager, mais que maintenant nous ne pouvons y vivre pour des raisons d'éloignement mais que nous l'avons quand même à charge, car nos affaires (meubles, tv, tables, lits...) sont là-bas, donc on doit payer loyer, assurance...etc, nous pouvons bénéficier de cette majoration attribuée au logement extérieur".
  2. D'après les infos que j'ai recueillies, si on loge à l'extérieur de la caserne, on touche une majoration dans la solde pour compenser le prix du loyer. J'ai un doute pour la définition du "logement extérieur". Un exemple : quelqu'un qui avait déjà un appartement avant de s'engager, mais habitait dans une ville éloignée du régiment, de ce fait est maintenant obligé de vivre dans la caserne tout en ayant à charge ce logement extérieur où il ne peut s'y rendre que les weekends et perms, peut-il bénéficier de cette majoration ?
  3. Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Et ne faites pas d'un cas réel (ce qu'a vécu mon ami) une réalité générale. Attention aux raccourcis hein. Ensuite les études en sciences, c'est pas pareil que des études en droit ou une formation en sport. Les études en sciences font travailler l'intelligence, le droit fait travailler la mémoire, le sport fait travailler les gestes, l'agilité, le physique quoi. Pendant les sciences, quand on a un exercice à faire, faut réfléchir, je sais pas si vous vous en rendez compte, les petits additions de primaire c'est de la rigolade, là c'est vraiment une réflexion en continu et très poussé. Donc à force de réfléchir, de comprendre des notions nouvelles, plein de variantes, je peux vous dire que ça forge l'intelligence. Mais ça on peut pas le savoir si on l'a pas vécu. Rien qu'à mon expérience, j'arrive à comprendre plus facilement les choses maintenant que quand j'avais juste le BAC à l'époque. Donc quelque part y a un lien entre études et intelligence, après c'est pas n'importe lesquelles, faut voir quelles études (par exemple le droit qui fait du par coeur, le sport pour le physique c'est pas des études "intellectuelles"). Il faut pas confondre avec le savoir, qui lui est du par coeur, comme en étude de droit, ça fait travailler la mémoire, pas l'intelligence. Et c'est là où certains ici font allusion, vous parlez du savoir et non de l'intelligence, attention à la confusion. Certes un savoir ne rend pas intelligent, en revanche la plupart des études supérieures ne sont pas juste du savoir, des infos bruts à ingurgiter, mais des notions à comprendre, et si on ne les comprends pas, on redouble ou on arrête. Donc attention : savoir =/= comprendre culture générale =/= intelligence mémoire =/= réflexion Vous saisissez la nuance ? Je vais peut-être déchanter à l'armée, mais peut-être que vous aussi, vous vous faites des films en s'imaginant que dans tel ou tel régiment y a que des bourrins. Je pense qu'au contraire l'armée aujourd'hui cherchent plus à recruter des gens intelligents (d'où le fameux "à candidature égal, le plus diplômé sera choisi") que des gens sportifs, car le sport on peut travailler dessus, on peut progresser plus ou moins rapidement mais y a toujours un automatisme physiologique du corps humain qui fait que ça déroule tout seul petit à petit une fois qu'on s'est enfin décidé à s'y mettre, alors que l'intelligence... là c'est plus ou moins inné, comme la personnalité, on peut pas y faire grand chose, à moins de faire des études pour faire travailler le cerveau, pousser la réflexion, mais ça prend trop de temps et c'est pas le but de l'armée.
  4. Je cherche le SIGYCOP de combattant en recherche blindé profonde du 2ème RH, qu'on appelle maintenant "éclaireur" depuis que le site de recrutement de l'Armée de Terre a été rénové.
  5. Je cherche le SIGYCOP de combattant en recherche blindé profonde du 2ème RH, qu'on appelle maintenant "éclaireur" depuis que le site de recrutement de l'Armée de Terre a été rénové.
  6. 2ème régiment de hussards : http://www.amicalechamboranthussards.fr/escadrons.html Pour résumer (pour le vocabulaire : escadron = compagnie) : - 4 escadrons de recherche : même boulot que le 13 RDP (infiltration, observation...etc) - 2 escadrons de recueil de l'information : se renseigner auprès des commerçants, des habitants pour chercher l'info et trouver des "sources" (un peu comme les agents de terrain de la DGSE), mais aussi (c'est le seul régiment qui le fait) interrogation de personnes capturées - 1 escadron de transmissions : même boulot que les régiments de transmissions (SIC, guerre électronique, traitement de l'information...etc)
  7. C'est vrai qu'entre un BAC+X et un BAC-X, il peut y avoir une différence intellectuelle, mais on peut approfondir plus loin la réflexion : la spécialité aussi entre en jeu. Prenons le cas des études supérieures. Entre deux personnes de même niveau BAC+X, un qui est diplômé en sciences, un autre qui est diplômé en techniques de combat, même s'ils sont tous les deux de même niveau BAC+X, celui des sciences sera moins con que celui du combat. Du coup pour en revenir à l'armée, j'en viens à la conclusion : est-ce que si on veut se retrouver avec des jeunes moins cons, il faudrait pas plutôt par exemple aller dans un régiment de transmissions qui est plus intellectuel qu'un régiment d'infanterie qui est plus bourrin. On trouvera moins de cons dans les transmissions que dans l'infanterie. Bon de toute façon, je vise le 2ème RH, c'est du renseignement d'origine humaine et non juste du combat brut de bourrin tel dans l'infanterie pure et dure, donc je pense pas qu'ils prennent des débilos dans un tel régiment, qui plus est classé confidentiel défense ou secret défense. Je suppose donc qu'ils prennent des gens avec un minimum de jugeote, enfin j'espère quoi, sinon c'est grave pour l'armée.
  8. Je me demande comment ont été sélectionnés les militaires travaillant dans ces centres du service militaire volontaire. Parmi les plus patients, pédagogues sans doute. Et les plus motivés évidemment.
  9. Ok je vois c'est plus clair, le problème c'est que y a du copinage, c'est pas juste une relation professionnelle, ça change tout. Ca me fait penser à un problème qu'a eu un ami durant ses études supérieures, il était bien content de les avoir fini d'ailleurs : le fait d'être entouré de gens très différents de lui était difficile à vivre. Le gars avait fait un BAC S et s'est retrouvé avec des BAC STI totalement immatures, débiles, peu de culture générale et reluquant toutes les jupes passer. Les classes de STI étant très masculines et avec des matières peu variées comparées aux classes S plus mixtes et des matières plus variées, leur "éducation nationale" était différente. Il avait comparé sa situation, dans les prisons au simple voleur en cellule avec des tueurs psychopathes en série, le petit voleur ne tarderait pas à perdre la tête, comme quoi vivre avec des gens très différents de soi-même ça rend fou. Et les études, c'était juste la journée à passer avec eux et c'était déjà très dur. Donc si c'est H24 comme ça à l'armée... Bon bref, je vais pas m'alarmer, si ça se trouve ça se passera bien pour moi. Tu en connais beaucoup qui l'ont bien ou mal vécu parce qu'ils étaient plus âgés et/ou plus intelligents que leurs camarades de section ? Je me trompe peut-être, mais on dirait que c'est du vécu, ou alors témoignage d'un de tes camarades ?
  10. Euh j'avoue avoir un bug là, le problème de l'âge sera dépassé ? C'est-à-dire que les jeunes recrues deviendraient matures du jour au lendemain juste parce qu'ils viennent de rejoindre le régiment ? C'est improbable comme changement. Et les encadrants et chef de section, pendant les classes, font-ils une différence entre les petits jeunes de 20 ans et celui qui est beaucoup plus âgé ?
  11. C'est hypocrite de la part de M.Sarkozy, il dit ça après que M.Hollande ait instauré le Service militaire volontaire. C'est un peu lui voler son idée alors que lui-même lors de son quinquennat désastreux 2007-2012 et merci que ca s'est fini, n'a pas eu cette idée de le mettre en place. Hollande a été bien meilleur. C'est bien de parler blablabla mais faut passer à l'acte, à son époque il n'a ni parlé ni n'est passé à l'action, et maintenant il se permet de parler après que l'idée soit passée au stade concret par quelqu'un d'autre, non mais sérieusement et les droits d'auteur alors ! (de toute façon rien d'étonnant, il a jamais été franc-jeu). Hollande, lui, a parlé et est passé à l'action : le Service militaire volontaire a été mis en place et semble bien marcher, j'avais vu un documentaire reportage dessus, faut que je le retrouve et que je le poste.
  12. Sauf qu'en régiment y a un peu de tous les âges avec différentes anciennetés, et ils vivent bien ensemble, ça ne pose pas de problèmes pour autant.
  13. Je comprends pas la photo d'illustration, c'est quoi le rapport avec les recrues du Service militaire volontaire ?

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...