Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Buzz

Membres
  • Compteur de contenus

    25
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Buzz a gagné pour la dernière fois le 19 janvier 2018

Buzz a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

6 Neutral

À propos de Buzz

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Civil
  • Armée
    Interarmée

Visiteurs récents du profil

418 visualisations du profil
  1. Les envies qui changent d'ailleurs je serais curieux de savoir si c'est pris en considération et si ça l'est, de quelle manière ? En sortant de formation j'ai tendance à penser que les missions ne sont surement pas les plus costauds, que ça doit aller crescendo. Cependant, si on prend pour exemple un commando de 35 ans avec plus de 10 ans d'expérience qui fait les grosses missions, si il souhaite ralentir ou faire des opérations moins "dures" pour souffler est-ce que c'est possible ? Parce que bon je suppose que d'un côté on a plus envie d'aller au charbon tout le temps au bout d'un certain moment sans pour autant vouloir arrêter et de l'autre côté le régiment n'a pas envie de voir partir non plus un commando expérimenté et aguerri.
  2. C'est bon à savoir. Un argument de plus qui peut te pousser à tenter le parcours FS.
  3. Quand tu te sentiras prêt tu te présenteras au CIRFA. Tu expliqueras ton projet à un recruteur qui s’occupera de ta candidature. Tu conviendras d’une date de passage le moment venu pour passer les tests de sélection sur deux jours comprenant des tests médicaux, psychotechniques, sportifs, de personnalité etc. Le but étant d’obtenir l'agrément technique forces spéciales (FS) qui te permettra de passer les entretiens avec les cadres des FS si ton dossier les intéresse. Si tout se passe bien tu intégreras et l’aventure commencera. Je me permets quelques petits conseils personnels valable aussi pour ceux qui visiteront ce forum. Ce sont des milieux avec peu d’élus c’est un fait. Le plus important c’est de croire en toi et de pas écouter ceux qui te disent que c’est impossible gratuitement, les discours français gratuits classiques du style “c’est dur” et c’est tout. (Haha) “Bien sûr que oui c’est dur “frérot” merci du conseil heureusement que t’es là c’est pas comme si on le savait déjà ! ». Tout ça pour dire que c’est le genre discours qui sert à rien. Sache que la seule personne qui y arrivera c’est toi, les limites sont celles que tu t’imposes sinon y’en a pas. Bien sûr il ne faut pas se voiler la face non plus, il faut avoir conscience que ce genre de projet demande beaucoup d’investissement et beaucoup d’abnégations. Il faut savoir se remettre en question si les personnes concernés nous font comprendre de manière constructive qu’on est pas fait pour ça. C’est pas la fin du monde si tu échoues, tu auras le mérite d’avoir fait le maximum et c’est ça qui est important. Tu trouveras sur le forum tout ce dont tu as besoin. N'hésite pas à le parcourir il est rempli de retour d’expérience (RETEX). Tu trouveras ce qu’il t’attend, les barèmes et les conseils qui te permettront d’arriver bien préparé.
  4. Salut Mael-pr, 1ère possibilité : le recrutement externe contractuel EVAT. Le CPES recrute depuis le civil des “combatants TTA”. Des agents défensifs du type fusiler marin version DGSE dans l’idée. Minimum 3 ans avant de tenter la formation opérationnelle si tu coches les cases en interne. Donc un bon moment de plus avant de l’être. Pour postuler tu dois avoir un profil qui les intéresse du type FS, plus exactement le profil CIRP qui sera determiné au DEI en allant passer les tests comme tout le monde. Si ils sont intéressés, une fois chez eux il faudra que tu montres ce que tu as dans le bide pour reprendre leur terme pour passer ops. Si tu ne réussis pas à basculer en opérationnel tu finis ton contrat et tu retournes dans le civil. 2ème possibilité : passer par l’ENSOA spé infantrie ou cavalerie de préférence. Obtenir une certaine expérience et ensuite postuler pour le Service Action en interne. L’avantage c’est que comme tu seras sous-off tu auras plus de chances car ils recrutent en grande partie des sous-offs. Niveau proba c’est le plus intéressant. 3ème possibilité : les FS. Par exemple, le 13ème RDP est le vivier de recrutement du CPES car leur profil correspond particulièrement à ce qu’ils recherchent. Sachant que une fois que tu es au 13 tu auras déjà prouvé certaines choses, tu auras fait de l’operationnel donc la probabilité d’échec est davantage réduite. Enfin, comme tu peux le constater tu as des avantages et des inconvénients dans chacun. Le recrutement depuis le civil tu es plongé dans le milieu de la DGSE mais il y aura très peu de places en tant qu’EVAT opérationnel en interne. Tu seras prio sur les dossiers extérieurs car déjà dans la DGSE mais en concurrence avec tout le reste de l’armée pour un nombre de places très limité. De plus, si ça ne fonctionne pas tu te retrouves “sans rien” dans le civil. ENSOA est difficile à rejoindre mais te permet le plus de chances de réussite et si ça ne le fait pas tu es loin d’être sans rien là pour le coup ! Après comme disait mon interlocuteur tu dois passer par le conventionnel pendant un certain nombre d'années à faire des choses pas toujours passionnantes style sentinelle. Après il faut savoir ce que l’on veut, il y a des passages obligés. Les FS sont difficiles à rejoindre mais une fois integré te permettent de faire de l’operationnel directement, d’avoir un profil intéressant. En revanche pour devenir sous-off je suis pas sûr que ce soit évident. Mais si recrutement EVAT il y a, tu feras partis sans doutes des meilleurs profils. Sinon faudra se bouger pour passer sous-off. Tout ça est tiré de mon expérience personnelle. Si seulement j’avais eu ces infos là au début de mon parcours j’aurais perdu beaucoup moins de temps. Ce forum m’a beaucoup aidé donc c’est à mon tour de partager en retour. Je te souhaite d’y arriver, good luck !
  5. Je me permettais cette question car on est sous anonymat et comme j'intègre l'une de ces unités en mars prochain, j'ai conscience qu'il ne faut pas idéaliser le métier, qu'on peut être déçu mais ton témoignage a l'air vraiment intéressant. En effet, si on peut éviter les mêmes erreurs avec les autres candidats du forum on sera preneur de conseils de ta part. En tout cas, à mon humble avis, ne te précipite pas et ne pars pas trop vite pour ne pas avoir de terribles regrets. J'ai une connaissance des FS terre qui m'avait expliqué que dans les FS de manière générale les missions ne sont pas tout le temps à la hauteur des qualifications et que ça peut être frustrant par exemple. Malheureusement à mon niveau je n'ai aucune idée si c'est possible de passer d'une unité à l'autre en cours de contrat. Mais ce que je sais c'est que une fois qu'on est parti on ne revient pas, ils nous l'ont fait comprendre aux entretiens. Je te souhaite d'avoir de la réussite et peut-être qu'on se croisera si j'en ai aussi.
  6. Bonjour Tom, A en juger par le timing formation -> 1ère OPEX et par le terme "rival" qui me semble plus être dans l'esprit de Bayonne je mettrais un billet sur le fait que tu viens du 1er RPIMa et que tu souhaites intégrer le 13 RDP. Je serais encore plus surpris qu'un mec veuille quitter le 13 pour la LE mais curieux de savoir pourquoi encore plus. Comment ça se fait que tu es fait tout ce parcours et que ça te convienne plus au point de "l'absolument plus" ? Ce qui est paradoxal c'est que tu penses à la LE.
  7. Le fait d'être très jeune ça te laisse moins de chances même si tu as l'agrément technique FS. L'entretien sera déterminant. Ils recherchent des profils et une certaine maturité que peu de gens ont à ces âges là. Après c'est à toi de voir. De mon expérience sache que ce n'est pas impossible, j'ai vu un mec qui n'avait pas encore 18 ans être pris et c'était le seul présent de cet âge d'ailleurs. Ils veulent des mecs qui n'abandonneront pas au bout de 2 semaines et ils font le max pour cerner chaque détail de ta personnalité. Peu importe ton âge en fait, si tu fais l'affaire ils te prendront. C'est juste que oui c'est un fait, des mecs de 17 ans qui sont pris c'est rare. Le mec en question il était dans ma chambre et personnellement c'était la première fois que je voyais un candidat si jeune qui semblait si calme, serein et déterminé. Il était pas là par hasard. Sache que si tu te sens de passer rapidement, si tu n'es pas pris la première fois les tests psychos sont valables 3 ans, le sport et le medical 1 an et aucun n'est à négliger. Donc si jamais tu rates et que tu veux absolument aller chez eux, que tu as senti que c'était possible, tu pourras revenir davantage préparé. Comme t'as dit Zante, entre deux passages, pourquoi pas garder une porte de sortie dans le civil en faisant des études, avoir un bagage de secours. Par ailleurs, tu peux t'engager dans un régiment conventionnel si c'est ce que tu souhaites et intégrer en interne les FS avec de l'expérience comme tu es jeune tu as le temps. Il faut que tu réfléchisses à ce que tu veux vraiment. Je rejoins JB.1 là dessus : il faut rester ouvert d'esprit sur ton orientation et toujours être souple dans tes propos avec l'armée. C'est un gage de maturité très apprécié.
  8. Au CPIS ils ne recrutent plus de commandos depuis le civil directement mais des "combatants TTA" ou "agents défensifs". En gros ce sont des fusiliers qui gardent les bases. Ils recrutent au mois d'octobre. En revanche, pas de recrutement pour 2018. Prochaine session de recrutement pour 2019. Par ailleurs ce qu'il faut savoir c'est que pour devenir opérationnel (= commando) il faut attendre 3 ans minimum. Pourquoi ? Car maintenant il y a des cases à cocher avant de pouvoir tenter le cursus ops comme par exemple le fait d'avoir déjà participé à une opération extérieure. Ce qui n'arrive pas tout de suite quand vous intégrez puisque vous gardez les bases en France. Par ailleurs une autre chose importante à savoir : quand vous êtes recruté directement depuis le civil vous êtes recruté en tant que militaire du rang. Ils n'en recrutent que 4/5 par an en ops et vous êtes en concurrence avec tous les autres dossiers de l'armée donc faut faire parti des meilleurs... mais ça c'est partout pareil donc faut foncer ! L'avantage c'est que comme vous faites parti de la DGSE vous passez les premiers filtres sur dossier directement. Le CPIS recrute principalement des sous-officiers pour le cursus ops. Donc l'autre possibilité c'est de faire l'ENSOA infanterie si possible ou cavalerie et de postuler quelques annnées plus tard. Vous aurez plus de chances d'être recruté. Enfin pour ceux qui sont intéressés par le CPES ils recrutent pour la première fois depuis cette année en externe et plusieurs fois par an contrairement au CPIS. Prochaine session en novembre. Les seuls échos que j'ai eu c'est qu'ils ne recrutent pas des ops directement non plus mais pour le devenir il faut montrer ce qu'on a dans le bide pour reprendre les mots de mon interlocuteur.
  9. Bonjour, je trouve difficile de trouver la vérité concernant les différentes formations FS de l'armée. Les formations étant propres à chaque armée pensez-vous au final que le niveau de difficulté physique et mental des formations et les critères au final sont les mêmes ? On entend souvent que certains parcours seraient plus accessibles. Est-ce dans l'imaginaire collectif ? En gros est-ce que les mecs des FS terre réussiraient le stage co marine et inversement, pareil pour l'armée de l'air ?
  10. A-t-il tenté d'être commando ? Que pense t-il lui sinon du fait d'intégrer les commandos dans la Marine ? Dis-toi une chose c'est que si tu n'es pas sûr de ce que tu veux certains recruteurs peuvent essayer de t'envoyer là où ils veulent et vont te faire croire que c'est ce qui te convient et c'est à tes risques et périls. Pour avoir côtoyé des recruteurs dans différents CIRFA dans différentes régions et de toutes les armées, légion comprise, tu en as certains c'est incroyable comment ils n'ont pas les compétences et sont limités dans l'accompagnement qu'ils peuvent t'apporter. J'ai des belles anecdotes. En tout cas, tu as l'air de chercher à être renseigné au maximum c'est une très bonne chose car le seul qui prend la décision de s'engager c'est toi et faut pas hésiter à être cash pistache pour éviter les erreurs. Par ailleurs, tu peux tomber sur des très bons recruteurs qui t'apportent les réponses pour t'aider à trouver ton futur métier et qui te soutiennent de manière objective dans tes projets. Mais pour ça il vaut mieux avoir fait un certain travail en amont. Ils sont là pour t'aider, pas pour prendre ta décision ! La preuve en est, concernant ton cas, j'estime que ton recruteur est à côté de la plaque. Le fait qu'il te refuse la voie ab-initio, qu'il décide LUI de te la refuser parce d'après lui un bac +3 n'emprunte pas la voie ab-initio... Clairement, que tu sois bac +3 on s'en fout si ton désir n'est pas d'être sous off fusco mais d'être directement CPA. Oui il faut prendre en compte tes études pour t'aider à faire ce que tu souhaites certes, mais de là à décider de te fermer la porte à l'accès direct en CPA c'est quand même énorme ! Dans l'armée de terre les recrutés FS externes donc militaire du rang ont parfois bac +5 et alors ? Si c'est ce que tu veux. Parce que oui si tu veux être FS c'est le chemin le plus court. La marine pareil, t'as des bac +x qui s'engagent en matelot fusilier et qui veulent faire le stage co. Toi tu veux être CPA et il te ferme carrément la porte. Heureusement que tu te renseignes et que tu prends contact TOI avec un sous off fusco... ça te permet d'etre au courant de ce qui t'attends. Mais si t'ecoutes aveuglément ton recruteur et que tu voulais être CPA et que tu te retrouves en sous off fusco bloqué en EP, merci la belle affaire ! Il y a des choses que tu prépares en amont comme la condition physique et d'autres qui ne se préparent pas. En effet, tu ne pourras le découvrir qu'une fois dans le bain et ce que je voulais dire par là c'est que si tu penses pouvoir le faire et que tu crois en toi il faut sauter le pas.
  11. Bonsoir Le Capichef, Peux-tu nous faire part du témoignage du fusilier marin que tu as rencontré ? Si c'est CPA qui t'intéresses tu as le recrutement ab-initio qui te permet, sous réserve de réussir les deux premiers stages Maquis et Matou, d'accéder directement à ce que tu souhaites. Par ailleurs, si tes résultats sont bons tu peux avoir l'opportunité d'enchaîner Attila pour te spécialiser et si vraiment tu es chaud Bélouga pour intégrer les forces spéciales air. À toi de voir si tu mets la priorité sur le fait d'être CPA rapidement mais en tant que MTA, ou sous off en passant par la case fusco et l'accès sera plus difficile mais rien d'impossible. Sache que si t'es pas dans les meilleurs tu vas garder des bases t'es là pour ça. Il n'est jamais trop tard pour changer d'orientation et vaut mieux ça que de se planter. Après dis-toi que si tu as le niveau pour intégrer le CPA10, c'est pas le fait de passer par la case sous-off fusilier qui va t'en empêcher. À toi de tout déchirer ! Après la différence entre les 3 armées concernant l'objectif d'intégrer les forces spéciales est que c'est la Marine qui est la plus impitoyable dans le sens où quand tu es engagé en tant que fusilier si tu ne réussis pas le stage co le métier de fusilier n'a rien de passionnant et à l'inverse le fait de porter le béret vert va bouleverser ta carrière de façon renversante. Mais si tu échoues tu risques d'être frustré comme beaucoup et la désillusion du métier de fusilier marin c'est pas le top. Donc t'as pas le choix, si c'est ça que tu veux tu vas le chercher ce fameux béret. L'armée de l'air, l'avantage c'est que c'est progressif. Tu passes différents stages au fur et à mesure et si ton niveau n'est pas suffisant tu fais ce jusqu'où tu as été capable d'aller. Exemple : si tu réussis Maquis, Matou mais échec Attila -> CPA20. Tu es quand même en CPA. Ça dans la Marine ça n'existe pas. Soit tu réussis le stage co et tu fais partie des machines que sont les commandos marine soit fusilier marin = tours des bases... et puis c'est tout. Au moins ça te fait une sacrée motivation pour pas échouer haha Enfin tu as l'armée de terre. Là tu peux tout faire. Tu peux tenter le recrutement externe FS. Sinon, tu peux intégrer un régiment et tenter en interne après quelques années, tu peux aussi tenter les GCP, pourquoi pas la DGSE (cas particulier mais plus facile d'accès par l'armée de terre) ou autres... Sachant que en plus de sentinelle dans le conventionnel qui est l'équivalent du boulot de fusco, tu fais des OPEX. Le métier est encore différent.
  12. Étant donné que l'accès aux forces speciales de la Marine se fait par l'obtention d'un brevet contrairement aux autre armées, le "on ne doit pas venir pour être breveté" je pense que c'est hypocrite car la plupart sont là pour ça et je pense que dans ce cas précis ça a tout son sens. Ce qu'apporte ce brevet n'a rien avoir avec l'accès au brevet de chuteur ops. Ce n'est pas comparable d'être breveté commando marine et CO. Par exemple, l'armée de terre recrute en externe mais l'accès au FS n'est pas un brevet. Quelque part ceux qui postulent pour les FS en externe sont là pour être "brevetés" FS mais c'est pas un brevet... et pourtant ils sont là dans ce but précis. Concernant le brevet du chuteur ops, de ce que je comprends maintenant c'est que venir dans l'unique but d'avoir ce brevet sans autres motivations n'a pas de sens puisque c'est un moyen de transport, pour des spécialistes entraînés et avec de l'expérience. C'est un objectif dans sa finalité, la cerise sur la gâteau pour un commando.
  13. J'entends souvent dire que beaucoup de fusiliers marins sont là pour être brevetés commandos et si échec ils ne souhaitent pas renouveler leur contrat.
  14. Y'a plus qu'à sauter le pas et l'avenir le dira !
  15. Je comprends mieux maintenant, merci. Que conseillez-vous comme choix de spécialités pour avoir le plus de chances d'être envoyé au stage ? Vous aviez parlé de TELD par exemple. Celui-ci m'intéresse mais si je n'y accède pas je voudrais choisir une spécialité toujours dans l'optique d'accéder au stage et de faire des missions autour de ce moyen de transport. Quelles sont les autres spécialités des chuteurs ops ?

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...