Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

proj

Membres
  • Compteur de contenus

    11
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 Neutral

À propos de proj

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Réserviste
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

108 visualisations du profil
  1. Ben ca existe ... https://www.theverge.com/2015/10/28/9625636/rf-capture-mit-wifi-tracking-surveillance-technology Les crampes avec l'armure c'est à cause du poids, de la rigidité ou autre (la porter pendant des heures...) ?
  2. De quoi finalement ont besoin le MDR et le SO d'après toi ? Si tu avais carte blanche pour imaginer n'importe quelle innovation technologique : google glass, "smartphone" bracelet, écran souple fOled, munitions intelligentes Exacto (https://aruco.com/2015/05/exacto-darpa-munition-intelligente/ , armure liquide (http://fr.euronews.com/2015/04/08/plus-resistante-que-le-kevlar-l-armure-liquide SHEAR THICKENING FLUID) ou incorporé dans le gant pour se battre, gant électrique (https://hackaday.io/project/1736-electric-discharge-glove-1-or-taser-glove) ... Ca serait quoi ton top 3 ?
  3. Beaucoup de bon sens dans votre résumé, 2 gants, un par usage. Effectivement surcharger le soldat si cela ne lui apporte pas une vraie aide n'a aucun sens, et tout le monde n'a pas les mêmes missions à exécuter donc la position c'est plutôt pour celui qui décide. D'ailleurs la position des soldats en milieu urbain sans ligne de vue est elle utile au chef d'équipe ? L'intérêt d'utiliser le gant est que le CE peut faire le geste et sans se retourner le pax peut l'entendre dans son oreillette.... Sinon, pour le compteur de munitions, je pensais que le félin intégrait cette fonction. A Eurosatory 2014, un nouveau "casque" devait arriver : https://www.industrie-techno.com/eurosatory-2014-les-soldats-francais-bientot-equipes-de-capteurs-biometriques.30654?utm_content=buffer10050&utm_medium=social&utm_source=plus.google.com&utm_campaign=buffer Le nouveau casque, baptisé BOOST (Bandeau Ostéophonique pour Opérateur avec Sécurité Téléopérée), est en effet équipé de trois capteurs qui lui permettent de détecter les pulsations cardiaques, la température corporelle et les mouvements (ou l'immobilité) des soldats. Ces données sont interfacées sur un module d'acquisition conçu par BodySens, société partenaire d'Elno sur ce projet. Le boîtier peut alors transmettre ces informations en temps réel à un ordinateur situé jusqu'à un kilomètre via la radio intégrée au système FÉLIN, qui peut ensuite théoriquement les relayer à un poste de commandement n'importe où dans le monde. Le système est capable de fournir des informations relativement précises mais ça n'en est pas le but premier. Un code couleur basique, vert ou rouge, permet de connaître rapidement l'état de santé du soldat... vivant ou mort, sans avoir à obtenir de confirmation visuelle en envoyant d'autres soldats au combat dans des situations risquées. Le casque conserve par ailleurs ses caractéristiques existantes : étanche dans 80 cm d'eau pendant 30 minutes et capable de fonctionner dans des températures allant de -25 à +55 °C. En avez vous entendu parlé ?
  4. Une autre fonction du gant (anti-lame en kevlar, déja planifié ^^) c'est qu'il mesure la direction du geste donc pour le NVA, on peut remonter la position de l'ennemi sur la carte tactique plus rapidement (RGP ?) Peut être qu'effectivement, l'intérêt est plus grand pour un CdS qui a besoin d'une situation tactique avec : les missions, les ordres passés, les ordres en cours et la position des amis et ennemis, plutôt que le CE qui préfèrera la voix bien souvent... Que pensez vous du gant de Thalès ici ? http://forcesoperations.com/thales-innovdays-1ere-partie/
  5. Est ce que pour le TTA, vous faites référence à la tablette du SIT COMDÉ ? J'ai cru que c'était plutôt réservé aux CdS qui ont la vision des gars sans être dans la LoS. A vous lire, l'ai l'impression que le commandement aux gestes a vécu depuis l'arrivée de l'ostéophonie. Utiliser le gant pourrait faciliter les missions: 1°) offrir à l'ordre à la voie la portée de la radio tout en maintenant le "bien compris" 2°) diminuer le bruit même pour une section complète (à 30 en chuchotant, j'aimerais entendre le résultat face aux gestes) 3°) ajouter d'autres fonctions : rythme cardiaque pour vérifier la vie ou la position. Le colonel Goya a qui j'ai montré le gant, m'a parlé aussi de sa doctrine : une section combat plus vite avec des cadres d'ordre simplifiés et aux gestes plutôt qu'avec la méthode traditionnelle. Jettez un oeil à la pièce jointe. La voie de l'épée_ La section d'infanterie comme priorité stratégique nationale.pdf Pour la montre connectée, la taille de l'écran et le rendu 3D ne sont pas simples à rendre lisible, surtout si les endroits à explorer sont grands. On m'a parlé des cartes "urban g map " (0ville , 1 quartier , 2 block) pour explorer. Un écran de type smartphone serait il plus pertinente pour afficher ce type de cartographie avec la position dynamique des collègues (ceux à proximité et un nuage de points pour voir le détail des collègues à plus de x mètres )?
  6. De ce que je comprends, pas de problème avec laryngophone pour vous. Sans être un expert, les missions en milieu urbain sont assez diverses et dans un certain nombre, garder le visuel est impossible. Complètement d'accord que le système doit prouver que le pax est toujours en vie et c'est mieux pour intervenir plus vite s'il y a un problème. Je reviens sur ma question précédente, connait on actuellement avec le SIT ou autre moyen numérique la position de nos collègues de groupe ? cela a t'il intérêt pour vous ?
  7. L'ostéophonie est efficace mais mais le laryngophone est peu fiable et à tendance à se faire remplacer actuellement. Chuchoter de nuit quand on est une section, cela ne pose t'il pas de probleme en milieu urbain ? Par ailleurs, chaque soldat a t'il la position de ses camarades en temps réel quand il ne les voit pas, sur un moyen numérique ?
  8. Bonjour à tous, je travaille avec mon association depuis deux ans sur un concept de gant multicapteurs, que nous venons de prototyper cet été. La nuit étant bien souvent synonyme de danger faute de visibilité, avec un son perçu de loin, notre idée est de permettre de réaliser les missions de nuit en toute discrétion et en particulier utile en milieu urbain, avec la portée de la radio. Chaque membre du trinôme est équipé : d'un gant, d'une montre, d'une oreillette, et de sa radio. A l'aide du gant connecté le commandement au geste est capturé, reconnu, et transmis par la radio militaire aux membres du trinôme qui reçoivent les gestes sous forme textuel/graphique sur une montre connectée basse visibilité et/ou via une synthèse vocale directement sur leur oreillette. L'acquittement du geste, bien compris par le trinôme, garantit au chef la bonne exécution de la manœuvre. De plus en cas d'incident, le trinôme peut demander directement au chef de venir si besoin en utilisant la montre. Evidemment on a aussi pensé à la cybersécurité, avec une identité numérique du porteur vérifiée tout au long de l'utilisation du gant (qui s'active sur un geste précis et s'arrête faute de geste). Il y a deux phases applicables donc : apprentissage par le gant des gestes du TTA 150 pour chaque utilisateur, puis exploitation du gant en mission. Qu'en pensez vous ? Y a t'il des points de faiblesses ? Cela a t'il un intérêt d'après vous ? En future amélioration, nous nous demandons si notre gant devrait récupérer la position du soldat fournie par GPS ou sur le SIT COMDÉ mais celle-ci est elle assez précise ? Etes vous content des systèmes actuels au niveau 7 ? Merci de vos retours PROJ
  9. proj

    Réserviste 78

    Je n'irai pas jusque là, mais s'il y a des questions sur les SOC, la cybersécurité ou SSI l'ancienne et autre MTLID, je dois pouvoir aider
  10. Bonjour à tous, le coeur a parlé en 2013 pour passer un peu de mon temps libre aux côtés des actives. Il m'a fallu 9 mois pour m'entraîner, passer la sélection et entrer dans la Formation Initiale des Officiers Réservistes (2) spécialité Etat-major. La suite, c'est le hasard qui m'a amené... à l'Ecole des Transmissions, côté la Direction des Etudes et de la Prospective (je voulais la Dirisi ou le KB, pensez vous ^^). Côté civil, j'étais déjà ingénieur chez un gros industriel de la Défense, donc pour le coup, pouvoir aider à déchiffrer les barbarismes des "civils" et expliquer à nos collègues à quoi peu bien savoir un Cloud... et bien ca fait autant de sous économisés en expert ruineux (qui a dit "cloud tactiques de théâtre ?") à un LCL ... Bref une grosse envie de filer un coup de main sous diverses façons, donc un peu de temps aussi consacré dans une autre asso amie de Défense Mobilité pour aider à la reconversion de camarades. Maintenant je me consacre à un projet d'innovation pour l'infanterie, et je serai preneur de vos retours et avis dessus... Au plaisir de vous lire, Proj ps: j'ai perdu mon compte créé en 2012 sur aumilitaire.com, donc je ne suis pas totalement néophyte, c'est grâce à certains ici que j'ai appris comment entrer dans la FIOR2...

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...