Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

T.manandhar

Membres
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de T.manandhar

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 02/02/2000

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Militaire
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

481 visualisations du profil
  1. Bonjour, J'ai pour but de devenir pilote de transport dans l'armée de l'air et je suis titulaire d'un bac technologique, je souhaite donc passer le concours EOPN. Cependant j'ai quelques difficultés dans les matières scientifiques et n'ai aucune expérience dans le domaine de l'aéronautique (jamais piloté, aucun stage ou diplôme type BIA,...). Malgré cela je suis passionné par l'aéronautique et je tiens donc à mettre tout en oeuvre pour y arriver. J'en suis arrivé à une conclusion. Selon moi 2 options s'offrent à moi: je peux consacrer plusieurs mois de préparation dans le but de passer le concours et ne faire absolument que des tests psychotechniques, des maths, du sport, de l'anglais, etc... (je viens d'arrêter mes études ce n'est donc pas le temps qui me manque). Je peux aussi faire un contrat de 4 ans en tant qu'opérateur de maintenance vecteur et moteur (j'ai 20 ans, sachant que la limite d'âge est fixée à 27 ans pour la candidature je reste dans les délais). Cette option me permet de garder un rythme actif, d'acquérir une grande quantité de connaissances en mécanique, électronique et hydraulique sur les aéronefs que je souhaite piloter à therme, mais aussi d'augmenter mes chance de rencontrer des pilotes avec qui parler de mon projet et d'écouter leur conseils. Le seul problème c'est que en dehors de la mécanique je n'aurais pas le temps de préparer les autres domaines du concours. Et je n'ai aucune expérience et aucun diplôme en mécanique. Selon vous, quelle est la meilleure option et est-ce que j'en ai encore d'autres? Est ce que c'est courant de faire un contrat en tant que mécanicien pour mieux ce préparer à devenir pilote? Et surtout est-ce que ça en vaut la peine? Et enfin est-ce qu'il existe des groupes Facebook ou Instagram de gens qui prépare le concours EOPN? Je vous remercie d'avance, toutes vos réponses et témoignages me seront d'une grande aide. Respectueusement, Théo M.
  2. Bonsoir, Je passes les sélections pour devenir maître chien para (sous-off) dans l'armée de l'air en avril. Je souhaiterai avoir quelques dernières confirmations, principalement pour l'entretien. Avant tout on m'a parlé d'un entretien avec des officiers après les sélections au CSO? Là je suis totalement dans le flou... Ensuite concernant le déroulement des stages: Si je ne me trompe pas après avoir réussis les sélections je suis amené à passer 16 semaines à l'efsoaa à Rochefort (instruction militaire, formation combattant, cours anglais, entrainement physique quotidien). Par la suite et puisque j'ai choisit une spécialité de combattant je vais au CPOCAA à Orange effectuer mon stage MATOU durant 4 mois (+ 2mois Maître chien). Une fois ce stage réussis je suis affecté en unité et sous parrainage durant 6 mois. Enfin, auriez vous une idée des questions auxquelles je doit me préparer, et des choses que je dois réviser comme par exemple les éléments de langages,... Merci d'avance. Respectueusement, T.Manandhar.
  3. Alors là j'ai vraiment aucunes infos.. Je dirais que c'est une formation de CPA et après Spécialisation (Comme pour les maîtres chiens au sein des CPA). Seules solutions pour toi, le site du recrutement air, le site défense.gouv.fr ou directement au cirfa.
  4. Si tu parles de la structure MASA (Mesure Active de Sûreté Aérienne), il est possible d'y accéder grâce au stage MATOU. Après je ne connais pas vraiment cette spécialité, si on y rentre par concours,... Voici un extrait d'annexe donné lors du recrutement: "Le niveau MATOU délivre quant à lui le brevet d'aptitude(...) pour les militaires du rang à tenir un emploi dans un centre de formation ou organisme spécialisé de la BAFSI". BAFSI= Brigade Aérienne de Forces de Sécurité et d'Intervention. Qui comprend: CPOCAA, det. EA, CFSS, MASA, CASV, CPVAP
  5. En effet il y a une façon d'intégrer le CPA20 avec le stage MATOU, cependant tu seras affecté à l'escadron de protection du sein du CPA20 (réservé au meilleur élèves du stage).
  6. Ce sont les stages des combattants de l'armée de l'air, différents niveaux: -niv1 Maquis (équiper Fusco et équipier maitre chien) -niv2 Matou ( fusco et maitre chien) -Niv3 Atilla ( CPA20 et CPA30) -niv4 Belouga (CPA10 forces spéciales) Aussi il est bon de savoir que le niv1 est uniquement composé de MTA, le niveau 2 (matou) permet d'obtenir le brevet de parachutiste, obligatoire pour les sous-off et officiers. Pour mieux comprendre:
  7. C'est pas la mission des CPA ça? Même un Fusco ou équipier Fusco le fait? Je suis réserviste et on m'a parlé de, certains cas... J'ai exagéré la chose mais l'idée est là, je disais ça uniquement dans le but de montrer que je recherche un quotidien ou il se passe des choses. Oui j'ai mon bac, et je suis donc en train de monter le dossier pour passer en tant que sous-officier. J'ai une question d'ailleurs, pour les para à l'armée de l'air c'est régulier les blessures ou pas? Parce que je tiens à faire carrière... D'accord,... Mais je comprends pas pourquoi une mission en opex c'est intéressant et d'un coup avec un chien ça l'est moins. Oui c'est ce qu'on me répète sans cesse. Est-ce que tu sais ce qui les à déçus? Et est-il possible de rentrer en contact avec un Maître chien (de l'armée de l'air)? Respectueusement, T.Manandhar
  8. Qu'est ce que tu entends par convoyage? Ce que je recherche c'est être maître chien dans l'armée, ça c'est certains. Ce qui m'attire dans l'armée de l'air plus que dans l'armée de terre c'est le contact avec l'aviation, voir des aéronefs au quotidien, et aussi d'être parachuté avec mon chien (même si c'est pas tout les jours). Mais je crains que la mission soit vraiment trop plate, j'ai envie de me sentir utile, pas juste de me balader dans la BA avoir 2 ou 3 mecs qui en ont rien à foutre et qui sont juste là pour ramasser de l'argent. Il n'y a pas plus d'événements? En dehors des missions au sein de l'ALAT, est ce qu'on est pas plus dans quelque chose de "passionnant"?
  9. Bonsoir, Je commence tout juste mon recrutement pour la spécialité d'équipier maitre chien dans l'armée de l'air. Gros problème je me demande si je ne devrais pas plutôt me rediriger vers l'armée de terre. En effet dans l'armée de l'air (hormis dans les CPA) cette spécialité consiste à faire des tours de garde, protéger la base, sont matériel et son personnel. D'après ce que l'on m'a dit, je risque de m'en lasser car il n'y a pas d'action, pas d'aventure, c'est un travail ennuyeux et c'est tout le temps la même chose. Est-ce qu'il n'y à vraiment que de la garde ou il arrive parfois de faire des activités plus intéressantes? Et est-ce que la garde ce résume uniquement à marcher et surveiller? Comment ce passe les opex pour cette spécialité, est-ce si différent? Jusqu'à maintenant je penche plus pour l'armée de l'air car je préfère évoluer au sein d'un milieu aéronautique et que par la suite je souhaite devenir maitre chien parachutiste de l'air. De plus on m'a régulièrement dit que l'armée de l'air est faite d'une ambiance plus "sociale" (attention je ne dis pas que dans l'armée de terre c'est des brutes, j'y suis en tant que réserviste ça se passe très bien). D'autre part je me dis que l'armée de terre est une armée qui est au contact direct de l'ennemi (pour ma spécialité en tout cas) et que niveau aventure et action je vais être servis. Voilà, j'espère qu'un maitre chien ou ancien maitre chien de l'AA verra ce message et pourra m'éclairer, m'apporter un témoignage authentique. Aussi si quelqu'un peut m'apporter des infos sur les maitres chiens dans l'armée de terre, par exemples les missions autant en opex que sur le territoire national. Respectueusement, T.Manandhar
  10. Bonjour, tout d'abord je tiens à vous remercier pour avoir répondus à la plupart de mes questions. D'accord j'avais cru comprendre qu'effectivement il est nécessaire de passer par l'étape des mordants. Concernant mon entorse elle n'a rien de grave, mais d'après ce que vous venez de me dire au sujet des atterrissages, j'en conviens que je ne devrais pas tenter le diable. Et je n'ai pas refais de bilan concernant cette blessure depuis 1 an, chose que je vais faire afin d'avoir l'avis d'un médecin (à savoir que l'an dernier il n'ont rien trouvé d'alarmant). Concernant mes plans B: les pompiers de l'air, et la spécialité de maître chien mais dans l'armée de terre. Pour le moment, je n'ai pas encore été au cirfa car je veux avant toute démarche en parler à mon chef d'escadron (je viens de signer mon contrat de réserve cet été). Pourquoi l'armée de l'air? C'est quelque chose qui m'envi et m'anime depuis tout petit, j'apprécie énormément l'état d'esprit du militaire (toujours aller au de-là de ses limites, la discipline, le respect, travail d'équipe,..) c'est qq chose que je trouve très valorisant. Il aussi la stabilité de l'emploi et les possibilités d'évolution. Concernant l'armée de l'air ça vient tout simplement du fait que j'aime beaucoup le milieu aérien/aéronautique, je souhaite évoluer chaque jour au milieu des appareils sur la base, faire partie du personnel qui la compose. Encore merci T.manandhar
  11. Bonsoir, Je souhaiterai obtenir des infos concernant la spécialité de maître chien dans l'armée de l'air (détection explosifs). Tout d'abord, je ne saisis pas bien les différences entre équipier maitre chien de l'air, équipier maitre chien parachutiste de l'air et maitre chien parachutiste de l'air. J'entends bien que l'un est MTA, l'autre MTA mais para et le dernier sous off et para. Ce que je ne sais pas c'est: lequel(s) de tous part régulièrement en opex? Je tiens à insister sur le fait que c'est important pour moi car je ne souhaite pas entrer dans l'armée pour passer toutes mes journées à tourner autour des grillages de la base. Encore une question en lien avec ces différences de ''statuts'' de maitre chien: je souhaite être/travailler avec mon chien le plus souvent possible... Or j'ai entendu dire que l'équipier maitre chien de l'air ne voit pas obligatoirement son binôme régulièrement, légende ou réalité? Ensuite, faire des sauts en parachute ne me gêne pas dans l'idée, mais ayant eu une entorse qui fait de petite réapparitions discrètes, de temps à autre après certains run, je ne sais pas si c'est une idée de génie de me lancer dans cette voie. Et même si je demande à être recruté en tant que équipier maitre chien (MTA), je souhaite quand même atteindre le statut de sous off. Ma question: est-ce que je serais donc obligé de devenir para? Merci d'avance pour toutes les réponses que vous pourrez, sachez que même la plus petite seras importante pour moi. Respectueusement, Théo-afgt
  12. Reçu. Et oui j'ai le bac donc l'ENSOA est ma préférence, mais je tiens tout de même à être sur de pouvoir intégrer ma spécialité dans les meilleures conditions.
  13. Bonjour à toutes et à tous, Je me permets d'écrire cela car depuis deux semaines déjà je n'avance plus quand à mes projets. En effet je souhaiterai par dessus tout devenir maître chien (renifleur, détection explosifs et armement) et partir régulièrement en opex. Cependant je ne sais pas encore si je ferais mieux de le faire en passant par l'ENSOA ou par un CFIM (à savoir que je suis déjà réserviste). Je reste bloqué à ce sujet car d'une part certains disent, "trop de demandes pour cette spé à l"ENSOA, tu risque d'être déçu, peu partent en opex, tu risque de finir dans un régiment ou ton rôle sera de faire des gardes, ..." tandis que d'autres répondent "ne les écoutez pas, le 132e BCAT manque cruellement de chefs de groupe, on part régulièrement en opex,..." Ainsi serait-il possible d'obtenir des informations, basée sur des expériences récentes, des chiffres à me communiquer (nombre de places par promotions, différences entre ceux qui ont choisit ENSOA/CFIM,...). Toute info sera la bien venue (même si elle ne répond pas à mes questions et en pose une autre). Respectueusement, T.MANANDHAR
  14. Bonjour, Je suis actuellement réserviste de l'armée de terre et étudiant en première année de BTS. Je souhaitais devenir réserviste afin de découvrir le monde militaire et me préparer pour l'ENSOA, cela tout en continuant mes études afin d'obtenir un diplôme. Cependant depuis ma FMIR je n'ai qu'une seule idée en tête, arrêter mes études et me lancer dans ma candidature pour L'ENSOA puis obtenir la spécialité maître chien de l'armée de terre. Concernant ce forum j'espère pouvoir obtenir des réponses à mes questions et partager des expériences. Je ferais bien entendu le même geste envers vous même si mon expérience n'est que très réduite pour l'instant. Respectueusement.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...