Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

JCA

Membres
  • Compteur de contenus

    14
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Réputation sur la communauté

3 Neutral

1 abonné

À propos de JCA

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Réserviste
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

100 visualisations du profil
  1. Je connaissais pas la moraline,sa marche bien ? C’est pour les grandes occasions ?
  2. Tiens je pense que sa pourras t’aider —Sous-section 1 : Congé de maladie Article R4138-3 En savoir plus sur cet article... Créé par Décret n°2008-392 du 23 avril 2008 - art. (V) Le congé de maladie prévu à l'article L. 4138-3 est la situation du militaire dont le service est interrompu en raison d'une maladie ou d'une blessure le plaçant dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions. Le congé de maladie est attribué sur demande ou d'office par le commandant de la formation administrative d'affectation ou d'emploi du militaire concerné, sur le fondement d'un certificat établi par le médecin, le chirurgien-dentiste ou la sage-femme qui en a prescrit la nécessité. La date de prise d'effet du congé de maladie est celle de la cessation du service. Le congé de maladie intervenant au cours d'une permission en interrompt le déroulement.L'intéressé conserve le droit à la fraction de la permission dont il n'a pas bénéficié, selon les modalités propres au régime de ladite permission. Le commandant de la formation administrative d'affectation ou d'emploi peut, à tout moment, faire procéder à un contrôle médical du militaire placé en congé de maladie afin de s'assurer que ce congé est justifié. Le contrôle médical est effectué par un praticien des armées n'exerçant pas son activité au sein de cette formation. Le militaire doit se soumettre à ce contrôle, sous peine de suspension du versement de sa rémunération ou de l'interruption du congé. Lorsque la durée des congés de maladie est, pendant une période de douze mois consécutifs, supérieure à six mois, le militaire qui ne peut pas reprendre ses fonctions est placé, selon l'affection présentée, en congé de longue durée pour maladie ou en congé de longue maladie dans les conditions prévues aux articles R. 4138-47 à R. 4138-58. Article L4138-2 En savoir plus sur cet article... Modifié par LOI n°2011-14 du 5 janvier 2011 - art. 2 L'activité est la position du militaire qui occupe un emploi de son grade. Reste dans cette position le militaire : 1° Qui bénéficie : a) De congés de maladie ; b) De congés pour maternité, paternité ou adoption ; c) De permissions ou de congés de fin de campagne ; d) De congés de solidarité familiale ; e) D'un congé de reconversion ; f) De congés de présence parentale ; g) D'un congé pour création ou reprise d'entreprise ; 2° Qui est affecté, pour une durée limitée, dans l'intérêt du service, auprès d'une administration de l'Etat, d'un établissement public à caractère administratif ne relevant pas de la tutelle du ministre de la défense, d'un établissement public à caractère industriel et commercial, d'une collectivité territoriale, d'une organisation internationale, d'une association, d'une mutuelle ou, dans l'intérêt de la défense, auprès d'une entreprise. Cette affectation doit s'effectuer dans le respect des dispositions prévues à l'article L. 4122-2. Les conditions et modalités de son affectation sont fixées par décret en Conseil d'Etat. Le militaire dans l'une des situations de la position d'activité conserve sa rémunération, à l'exception de celui placé en congé de solidarité familiale ou en congé de présence parentale. A l'exception du congé de présence parentale, la durée de chacune des situations de la position d'activité est assimilée à une période de service effectif. Le militaire servant en vertu d'un contrat, placé dans l'un des congés de la position d'activité voit, si nécessaire, son contrat prorogé jusqu'à la date d'expiration de ce congé, dans la limite de la durée de service, à l'exception des permissions et des congés de fin de campagne. Article L4138-3 En savoir plus sur cet article... Les congés de maladie, d'une durée maximale de six mois pendant une période de douze mois consécutifs, sont attribués en cas d'affection dûment constatée mettant le militaire dans l'impossibilité d'exercer ses fonctions. Article L4138-4 En savoir plus sur cet article... Les congés pour maternité, paternité ou adoption sont d'une durée égale à celle prévue par la législation sur la sécurité sociale. Article L4138-5 En savoir plus sur cet article... Les permissions ainsi que les congés de fin de campagne d'une durée cumulée maximale de six mois sont attribués dans des conditions fixées par décret en Conseil d'Etat. Le militaire en permission ou en congé de fin de campagne peut être rappelé immédiatement lorsque les circonstances l'exigent. Article L4138-6 En savoir plus sur cet article... Modifié par LOI n°2010-209 du 2 mars 2010 - art. 3 Modifié par LOI n°2010-209 du 2 mars 2010 - art. 4 Modifié par LOI n°2010-209 du 2 mars 2010 - art. 5 Modifié par LOI n°2010-209 du 2 mars 2010 - art. 6 Les congés de solidarité familiale sont attribués au militaire lorsqu'un ascendant, un descendant, un frère, une sœur, une personne partageant le même domicile ou l'ayant désigné comme sa personne de confiance au sens de l'article L. 1111-6 du code de la santé publique souffre d'une pathologie mettant en jeu le pronostic vital ou est en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable, quelle qu'en soit la cause. Chacun de ces congés est accordé, sur demande écrite du militaire, pour une durée maximale de trois mois, renouvelable une fois. Il peut être fractionné dans des conditions fixées par décret. Il prend fin soit à l'expiration de la période de trois mois, soit dans les trois jours qui suivent le décès de la personne accompagnée, soit, à la demande du militaire, à une date antérieure. Il peut être transformé en période d'activité à temps partiel dans des conditions fixées par décret. Article L4138-7 En savoir plus sur cet article... Le congé de présence parentale est accordé au militaire lorsque la maladie, l'accident ou le handicap d'un enfant à charge présente une particulière gravité rendant indispensable une présence soutenue de sa mère ou de son père et des soins contraignants. Les modalités d'appréciation de la gravité de la maladie, de l'accident ou du handicap sont définies par décret en Conseil d'Etat. Ce congé est accordé de droit, sur demande écrite du militaire. Le nombre de jours dont il peut bénéficier à ce titre ne peut excéder trois cent dix jours ouvrés au cours d'une période de trente-six mois. Aucun de ces jours ne peut être fractionné. La période de congé ne peut être imputée sur la durée des permissions. Pendant les jours de congés de présence parentale, le militaire n'acquiert pas de droits à la retraite, sous réserve des dispositions de l'article L. 9 du code des pensions civiles et militaires de retraite. Si, à l'issue de la période de congé de présence parentale ou en cas de décès de l'enfant, le militaire ne peut être maintenu dans son emploi, il est affecté dans un emploi le plus proche possible de son ancienne affectation ou de sa résidence, sous réserve des nécessités du service. Cette disposition s'applique également dans le cas où le militaire demande à mettre fin, avant son terme, au congé de présence parentale dont il bénéficiait. Un décret en Conseil d'Etat fixe les modalités d'application du présent article.
  3. T’inquiète pas dans la vie y’a rien de facile si jamais tu rentres dans l’armée tu connaîtras un médicament surpuissant mais attention il faut une ordonnance mais comme je suis super sympa je te donne le nom <<Motivex >>
  4. Après tu fais en fonction de tes disponibilités par exemple moi comme j’ai pas grand chose à faire bin j’y vais tout les jours et puis voilà
  5. Je pense que oui mais pour toi l’essentiel c’est de le faire régulièrement pour garder une bonne hygiène de vie tu le verras dans le code du soldat plus tard (6.-Soldat professionnel,il entretien ses capacités intellectuelles et physiques et développe sa compétence et sa force morale.)
  6. JCA

    Chants militaires

    Merci!!je ne savais pas
  7. JCA

    Chants militaires

    J’ai une petite question.je voudrais savoir si ce chant ( )est le chant actuel du 7 eme bataillon de chasseurs alpins.j’ai fait des petites recherches mais je n’es trouvé que ceci pour l’instant pouvez-vous m’aider ? Et que chantons nous au CFIM (gap)
  8. JCA

    Réserve militaire

    Moi sa a du prendre 1semaine,ils m’ont ensuite envoyé un mail pour savoir ce que je devais enmener et apprendre (le chant de la companies)
  9. Tu peux aller directement poser la question à ton médecin traitant sa va vite les vaccins et normalement tu te feras vacciner aussi l’or de ta visite médicale sa a été le cas pour moi ont à tous eu droit au vaccin pour la méningite je crois.
  10. Oui mais t’inquiète pas sa ira,et si c’est pas le cas tu pourras compter sur tes camarades l’inverse aussi ne baisse surtout pas les bras et garde un bon grain de motivation. Tu fais quand ton stage pour rentrer réserviste ?
  11. Pourquoi tu n’en parle pas à un spécialiste ? Retourne voir l’opj si c’est lui qui te la dit dit lui que tu veux plus d’explication...courage à toi. Si je peux me permettre aussi je ne connais pas le contexte non plus mais évite de traîner avec des mineurs...
  12. Bonjour,y’aurais t’il dû mon qui fais son incorporation le 4 décembre au 7eme BCA c’est pour déjà voir qui sera la histoire de déjà faire un peu connaissance, je pense que ma formation débutera la semaine du 10 décembre à GAP
  13. JCA

    BONJOUR

    D’accord merci.
  14. JCA

    BONJOUR

    Salut je me présente JCA, je suis actuellement réserviste mais je n’ai pas encore passé les tests à tir réel,je signe mon contrat le 4 décembre direction l’active pour le 7 eme bataillon de chasseurs alpins. J’espère pouvoir tenir le rythme car je me suis promis de ne jamais abandonner. J’espère aussi que je plairais dans cette aventure!