Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Cindou570

Membres
  • Compteur de contenus

    13
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Cindou570

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Genre
    Femme
  • Statut
    Civil
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

77 visualisations du profil
  1. Bonjour à tous, merci de vos conseils. J'ai fait les démarches, mais je n'ai plus aucune nouvelles depuis une bonne dizaine de jours. J'ai tenu informé son caporal chef, pourtant. C'est normal de ne pas être immédiatement informée ? Ça prend du temps pour enquêter, pour ce genre de cas ?
  2. Merci pour vos retours. Côté finance, je suis limitée, par le fait que je dois payer plusieurs choses à la fois pour mon appartement et pour mes parents. J'ai bien peur de ne pas pouvoir avoir recours à un juge de proximité (moins coûteux, plus rapide) , étant donné que les faits sont relativement graves. Pour le reste, je vais faire donc ce qu'il faut. Sur les risques pour ce cas, ils pourraient être de quel ordre pour lui ?
  3. Il faut obligatoirement passer par un dépôt de plainte, dans tous les cas ? Car bon la je n'ai pas de grosses marques. J'ai peur que ça soit léger en terme de preuves, en présentant uniquement des témoins. Son autre ex m'a contacté pour me raconter les faits de violence qu'il lui avait faite , il y a deux ans. Ça ne va pas jouer sur les délais de droit commun ou son statut fait qu'il s'agit d'une exception à la règle ? J'aimerais être bien renseignée, car je refuse de laisser passer ça aussi
  4. Bonjour à tous ! Me voici de retour. Certains d'entre vous ont lu mon histoire de l'homme trop hésitant avec qui j'étais auparavant et ça s'est soldé par une séparation (j'en profite pour remercier les personnes qui m'ont conseille, d'ailleurs !) . Malheureusement, cette personne est revenue sans me prévenir par surprise chez moi récemment, en m'attendant pour la récupération d'affaires (il avait interdiction de venir chez moi, j'ai un acte authentique pour le prouver) . Ne voulant pas de lui chez moi, je lui demande de descendre, je prépare rapidement un sachet contenant ses affaires et on se retrouve dehors. Je lui remets le sachet et la , il me saisit le bras, me fait mal et a essayé de me gifler en me regardant méchamment et balançant mes affaires sur le long de la rue . Je ne souhaite pas porter plainte, pour des raisons d'ordre financières, mais ne souhaite pas laisser passer ces agissements pour autant (j'ai des témoins). Par ailleurs, j'ai conservé des messages, où il disait vouloir mourir à plusieurs reprises, ainsi que des insultes et menaces de mort envers ses supérieurs. Selon votre avis, dois-je en informer un de ses supérieurs ? Risque-t-il gros, par rapport à son emploi ?
  5. Bonsoir. Ayant bien vu chacun de vos conseils objectivement et ayant eu marre qu'il reste toujours indécis, avec peu de courage pour affronter quoique ce soit, j'ai pris la décision de me séparer de lui. C'était le mieux à faire, je pense, vu tous les problèmes autour . Je vous remercie en tout cas ! Et bravo d'avoir choisi une telle carrière. On a besoin de gens comme vous
  6. Merci pour la réponse. Il voudrait se reconvertir à l'armée, dans la mécanique. Le problème est qu'il n'a que 3 ans à son actif (je ne suis plus sûre de quand à débuté son contrat, exactement) . Ça ne va pas faire trop court ?
  7. Bonsoir à tous. Après d'innombrables discussions, mon cher et tendre veut absolument se reconvertir dans la mécanique ou en tant que maître chien (il est graphiste, avec 3 ans d'activité à son actif) . Problème : je ne m'y connais plus du tout dans ce domaine, parce qu'il y a eu des réformes récemment et c'est la première fois que je vis cela. Pensez-vous que c'est possible ? Doit-il se réengager ? La formation est-elle prise en charge partiellement ou non par l'armée ?
  8. Oui, il n'a pas d'autres choix que de se ressaisir. Le pire dans tout ça est qu'il a conscience des choses, mais finit toujours par dire que tout est incompatible... Heureusement que je suis plus positive ! Alors ma famille pense qu'il doit se battre pour se forger un vrai mental d'acier, qu'il doit vivre sa relation en restant dans l'armée (ils estiment qu'on peut tout réussir dans la vie, avec courage et volonté) et envisager une reconversion, si il estime que ça ne lui plaît plus. De son côté, son père n'a pas d'avis sur la question (c'est un ancien militaire). Son frère et sa mère, qui détestent toutes les petites copines qu'il a dans sa vie , souhaitent qu'il fasse une croix sur sa vie amoureuse, qu'il se ménage obligatoirement du temps pour qu'il soit tous les week-ends chez eux, et qu'il se force à faire une carrière à l'armée et surtout qu'il leur obeisse sans donner son avis.
  9. BTX, à vrai dire, c'est ce que je fais déjà. J'ai pris mes distances et je verrai à son retour. Pour vous Levy, j'ai également 24 ans et je suis auto entrepreneuse dans la vente depuis plusieurs années consécutives.
  10. Merci YaYannick pour votre réponse. La réside le problème, car il n'arrive jamais à se décider pour rien. Il s'est engagé dans l'armée, en étant célibataire. Je l'ai ainsi toujours connu en tant que militaire et je sais que c'est sa passion. Il voudrait rester à l'armée, avec le moins de missions possibles. Par conséquent, je lui ai proposé une reconversion professionnelle, dans la mécanique, pour qu'il y ait tout ce qu'il désire . Problème : il voit toujours le côté négatif en tout. J'ai bien peur qu'il n'ait des regrets... Je ne sais plus quoi faire. Même lorsque je l'encourage, il n'entend rien. C'est un peu comme s'il se considérait déjà comme mort. Ne fait-il pas un début de dépression ?
  11. Bonsoir et merci de vos réponse. En effet, il est très paradoxal, sachant que c'est censé être sa passion. Aux dernières nouvelles, j'apprends que sa mère l'aurait force à être à l'armée. Il a 24 ans et il est en fonction depuis bientôt 3 ans. Le problème avec lui est qu'il a des tendances hésitantes et qu'il manque de confiance en lui. Il croit devoir choisir entre moi ou l'armée, je ne sais vraiment pas pourquoi il se met des idées pareilles. Ce n'est pas comme si j'ignorais sa profession non plus. Bon certes, ça tombe au moment où l'on veut s'installer ensemble, mais quand on veut on peut tout faire, voilà ma vision. Je pense qu'il voudrait partir en mission, tout en me voyant tous les week-ends. Je sais que ça serait son rêve absolu, mais il ne doit pas se faire d'illusion.
  12. Bonjour. Voilà l'histoire : cela fait deux ans que je suis avec mon compagnon militaire et jusqu'ici, on avait des beaux moments très complices ensemble, malgré ses deux départs en sentinelle (bon évidemment, le premier était difficile à gérer, car je n'étais jamais avant avec un militaire mais depuis ça va nettement mieux). Le problème est que tout à changé depuis 2 semaines. Actuellement en mission, il a du jour au lendemain coupé la discussion avec tout le monde moi y compris et me répond plus que pour me parler de mort ou se plaindre constamment de son travail. Récemment, il a eu une mauvaise notation, beaucoup de problèmes familiaux de son côté (ils ne le soutiennent et ne lui parlent strictement jamais, sa mère est suivie psychologiquement) et surtout... Il a appris qu'il partirait en manœuvre plus en Guyane, suivi d'un stage caporal. Dernièrement, il m'a avoue ne plus être présent parce qu'il voit tout en noir, qu'il hésite à me quitter car je lui manque beaucoup trop pour lui au bout de deux mois et qu'il croit qu'il sera absent durant les 20 prochaines années de sa vie, chose qu'il refuse de m'infliger. De mon côté, j'ai réussi à vivre avec son absence, mais je me rends compte que lui ça n'est pas le cas, car il n'entretient pas la relation à distance : aucun message, aucun appel en QL (chose qui ne lui ressemble pas) et il est constamment négatif. Que faire, en sachant que j'aimerais qu'il reste à l'armée pour son épanouissement personnel (déjà que son entourage lui a tourné le dos... ) ? Je précise qu'il est graphiste, que nous sommes fiancés, avec un projet d'appartement à venir rapidement et qu'il a souvent été hésitant quant à son avenir à l'armée. Merci de vos retours
  13. Bonjour à tous ! Je m'appelle Cindy, j'ai 24 ans vivant en région Grand Est, et je suis en couple avec un militaire depuis deux ans. Je savais honnêtement à quoi m'engager avec lui ainsi que ce métier. Mais dernièrement, je rencontre des grosses difficultés et pas des moindres. Je cherche alors des réponses sur ce forum, bénéficier des expériences des autres afin de trouver les meilleures solutions possibles. Merci de m'avoir lu !