Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Resruca

Membres
  • Compteur de contenus

    10
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Resruca

  1. D'accord, merci beaucoup pour ces réponses! :)
  2. D'accord merci pour cette réponse complète! Si je comprends bien du coup, le poids supplémentaire se situe entièrement au niveau psychologique et non dans des faits physiques? Peut-être car on n'a pas encore l'habitude de voir des femmes comme des soldats "normaux", au sens où de manière inconsciente on les prend pour des victimes civiles? Et du coup le trois fois plus serait une estimation, une moyenne et non un fait qu'il faut prendre comme une "règle"?
  3. Bonjour, J'espère créer un sujet dans la bonne section, n'hésitez pas à me dire si je me trompe! Je lis en ce moment le livre Tactique théorique du Général YAKOVLEFF. N'étant pas militaire, un passage m'a surpris. En effet, dans une section parlant de la neutralisation, celui-ci dit qu'un blessé suffit à neutraliser un groupe de combat de dix personnes car il faut quatre porteurs avec besoins de relais, une personne pour porter le barda et deux hommes en tête de progression. Jusque là je pense comprendre (bien que cela m'étonne de considérer cela comme neutralisé car je suppose que sous la pression, ce groupe est tout de même en état de combattre). Mais en expliquant ceci, une note en bas de page est rajoutée. Je cite: "Un cas très intéressant est relevé par l'historien israélien Van Creveld: l'impact moral sur une troupe de pertes féminines. Pour des raisons assez évidentes, mais qu'il est "politiquement incorrect" de mentionner, une blessée pèse trois fois plus qu'un blessé (mâle). Sur une section de trente hommes (trois groupes de combat), un blessé mâle ne neutralise "que" son groupe (10 hommes). Alors qu'une blessée (féminine) neutralise toute la section. Le fait n'est pas mentionné par vice ou sexisme pernicieux, mais parce qu'il est une réalité de guerre. Voir Martin van Creveld, La transformation de la guerre. Notamment discussion pages 237-238: "aucun groupe humain ne semble toutefois avoir pratiqué la promiscuité complète, ni avoir traité hommes et femmes exactement de la même manière." Je suis sûrement naïf en ne comprenant pas puisque que c'est "pour des raisons évidentes", mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi il y aurait une telle différence entre une blessée et un blessé. Serait-il possible de me l'expliquer? Merci d'avance, Cordialement, Resruca
  4. Merci pour ce conseil car j'avoue que je ne savais pas trop si les ingénieurs financiers étaient très recherchés pour l'armée ^^ Si je peux me permettre, tu as intégré/fait ou tu prépares Saint-Cyr?
  5. Evidemment, j'ai bien prévu la disponibilité et c'est pour cela que depuis 2 ans je me retiens en attendant d'être revenu du semestre que je dois faire à l'étranger. Le seul problème pour moi est de réussir à avoir 2 semaines de libre d'affilé qui correspondent aux dates proposées, mais faire des weekends ou des semaines seules ne me pose aucunement des problèmes, sinon, je ne me proposerai évidemment pas. Je ne souhaite pas être un touriste. Donc si je comprends bien, l'idéal serait de commencer mon dossier uniquement en revenant en france en décembre pour avoir des chances d'être retenu pour l'été? C'est inutile de s'y prendre avant? Merci pour vos réponses et votre temps au passage!
  6. Désolé de ne pas connaître les dates disponibles avant d'arriver ^^ La preuve que je fais bien de poser des questions! Et je suis bien évidemment conscient que les cadres ont besoin de repos et de profiter de la famille comme tout le monde, mais je pense avoir le droit d'avoir des disponibilités à proposer aux régiments, quitte à ce qu'on me dise non plus tard, sans que l'on me tombe dessus (même si vous ne vouliez pas être agressif sans aucun doute). Du reste, merci pour vos informations, et j'en profite du coup pour demander ce que vous comptez dans grandes vacances, en gros c'est étalé sur juillet-août et il y en a plusieurs ou quelques unes (ou une seule) sont proposées au cours de l'été? Et combien de temps faut-il s'y prendre à l'avance pour avoir une date qui nous convient facilement? (et oui c'est ça, une semaine de vacances, mais dans mon école il y a presque toujours des examens les semaines de rentrées donc me donner à fond à ces moments, ce n'est pas le plus optimisé)
  7. En fait je suis déjà dans l'équivalent d'une CPGE (mais sans concours vu que je suis déjà dans l'école d'ingés). J'avais hésité effectivement en terminale à faire une CPGE militaire (Saint-Cyr-L'Ecole était mon 3e voeu sur apb), mais étant donné que j'allais faire une PMD l'été, je n'ai pas mis ces CPGE en premier voeu pour me laisser le temps de réfléchir encore, car je pense que le monde militaire est un monde vraiment à part, donc je ne voulais pas faire de choix hâtif, d'autant qu'il y a les recrutements en OST effectivement. Et finances pour l'instant serait mon choix effectivement car c'est la majeure qui, je pense, est le plus susceptible de me plaire. Après j'avoue que je ne sais pas quelles sont les spécialités préférées pour les OST...
  8. Bonjour, Je ne sais pas si c'est une information trop précise l'école ^^ mais c'est une école d'ingénieurs postbac proche de Paris. Là je suis en 2e année (sur 5) donc c'est encore l'équivalent CPGE scientifique (avec un niveau légèrement moins relevé). Je devrais choisir une spécialité en 4e année seulement. Pour l'instant je pense choisir finance mais ça peut encore changer!
  9. Bonjour, J'ai vu qu'il y avait de nombreux cas sur ce forum mais n'ait pas trouvé un semblable au mien, ce pourquoi je me permets de créer un sujet. Pour résumer, j'aimerais intégrer la réserve de l'armée de terre mais je suis en 2e année de prépa intégrée en école d'ingénieur (donc 2e année sur 5), et dans ce cadre, j'ai bien évidemment des disponibilités, mais rarement de deux semaines de suite, le temps de formation si je ne me trompe pas. Or j'ai "un trou" de près de deux mois entre début décembre et fin janvier dans mes études, ce qui pourrait éventuellement me permettre de faire la formation. Mais de mi-juillet à fin novembre, je vais devoir faire un semestre académique en australie, ce qui me rendra indisponible pour des réunions médicales ou pour des rendez-vous physiques. Je me demande donc si je pourrais commencer les démarches avant de partir pour n'avoir "plus qu'à" faire la formation entre décembre et janvier? Sachant donc que je suis disponible jusqu'à juillet mais qu'après je ne le serai plus jusqu'à décembre. Car j'ai bien peur que cela soit un empêchement et de ne plus avoir de si belle occasion de faire la formation... Merci d'avance pour vos avis éclairés, Cordialement, Antoine. ps: même si on me conseille de patienter, j'aimerais avoir vos avis. Près de chez moi, il n'y a que le 24e RI et le groupement de recrutement de la Légion Etrangère. J'aimerais déjà savoir si pour la Légion Etrangère il y a des choses qui diffèrent du reste de la réserve, notamment pour le groupement de recrutement ou est-ce pareil que dans les autres régiments au niveau mission/formation, etc. Ensuite, j'ai l'impression d'après les autres sujets que le 24e RI est très demandé, et d'après le site de la Légion, il y a très peu de place au groupement de recrutement de la Légion Etrangère. Est-ce difficile d'être retenu dans chacun des régiments? Et comment choisir entre les deux sachant que la distance est la même? Uniquement le coeur ou y aurait-il d'autres critères auxquels je n'ai pas pensé?
  10. Bonjour, Je m'appelle Antoine, j'ai 19 ans et je suis des études pour devenir ingénieur. J'aimerai rentrer dans la réserve avant de pourquoi pas tenter dans quelques années le concours pour intégrer Saint Cyr à BAC+5.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...