Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

DUG-RH

Membres
  • Compteur de contenus

    5
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

4 Neutral

À propos de DUG-RH

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Militaire
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

31 visualisations du profil
  1. Bonjour BTX, La patrouille ne pas encore attrapé... ouf, Bien à vous, DUG
  2. Donc déjà sous-officier, pour votre affectation dans le sud cela dépendra des places en sorties d'école initiale, et si il y a des postes ouverts dans votre spécialité... Pour un départ OPEX, dites-vous surtout que volontariat ou pas ( les deux situations existent), c'est de la responsabilité de votre hiérarchie de vous désigner pour la mission, donc si votre chef vous désigne (bien sûr on tiens compte des situations personnelles) vous n'aurez pas le choix,
  3. Bonjour Starjo, Heureusement qu'il y a des passionnés comme vous, car les SIC sont des spécialités recherchés au sein des armées, déjà à quel catégorie souhaitez-vous postuler? (militaire du rang? sous-officiers? officiers?), Par contre, contrairement à ce que vous a raconté votre recruteur, les OPEX au sein de l'armée de l'air ne sont pas sur "volontariat" et donc "à la carte", un militaire peu importe son armée d'ailleurs peut à tout moment être amené à partir en opérations (c'est prévu par le statut), même si certaines spécialités ou métiers partent plus rarement. Le volontariat existe également, mais dites-vous que cela reste toujours à la condition que vos chefs acceptent de vous voir partir. "peur de ne pas être opérationnel?" pas d'inquiétude à avoir, vous serez formés pour. Et puis les militaires adorent l'expression "la première école de formation c'est le terrain", Pareil pour le choix d'affectation, cela dépends de la catégorie pour laquelle vous postulez, militaire du rang, sous-officiers ou officiers? En tout cas, à l'exception des militaires du rang, il faut être conscient qu'un cadre (officiers, sous-officiers), sera affecté à plusieurs endroits au cours de sa carrière, Bonne continuation, Cldt,
  4. Bonjour sectumsempra, Depuis 2012, il n'existe plus de recrutement direct pour le corps des OCTA et l'ESM n'a pas vocation à former des officiers spécialistes, à l'exception du 4ème Bataillon qui forme des officiers sous contrats spécialistes (assimilés CTA), Au cours de la carrière et selon certaines exceptions (exemple: réorientation, inaptitude au COA...), certains cyrards basculent dans le CTA, mais cela ne peut s'envisager dans la très grande majorité des cas qu'après un premier parcours d'officiers des armes sur le terrain. Si tu n'as "ni les capacités, ni la volonté" d'être officiers des armes, je te conseille de ne pas tenter le concours tout simplement, tu risques de mal vivre ta scolarité dans tous les cas, on a la vocation ou on l'a pas! Par contre si tu ambitionnes une carrière militaire d'officier, opte plutôt pour le concours de commissaires des armées après tes études supérieures (IEP, droit, finances...), ou éventuellement comme je l'ai souligné plus haut un recrutement d'OSC/S en espérant une activation derrière, certaines spécialités mènent à des contrats plus longs ou plus courts. Il faut que tu tiennes compte quand même que même si être un officier spécialiste ou des services n'est pas en apparence plus dur "physiquement et moralement" qu'être officiers des armes, tes supérieurs, tes pairs et tes subordonnés te verront avant tout comme un "officier" que comme un "spécialiste", ce qui en somme exige le même engagement en terme de savoir-être que tout autre officier. Bien cordialement.
  5. Bonjour, Etant dans le domaine RH dans l'armée de terre depuis quelques années déjà, avec également une bonne expérience en interarmées, je suis prêt à répondre aux questions de nos futurs, présents ou anciens camarades, Au plaisir d'échanger avec vous sur notre métier de militaire, notre quotidien et notre avenir, Cldt,