Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

Boboss31

Membres
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Boboss31

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Militaire
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

99 visualisations du profil
  1. Bonjour et merci de la réponse. En faites depuis 2014 et un départ en RCA et depuis à chaque depart(environ 1/an)mon conseiller m’expliquer que j’étais couvert en cas de perte de solde OPEX alors que ce n’était que la garantie PSI qui j’ai appris et comme vous dites ne prends pas en compte la perte de solde OPEX. Bref très moyen de leur part. Pour l’ESPT,il est reconnu par psychologue et psychiatre civil et militaire et par des médecins militaires et même par l’etat(PMI)à ce jour,ils me demandent encore des pièces justificatives. J’ai juste l’impression qu’il me prennent pour un con car cela dure maintenant depuis presque 3 ans. J’attends un dernier retour et j’appliquerai vos conseils. Merci encore et bonne journée
  2. Bonjour à tous, J’aimerai savoir si je suis le seul blessé dans ce cas où c’est une habitude du traitement des blessés par l’armee. J’ai 35 ans et 17 ans de service. Il y a 2 ans on m’a diagnostiqué un ESPT que je trimballer depuis 5 ans. Jamais déceler au travail alors que j’avais tous les symptômes. J’ai étais placer en congé du blessé 1 an et demi et je suis en CLDM depuis 6 mois. Pendant ce temps la femme avec qui j'étais A fais une fausse couche,déclenché une tumeur pendant sa grossesse,on m’a donc diagnostiqué un ESPT,puis une dépression et je me suis séparé de mon ex. Pour couronner le tout,mon régiment m’a pris pour un simulateur,n’a jamais pris de nouvelles,n’envoyer pas les papiers pour mes droits micm ou autres,ne répondaient pas à mes questions.... Ayant était séparé,le spécialiste m’a mis en CLDM d’office ce que je peux comprendre car à l’epoque Ça faisait beaucoup. Mais,espérant une mutation rapidement je suis retourner en caserne car je ne savais pas si je resterai dans la région en vue de cette mutation. Tout le temps que j’etais en congé du blessé,le régiment m’a laisser crever chez moi. Depuis que je suis en CLDM,je dépends du GSPI. Un courrier de formalité reçu au bout de 4 mois et toujours pas de réponse à mes questions après des relances. La CABAT ne peux pas me prendre en charge tant que le GSPI ne leur a pas envoyer mon dossier mais ces derniers restent injoignable. J’ai apeller l’IAT et expliquer mon cas,Malgré des relances j’attends leur retour prévu sans faute la semaine prochaine (d’il y a 3 mois) Cela fais 2 ans et demi en arrêt,problèmes de familles,problème de santé du au travail(PMI),plusieurs tentatives de suicides. Meme les pompiers sont venus suite à l’appel de mon ex femme car elle avait peur que je me suicide. Cela a était signaler mais personne de l’armée s’en est inquiéter. Ca fais un peu moi contre le reste du monde mais l’ESPT a était reconnu par des spécialistes,reconnu PMI et mon régiment m’a traiter de simulateur prétextant que ma femme(enfin mon ex femme)avait un « petit » problème de santé(tumeur pendant grossesse quand même). Donc à ce jour je n’ai jamais étais convier à une journée des blessés,jamais eu de soutien de qui que ce soit sauf des amis,la famille et la partie santé pour le domaine mili. Je ne sais plus qui appeler donc je vais écrire encore un cran au dessus au CEMAT. C’est une honte d’être traiter comme ça alors que l’on étais prêt à donner sa vie pour son pays. N’etant pas De la région,tous les amis ne sont pas autour de moi et mes collègues amis ont étaient mutés. Je suis loger dans une chambre insalubre avec des odeurs nauséabondes depuis 3 mois. J’etais tomber dans l’alcool et cocaine. les seuls personnes à qui je parle depuis 3 mois en face à face sont ma psy,mon fils de 2 ans et mon ex... Je peux expliquer encore plus en détail mais ça ferait trop long. Je le ferai dans mon courrier au CEMAT. Je sais que je ne suis pas le seul à ne pas être aider mais il est temps de faire quelque chose car ça pourrait sauver des vies. Je me suis sorti de l’alcool seul,la cocaine seul,la dépression seul(et c’est en cours),me reconstruire seul. Bref si vous avez un cas similaire ou vous êtes dans ce cas,nous pourrions peut être faire un courrier ensemble qui donnerai plus de poids. Je relate des faits,j’ai des preuves par mail de certains courriers envoyés. Le but n’est pas de cracher sur l'armée Ni mon régiment mais d’essayer de faire avancer les choses pour que ça n’arrive plus. J’ai eu la chance et peut être un peu de force à m’en sortir seul mais tout le monde ne peux y arriver seul car nous sommes différents. A ce jour,si je n’aurai pas eu mon ex qui m’apellerai Pour garder mon fils et que je n’aurai pas eu la force de me battre,je serai en état de décomposition dans une chambre militaire depuis plusieurs mois. Ca craint un peu quand même.
  3. Bonjour, Je batailles depuis 2 ans avec le GMPA. J’ai étais Rapasan d’opex En 2017 au 3 eme des 4 mois que je devais faire. J’ai demander l’indemnisation PSI auquel j’ai le droit mais toujours pas de réponses,après avoir fais 3 dossiers différents,envoyer 10 fois les pieces. Soit disant je n’y avais pas le droit à ce moment là. En faites c’etait Une erreur de mon conseiller qui ne m’avais pas fais remplir les papiers. J’ai malgré tout un courrier du GMPA qui prenait bien en compte Le PSI(perte de solde) J’ai relancer par courrier et sur le site et toujours rien. D’autant plus que l’on m’a diagnostiqué un ESPT en juillet 2017 suite à une afgha de 2012. J’ai demander à mon conseiller à quoi j’avais le droit,il m’a fais remplir des papiers sans me dire quel indemnité serait retenu s’il y avait. À chaque courrier envoyé ils me demander encore des pièces justificatives. J’ai reçu un courrier me disant ensuite que j’etais Pris en compte IPPA mais en gros comme ce n’est pas une blessure physique (c’est normal car c’est un ESPT)je n’y avais pas le droit. puis quelques temps après on me demande de fournir mon certificat de consolidation pour étudier la demande. A chaque fois que je demander un avis à mon conseiller,il m’évoyer Vers le directeur régional car pas accès à mon dossier médical. Le directeur régional m’envoyé Sur le site pour la même raison et quand j’ecris Sur le site je n’ai pas de réponse. J’ai envoyé toutes les pièces,rapasan,bulletin de solde,PMI,rapport circonstancié,inscription au registre,consolidation. Aujourd’hui je suis en CLDM,donc plus au régiment et je ne dépends plus du coup de mon conseiller régional. Avez vous des conseils? Je ne lâcherai rien quitte à transmettre mon dossier à des avocats. Au plaisir de vous lire
  4. Bonjour à tous, Nouvellement arrive sur ce site. De Toulouse. Au plaisir de vous lire

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...