Jump to content
Aumilitaire

Tristan C.

Membres
  • Posts

    7
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Civil
  • Armée
    Armée de Terre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Tristan C.'s Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • Dedicated Rare
  • First Post Rare
  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare
  • Conversation Starter Rare

Recent Badges

0

Reputation

  1. Tout va bien, les épreuves se sont déroulées comme il le fallait. Accepté en licence d'histoire à Paris 1, ce qui n'est pas très dur pour un élève travaillant un minimum. La route pour tenter d'obtenir le titre d'OST est encore longue, mais je vais tout faire pour y arriver. Après je sais qu'un master en HISTOIRES MILITAIRES ET ÉTUDES DE DÉFENSE n'est pas le parcours le plus courant pour un officier, mais cela ne m'empêchera en rien d'y arriver. ( à condition que je sois accepté dans ce master )
  2. Je vous remercie de votre réponse. cependant j’ai reçu une réponse positive pour ma candidature au 93e RAM, sans forcément avoir la certitude d’être pris. J’ai en effet reçu une convocation à Varces pour qu’ils m’interrogent sur mon engagement. Mais je demande si ils n’auraient pas accepté mon dossier sans même avoir regardé mon lieu de vie. Imaginez donc que faire 600km pour qu’au final on vous refuse à cause de la distance serait plutôt embêtant. Dans tous les cas je ne pouvais pas me rendre à la convocation car c’était aujourd’hui, jour du bac de philo.
  3. Bonsoir à vous, En raison de mon projet professionnel en lien avec l'armée, j'ai décidé de me lancer dans les procédures afin de devenir réserviste dans l'armée de terre, dans le but de servir en tant que futur étudiant tout en gagnant en expérience militaire. Cependant, un problème se pose : l'éloignement du régiment. En effet, je réside en région parisienne et j'ai candidaté pour le 93e RAM se situant à Varces, à côté de Grenoble. Ce choix, et je peux tout à fait le concevoir, semble illogique, mais je souhaitais tout de même avoir un régiment de la 27e BIM car c'est dans cette brigade que je souhaiterais postuler une fois mes études terminées. Initialement, je voulais m'orienter vers un BCA, mais je me suis dit qu'ils ne m'accepteraient pas tant ils sont demandés. Ainsi, je me pose la question suivante : la distance entre mon habitation et le régiment pose-t-elle un frein à ma candidature ? De mon point de vue, faire 3 heures de train et une heure de transport ne me pose aucun problème. S'il faut se lever à 4 h du matin, je me lèverai ; s'il faut me rendre sur Varces à la fin de ma journée de fac, je me secouerai et j'irai au régiment. Merci d'avoir lu, voire même d'avoir répondu à mon post. Tristan C.
  4. Bonjour à vous, Je tiens à actualiser ce post car ma vision sur mon parcours a légèrement changé. Tout d’abord mon envie d’aller chez les troupes de montagne ne s’est pas évaporée, mais je pense juste que les études jouent un rôle important pour un futur poste dans l’armée. Le fait est que je suis dans un situation où aucun parcours supérieur ne me fait rêver. Je pense m’orienter vers un BAC+2 ou +3 mais je ne sais pas dans quel domaine. Étant donné que je voudrais passer par l’EMIA avec la filière SES, je dois m’orienter dans un parcours plutôt orienté vers cette filière, et idéalement en bac+3 comme ça je pourrais tenter le concours sur titre EMIA. Merci de vos réponses. Cordialement, Tristan
  5. Bonjour à tous, J'ai pour projet de m'engager dans l'armée de terre avec l'envie d'y évoluer. Je souhaite intégrer l'EMHM après mes études, puis ensuite tenter le concours EMIA. Le fait est que je ne sais pas quel type d'études faire pour maximiser mes chances de réussites pour l'EMIA. En soi le type d'étude risque de ne pas poser de problème pour l'école de sous-officier mais en posera sûrement un pour l'EMIA : Je voudrais savoir quel type d'étude de BAC+2 à BAC+3 me conseilleriez vous pour l'EMIA ? ( plutôt orienté : économie, géopolitique, science po) Je sais qu'il faut que je fasse des études qui me plaisent mais je suis quand même soucieux de pouvoir être détenteur du meilleur profil pour candidater afin d'avoir mon sabre d'officier . Je vous remercie d'avance pour vos réponses, Tristan C.
  6. Bonjour / bonsoir, Je suis actuellement lycéen ( terminale ) et je suis intéressé par les différentes armées, que ce soit l'armée de terre, de l'air ou de la marine. Je ne sais pas si ce souhait d'intégrer l'armée continuera, mais pour le moment les autres perspectives d'évolution dans le civil ne me font pas rêver. En effet, je pensais faire des études supérieures mais plus le temps passe plus je me rends compte qu'elles risquent d'être chronophage en plus de n'être pas vraiment une garantie d'avenir "prometteur". A l'inverse, l'armée propose une stabilité de l'emploi et une évolution qui se fait par le mérite ( en plus d'être un métier magnifique ). Dans ce second paragraphe je souhaite évoquer le parcours qui m'intéresserait ( je parle d'un parcours dans l'armée de Terre car la marine et l'air m'intéressent moins pour le moment ). Après obtention de mon BAC, je voudrais intégrer une école de sous-officier et dans mon cas l'EMHM me semblerait être celle qui m'intéresse le plus par rapport à Saint-Maixent. Comme vous le savez l'EMHM forme des troupes de montagne et ce serait parmi ces troupes que je voudrais commencer ma carrière. La chasseur alpin a pour moi une image et une identité forte au sein de l'armée de terre. C'est un soldat vigoureux et rustique, qui selon moi jouera un rôle important dans les années futurs. Suite à mon contrat de 5 ans je voudrais passer le concours EMIA pour passer officier et après cela je ne peux rien prédire car cela me semble très loitain. Merci d'avoir lu ma présentation, Cordialement, Tristan.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...