Jump to content
Aumilitaire

mva

Membres
  • Posts

    21
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Sexe
    Femme
  • Statut
    Réserviste
  • Armée
    Armée de Terre

Recent Profile Visitors

233 profile views

mva's Achievements

Contributor

Contributor (5/14)

  • Dedicated Rare
  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare
  • Reacting Well Rare
  • Collaborator Rare

Recent Badges

9

Reputation

  1. Comme précédemment déjà énoncé y’a aucune volonté de mentir ou quoi que ce soit c’est le fait que je n’ai pas de compte rendu de cette « hospi ». Je comprends totalement les risques de mentir et autres pour les personnes qui sont concernées par ce genre de situation, ce qui n’est aucunement mon cas. A part ce qui a été énoncé j’ai eu aucun soucis particulier. et oui bel et bien chute de tension, et c’était pas lié à quelque chose en particulier donc bon, je pense pas que cela pose problème mais il vaut mieux demander avis comme le vôtre pour se rassurer! merci et bonne soirée
  2. Bonjour à tous, Je passe les tests au CSO très bientôt et je dois remplir un questionnaire médical. Je voulais donc savoir si à la lecture de la carte vitale le médecin militaire voit les consultations, le dossier médical, et jusqu'à combien de temps ? Car honnêtement le soucis n'est pas que j'ai des problèmes médicaux particuliers, à part eu une tendinite. Mais plutôt que j'ai très peu de papiers médicaux, de compte rendus et autre. J'avais été "hospitalisée" durant quelques heures le temps de faire des examens suite à une "chute de tension", tout était bon, c'était il y a trois ans environ. Mais je n'ai pas de compte rendu ou autre, par exemple le verra t-il ? Cela risque t-il de me porter préjudice ? Mon dossier médical militaire est quant à lui quasi-vierge avec seulement un soucis de trauma sonore comme tout le monde pourrait avoir, rien de bien fou. Merci pour vos réponses et bonne semaine à vous
  3. Merci beaucoup Malina pour la totalité et qualité des réponses à mes questions. Il me semblait bien que voyager à l’étranger nécessitait une demande mais il vaut mieux avoir confirmation. Et en effet je ne prendrai aucun risque et je ferai la demande pour pouvoir m’y rendre. encore merci, et très bonne soirée 🙂
  4. Bonjour à tous, J'ai une question qui m'occupe l'esprit depuis un petit moment : je suis "témoin" à un mariage en Serbie en août. Et je ne sais pas comment cela va se passer avec l'EFSOAA. A savoir, je n'ai pas encore de date d'incorporation définie, c'est vraiment pour pouvoir m'organiser. il y a deux tranches possibles d'incorpo selon mon conseiller : MAI/JUIN 2022 et OCTOBRE 2022. Je sais que la vie sociale est au second plan surtout lorsqu'il s'agit d'une formation aussi importante (et mes amis le comprennent très bien), mais comme j'aime bien prévoir autant pour moi que pour les autres et pour éviter d'embarrasser qui que ce soit notamment pour un événement aussi important, je préfère poser la question. Si j'en viens à incorporer Rochefort sur la tranche MAI JUIN, j'ai lu sur ce forum que l'école fermait en août? Peut être que cela a du changer ou alors il s'agit d'une fausse info ? Cela me parait assez improbable bien que cela pourrait répondre directement à la question de ma présence ou non au mariage. Je suis à des années lumière de songer aux probables vacances ou permissions je précise, mais étant témoin c'est normal que les futurs mariés me sondent sur ma présence. Par ailleurs, pour voyager à l'étranger (pour cette occasion ci) faut-il demander un accord/rendre compte au préalable ? Merci d'avance pour vos réponses.
  5. Bonjour et Bienvenue Pour être officier dans l'armée de terre dans ce cas précis avec un bagage universitaire: - BAC +3 pour un statut d'Officier Sous Contrat - BAC +5 pour un recrutement sur titre (Officier de Carrière) Ce qui correspondrait strictement à ton diplôme serait ainsi OSC mais à prendre avec des pincettes. Ton contrat ne sera pas nécessairement renouvelé. Si tu souhaites une expérience c'est le bon compromis, si tu veux une vraie carrière dans l'armée je te conseille de faire sous officier (c'est ce que je fais pour ma part ayant également un BAC +3) et de passer l'EMIA (pour passer officier en interne). Pour le reste je n'ai pas d'éléments de réponse à t'apporter mis à part le fait que je pense que 27 ans n'est pas si vieux pour tenter l'ENSOA. Cela peut au contraire être un atout par rapports aux très jeunes qui s'engagent directement après le bac. (ce n'est que mon avis)
  6. Bonjour et bienvenue, Je suis réserviste dans l'armée de terre et c'est avec plaisir que je vous répondrai si vous avez besoin d'infos. Bonne journée
  7. Pour info, ils ne recrutent pas nécessairement à partir de 5 ans de contrat mais ils regardent surtout la ou les OPEX effectuées, ça peut être une seule, ça peut être plusieurs. Et le profil (dossier militaire) du candidat 🙂 Et concernant le profil ils privilégient le cerveau plutôt qu'un physique. Mais quand on veut aller dans ce genre de service, il faut avoir les deux. Ils font pas mal de sessions d'infos et de recrutement comme Malina l'a bien expliqué, mais encore une fois, ce n'est pas parce que l'on est très bon qu'on est obligé d'être pris.
  8. Malheureusement pour être recruté au SA c’est pas une question de ta volonté ou question de mental et « d’aller jusqu’au bout », c’est une question de LEUR volonté à EUX. Et il faut bien le comprendre.. Comme je disais plus haut, et c’est un conseil que je te donne, trouve plutôt un poste ou une fonction dans l’armée qui te plairait sur le long terme si ton souhait est d’être militaire. ensuite en fonction de ton expérience au sein de l’armée, de tes capacités intellectuelles et physiques pourquoi pas postuler. cela te laissera le temps de développer la culture générale, l’orthographe, la notion de résistance, d’adaptabilité et plus encore avant de prétendre à vouloir intégrer ce service qui, encore une fois, dépend de EUX seuls.
  9. Bonjour, sujet assez délicat, de par plusieurs de mes recherches, le SA recrute pas mal dans l'armée de terre notamment au 13 rdp mais aussi dans la conventionnelle. Le but étant d'avoir une tête + que très bien câblée avant tout. Logique. Pour avoir connu un commando marine et lui avoir posé la question " pourquoi pas le SA?", il m'a répondu que son métier était déjà tellement enrichissant et intense qu'il ne voulait pas autre chose que ce qu'il faisait déjà. Donc avant de vouloir intégrer le SA, il faut déjà voir étape par étape et donc commencer par trouver le poste ainsi que le cheminement qui te plairait ET correspondrait. Car il faut toujours garder à l'esprit que ce n'est pas car tu feras le 1er RPIMA ou les commandos marine que tu seras nécessairement recruté par le Sa ou réussira les tests même si je te souhaite de réussir Meilleur voeux pour cette nouvelle année
  10. D'accord tout est relativement plus clair. Globalement je connaissais rapidement le système de classement et de place etc mais par rapport à la spé c'était encore flou. Ah bah ça, que ça soit saint maix ou rochefort, sous officier, officier ou militaire du rang, et quelle que soit la spé, faut bosser, c'est bien comme ça qu'on progresse personnellement et pro. Il faut faire ses preuves c'est normal. C'est donc encore + vrai en école pour finir bien classé et pouvoir choisir là où on va, mais comme vous le dites si bien : tout le monde est dans la même galère. 😅
  11. J'avais un doute par rapport à ça justement mais vous venez de me l'ôter. Si je résume bien dans l'armée de l'air on candidate à une spécialité, si on est pris et qu'on réussi les tests, on fera cette spécialité. Dans l'armée de terre on candidate pour être sous off et à l'issue de la scolarité en fonction du classement on choisi la spé et le régiment. C'est sûr que ça évite les mauvaises surprises la méthode de l'AAE, on sait où l'on va professionnellement parlant
  12. Bonne année et meilleur voeux Cela coule de sens, mais justement comme j'aspire à passer les concours d'officier par la suite afin d'être de carrière et non sous contrat, cela confirme mon attrait pour la spécialité et ce que j'attends au niveau des perspectives d'évolution mais laisse toujours la question du choix de l'armée de terre ou de l'armée de l'air en suspend A l'origine je souhaitais faire officier renseignement mais il s'agit d'un poste OSC. Voilà pourquuoi je m'oriente davantage sur Sous Off. Après ce que vous avez expliqué sur le rôle de l'officier et celui du sous officier ça me semble logique. Mais au moins je sais que les perspectives d'évolution seront en adéquation avec ce que je recherche. Il ne me reste plus qu'à savoir si le plus enrichissant en terme d'action, de coopération avec les unités spéciales, etc serait dans l'armée de l'air ou dans l'armée de terre. Meilleur voeux et bonne année à vous
  13. Merci beaucoup pour toutes ces précisions. Pour détailler un peu plus les missions que j'aimerai faire, c'est du briefing mission renseignement, qui constituerait aussi à de la préparation de l'opération, et également j'aimerais, dans ce cadre, avoir le + d'occasions possibles de travailler avec les unités spéciales. Par exemple, briefer les pilotes sur les zones ENI/AMI les enjeux géopolitiques, politiques et stratégiques de la zone, les risques, etc, tout comme faire ce même briefing pour toute opération spéciale. Donc je ne sais si ce qui correspondrait le plus serait cette spé dans l'armée de terre ou dans l'armée de l'air. Le choix de quelle Armée est super important pout le parcours futur et pour le moment je pense que l'armée de l'air s'y apparenterait le +. Mais encore une fois, il vaut mieux être sur du choix que l'on fait mais aussi être sûr des perspectives que cela offrirait sur le long terme.
  14. Ah je n'en doute pas, mais c'est pas évident de se faire une idée précise du poste surtout quand une conseillère te dit clairement qu'en réalité elle connaît pas vraiment la spé 😅
  15. Merci pour ce document ! C'est vrai qu'il y a une énorme différence entre ce qui est écrit ici et ce qu'il m'a été dit en CIRFA.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...