Jump to content
Aumilitaire

BreizhadYudev

Membres
  • Posts

    12
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Candidat
  • Armée
    Armée de Terre

Recent Profile Visitors

219 profile views

BreizhadYudev's Achievements

Rookie

Rookie (2/14)

  • Collaborator Rare
  • Dedicated Rare
  • First Post Rare
  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare

Recent Badges

2

Reputation

  1. C'est exact ! D'abord exploitant rens, puis linguiste ! J'imagine bien. Et je suis anti-communiste donc peu de chances ^^'.
  2. Bonjour à tous, Je passe un oral d'agrément d'exploitant renseignement sous peu. Ca m'intéresse vraiment mais deux-trois choses me rebutent un peu, particulièrement le manque d'informations sur le quotidien. Je suis pas un agent du PCC qui cherche à lorgner des informations secrètes sur le renseignement mili français hein, mais je veux juste savoir si le quotidien est stimulant. Parce que c'est bien de jouer la discrétion à tout prix, mais on s'engage pas à se faire promener par l'institution tous les deux-trois ans pour un SMIC, si on n'a pas de garanties sur la stimulation intellectuelle, professionnelle au quotidien d'une spé. Si des gens qui connaissent cette spé, en interarmées, ou en armée de l'Air ou Terre, avaient des infos sur le quotidien, ça m'intéresserait beaucoup. NB : j'ai déjà écumé les topics sur le sujet, pas tous très précis; aucun fichu SO de ces spés n'a clairement décrit son quotidien, ou alors j'ai manqué l'info. Merci d'avance pour vos contributions, BYudev
  3. Non, au contraire !, je me donnerais à fond. Je bosse déjà avec un méthode tous les jours.
  4. Merci pour ta réponse ! J'avais vu le sergent Walid expliquer son métier. En fait, j'aurais aimé discuté avec un SO d'une de ces spés pour connaître un peu sa vie en régiment, son rythme d'Opex, etc.
  5. Bonjour à tous, Je suis candidat pour l'ENSOA en spécialité renseignement, linguiste arabe et renseignement EM. Je voulais savoir, en termes purement pratiques : est-ce que le quotidien dans ces spés est stimulant ou l'ennui est récurrent ? Martialement, BYudev
  6. Pour ceux qui connaissent les spé. renseignement de l'AdT, ou ceux qui connaissent des camarades dans ces spés, vous décrivent-ils un quotidien stimulant ou est-ce parfois ennuyeux ? Merci BTX !🤝
  7. A ce propos : quelqu'un du 2e RD ou qui connaîtrais un peu le régiment pour nous décrire ce qu'on y fait au quotidien comme en Opex ? Ca m'intéresserait dans le cadre d'un 2nd voeu de spé. pour l'ENSOA. J'ai découvert ce régiment, ainsi que les missions de la sécurité civile récemment. Tout cela m'intéresse beaucoup...
  8. Bonjour Pierre, Je prépare un autre concours en parallèle, ce qui me ménage peu de temps pour préparer sérieusement OST. Également, j'ai une appréhension quant à manager autant de personnel si rapidement, sans vrai background militaire... Je crois que le master est l'équivalent de l'ancien DEA ou DESS, soit bac+5, en effet. 😇
  9. Bonjour à tous, Je prépare l'ENSOA, pour une possible intégration en novembre. J'ai un master en Histoite de la géopo donc c'est le rens état-major que j'ai mis en voeu 1. Mon conseiller CIRFA me recommande de ne pas me fermer de portes et d'élargir mes horizons pour le 2nd voeu. J'ai, en effet, fait de bons résultats sportifs qui ne me ferment pas d'éventuelles portes. J'ai découvert quelques "spécialités" qui pourraient m'intéresser, notamment la sécurité civile. Je m'adresse donc ici à des gens qui connaîtraient la sécurité civile et qui pourraient m'expliquer le quotidien d'un sous-off dans ce domaine, ainsi que la fréquence des départs. Quelques question subsidiaires que je me pose : 1°La dimension mili pure est-elle importante ?, autrement dit, un soldat de la sécurité civile peut-il être amené, en pratique, à faire des opexs offensives ?, 2°Peut-on intégrer directement la sécurité civile en post-ENSOA ?, 3°L'intensité et la difficulté des interventions comparées à celles de la BSPP ? (pour me faire une idée) Merci d'avance pour vos éclairages, en espérant ne pas avoir posé des questions doublons, Martialement, BYudev
  10. Bonjour à tous, Je suis BreizhadYudev. J'ai 25 ans. Je suis titulaire d'un master recherche en Histoire de la géopolitique. Après quelques orientations qui ne m'ont pas plues, j'ai décidé de tenter St-Maix tant qu'il en était encore temps. J'ai une appétence pour les métiers à sacerdoce, autrement dit qui engagent un peu plus que le simple aspect alimentaire. L'armée pourrait m'apporter cette vie fraternelle, orientée dans la défense du pays. Sur ce dernier point, je ne m'illusionne pas : il se peut que les intérêts de la France ne soient pas en accord parfait avec mes espoirs, mais je sais que l'armée est nécessaire et que sans elle la souveraineté du territoire national ne saurait être pleinement assurée. Aussi, j'aime la grandeur de l'Histoire militaire de la France. Je présente à l'ENSOA, la spécialité rens. état-major, linguiste d'écoute arabe /ou rh en deuxième choix. Je choisis la spécialité de renseignement car j'aime les question géopos et stratégiques et l'idée d'orienter au mieux, à mon échelle, la décision qui engage mes frères d'armes. En 2nd choix, je mets linguiste d'écoute en langue arabe car j'apprends cette langue avec l'anglais par intérêt pour les enjeux nord-africains et moyen-orientaux. J'hésite à placer en 2nd choix, avec mon conseiller CIRFA, la spécialité rh car, linguiste d'écoute, d'après des sujets que j'ai consultés sur le forum semble un peu rébarbatif sur les bords car il s'agit d'une veille stratégique de longue haleine sur des périodes de 24h, ce qui peut être un quotidien compliqué. Aussi, la rh militaire semble un travail humainement riche, ce qui m'attire, car elle remplit un rôle social de formation continue, de réinsertion et ne fonctionne pas comme dans le civil, parfois à base de restructurations sévères. J'ai passé mes tests militaires récemment : j'ai fait palier 9.45, 16 tractions, 56 squats. Mes entretiens se sont, aussi, bien passés. J'espère avoir rempli mon devoir de présentation, Martialement BYudev
  11. Bonjour à tous, J'ai 25 ans et je voudrais rejoindre le CFIAR en linguiste arabe SO, et ensuite le 54e ou le 44e RT. En cours de carrière, intégrer l'EMIA pourrait m'intéresser mais voilà, une question me taraude : est-il possible de travailler en ressources humaines en sortie de l'école militaire interarme ? Bien à vous

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Create New...