Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

RADU

Membres +
  • Compteur de contenus

    1 047
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10

RADU a gagné pour la dernière fois le 27 août 2015

RADU a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

98 Excellent

8 abonnés

À propos de RADU

  • Rang
    Mon petit popotam berlinois

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Ancien militaire
  • Armée
    Armée de Terre

Visiteurs récents du profil

3 816 visualisations du profil
  1. RADU

    1er REG ou 2e REG ?

    Pas si simple d’accès, le REP, pour un stage en corps de troupe. Non, le 2°REG c'est très bien
  2. Wich part of definitif you don't understand ?
  3. RADU

    1er REG ou 2e REG ?

    Sympa, de lire les officiers et les apprentis-officiers parler de la vie dans les régiments Légion. Ce que vous dites au sujet des officiers du 1°REG est vrai, depuis quelques années les nouveaux arrivants semblent être des empotés de première. Défauts de fabrication, vices cachés, va savoir... . Mais il y a moyen d'être un bon officier même dans des régiments "sinistres", comme vous le dites. Si, si.
  4. Un Bac +5 sera très utile pour la compréhension du sens du déroulement des effectifs lors des corvées quartier.
  5. Salut ! Si tu ne coules pas après 3 secondes à la flotte, ça ira. La Légion cherche des garçons avec un niveau correct partout et un potentiel qui sera améliorable (et certainement amelioré). Maintenant, si tu cours comme Bolt, nage comme Phelps et t'as le P de Hawking, ne crois pas que tu sera pris non plus.
  6. A défaut d'un Poutine, vous pouvez toujours avoir une Trump. C'est drôle, ce besoin qu'ont les gens d'un p'tit père qui les guide. Perso j’espère que ça n'arrivera pas en France, mais ça c'est...perso.
  7. Ca fait plaisir de voir le LTN. D, ancien NEDEX du 1° REG, A/C passé officier au choix. Il y a 27 ans, à Camurac, lorsque le LTN. T, à l'epoque fraîchement sorti de St. Cyr avait demandé à ses EV ce qu'ils comptaient faire dans la vie, D. avait dit "je veux être officier". Aujourd'hui, le LTN T. est colonel et l'EV d'autrefois est LTN (à la 2° Cie. en plus, celle de son instruction autrefois). Les histoires de la Légion.
  8. Le "nom légion" n'est valable qu'à la Légion et que pendant le service sous identité déclarée. Vous n'allez garder votre nom légion après la fin de votre service et vous n'aurez aucun papier du pays dont on vous a prêté la nationalité pendant quelque temps.
  9. Belle envergure ! Avez-vous pensé à rejoindre l'Armée de l'Air ?
  10. 1. Non. (Tu imagines le ltn. de la régulière venu à la Légion et devenu caporal redevenir ltn. ? Le capitaine ukrainien, caporal à la Légion, devenir capitaine ? Etc. ? C'est niet, le seul grade c'est celui obtenu à la Légion) 2. A une époque, on refaisait l'instruction après plus de 6 mois d'absence (le cas de votre serviteur, avec toutes les bizarreries que cela suppose. Par exemple refaire l'instruction avec un caporal que nous avons connu en tant qu'EVLE...à l'instruction). Maintenant c'est après 1 an mais les conditions sont différentes pour les MDR et pour les S/OFF's et le commandement analyse chaque cas ...au cas par cas. L'ancien grade est récupéré assez vite ( sergent parti à 5 ans de services, revenu après 1 an de vie civile et redevenu SGT avant 2,5 ans de service. Mais c'est con, ses potes sont deja SCH 2 ans de grade, lui il vient de passer juste SGT. C'est pourquoi on te dit de bien réfléchir , à Aubagne, avant de partir.) Bon, les mecs, vous voulez travailler à la Gestapo ou quoi ? Mmmh, cela existe à la Légion aussi. Un seul exemple : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/07/04/trafic-d-armes-dans-la-region-marseillaise-six-interpellations_3442447_3224.html
  11. On trouvent plus des personnes potentiellement "pas gentilles " envers la France parmi les militaires du régime général qu'à la Légion (pour faire du mal à la France il y a d'autres moyens que de devenir légionnaire et faire...quoi ? ). Mais le boulot de détection, prévention, protection revient à la DSPLE et elle fait très bien son job.
  12. Pour que ce soit clair et compréhensible : Mr. Jaques Dupont, né le 01.01.1980 à Paris, marié et père de deux enfants , vient s'engager à la Légion. La Légion le trouve OK et le prend. Mr. Jaques Dupont devient l'EVLE Jules Dupont, né le 15.04.1985 (ou 1979, ou 1993,etc) à Bruxelles, célibataire, sans enfant(s). Au terme de la RSM et avant la fin de son premier contrat, Jules Dupont redevient Jaques Dupont. Et là il retrouve (dans les papiers) sa femme, ses enfants, etc. Mon premier sergent chef de groupe à l'instruction était un.... sergent d'origine Belge. Des années après, on a appris que le sergent en question était en fait un ancien lieutenant ayant servi au 13° RDP. Un autre , brave aspirant au 4° bataillon à St.Cyr, avait profité de ses vacances pour s'engager chez nous et il était caporal. Quand au nombre de Canadiens nés à Toulouse et monégasques de Paname, n'en parlons pas Heureusement qu'on les prends, des gens comme ça.
  13. Donc, il n'y a pas de Français qui soit engagé à la Légion en premier contrat. A la base il peut être Français, mais le légionnaire devient quelque chose de francophone. Et il redeviendra Français après la RSM, lorsqu'il retrouvera son identité réelle et, par la même occasion, son placard, ses annuités,etc.
  14. Tout à fait correct et bien d'accord sauf qu'un Français qui est engagé en tant que Français c'est pas très courant, on va dire. Maintenant c'est fort possible que je me trompe mais si on engage (disons) un Français qui a servi 10 ans dans les commandos de l'Air , s'il nous vient avec son placard à Castel ça va pas le faire devant le jeune ltn. CDS qui découvre la vie en même temps que ses EVLE à l'instruction. La question est : engage-t-on des Français en tant que Français à la Légion Étrangère ? Perso j'ai jamais vu cela, mais ça ne veut pas dire que ça n'existe pas. Edit : à la Légion le mec est pris en tant que célibataire (même s'il a 15 gosses) et des qu'il a un crédit impayé ou qu'il a emprunté une mobylette et qu'il a oublié de la rendre on lui change d'identité. Je suis tenté de penser que la "nouvelle vague" concernant l'utilisation de l'identité déclarée n'est qu'une vague. Et les vagues, ça vient, ça passe. En tout cas je l’espère, car une Légion Étrangère composée que des jeunes de 18-20 ans sera vraiment la Légion Étrange (je me comprends )
  15. S'il a servi dans une autre armée française c'est que le gus en question est Gaulois. S'il est Gaulois, il sert sous identité déclarée donc rien de son passé ne fera aucune connexion avec le présent. Donc ses décorations il ne pourra pas les porter. Ensuite, lorsqu'il sera régularisé, il retrouvera le droit de port de ses décos obtenues avant l'engagement à la Légion ainsi que ses annuités (plus important que les décorations pour la plupart des Gaulois, ce qui est compréhensible). Pour les étrangers (les vrais ) , s'ils veulent porter des décorations obtenues dans l'armée de leur pays (un américain qui a eu une Purple Hart, par exemple, même si perso je n'ai jamais vu cela) il faut l'autorisation du MINDEF. Mais, à 99% des cas, le mec qui s'engage à la Légion ne veut pas faire le rapprochement avec sa vie d'avant .