Aller au contenu
Forum militaire

Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

tflorian

Membres
  • Compteur de contenus

    22
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

3 Neutral

À propos de tflorian

  • Rang
    Membre

Informations du profil

  • Sexe
    Homme
  • Statut
    Militaire
  • Armée
    Gendarmerie

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour à tous ! Je suis admis et classé parmi les 200 premiers ! Certificat d'aptitude initiale transmis, courrier chirurgien de Percy et radio de l'ostéosynthèse dans mon dossier médical. Plus qu'à attendre l'incorporation !
  2. Je tarderais pas effectivement car je risque de subir en sports de combats Merci
  3. J'ai eu des informations assez fiable comme quoi les incorporations débuteront dès mars/avril 2020 car les écoles seront vidées des derniers concours et de la liste complémentaire 2018. Donc ça risque d'être assez court pour faire enlever. On m'a dit qu'on ne devrait pas contester l'avis de la visite médicale d'aptitude et celui de Percy lors de l'incorporation. Je croise les doigts, au pire ce sera un retour à Percy ou une inaptitude temporaire le temps de procéder à l'ablation je croise les doigts
  4. Bonjour à tous, Finalement changement radical de mon côté, je me suis séparé et j'ai passé le concours de sous-officier de la Gendarmerie. Je suis en attente des résultats le 21 février. Bonne journée à vous.
  5. Bonjour à tous, Je vous donne de mes nouvelles, j'ai eu un avis médical de PERCY qui m'a placé apte malgré la présence de vis d'ostéosynthèse. Mon antenne médicale a donc suivi l'avis du HIA PERCY. Je ferrais enlever les vis après l'école si je suis admis. Bonne journée à vous.
  6. Les admissions et tests sportifs ce terminent en janvier 2020. Je ferrais enlever après. Comme ça j'aurais plus les vis pour la visite initiale. Mieux vaux prendre les précautions.
  7. Question. Si le CMIA met apte en connaissance de cause (accident consigne dans le dossier médical - déclare dans le formulaire médico administratif). Est ce que le médecin lors de l’incorporation peut décider une inaptitude alors que ce n’est pas un élément nouveau depuis la visite initiale ?
  8. Merci pour ta réponse. Après une visite au CMIA ils ont dit que j’ai pas d’inquiétude à avoir et que si je n’ai pas de séquelles ils feront abstraction du problème
  9. Bonjour à tous, J'ai été victime d'une fracture consolidé par des vis lors d'un accident de service à la réserve. J'envisage une engagement dans la gendarmerie par le biais du concours SOG et j'ai vu sur l'instruction du SIGYCOP à l'Article 50 que les fractures consolidés sont classées S5 lors de l'engagement. Que pensez-vous de cela ? Faut il que je me face enlever les vis pour pouvoir être apte ou alors je peux passer le détail lors des visites médicales (sachant que l'accident est arrivé en service et je pense que le compte rendu opératoire a été consigné par le SSA) Merci de vos avis.
  10. Je pense que le site s'engager.fr est en maintenance J'ai RDV au CIRFA je vais me renseigner sur des spécialités sympa qui bougent un minimum à l'étranger
  11. La gâcher en restant dans mon boulot ? Ou en voulant m'engager ? Après je me demande si c'est peu être la mobilité et l'action qui me manque, peut être que des spécialités se rapprochant de l'informatique mais sur le terrain pourraient m'intéresser. Comme dans le renseignement dans certains régiments ABC.
  12. Ah Pas d'urgence, les enfants font plus de désordre qu'une journée de tir. Alors deux De ce point de vue je suis d'accord et je pense à ma petite, mais il n'y a pas que des avantages ici. Si tu veux voyager, tu est bloqué. Tout est plus cher en partant de la vie quotidienne aux activités sportives. Et même pour elle plus tard, les études ici c'est limite. A suivre J'aimerais faire plus de réserve, mais bon, avec le boulot c'est pas toujours facile. Surtout quand j'annonce à Madame que j'ai bloqué 4 week-end pour la réserve et que je rentre en semaine tous les soirs à 18h Effectivement c'est un dilemme cornélien. Je suis partagé entre vie tranquille avec routine et stabilité ou vie agitée avec des imprévus et des incertitudes. D'un côté ma famille est en métropole et celle de madame à la Réunion. Nous avons nos attaches totalement à l'opposé.
  13. Effectivement je comprends ce que c’est sentiennelle, j’y ai eu le droit plusieurs fois à la Réunion en plus des gardes régimentaires. Disons que j’ai eu la petite tôt, que j’ai trouvé un travail dans mes compétences pour laisser le temps à madame de réussir ses examens de professeur et de ramener de l’argent surtout. Maintenant que les premiers années sont passés la lassitude prend le dessus. Ce qui explique que je me pose des questions.
  14. Disons que de mon côté une vie mouvementé ne me dérange pas, bien au contraire. Dans mon boulot je suis le premier à prendre les missions hors département, ou dans la réserve à m’inscrire sur des formations de plus de 2 semaines. Elle pourrait me suivre, mais moi même je commence à douter de sa capacité à supporter l’absence. Avec des années de lycée militaire, la réserve depuis mes 17 ans. Je suis très indépendant. Je n’ai pas forcément les attaches familiales qu’une femme pourrait rêver, je fais en sorte de combler mes journées par des activités nouvelles si bien que cela m’est reproché par madame. Au boulot, depuis que cette envie a resurgit, je suis en baisse d’intéressement. Je fais mon boulot mais j’ai envie de bouger, de tenter de nouvelles aventures et de retrouver cette fraternité et cette solidarité que je retrouve dans mes périodes de réserve avec d’anciens actifs notemment.
  15. Bonjour, Disons qu'elle a de grandes appréhensions sur le fait de quitter son entourage (Ile de la Réunion). Elle dit m'encourager mais qu'elle ne veut pas d'une vie d'absences. Une totale opposition d'opinions malheureusement... J'ai RDV à la Réunion Collective d'Information début février.

© Aumilitaire - Contact - CGU

×
×
  • Créer...