Rejoignez AuMilitaire !

Connexion    S’inscrire au Forum

YaYannick

Modérateurs
  • Compteur de contenus

    1 919
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    30

YaYannick a gagné pour la dernière fois le 15 mars

YaYannick a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

595 Excellent

À propos de YaYannick

  • Rang
    Chasseur de Dahu

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Militaire
  • Armée
    Interarmée
  • Lieu
    Alpes

Visiteurs récents du profil

2 833 visualisations du profil
  1. Pas de honte, de pas réussir ! Vu le diplôme que tu as je penses qu'il y a moyen de bien s'amuser dans le civil aussi ! Ça serais, de mon point de vue, du gâchis de faire EVSO. Bon chance
  2. Le changement de spécialité est compliqué, hasardeux et souvent très rare. Autant assurez un régiment qui plaît, que courir derrière une désillusion. Et pourquoi dans l'avenir demander une réorientation... Mais ca reste compliqué.
  3. Arekna premier et dernier avertissement. Exprimer votre point de vue et votre ressentie est une chose même si c'est une déception, ce n'est pas interdit sur le forum. Par contre déterrer des vieux sujets, et poster des messages uniquement pour critiquer, être redondant et non pertinent, c'est interdit. Vos deux petits mois dans l'armée ne sont pas suffisants pour faire des généralités. Et oui nous ne sommes pas dans un monde de bisounours. L'armée reste le reflet de la société et non pas une micro-société utopique. En espérant que les prochains messages apportent une plus-value.
  4. Et oui... je n'ai pas échappé au cliché ! De toute façon, je suis un cliché du troupe de montagne moi si vous me croisez vous pouvez pas me louper ahah ! Et pour la gonzesse c'était fait exprès... c'est pour faire l'ancien et raconter des histoires Fin bref pas facile la vie hein :p
  5. YaYannick

    Durée de contrat

    C'est 5 ans minimum pour un contrat sous-off.
  6. Et oui... je n'ai pas échappé au cliché ! On verra bien, chaque chose en son temps :)
  7. Vous n'aviez pas tilté... ? J'ai réussi mon coup en intégrant les commandos Puis je me suis dit pourquoi pas tenter un clic au dessus... Je me suis embarqué dans un recrutement "rens particulier", a ma grande surprise je suis aller jusqu'au bout... Mais bon... a cause d'une gonzesse je me suis rétracté... (Et vous savez maintenant bien sûr que je ne suis plus avec... un sketch ? Oui ! Mais bon mon refus est un peu plus profond que ca )et puis rien que de savoir que j'allais etre para, j'avais les poils qui se hérissaient. Donc en parallèle, j'avais passé le concours sous off gendarmerie et je l'ai réussi comme un grand :p (D'ou le retex). Mon avenir ce n'est pas une mutation chez les paras cet été, mais un passage au bleu en fin d'année. PGHM ? Ou une spé plus intellectuelle ? On verra bien ! Sinon papillon faut venir a gap ! Troupes de montagne, cavalerie et soleil... La vie
  8. Avant de rentrer dans l'armée, je me disait.... bon 3 ans de compagnie de combat, 3 au gcm, puis apres FS, puis apres... puis après... Houla maintenant, je suis a peine a 5 ans de mon "programme"... j'ai changé de mentalité et compris la réalité... Et je change d'armée 😅 Gros respects au CCH qui font 15 ans de compagnie de combat, gros respects au cds semi-directe qui en font autant de temps. Mais ca reste une minorité :) Apres c'est normal, et j'ai envie de dire heureusement ! Il faut des jeunes ultra motivés ! Ils auront bien le temps de changer d'avis (ou pas) au cours de leur "carrière"
  9. Lieutenant + capitaine = 6-7 ans de commandement... C'est deja bien assez a faire la gueguerre sur le terrain.
  10. Tu as un grand-père général mais tu ne le crois pas... Pourquoi tu croirais des gens sur un forum... Au final tu veux qu'on te dise ce que tu veux entendre. Un officier ça commande mais ça va sur le terrain... Quand tes parents te demandent de débarrasser la table, ils ne la débarrassent pas avec toi... On appelle ça commander. Et parfois oui, on commande d'un bureau. Tu es jeune, mais ça n'excuse pas tout. Il faut faire preuve de maturité et écouter les conseils. Demande a ton grand-père. Il te donnera les bonnes réponses.
  11. Apres mon point de vue reste au niveau chef de groupe/chef d'équipe et c'est un peu spéculatif car je n'ai jamais eu de féminine sous mes ordres en combat. Je serais curieux d'avoir l'avis de @BTX a un échelon largement supérieur
  12. C'est un avis qu'y n'engage que moi... Je précise. Meme si on est en 2019, une femme n'a pas infine les mêmes capacités physique qu'un homme. Ça joue son rôle dans la mobilisation du personnel qui evacuera l'éventuel blessé. Normalement le chef a prévu le truc et il est courant qu'il a une féminine dans sa section/groupe. C'est l'aspect physique. Apres si c'est une femme qui est blessé, je t'avouerais que avec tout le matos, ça pèse le même poids qu'un mec (on est pas 10kg près dans ce genre de situation). Encore une fois, on a beau être en 2019... l'armée reste un milieu très masculin surtout dans la "mêlée". Les rares féminines sont bien souvent considérées comme des soeurs, des "filles" voir de temps en temps des amantes. Donc l'impact psychologique est différent. Mais oui pour moi le 3x plus concerne pas forcément l'instant T mais plus la poursuite de l'action et l'impact sur le morale. (Si l'impact n'est pas directe, il se ressentira surement sur les missions futures) C'est comme quand tu te cognes le pied dans un meuble, ca fait grave mal... La seconde fois tu fais très gaffes car sa fait mal, tu prends tes précautions pourtant d'habitude tu le fais pas... Mais la tu le fais car ca fait mal... Apres la troisième fois tu en prend moins etc etc...
  13. Il faut prendre en compte l'impact psychologique. Une féminine ou un jeune aura un impact plus important sur le morale. Au même titre un "être chère" nous ferons prendre des décisions hâtives. Comme les événements récents le démontrent, le "sacrifice" des deux commandos marines est plus émouvant car ils ont sauvés des otages... Une vie pour une vie... Je ne pense pas qu'ils auraient suscité autant d'émotions lors d'une mission lambda... (cf le médecin mort au mali). Je dis régulièrement pour rigoler que rien ne peu m'arriver car je suis trop jeune et ca ferait tâche au information... Alors en plus si ils savent que je suis chef de groupe laisse tombé... Ca va retourner l'opinion publique ahah Le mot "neutraliser" est un mot un peu batard et trouve sont sens en fonction du contexte. Parfois il désigne l'action de tuer (ex: deux personnels neutralisés) ou parfois juste le fait de stopper la progression ou l'action d'un véhicule/groupe/personne (ex: neutraliser un véhicule ennemi en détruisant ces roues/chenilles). D'ailleurs on utilise bien souvent le mot "détruire" pour les véhicules. Pour revenir sur le cas du blessé, si jamais il y a. Ca rentre dans le cadre des "cas non conformes". Il faut se rearticulé, se réadapter, demander des moyens d'évacuation fin remettre la manip en cause... On continue ? Ou on annule ? Ça mobilise du personnel qui évacue (2-4) mais aussi ça mobilise les pensées du chef pour peu que ça ne soit pas lui qui soit touché. C'est cru mais parfois mieux vaut un mec mort qu'un blessé qui gueule a l'agonie... Encore une fois l'exemple du sniper qui fait un blessé et qui tire sur ceux qu'y veulent le sauver. Ce genre de sujet est une intéressant a débattre et travailler. Mais bien souvent ce genre de situation font ressortir nos instants "primaires" qu'il faut maitriser et prendre en compte.